Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Hwang Sok-yong [Corée]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
pia
Zen littéraire
avatar

Messages : 6474
Inscription le : 04/08/2013
Age : 50
Localisation : Entre Paris et Utrecht

MessageSujet: Shim-Song   Mer 11 Déc 2013 - 21:28

Armor on a posté en même temps. J’ajouterais en lisant ton commentaire que je suis aussi d’accord avec toi sur le fait que le livre est agréable à lire, mais pas plus bouleversant que ça.

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Hwang Sok-yong [Corée]   Jeu 22 Oct 2015 - 10:26

Monsieur Han

Le livre a déjà été évoqué à plusieurs reprises, il s'agit d'un médecin pris dans la tourmente de la guerre de Corée, parti du Nord en abandonnant sa famille, car en danger, il se trouve en butte à de nouvelles persécutions politiques, à la corruption, malhonnêteté et violence de la société sud coréenne.

Livre passionnant et frustrant à la fois. Passionnant parce que tout un pan d'histoire est évoqué, un portrait aussi de la société coréenne, de la mentalité, y compris avec une vision à long terme (rapprochement entre la situation contemporaine et La fidèle Chunhyang). Mais la façon de mener le récit fait qu'une distance s'installe entre le lecteur et les personnages. C'est probablement voulu, et culturel, comme s'il fallait préserver leur dignité et ne pas s'attarder sur leurs malheurs et humiliations, refuser le pathos. Mais cela laisse beaucoup de choses (presque tout) à imaginer du ressenti, de l'intime, de ce qui permet de se sentir proche, de s'identifier, ou de se sentir en opposition à un personnage de roman. Du coup ils restent lointains, et l'intérêt du livre consiste d'avantage à essayer de comprendre les drames et situations humaines créés par une situation politique et historique plus que de compatir et se sentir proches d'individus qui les ont vécus. Une approche au final plus intellectuelle qu'empathique.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Hwang Sok-yong [Corée]   Jeu 22 Oct 2015 - 13:43

En plus, on nous annonçait des pages exceptionnelles littérairement parlant. Je ne sais pas si la beauté du texte a été un peu perdue dans la traduction... Mais peut-être l'as-tu perçue ? Je n'ai pas eu l'impression en lisant ton commentaire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Hwang Sok-yong [Corée]   Jeu 22 Oct 2015 - 20:40

Comme souvent en littérature coréenne, le style est très sobre et dépouillé, ce qui n'est pas forcément notre perception d'une belle écriture. Mais j'ai trouvé des passages d'une grande élégance, dans ce dépouillement.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MartineR
Main aguerrie
avatar

Messages : 364
Inscription le : 10/09/2010
Localisation : essonne

MessageSujet: Re: Hwang Sok-yong [Corée]   Dim 5 Juin 2016 - 10:30

traversay a écrit:


Princesse Bari
Citation :
Princesse Bari conte l’histoire d’une jeune fille, frêle et courageuse, qui fuit la Corée du Nord à la fin des années 1990, se réfugie un moment en Chine avant de traverser l’océan à fond de cale d’un cargo et de débarquer dans un Londres clandestin où se côtoient toutes les langues et religions
Selon une légende populaire coréenne, la princesse Bari, jeune fille abandonnée, entreprend un long voyage à l’extrémité du monde pour trouver l’eau de vie permettant aux âmes mortes de retrouver la paix. Le roman de Hwang Sok-yong n'est pas une adaptation moderne de cette légende mais il y revient souvent, lors des visions ou rêves de son héroïne, hantée par les défunts trop nombreux qui l'ont laissée seule dans une existence errante et troublée. Princesse Bari raconte la dureté extrême d'une vie, de la famine en Corée du Nord au Londres de l'exil (sa famille a totalement disparu), en passant par la Chine. Un roman "mondialisé" qui serait tragique et sans espoir si Hwang n'y avait pas ajouté une dimension magique avec le don de voyance que possède son personnage principal, chamane à ses heures et guérisseuse des âmes. L'auteur coréen est un humaniste, effrayé par la violence du monde, qui veut croire encore à la solidarité et à la capacité de chacun de forcer son destin. Mais Dieu que la route est longue et escarpée pour arriver un jour à une forme de sérénité. Un livre éprouvant et parfois déconcertant, entre douceur et horreur, écrit d'une plume vive et délicate.

Je viens de lire ce roman,par le biais d' un groupe de lecture à la bibliothèque
La petite Bari (7° fille d'un mariage arrangé vers les années 1980) a des pouvoirs ce médium légués par sa grand'mère, et elle nous entraîne dans sa fuite d'un système totalitaire vers un autre à la fin: le djihadisme; mais quel parcours. Un monde jalonné de deuils difficiles pour cette jeune femme.


Il faut aussi suivre les rêves de cette enfant qui n'est soutenu que par < l'âme > son chien, lui aussi rescapé à double titre car abandonné mais aussi rescapé de la boucherie (en Corée on mange les chiens surtout en cette période de famine)

La jeune fille ne survit que grâce à cette légende coréenne de la Princesse Bari à la recherche de l'eau de vie.

Un livre difficile car même si le coté romanesque est très présent, on sait malheureusement que ce fut le quotidien de beaucoup de nord coréens & aussi de l'auteur.

Par contre je pense que la traduction est un peu déficiente car on ne sent pas assez le souffle romanesque!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pourtouteslesaig.canalblog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hwang Sok-yong [Corée]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hwang Sok-yong [Corée]
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Corée du sud
» Un pétrolier coréen explose
» Corée du Nord
» [Opérations de guerre] GUERRE DE CORÉE - Tome 1
» bataillon français de corée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature asiatique (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: