Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Marcel Moreau [Belgique]

Aller en bas 
AuteurMessage
LaurenceV
Agilité postale
LaurenceV

Messages : 813
Inscription le : 25/02/2007
Age : 36
Localisation : Liège

Marcel Moreau [Belgique] Empty
MessageSujet: Marcel Moreau [Belgique]   Marcel Moreau [Belgique] Icon_minitimeDim 1 Fév 2009 - 23:23

Marcel Moreau [Belgique] Pic3410

Marcel Moreau est un auteur belge né en 1933. Je ne connaissais pas du tout cet écrivain avant de tomber sur un de ces livres dans la même bouquinerie où j'ai trouvé Sternberg. Marcel Moreau a une écriture explosive et s'oppose aux conventions sociales.

Ce livre est Julie ou la dissolution dont voici la quatrième de couverture.

Citation :
Julie Malchair, nouvelle dactylo pour une revue scientifique, est une femme d’une beauté charmante et perturbante, apparemment sans passé. Elle fait irruption dans la vie de Hasch, correcteur, et dans celle de ses collègues. Par sa paresse et sa perversité naïve, elle les entraîne à se libérer des contraintes que la routine et les règles de la vie sociale leur imposent. S’ensuit alors une dérision totale du travail, notamment par l’introduction de vin et de drogues qui conduisent à un festin orgiaque dans le bureau. Sa tâche accomplie, Julie disparaît.

Marcel Moreau nous entraîne dans le monde figé et rigoureux du travail dans le but d’en bouleverser le quotidien en intégrant dans le bureau un élément perturbateur en la personne de Julie. Cet élément provoquera chez les employés du bureau une remise en question des règles et surtout la dissolution totale des mœurs. Il s’agit de la libération des corps et des instincts dans un lieu codifié.

Il me reste de ce livre un souvenir étrange et dérangeant. J’avais hâte que l’histoire finisse et je ne comprenais pas cette fascination pour la belle Julie ni la recherche du personnage principal Hasch. C’est comme si au fur et à mesure on glissait dans un fantasme souligné par l’utilisation des pronoms personnels. Si au début du roman le narrateur est le personnage, vers la moitié du récit, au moment de la grande dissolution, le “Je” se transforme en “Il” extérieur et enfin le “Je” réapparaît dans le dernier chapitre. Le premier changement pourrait faire penser à une projection d’un fantasme du narrateur qui serait ensuite ramené à la réalité comme si rien n’avait eu lieu.

Julie ou la dissolution est un récit étrange mais non fantastique ni surréaliste comme chez Jacques Sternberg. Moreau respecte les règles d’écriture et une esthétique conventionnelle. Toutefois, on ressent une certaine similarité dans le ton. J’y ai retrouvé avec plaisir une véritable plume belge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.autourdelau.be
LaurenceV
Agilité postale
LaurenceV

Messages : 813
Inscription le : 25/02/2007
Age : 36
Localisation : Liège

Marcel Moreau [Belgique] Empty
MessageSujet: Re: Marcel Moreau [Belgique]   Marcel Moreau [Belgique] Icon_minitimeDim 1 Fév 2009 - 23:28

Marcel Moreau est également l'auteur de Quintes, roman salué par Simone de Beauvoir, de Bannière de bave, de La terre infestée d'hommes ou encore de Kamalalam.

Marcel Moreau a voyagé à travers le monde et s'est lié d'amitié avec de grandes personnalités telles Topor, Jean Paulhan, Dubuffet ou Anais Nin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.autourdelau.be
moropaco
Invité



Marcel Moreau [Belgique] Empty
MessageSujet: Marcel Moreau   Marcel Moreau [Belgique] Icon_minitimeSam 28 Mar 2009 - 19:09

Merci pour votre page sur Marcel Moreau. Il est sans conteste le plus grand ecrivain de langue francaise contemporaine avec un esprit hors du commun qui sort des prisons modernes et fait vivre l'ecriture dont le point de depart sont les profondeurs organiques qu'il nous exhorte a chercher en nous meme au lieu de nous perdre dans l'environnement materialiste.

Sa consecration approche. Un hommage lui est fait au Centre Pompidou ce lundi 30.03.09.
http://bibliobs.nouvelobs.com/hommage-a-marcel-moreau-le-30-mars-au-centre-pompidou

c'est un homme admirable que j'ai eu la chance de rencontrer. Amoureux de la litterature depuis toujours ce fut un moment incroyable de ma vie: trouver l' auteur reunissant tout ce que je cherchais.
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Marcel Moreau [Belgique] Empty
MessageSujet: Re: Marcel Moreau [Belgique]   Marcel Moreau [Belgique] Icon_minitimeSam 28 Mar 2009 - 20:08

moropacosergio a écrit:
Il est sans conteste le plus grand ecrivain de langue francaise contemporaine avec un esprit hors du commun qui sort des prisons modernes

Qu'est-ce que tu entends par "qui sort des prisons modernes"?...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
moropaco
Invité



Marcel Moreau [Belgique] Empty
MessageSujet: Re: Marcel Moreau [Belgique]   Marcel Moreau [Belgique] Icon_minitimeDim 29 Mar 2009 - 13:23

Citation :
Qu'est-ce que tu entends par "qui sort des prisons modernes"?...


comme le dit Moreau, "nous sommes un peuple de nains sensoriels "qui cherche le bonheur dans l'illusion de l'objet alors que la reponse est en nous, dans l'emotion. Cette illusion conduit la plupart d'entre nous dans un schema de vie semblable a une prison ou l'on s'oblige a suivre des concepts censes combler le vide, organiser notre vie, lui donner du sens, mais qui sont autant de barreaux de fer. J'ai la sensation pour ne pas dire la certitude que malgre l'avancee technologique, nous regressons. J'ai la sensation que nous ne sommes pas ou plus un peuple d'adultes mais bel et bien d'enfants. J'ai la sensation par exemple que les grecs etaient plus avances que nous le sommes.
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Marcel Moreau [Belgique] Empty
MessageSujet: Re: Marcel Moreau [Belgique]   Marcel Moreau [Belgique] Icon_minitimeDim 29 Mar 2009 - 14:01

moropacosergio a écrit:
coline a écrit:
Qu'est-ce que tu entends par "qui sort des prisons modernes"?...


comme le dit Moreau, "nous sommes un peuple de nains sensoriels "qui cherche le bonheur dans l'illusion de l'objet alors que la reponse est en nous, dans l'emotion. Cette illusion conduit la plupart d'entre nous dans un schema de vie semblable a une prison ou l'on s'oblige a suivre des concepts censes combler le vide, organiser notre vie, lui donner du sens, mais qui sont autant de barreaux de fer. J'ai la sensation pour ne pas dire la certitude que malgre l'avancee technologique, nous regressons. J'ai la sensation que nous ne sommes pas ou plus un peuple d'adultes mais bel et bien d'enfants. J'ai la sensation par exemple que les grecs etaient plus avances que nous le sommes.

Je te remercie de ces éclaircissements. content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thierry Cabot
Envolée postale


Messages : 103
Inscription le : 10/10/2013
Age : 61

Marcel Moreau [Belgique] Empty
MessageSujet: Re: Marcel Moreau [Belgique]   Marcel Moreau [Belgique] Icon_minitimeSam 14 Déc 2013 - 17:32

J'aurai plaisir à découvrir cet auteur que je ne connais pas.
Merci Laurence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.p-o-s-i-e.over-blog.net
Contenu sponsorisé




Marcel Moreau [Belgique] Empty
MessageSujet: Re: Marcel Moreau [Belgique]   Marcel Moreau [Belgique] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Marcel Moreau [Belgique]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Site-boutique de trucs bio en Belgique ?
» [Vente] Baccara, 03/1995, 180.000 km, noir, 1.500 € (Belgique)
» Master Edition Belgique
» Allo... Marcel..
» Le D-Day en Belgique : 2 septembre 1944

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature belge et suisse (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: