Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Le romantisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Lucretius
Envolée postale


Messages : 138
Inscription le : 19/01/2009

MessageSujet: Re: Le romantisme   Sam 7 Fév 2009 - 13:56

Dans Romantique aussi il y a un sens péjoratif greffé. Dans Mensonge romantique et vérité romanesque, René Girard emploie "romantique" dans un sens très particulier: celui de l'illusion sur la nature autonome du désir, tandis que l'aspect "romanesque" révèle au contraire sa nature triangulaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://interlibros.over-blog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le romantisme   Sam 7 Fév 2009 - 14:01

Lucretius a écrit:
Dans Romantique aussi il y a un sens péjoratif greffé. Dans Mensonge romantique et vérité romanesque, René Girard emploie "romantique" dans un sens très particulier: celui de l'illusion sur la nature autonome du désir, tandis que l'aspect "romanesque" révèle au contraire sa nature triangulaire.

C'est à dire ?
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Le romantisme   Sam 7 Fév 2009 - 16:48

Bellonzo a écrit:
Je voulais te remercier pour bisous le gros travail de "rangement" que tu fais,bien utile.
danse... volontiers, toute l'équipe 'bleu' fait de son mieux.. avec Queenie en chef Wink


mais ce qui est bien - sans le savoir d'avance - ce sujet avait bien besoin d'un fil.. et grâce à cette discussion sur un fil auteur.. c'en est devenu plus swing

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
avatar

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 49
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Le romantisme   Sam 7 Fév 2009 - 16:54

Lucretius a écrit:
Dans Romantique aussi il y a un sens péjoratif greffé. Dans Mensonge romantique et vérité romanesque, René Girard emploie "romantique" dans un sens très particulier: celui de l'illusion sur la nature autonome du désir, tandis que l'aspect "romanesque" révèle au contraire sa nature triangulaire.

C'est amusant parce que Michel Ciment en a parlé dans son émission "Projection Privée" à propos du film L'Autre. Il a justement rappelé cette définition.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le romantisme   Sam 7 Fév 2009 - 19:40

Marko a écrit:
Lucretius a écrit:
Dans Romantique aussi il y a un sens péjoratif greffé. Dans Mensonge romantique et vérité romanesque, René Girard emploie "romantique" dans un sens très particulier: celui de l'illusion sur la nature autonome du désir, tandis que l'aspect "romanesque" révèle au contraire sa nature triangulaire.

C'est amusant parce que Michel Ciment en a parlé dans son émission "Projection Privée" à propos du film L'Autre. Il a justement rappelé cette définition.

Alors tu pourrais peut-être expliquer le coup du "triangulaire" à la béotienne que je suis ? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Bellonzo
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1775
Inscription le : 22/07/2008
Age : 68
Localisation : Picardie

MessageSujet: Re: Le romantisme   Sam 7 Fév 2009 - 19:47

Là je suis un peu largué et regrette quand même un peu le titre de ce fil par ailleurs fort instructif.Si j'osais.Oh et puis j'ose,je demanderais la modification et la suppression de l'eau de rose dans le titre.Car cet attelage romantisme eau de rose est une hérésie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eeguab.canalblog.com
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Le romantisme   Sam 7 Fév 2009 - 19:48

Bellonzo a écrit:
Là je suis un peu largué et regrette quand même un peu le titre de ce fil par ailleurs fort instructif.Si j'osais.Oh et puis j'ose,je demanderais la modification et la suppression de l'eau de rose dans le titre.Car cet attelage romantisme eau de rose est une hérésie.

Bellonzo..je n'osais pas le dire... content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Le romantisme   Sam 7 Fév 2009 - 19:49

Bellonzo a écrit:
Là je suis un peu largué et regrette quand même un peu le titre de ce fil par ailleurs fort instructif.Si j'osais.Oh et puis j'ose,je demanderais la modification et la suppression de l'eau de rose dans le titre.Car cet attelage romantisme eau de rose est une hérésie.
le moment que la discussion avait commencé, c'était ça le début.. mais je l'ai changé.. mieux?? sinon, tu me dis autre chose Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Le romantisme   Sam 7 Fév 2009 - 19:54

kenavo a écrit:
Bellonzo a écrit:
Là je suis un peu largué et regrette quand même un peu le titre de ce fil par ailleurs fort instructif.Si j'osais.Oh et puis j'ose,je demanderais la modification et la suppression de l'eau de rose dans le titre.Car cet attelage romantisme eau de rose est une hérésie.
le moment que la discussion avait commencé, c'était ça le début.. mais je l'ai changé.. mieux?? sinon, tu me dis autre chose Very Happy

Oui c'est mieux Kenavo... content
On pourrait même élargir le sujet et ne pas le limiter à la littérature...


Caspar Friedrich
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Le romantisme   Sam 7 Fév 2009 - 19:57

coline a écrit:
On pourrait même élargir le sujet et ne pas le limiter à la littérature...
maintenant c'est tellemnet élargie.. on peut parler de tout Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bellonzo
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1775
Inscription le : 22/07/2008
Age : 68
Localisation : Picardie

MessageSujet: Re: Le romantisme   Sam 7 Fév 2009 - 20:09

Merci de tout coeur.Je respire mieux et Coline aussi je crois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eeguab.canalblog.com
Chatperlipopette
Zen littéraire
avatar

Messages : 7679
Inscription le : 24/02/2007
Age : 52
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Le romantisme   Sam 7 Fév 2009 - 20:14

Ne t'inquiète pas bellonzo, à la lecture du fil tout à l'heure, je n'étais pas très à l'aise face au duo romantisme/à l'eau de rose Wink
Moi aussi, je suis soulagée de ne voir apparaître que Romantisme!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chatperlipopette.blogspot.com
Bellonzo
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1775
Inscription le : 22/07/2008
Age : 68
Localisation : Picardie

MessageSujet: Re: Le romantisme   Sam 7 Fév 2009 - 20:26

Chatp... bonjour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eeguab.canalblog.com
Marko
Faune frénéclectique
avatar

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 49
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Le romantisme   Lun 9 Fév 2009 - 9:59

Nezumi a écrit:
Marko a écrit:
Lucretius a écrit:
Dans Romantique aussi il y a un sens péjoratif greffé. Dans Mensonge romantique et vérité romanesque, René Girard emploie "romantique" dans un sens très particulier: celui de l'illusion sur la nature autonome du désir, tandis que l'aspect "romanesque" révèle au contraire sa nature triangulaire.

C'est amusant parce que Michel Ciment en a parlé dans son émission "Projection Privée" à propos du film L'Autre. Il a justement rappelé cette définition.

Alors tu pourrais peut-être expliquer le coup du "triangulaire" à la béotienne que je suis ? Wink

Citation :
Quatrième de couverture
Nous nous croyons libres, autonomes dans nos choix, que ce soit celui d'une personne ou d'un objet. Illusion romantique ! En réalité nous ne choisissons que des objets désirés par l'autre, mus le plus souvent par ce que Stendhal appelle les sentiments modernes, fruits de l'universelle vanité : " L'envie, la jalousie et la haine impuissante. " Partant d'une analyse entièrement renouvelée des plus grands chefs-d'oeuvre de la littérature, René Girard retrouve partout ce phénomène du désir triangulaire : dans la coquetterie, l'hypocrisie, la rivalité des sexes et des partis politiques... Ce grand livre écrit avec une rare subtilité, contribue à élucider un des problèmes majeurs de la conscience humaine : la liberté de choisir

Citation :
La relation de désir n’est pas binaire (sujet-objet) mais triangulaire (sujet, médiateur, objet). Le sujet désire l'objet désiré par un tiers, le « médiateur », qui est un modèle : en désirant l'objet, le sujet vise en fait l'être du médiateur.

Dans une œuvre littéraire, si le médiateur est révélé on a affaire à la vérité romanesque ; sinon il s'agit de mensonge romantique.

Médiation externe : la distance sujet / médiateur est infranchissable.

La médiation externe caractérise les cas où le sujet et le médiateur ne peuvent être en relation d'inter-rivalité. C'est le cas entre Don Quichotte et Amadis De Gaule.

Médiation interne : le médiateur désire l’objet => devient rival, modèle-obstacle.

Ici, la distance séparant le sujet du médiateur est trop proche. L'effet de la rivalité mimétique se fait sentir, et le médiateur devient alors le rival, c'est-à-dire un modèle obstacle. Par exemple, Sancho Panza et Don Quichotte [mais cet exemple n'est pas le parangon de la médiation interne].

Évolution littéraire : au cours de l'histoire de la littérature (de Cervantès à Proust) le médiateur est de plus en plus proche du héros, la médiation est de plus en plus interne.


Don Quichotte, Cervantès :

- médiateur de Don Quichotte = Amadis de Gaule

- médiateur de Sancho Panza = Don Quichotte

Vanité stendhalienne, snobisme & amour proustiens représentent cette tension.

Chez Dostoïevski, le héros est aux prises avec un rival dont l’influence est fascinante et irritante ; il oscille entre exaltation et désespoir, entre passion pour le rival et haine envers lui.


Julien Sorel : s’isoler.

Raskolnikov : rejoindre les autres.

Mais c’est la même chose dans les deux cas : à la fois se quitter soi-même et se retrouver soi-même.

Prendre la posture du créateur : recul par rapport à la vie, à son existence.

J'espère que ça t'éclairera... Ce n'est pas de ce "romanesque" là dont je parlais. Et qu'il y ait "mensonge" dans le romantisme ne me dérange pas. Notamment quand il prend une dimension fantastique. Mais c'est un débat très théorique. J'en aime l'univers, l'atmosphère et le style (les styles).

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le romantisme   Lun 9 Fév 2009 - 12:50

Merci Marko pour les détails supplémentaires, c'est plus clair comme ça.
Perdu l'habitude de ce genre d'analyse et de terminologie (et ça ne me manque pas vraiment...).Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le romantisme   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le romantisme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» La Normandie Monumentale au musée Malraux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Café littéraire. :: Sur la littérature en général…-
Sauter vers: