Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Grimmelshausen [Allemagne]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
emma
Espoir postal


Messages : 24
Inscription le : 03/02/2009

MessageSujet: Grimmelshausen [Allemagne]   Mer 4 Fév 2009 - 15:38



H.J.C von Grimmelshausen peint par Marcus Bloß en 1641

Les aventures de Simplicius Simplicissimus
et
L'aventurière Courage
de
Grimmelshausen

Oïl, alez vous seoir quant vous plaira et lire moult rigolages!
Tribulations absurdes, drolatiques et picaresques

Animal a écrit:
petite biographie pour ceux qui sont perdus (ou qui, comme moi tombent de leur arbre) :

Citation :
Hans Jakob Christoffel von Grimmelshausen (1622? - 17 août 1676), écrivain allemand, est né à Gelnhausen en Hesse vers 1622 et mort à Renchen dans le Bade-Wurtemberg, à une vingtaine de kilomètres de Strasbourg. Il est de famille noble mais pauvre. Il connaît la guerre de Trente Ans et assiste à de nombreuses atrocités dont il témoignera dans ses écrits. À 18 ans, il devient soldat, puis secrétaire dans le régiment du colonel Reinhard de Schauenburg, opportunité excellente puisque cela lui ouvre le monde des livres. Grimmelshausen va quitter l'armée après le traité de Westphalie et se convertir au catholicisme.

Il publia sous un pseudonyme en 1668 Der Abenteuerliche Simplicissimus Teutsch, d.h. die Beschreibung des Lebens eines seltsamen Vaganten, genannt Melchior Sternfels von Fuchsheim, connu en français comme Les Aventures de Simplicius Simplicissimus, le plus grand roman du dix-septième siècle allemand, une œuvre d'une importance proche de celle du Don Quichotte de Cervantès. Assez largement autobiographique, écrit sur le modèle des romans picaresques espagnols, Simplicius Simplicissimus narre les tribulations absurdes et drolatiques de son héros éponyme à travers les péripéties de la guerre de Trente Ans
source : wikipedia

je pense que ça mérite des précisions pour picoter notre curiosité danse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tom léo
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2698
Inscription le : 06/08/2008
Age : 53
Localisation : Bourgogne

MessageSujet: Re: Grimmelshausen [Allemagne]   Mer 4 Fév 2009 - 22:38

Malheureusement je ne peux pas parler d'une lecture faite..., mais c'est pour souligner que cette oeuvre tient un rôle à part dans la littérature du 17ème siècle. C'est un nom, un livre qui réapparaissent souvent au détour d'un article, d'un essay etc...
Je pense d'avoir un exemplaire?! A voir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cachemire
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1998
Inscription le : 11/02/2008
Localisation : Francfort

MessageSujet: Re: Grimmelshausen [Allemagne]   Mer 4 Fév 2009 - 22:58

Les aventures de Simplicissimus, c'est vrai que le livre est un classique mais comme Tom je ne l'ai pas lu... Tu peux nous en dire un peu plus Emma ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Grimmelshausen   Mer 4 Fév 2009 - 23:09

Tu as bien fait de mettre en évidence cet auteur, Animal...

Grimmelshausen est un des grands auteurs allemands du 17e siècle.
Il a été le témoin malheureux de la Guerre de 30 ans qui l'a inspiré pour
une grande partie de son oeuvre.

Je n'ai pas lu Simplicius Simplississimus, mais j' aurais aimé, parceque La
Vagabonde Courage que j'ai lu en édition de poche 1O/18 est un livre
fort et très évocateur de la guerre dans son son horreur et son absurdité.
Et le livre a inspiré une pièce de théatre tout aussi forte à Berthold Brecht.

Une oeuvre qui fut montée par Jean Vilar au Théatre National Populaire.

J' espère que Tom Léo nous en dira davantage.

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
avatar

Messages : 31549
Inscription le : 12/05/2007
Age : 36
Localisation : Tours

MessageSujet: Re: Grimmelshausen [Allemagne]   Jeu 5 Fév 2009 - 6:50

c'est emma qu'il faut remercier bonjour

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
emma
Espoir postal


Messages : 24
Inscription le : 03/02/2009

MessageSujet: Re: Grimmelshausen [Allemagne]   Jeu 5 Fév 2009 - 9:46

Animal aime !!!

Je tiens à vous préciser que les traductions de ce livre ne sont pas toutes extra : celle de Jean Amsler me semble pas mal .

Les aventures de Simplicissimus sont absurdes, farfelues mais montrent également comment les démocraties peuvent s'éloigner de leur modèle.

L'écriture de ce livre est aussi : hummmmm .... un vrai bonheur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
avatar

Messages : 31549
Inscription le : 12/05/2007
Age : 36
Localisation : Tours

MessageSujet: Re: Grimmelshausen [Allemagne]   Jeu 5 Fév 2009 - 23:51

on a le droit à des extraits ?

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
emma
Espoir postal


Messages : 24
Inscription le : 03/02/2009

MessageSujet: Re: Grimmelshausen [Allemagne]   Ven 6 Fév 2009 - 8:41

Animal ,
J'aimerais bien envoyer qq extraits, mais je squate l'ordi du bureau Rolling Eyes
et le pavé est à la maison .
Lundi , je prends ma brouette et je l'apporte ici !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
emma
Espoir postal


Messages : 24
Inscription le : 03/02/2009

MessageSujet: Re: Grimmelshausen [Allemagne]   Ven 6 Fév 2009 - 13:29

j'ai trouvé

Grimmelshausen, les Aventures de Simplicius Simplicissimus



« Simplex, ta jeunesse me fait de la peine et les malheurs que je prévois pour toi m'inclinent à la pitié. Écoute, mon enfant, et sache que ton maître a décidé de te faire perdre la raison et de te réduire en la condition de bouffon. Dans ce but il fait déjà confectionner un habit. C'est demain que tu dois aller à cette école où ta raison sombrera. Et il est certain que tu y seras mis à de si cruelles épreuves que […] tu ne peux manquer d'y laisser tes esprits. »

Hans Jakob Christoffel von Grimmelshausen, les Aventures de Simplicius Simplicissimus (livre II, chap. 5),
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Grimmelshausen [Allemagne]   Ven 6 Fév 2009 - 23:14

Oui ! (direz-vous, Messieurs !) qui aurait pu penser que cette vieille gouge s' aviserait un jour d' échapper au courroux de Dieu, si proche pour elle ?
Mais quoi ? Force lui est bien d' en passer par là ! Car sa folle jeunesse
est finie !
Sa malice et sa turbulence se sont apaisées, sa conscience si chargée
de pechés s' est révéillée inquiète ; et voici qu'est venu pour elle l'age
chagrin qui rougit d'ajouter de nouvelles turpitudes aux folies accumulées
de la jeunesse, et qui ne peut sans dégout et sans horreur cacher plus longtemps au fond du coeur les friponneries du passé.

GRIMMELSHAUSEN - La Vagabonde Courage

Bon ! A la relecture, ça me parait un peu lourd quand meme... Mais il faudrait que je lise en entier...

En tout cas la mère Courage de Brecht était plus sensible, plus exemplaire,
peut etre meme un peu édifiante, Brecht étant un auteur marxiste...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
emma
Espoir postal


Messages : 24
Inscription le : 03/02/2009

MessageSujet: Re: Grimmelshausen [Allemagne]   Mer 11 Fév 2009 - 11:51

bix229 a écrit:
Oui ! (direz-vous, Messieurs !) qui aurait pu penser que cette vieille gouge s' aviserait un jour d' échapper au courroux de Dieu, si proche pour elle ?
Mais quoi ? Force lui est bien d' en passer par là ! Car sa folle jeunesse
est finie !
Sa malice et sa turbulence se sont apaisées, sa conscience si chargée
de pechés s' est révéillée inquiète ; et voici qu'est venu pour elle l'age
chagrin qui rougit d'ajouter de nouvelles turpitudes aux folies accumulées
de la jeunesse, et qui ne peut sans dégout et sans horreur cacher plus longtemps au fond du coeur les friponneries du passé.

GRIMMELSHAUSEN - La Vagabonde Courage

Bon ! A la relecture, ça me parait un peu lourd quand meme... Mais il faudrait que je lise en entier...

En tout cas la mère Courage de Brecht était plus sensible, plus exemplaire,
peut etre meme un peu édifiante, Brecht étant un auteur marxiste...

rire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tina
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2058
Inscription le : 12/11/2011
Localisation : Au milieu du volcan

MessageSujet: Re: Grimmelshausen [Allemagne]   Ven 7 Mar 2014 - 19:17

La Vagabonde Courage

Un roman picaresque Allemand, original et unique en son genre, car dans la première moitié du 17ème, on fait de la mythologie précieuse et abâtardie, assaisonnée de sentiments et de marivaudage avant l'heure. C'est dire à quel point Grimmelshausen se démarque !

L'auteur plante son décor sur fond de conflit européen (guerre de Trente ans), même si cela reste discret. Mais son héroïne, Courage, décoiffe le lecteur.

Cupide, concupiscente, guerrière, tant hommasse que féminine, sorte d'amazone galante, elle narre sa vie trépidante, au milieu des batailles militaires et amoureuses. Elle s'en sort toujours victorieuse, étouffant les scrupules et la morale, et finalement, est très attachante.

Ce qui happe le lecteur est le style incroyablement vivant, alerte et rythmé de l'auteur. On a la sensation d'être embarqué dans un train rapide. Le train d'une vie de femme bien remplie et finalement libre.

Un de ces joyaux à lire sans faute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Grimmelshausen [Allemagne]   Dim 9 Mar 2014 - 20:34

Ah, il est dans ma PAL et j'avais déjà bien envie de le lire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
eXPie
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Grimmelshausen [Allemagne]   Dim 1 Juin 2014 - 19:36


Couverture : Hieronymus Bosch, Le Jugement Dernier, 1504 (?), détail. Akademie der Bildenten Kunste, Vienne.

- La Vagabonde Courage (Lebensbeschreibung der Ertzbetrügerin und Landstörtzerin Courage, 1669). 180 pages Libretto. Traduit de l'allemand par Maurice Colleville (probablement en 1963). Préface de Gérard Chaliand.

L'héroïne est une "héroïne picaresque dans la veine de la grande tradition littéraire espagnole, tel le Guzman de Alfarache de Mateo Alemán, traduit à l'époque en langue allemande et que Grimmelshausen devait connaître. Ce dernier campe, pour la première fois dans la littérature européenne, une héroïne ayant la libre disposition de son corps et de ses choix, bien que son existence soit déterminée par les événements qui mirent à feu et à sang l'Allemagne et l'Europe centrale.
Courage ne se contente pas de subir vaillamment les coups du sort, elle assume, s'adapte, reprend l'initiative, conserve sa liberté d'action, use de ses talents, de sa beauté et de ses armes, au sens propre du terme. Cette héroïne se taille, au galop, une vie à coups de sabre et d'amants. Elle est dotée d'un tempérament particulièrement ardent, d'une force de caractère à toute épreuve, de rapidité dans la décision, qualités essentielles à une époque caractérisée par les cruautés de la guerre, le retournement des situations et la sauvagerie de la soldatesque.
" (préface, pages 7-8 )

"Grimmelhausen, qui a connu la violence dès l'âge de quatorze ans durant une décennie et demie, n'est pas sans savoir dans quel désordre la guerre à outrance peut plonger une société. Il faut par-dessus tout survivre, sauver sa peau, se prémunir du besoin, chercher des protecteurs, passer d'une branche à l'autre, feindre, voler, tromper, puisque c'est la guerre de tous contre tous. Le vainqueur est le prédateur, et le vaincu, tant qu'il est armé, cherche à terroriser plus faible que lui." (page 12).

Courage, une vieille femme, raconte la vie agitée qu'elle a menée dans sa jeunesse. Elle s'adresse à Simplicissimus. Si, comme moi, on n'a pas lu préalablement Simplicius Simplicissimus, ça n'est pas grave.
Citation :
"Si je prétendais savoir quels ont été mes parents, je mentirais ; - et ce ne serait pas la première fois. [...]
Le prix de ma pension était ponctuellement expédié par mon père, mais je ne savais d'où ; quant à ma mère, elle m'envoyait ses amitiés ; je ne lui ai jamais adressé la parole de ma vie. [...]
On me préservait de la fréquentation des hommes, comme on préserve les beaux tableaux de la poussière." (pages 21-22).

Son enfance est donc très tranquille.
Mais vient le jour où des soldats sont sur le point d'arriver en ville : nous sommes pendant la guerre de Trente Ans. Pour éviter de se faire violer, notre héroïne doit se déguiser en jeune homme. C'est le début d'aventures rocambolesques, comme un tour de montagnes russes : Courage gagne beaucoup d'argent, puis perd beaucoup, mais fait ce qu'il faut - par tous les moyens - pour regagner de l'argent, sans se laisser abattre.
Elle aime les hommes et le combat. Voici un passage qui illustre ses dons dans ce dernier domaine :
Citation :
"Je frayai donc à coups de sabre un chemin à mon superbe étalon - qui n'avait point eu son pareil à Prague - jusqu'à ce que je rencontrasse un capitaine de cavalerie, de noble famille danoise, que je saisis par les cheveux et ramenai de la mêlée jusqu'à mon fourgon. Nous avions reçu, mon cheval et moi, de sérieux coups sans doute, mais sans laisser cependant une seule goutte de sang sur le champ de bataille ; nous nous en tirâmes seulement avec quelques horions et des bosses. Voyant que la chance me favorisait, je rechargeai mon fusil, je me mis en chasse et je ramenai encore un officier du train, ainsi qu'un simple cavalier ; tous deux ne remarquèrent que j'étais une femme que lorsque je les eus amenés à mes gens et au capitaine dont je viens de parler.
Je ne fouillai aucun de mes prisonniers, car chacun livrait de soi-même son argent et les objets de valeur qu'il possédait." (page 73).

Courage fonce toujours : "plus folle était la vie que je menais, plus j'y trouvais de saveur !" (page 95).

Un très bon livre, plein d'aventures, d'arnaques en tout genre et de coups du sort.

On notera une histoire de spiritus familiaris (page 117), un peu comme dans La Mandragore (mais elles ne finissent pas de la même façon), de Friedrich de la Motte-Fouqué (voir son fil, ici).
De plus, il existe une autre traduction du texte, un peu plus récente (1990 ?), effectuée par Jean Amsler sous le titre L'Aventurière Courage. Mais l'ouvrage est épuisé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Grimmelshausen [Allemagne]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Grimmelshausen [Allemagne]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un paysan normand au STO en Allemagne
» Erdogan en Allemagne exige...
» OGM : L'Allemagne interdit à son tour le maïs transgénique de Monsanto
» vedette MBOOT (Allemagne)
» L'Allemagne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature germano-néerlandaise (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: