Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Xinran

Aller en bas 
AuteurMessage
domreader
Zen littéraire
domreader

Messages : 3409
Inscription le : 19/06/2007
Localisation : Ile de France

Xinran Empty
MessageSujet: Xinran   Xinran Icon_minitimeVen 30 Jan 2009 - 18:49

Xinran Avt_xi10

Née en 1958à Pékin  dans une famille aisée, Xinran(Xin Ran)est très tôt envoyée avec son frère dans un orphelinat militaire alors que ses parents, jugés réactionnaires, sont emprisonnés pendant sept ans. À l’âge de quinze ans, elle publie son premier poème et choisit d’étudier l’Anglais, les relations internationales, l’informatique et le Droit au département politique de l’armée.

Dans les années 1980, les autorités chinoises ayant besoin de personnes pour développer la télévision et la radio, elles font appel à des militaires formés pour être journalistes, capables de diriger des émissions de débats tout en évitant les sujets « interdits ». Xinran, qui occupait alors un poste civil à l’université de l’armée depuis douze ans, se présente pour l’un de ces postes, qu’elle décroche en 1989. Commence alors sa carrière de journaliste. Elle devient animatrice de Mots sur la brise nocturne, une émission de radio quotidienne consacrée aux femmes qui connait un véritable succès de 1989 à 1995.

En 1997, elle quitte la Chine pour l’Angleterre. Après quelques petits boulots, elle commence à enseigner à l’université de Londres. Auteur d’une chronique bimensuelle sur la Chine pour The Guardian, elle tient également le rôle de conseiller aux relations avec la Chine pour de grandes corporations telles que la BBC.

En 2002, elle publie son premier livre, Chinoises, véritable best-seller international, qui confère à Xinran une notoriété mondiale.

Source : /www.etonnants-voyageurs.net

Courte biographie trouvée chez l'éditeur:

A l'époque où Xinran, journaliste à Pékin, recueillait les confidences des femmes dans son émission de radio (publiées dans Chinoises, 2003), elle a rencontré cette femme qui lui a raconté son histoire. Bouleversée par ce récit qui réveillait en elle un souvenir d'enfance, elle lui a consacré un livre, qui éclaire d'un jour poignant le rite des funérailles célestes.

Funérailles Célestes
Xinran


Je ne résiste pas à l'envie de vous faire partager la photo de couverture magnifique de Steve Mac Curry.

Xinran Xinran10

Voici le résumé donné par l'éditeur et qui correspond assez bien au livre.

Citation :
Funérailles célestes est une histoire d'amour et de perte, de loyauté et de fidélité au-delà de la mort. Xinran dresse le portrait exceptionnel d'une femme et d'une terre, le Tibet, toutes les deux à la merci du destin et de la politique. En 1956, Wen et Kejun sont de jeunes étudiants en médecine, remplis de l'espoir des premières années du communisme en Chine. Par idéal, Kejun s'enrôle dans l'armée comme médecin. Peu après, Wen apprend la mort de son mari au combat sur les plateaux tibétains. Refusant de croire à cette nouvelle, elle part à sa recherche et découvre un paysage auquel rien ne l'a préparée - le silence, l'altitude, le vide sont terrifiants. Perdue dans les montagnes du nord, recueillie par une famille tibétaine, elle apprend à respecter leurs coutumes et leur culture. Après trente années d'errance, son opiniâtreté lui permet de découvrir ce qui est arrivé à son mari... Quand Wen retourne finalement en Chine, elle retrouve un pays profondément changé par la Révolution culturelle et Deng Xiaoping. Mais elle aussi a changé : en Chine, elle avait toujours été poussée par le matérialisme ; au Tibet, elle a découvert la spiritualité.

Ceci n'est pas un roman mais un récit de vie, il est vraiment singulier, et c'est une histoire incroyable que celle de Shu Wen. J'ai aimé la rencontre de cette chinoise - Wen - avec les tibétains, et ce qu'elle décrit de leur vie de tous les jours. Disons que j'ai aimé ce livre à titre documentaire, mais que je ne trouve aucun talent spécial à Xinran sur sa façon de relater les faits. A lire tout de même pour information. Je pense qu'un metteur en scène talentueux pourrait en tirer un film magnifique ! En fait, j'avoue que j'ai pris ce livre à la bibli à cause de la couverture... Embarassed

_________________
'Si vous ne lisez que ce que tout le monde lit, vous ne pouvez penser que ce que tout le monde pense.' - Haruki Murakami.


Dernière édition par mimi54 le Mar 9 Juil 2013 - 13:46, édité 2 fois (Raison : Bibliographie complétée, et ajout de photo)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Xinran Empty
MessageSujet: Re: Xinran   Xinran Icon_minitimeVen 30 Jan 2009 - 19:02

Merci pour ce fil, je croyais qu'on avait déjà cette auteure chez les Parfumés Wink

Très bon moment de lecture, et j'ai rencontré Xinran au Festival Etonnants Voyageurs à Saint Malo - très sympa Very Happy

domreader a écrit:
En fait, j'avoue que j'ai pris ce livre à la bibli à cause de la couverture... Embarassed
j'aime aussi la version que je me suis achetée (la couverture n'est pas en carton/papier.. mais on a l'impression de toucher à de la soie Wink )

Xinran 2006-010

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anna
Envolée postale


Messages : 183
Inscription le : 29/08/2010
Localisation : Ile-de-France

Xinran Empty
MessageSujet: Re: Xinran   Xinran Icon_minitimeJeu 13 Jan 2011 - 23:00

J'ai lu récemment le dernier livre de l'auteur publié chez Picquier : "Messages de mères inconnues".

C'est à la fois révoltant et émouvant. Révoltant de voir dans quelles conditions peuvent être traitées les femmes et les filles en Chine. Emouvant de sentir l'amour maternel des femmes qui ont accepté de témoigner même si elles ont dû se séparer de leur petite fille, soit parce que l'enfant a été tué à la naissance soit parce que l'enfant a été abandonné. La majorité des enfants chinois adoptés par des couples étrangers entre 1993 et 2007 étaient des filles (98% des enfants chinois adoptés en France en 2003 étaient des filles). C'est pour ces petites filles devenues étrangères que Xinran a écrit ce livre, pour leur faire comprendre les raisons de leur abandon et leur faire savoir que cet abandon ne signifiait par que leur mère biologique ne les aimait pas.

Xinran Messag10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Xinran Empty
MessageSujet: Re: Xinran   Xinran Icon_minitimeJeu 13 Jan 2011 - 23:07

C' est sur, mais il n' y a pas que les filles et les femmes à etre mal traitées en Chine...

Essayez de voir le documentaire tourné en partie clandestinement en Chine et par un Chinois.
ça s' appelle Nuit de Chine. C' est passé sur Arte il y a quelques temps.
C' est un des plus beaux films que j' ai vu ces dernières années. Toutes catégories confondues....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
swallow
Sage de la littérature
swallow

Messages : 1366
Inscription le : 06/02/2007
Localisation : Tolède. Espagne.

Xinran Empty
MessageSujet: Re: Xinran   Xinran Icon_minitimeDim 16 Jan 2011 - 11:50

Anna:
Citation :
C'est pour ces petites filles devenues étrangères que Xinran a écrit ce livre, pour leur faire comprendre les raisons de leur abandon et leur faire savoir que cet abandon ne signifiait par que leur mère biologique ne les aimait pas

Combien de fois, lorsque je croise ces enfants adoptées par les occidentaux, quand je les vois partager rires, jeux et sports avec mes petits enfants, je pense qu´inévitablement, lorsqu´elles seront grandes, leur viendra à l´esprit une idée qui deviendra insistante avec le temps: celle de partir explorer les fins-fonds de la Chine, à la recherche de leur passé, car elles apprendront qu´elles n´ont pas été abandonnées mais séparées, arrachées à leur mère biologique, par la force de lois ignomineuses, parce que d´un côté du globe il y avait un vide à remplir et de l´autre un excédent à déraciner.
Je lirai le livre de Xiran.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mimi54
Zen littéraire
mimi54

Messages : 6043
Inscription le : 02/05/2010

Xinran Empty
MessageSujet: Re: Xinran   Xinran Icon_minitimeMer 10 Juil 2013 - 22:52

 Chinoises


Xinran Chinoi10


Chinoises, Xinran
Picquier, Janvier 2003/Picquier poche, Janvier 2005
336/352 pages

4ème de couverture :
 
Citation :
De 1989 à 1997, Xinran a présenté chaque nuit à la radio chinoise une émission où elle invitait les femmes à parler d'elles-mêmes. Elle a rencontré des centaines d'entre elles. Avec compassion, elle les a écoutées se raconter. Elles disent leurs souffrances incroyables : mariages forcés, viols, familles décimées, pauvreté ou folie... Mais elles disent aussi comment, en dépit des épreuves, en dépit du chaos politique, elles chérissent et nourrissent ce qui leur reste.

Parce qu’elle a su instaurer un climat de confiance, Xinran, animatrice de radio, a tout au long de sa carrière,  recueilli de nombreux témoignages de femmes chinoises. Ces destins tous différents ont  comme dénominateur commun  la négation de la femme en Chine, et la contradiction entre les grands principes idéologiques, et ce qu’en a fait la classe dirigeante.
Ce qui frappe, c’est que malgré les horreurs, ces chinoises ne veulent pas se laisser abattre. L’auteur, issue d’un milieu aisé, a aussi subi les affres de la révolution culturelle. Elle s’implique beaucoup de ce récit  qui s’apparente à une suite de nouvelles, et dont le positionnement de l’auteur apporte un liant non négligeable à l’ensemble.
Si parfois, j’ai pu y trouver quelques longueurs, la dureté des faits ne peut qu’émouvoir, et révolter.
Il faut noter également la qualité de l’écriture, et la précision du vocabulaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leblogdemimipinson.blogspot.com/
Chamaco
Zen littéraire
Chamaco

Messages : 4366
Inscription le : 10/03/2013
Age : 72
Localisation : là haut, vers Aix...

Xinran Empty
MessageSujet: Re: Xinran   Xinran Icon_minitimeLun 23 Mar 2015 - 14:17

Xinran 97828710

je l'ai acheté ce matin à "la briqueterie" ma librairie du Vieux Nice, je suis tombé en arrêt sur la 4° de couverture...Je le met dans ma PAL, je ne doute pas un instant que ce soit un bon livre.... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aaronguide.com/
Contenu sponsorisé




Xinran Empty
MessageSujet: Re: Xinran   Xinran Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Xinran
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature non romanesque (par auteur ou fils spécifiques) :: Témoignages-
Sauter vers: