Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Nancy Huston

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



Nancy Huston - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Nancy Huston   Nancy Huston - Page 13 Icon_minitimeDim 26 Juin 2011 - 10:23

Queenie a écrit:
Orientale a écrit:
Une decouverte de ma fille:


Citation :
La série L'Objet de... réalisée par David Unger est produite par Actes Sud et a été diffusée sur Paris Première.

Sympa cette série de vidéo !


oui

"Je me souviens de la première fois que je l'ai rencontrée. On devait déjeuner ensemble ... avec des amis communs. Et je suis arrivée au restaurant un petit peu en retard. Et je me suis ... vue... c'est à dire j'ai cru que Suzanne était moi. Et je me suis demandée pourquoi je me pressais pour arriver alors que j'étais déjà là... Mon amitié avec Suzanne a été comme la rivière Harricana. Elle a été très mouvementée. Agitée comme l'eau, solide comme la pierre ... ou alors ... créatrice... comme le mouvement de l'eau sur la pierre."

J'aime la manière dont elle parle.
Et j'ai appris un mot, "entropie"- si je l'ai bien entendu.
Revenir en haut Aller en bas
Moushe
Posteur en quête
Moushe

Messages : 53
Inscription le : 21/10/2011
Age : 55
Localisation : Bruxelles

Nancy Huston - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Nancy Huston   Nancy Huston - Page 13 Icon_minitimeDim 23 Oct 2011 - 19:38

"L'empreinte de l'ange" m'a plus appris sur l'amour et le non-amour que tout autre roman !!

C'est à la lisière d'un Moravia entre "le mépris" et "la vie conjugale" !!

Mais le roman d'Huston a plus de poigne, plus de réalisme, profilant avec une justesse infinie ses personnages !!

La réalité est telle qu'il n'y a aucune complaisance possible !!

C'est ce que j'ai adoré, à m'en briser le coeur !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
odrey
Sage de la littérature
odrey

Messages : 1958
Inscription le : 27/01/2009
Age : 41

Nancy Huston - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Nancy Huston   Nancy Huston - Page 13 Icon_minitimeMer 27 Juin 2012 - 19:35

PROFESSEURS DU DESESPOIR

J’emprunté Professeurs du désespoir persuadée qu’il s’agissait d’un roman. J’ai fait confiance au nom de l’auteur, Nancy Huston que j’aime bien, au titre qui me plaisait et à la couverture. En fait, il s’agit d’un essai sur un courant de pensé qui d’après l’auteur, caractérise la littérature européenne du XXème siècle, le nihilisme.
Au terme de nihiliste, Nancy Huston préfère ceux de négativiste, néantiste ou mélanomane. Ces écrivains, ces professeurs du désespoir, s’inscrivent dans la ligne directe de la pensée de Schopenhauer, leur père spirituel. Tous se caractérisent par un dégoût profond de la vie et un mépris assumé de leurs contemporains (en particulier des femmes). Naitre et vivre est insupportable car au bout, il y a la mort.
« Les femmes accouchent à cheval sur des tombes » écrivait Beckett. Pour Bernhard «
Citation :
c’est une erreur quand les gens croient qu’ils mettent au monde des enfants. Ils accouchent d’un aubergiste ou d’un criminel de guerre suant, affreux, avec du ventre. Alors les gens disent qu’ils vont avoir un petit poupon, mais en réalité ils on un octogénaire qui pisse de l’eau partout, qui pue et est aveugle et qui boite et que la goutte empêche de bouger, c’est celui-là qu’ils mettent au monde. Mais celui-là, ils ne le voient pas, afin que la nature puisse se perpétuer et que le même merdier se poursuive à l’infini. »
Nancy Huston s’appuie sur l’analyse de la vie et des œuvres de plusieurs écrivains majeurs du XXème siècle (Beckett, Cioran, Bernhard, Jelinek, Kundera…) pour tenter de comprendre ce qu’est le néantisme et comment il influence la littérature. Elle les mets face à leur contradictions (ils détestent la vie mais ne se suicident pas), les décortique, les moque un peu parfois. Pour certains négativistes ont sent qu’elle a une tendresse particulière (Samuel Beckett, Linda Lê). Mais dans l’ensemble leur reproche d’être dans une forme de pensée simpliste qu’elle résume par le n’est que (en opposition à l’utopisme, le y a qu’à). Le nihiliste transforme le mépris de soi en mépris du monde et plutôt de disparaître, il éructe sa haine dans ses livres.
Dans sa conclusion, Nancy Huston donne son propre point de vue (enfin, on avait compris).
Citation :
« Les professeurs du désespoir ont beau s’égosiller, ils ne feront jamais en sorte que la vie soit exclusivement souffrance. Pour constater l’énormité de ce postulat, il suffit de sortir de chez soi, de voyager un peu, d’ouvrir les yeux. […] Innombrables sont les phénomènes réels qui mettent en échec les théories mélanomanes. Sous ses airs intimidant d’illimité, le néant est en fait une chose étroite et étriquée, je dirais même plus : riquiqui. La vie humaine mérite des jugements moins simplistes que la dichotomie espoir/désespoir : tout à la fois merveilleuse et terrible, désopilante et atroce, noble et ignoble, bien et mal, elle est complexe, donc imprévisible, donc passionnante : c’est la condition de notre réflexion et la source exclusive de notre lumière. » (p.352-3)
A la fois analyse littéraire et réflexion philosophique, Professeurs du désespoir est un essai documenté (c’est le minimum syndicale), bien écrit, qui a secoué un peu mes neurones (qui en avaient besoin). Je n’ai pas la culture de Nancy Huston, je n’ai pas son intelligence ni celle des nihilistes qu’elle évoque mais je l’ai trouvé très accessible. Et elle m’a donné envie de lire certains de ces auteurs que je ne connais pas encore (Beckett, Cioran, Bernhard, Sarah Kane et Linda Lê).
Mon commentaire ne fait pas honneur à la pensée de Nancy Huston. C’est un livre riche qui vaut mieux que le pauvre résumé que j’en ai fait.


Dernière édition par odrey le Jeu 28 Juin 2012 - 19:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Nancy Huston - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Nancy Huston   Nancy Huston - Page 13 Icon_minitimeMer 27 Juin 2012 - 20:47

ah mais non, tu en parles bien de cet essai odrey et tu donnes envie d'y jeter un oeil, d'autant plus que les exemples cités sont très parlants et qu'il faut tout de même souligner que personne (en tout cas pas moi) ne voudrait avoir eu la vie de Bernhard ou de Lê (arrivée en France du Viet-nam toute petiote pour fuir la guerre), ni avoir vécu du temps de Beckett ou Cioran, on peut comprendre leur pessimisme. Du coup, j'aimerais bien connaître la thèse de Huston...

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maline
Zen littéraire
Maline

Messages : 5239
Inscription le : 01/10/2009
Localisation : Entre la Spree et la Romandie

Nancy Huston - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Nancy Huston   Nancy Huston - Page 13 Icon_minitimeMer 27 Juin 2012 - 21:15

Pas de chance, Nancy Huston lisait cet après-midi à la librairie française des Galeries Lafayette juste à l'heure où l'avion de Berne se posait à l'aéroport avec ma famille à bord. Ma rencontre avec Nancy Huston sera donc pour un autre jour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
odrey
Sage de la littérature
odrey

Messages : 1958
Inscription le : 27/01/2009
Age : 41

Nancy Huston - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Nancy Huston   Nancy Huston - Page 13 Icon_minitimeMer 27 Juin 2012 - 22:09

shanidar a écrit:
ah mais non, tu en parles bien de cet essai odrey et tu donnes envie d'y jeter un oeil, d'autant plus que les exemples cités sont très parlants et qu'il faut tout de même souligner que personne (en tout cas pas moi) ne voudrait avoir eu la vie de Bernhard ou de Lê (arrivée en France du Viet-nam toute petiote pour fuir la guerre), ni avoir vécu du temps de Beckett ou Cioran, on peut comprendre leur pessimisme. Du coup, j'aimerais bien connaître la thèse de Huston...

Ben merci. Je serais curieuse d'avoir ton avis si tu le lis un jour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Nancy Huston - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Nancy Huston   Nancy Huston - Page 13 Icon_minitimeMer 27 Juin 2012 - 23:03

Bien joué Odrey! Il ne nous reste plus qu'à faire une lecture commune thématique "Le nihilisme".

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
odrey
Sage de la littérature
odrey

Messages : 1958
Inscription le : 27/01/2009
Age : 41

Nancy Huston - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Nancy Huston   Nancy Huston - Page 13 Icon_minitimeMer 27 Juin 2012 - 23:40

Ok, mais tu fournis le Prozac. On va en avoir besoin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Nancy Huston - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Nancy Huston   Nancy Huston - Page 13 Icon_minitimeJeu 28 Juin 2012 - 12:35

odrey a écrit:
PROFESSEURS DU DESESPOIR

J’emprunté Professeurs du désespoir persuadée qu’il s’agissait d’un roman. J’ai fait confiance au nom de l’auteur, Nancy Huston que j’aime bien, au titre qui me plaisait et à la couverture. En fait, il s’agit d’un essai sur un courant de pensé qui d’après l’auteur, caractérise la littérature européenne du XXème siècle, le nihilisme.
[...]A la fois analyse littéraire et réflexion philosophique, Professeurs du désespoir est un essai documenté (c’est le minimum syndicale), bien écrit, qui a secoué un peu mes neurones (qui en avaient besoin). Je n’ai pas la culture de Nancy Huston, je n’ai pas son intelligence ni celle des nihilistes qu’elle évoque mais je l’ai trouvé très accessible. Et elle m’a donné envie de lire certains de ces auteurs que je ne connais pas encore (Beckette, Cioran, Bernhard, Sarah Kane et Linda Lê).
Mon commentaire ne fait pas honneur à la pensée de Nancy Huston. C’est un livre riche qui vaut mieux que le pauvre résumé que j’en ai fait.

Ne juges pas ton commentaire Odrey, il est très bien!
En page 1 de ce fil j'avais tenté moi aussi de parler de ce livre. Il est toujours difficile de commenter un essai.

"Lentement, progressivement, mes enfants me l'ont rendue impossible à tenir, cette pose où j'étais figée depuis ma propre enfance. Non pour les raisons qu'on pourrait croire: non qu'à force de bêtifier avec mes petits, j'aie oublié la méchanceté, la lâcheté et la bêtise inépuisables de l'espèce humaine. Mais, parce que, vivant auprès des enfants, j'ai vu la lente émergence du langage, de la personnalité, l'hallucinante construction d'un être, sa façon d'ingurgiter le monde, de le faire sien, d'entrer en relation avec lui: bouche bée, j'ai vu arriver les premiers mots, les premiers jeux de mots, et puis les études, et puis le choix du métier, j'ai vu le cycle, et j'ai vu que c'était passionnant.
Pas "bien", comme Dieu qui regarde sa Création. Mais passionnant, oui: je déclare que la vie est digne d'intérêt, et plus aucun nihiliste ne m'en fera démordre."

(Nancy Huston. Professeurs de désespoir)

Outre ce que j'ai un peu appris sur le courant nihiliste (et beaucoup oublié!), je retiens surtout ce passage. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
odrey
Sage de la littérature
odrey

Messages : 1958
Inscription le : 27/01/2009
Age : 41

Nancy Huston - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Nancy Huston   Nancy Huston - Page 13 Icon_minitimeJeu 28 Juin 2012 - 19:10

C'est vrai qu'elle écrit bien Nancy. Ce passage-là, je comprend qu'il t'es marqué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Nancy Huston - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Nancy Huston   Nancy Huston - Page 13 Icon_minitimeJeu 28 Juin 2012 - 22:28

odrey a écrit:
Ok, mais tu fournis le Prozac. On va en avoir besoin.
Remarque quand on les lit on a souvent l'impression que la vie est finalement plutôt sympa par contraste, toute absurde et dérisoire soit-elle! rire

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shéhérazade
Agilité postale
shéhérazade

Messages : 926
Inscription le : 01/11/2009
Age : 35

Nancy Huston - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Nancy Huston   Nancy Huston - Page 13 Icon_minitimeVen 8 Mar 2013 - 15:36

Après L'empreinte de l'ange, la virevolte, prodige, je viens de lire Lignes de faille
Je suis subjuguée. Je suis d'accord avec Aériale quand elle parle de montée en puissance. Ce livre est très poignant, d'une profondeur inouïe et subtile. Qu'il est fort !
Je n'ai qu'une envie celle de le relire pour saisir le subtil, les détails. Et en même temps, rester pleine de cette émotion un instant. Ce livre m'a immergée d'émotion. Il est intimiste.
L'un des meilleurs livres que j'aie lu drunken Cette auteur me touche si profondément ! A chaque fois, ça fonctionne ! Par lequel dois-je continuer ??

_________________
"Vous me demandez quel est le supreme bonheur ici bas ? C'est d'écouter la chanson d'une petite fille qui s'éloigne après vous avoir demandé son chemin." Li-tai-Po
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heyoka
Zen littéraire
Heyoka

Messages : 5026
Inscription le : 16/02/2013
Age : 31
Localisation : Suède

Nancy Huston - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Nancy Huston   Nancy Huston - Page 13 Icon_minitimeVen 8 Mar 2013 - 17:18

shéhérazade a écrit:
Après L'empreinte de l'ange, la virevolte, prodige, je viens de lire Lignes de faille
Je suis subjuguée. Je suis d'accord avec Aériale quand elle parle de montée en puissance. Ce livre est très poignant, d'une profondeur inouïe et subtile. Qu'il est fort !
Je n'ai qu'une envie celle de le relire pour saisir le subtil, les détails. Et en même temps, rester pleine de cette émotion un instant. Ce livre m'a immergée d'émotion. Il est intimiste.
L'un des meilleurs livres que j'aie lu drunken Cette auteur me touche si profondément ! A chaque fois, ça fonctionne ! Par lequel dois-je continuer ??
C'est touchant un tel commentaire.

_________________
«Books support us in our solitude
and keep us from being a burden to ourselves.
»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Nancy Huston - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Nancy Huston   Nancy Huston - Page 13 Icon_minitimeVen 8 Mar 2013 - 18:03

shéhérazade a écrit:
Après L'empreinte de l'ange, la virevolte, prodige, je viens de lire Lignes de faille
Je suis subjuguée. Je suis d'accord avec Aériale quand elle parle de montée en puissance. Ce livre est très poignant, d'une profondeur inouïe et subtile. Qu'il est fort !
Je n'ai qu'une envie celle de le relire pour saisir le subtil, les détails. Et en même temps, rester pleine de cette émotion un instant. Ce livre m'a immergée d'émotion. Il est intimiste.
L'un des meilleurs livres que j'aie lu drunken Cette auteur me touche si profondément ! A chaque fois, ça fonctionne ! Par lequel dois-je continuer ??

Je tiens de bonne source que Lignes de faille est aussi pour Nancy Huston celui de ses romans qu'elle préfère. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
swallow
Sage de la littérature
swallow

Messages : 1366
Inscription le : 06/02/2007
Localisation : Tolède. Espagne.

Nancy Huston - Page 13 Empty
MessageSujet: REFLETS DANS UN OEIL D´HOMME.   Nancy Huston - Page 13 Icon_minitimeVen 8 Mar 2013 - 19:33

C´est la journée internationale de la femme. Le dernier livre de Nancy Huston fait le point sur le féminisme et la différence des sexes. Encore un pas en avant, depuis Beauvoir, quand sexualité et séduction se laissent diriger par la pornographie et la chirurgie esthétique (" mannequin ou putain, le ver est dans le fruit" dit-elle).
Vous pouvez lire 22 pages online sur Actes Sud.

Nancy Huston - Page 13 Reflej10

http://www.actes-sud.fr/reflets-dans-un-oeil-dhomme-nancy-huston
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Nancy Huston - Page 13 Empty
MessageSujet: Re: Nancy Huston   Nancy Huston - Page 13 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Nancy Huston
Revenir en haut 
Page 13 sur 14Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nord américaine (par auteur ou fils spécifiques) :: Littérature canadienne-
Sauter vers: