Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Francis Dannemark [Belgique]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Francis Dannemark [Belgique] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Francis Dannemark [Belgique]   Francis Dannemark [Belgique] - Page 2 EmptySam 25 Aoû 2012 - 11:28

Francis Dannemark [Belgique] - Page 2 A385
La véritable vie amoureuse de mes amies en ce moment précis
Citation :
Le Mot de l'éditeur
Magie de l'amour, de l'amitié... et du cinéma
Max a une cinquantaine d'années. Veuf et père de deux enfants, il exerce le métier de psychologue. La vaste maison ou il vit est pleine de charme mais délabrée. Sous le nom de « La Maison aux bons soins », il y avait rassemblé des médecins et des praticiens du bien-être, mais il ne reste plus grand-chose aujourd'hui de ce trop beau projet. Et Max s'inquiète. Il est incapable de payer les nombreuses réparations urgentes qui s'imposent, il n'a pas de nouvelles perspectives et il ne lui reste que quelques semaines pour prendre des décisions et trouver des solutions.
En attendant, qu'il pleuve, qu'il neige ou qu'il vente, Max continue à accueillir chez lui chaque mercredi soir les membres de son ciné-club : sept femmes et son vieil ami Jean-François, grand amateur de comédies de l'âge d'or du cinéma américain et animateur passionné de leurs soirées.
Leur bonheur partagé est de se laisser emporter par la magie de films qui rendent plus léger le cours des jours. Et aussi de parler de l'amour, qui leur a souvent joué des tours mais dont ils attendent, sans trop oser le dire ou même le savoir, qu'il retrouve une place dans leur vie.
À ce groupe chaleureux de cinéphiles enthousiastes va se joindre une dixième personne, Felisa, une femme mystérieuse venue au départ pour consulter Max. Avec ses dons de guérisseuse, de voyante peut-être, qui est-elle ? Une folle ou une fée ? Toujours est-il que, peu à peu, tandis que l'on chemine vers l'été, la vie de chacun va changer de couleur.

Propos de l’auteur à la fin du livre :
Citation :
Tout le monde était habitué à la brièveté de mes romans, même moi. Seul Robert Laffont était persuadé que, le moment venu, je prendrais du volume. J’espère de tout cœur que, là où il est, il glissera à l’oreille de sa voisine : « Je l’avais bien dit », et surtout, que mon roman lui plaira.

C’était en quelque sorte ma première remarque que j’avais voulu faire parce que j’ai lu presque tous les livres de Francis Dannemark et j’étais ainsi aussi habituée à ses romans assez courts. Ayant téléchargé ce dernier livre en e-book, je n’avais pas fait attention au nombre de pages mais après une première séance de lecture qui m’avait amené à une bonne 100e de pages, je me suis demandée combien il y en avait en tout et c’est avec grand étonnement que j’ai vu que l’éditeur annonce 472 pages. Exceptionnel pour lui… et j’étais curieuse de voir comment il allait s’en sortir sur une distance plus longue.

J’en ressors convaincue de ce roman. C’est une petite bulle d’air frais, un bonbon tout doux et un nuage au couleur teinte rosée, mais cela fait du bien de temps en temps. Et surtout quand cela parle d’amitié, d’amour et de bons films ! Surtout qu’ici je me trouvais (contrairement au fils parfumés Wink ) sur terrain connu : 80% des films dont il parle dans ce livre me sont connus et pour tous les autres il m’a donné envie de les voir !

Nous voilà en plein dans le sujet de ce livre : les films et le ciné-club de ces amis qui se rencontrent une fois par semaine autour d’un repas et d’un film.

Naturellement le titre du livre en donne aussi l’autre sujet qui va se dérouler devant les yeux du lecteur : les états d’âmes de toutes les personnes qui font partie du ciné-club, en relation, en rupture, en trop ou en moins amoureux, mais cela ne tourne jamais à la mièvrerie et puisque la tranche d’âge des protagonistes se trouve entre 40 et 74, pas de risque que cela devient trop rose !

On pourrait reprocher à l’auteur que cela prend par moment un peu trop le tour d’un conte, puisque tous ces différents sorts résultent dans une fin positive et agréable, mais tout comme on se fait parfois une séance ciné avec un film « cinémamuz », pourquoi se priver de temps en temps d'une telle lecture ?


Un invitation se trouve sur le livre

Lire ce livre a été pour moi une joyeuse période de grandes vacances
Denis Grozdanovitch

Et je ne peux qu’ajouter : tout à fait de même pour moi !


Je termine avec une citation de l’auteur
Citation :
Un très bon film est encore meilleur quand on le revoit. C'est comme les gens : ceux qui comptent, on aime les voir souvent.

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Noémie
Sage de la littérature
Noémie

Messages : 1290
Inscription le : 24/11/2010
Localisation : Au pied des Pyrénées...

Francis Dannemark [Belgique] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Francis Dannemark [Belgique]   Francis Dannemark [Belgique] - Page 2 EmptyDim 26 Aoû 2012 - 10:17

Ohhh!! Merci Kenavo pour cette tentation à ne pas refuser !!! sourire
Revenir en haut Aller en bas
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Francis Dannemark [Belgique] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Francis Dannemark [Belgique]   Francis Dannemark [Belgique] - Page 2 EmptyLun 8 Oct 2012 - 15:15

kenavo a écrit:
Francis Dannemark [Belgique] - Page 2 A385
La véritable vie amoureuse de mes amies en ce moment précis
Citation :
Le Mot de l'éditeur
Magie de l'amour, de l'amitié... et du cinéma
Max a une cinquantaine d'années. Veuf et père de deux enfants, il exerce le métier de psychologue. La vaste maison ou il vit est pleine de charme mais délabrée. Sous le nom de « La Maison aux bons soins », il y avait rassemblé des médecins et des praticiens du bien-être, mais il ne reste plus grand-chose aujourd'hui de ce trop beau projet. Et Max s'inquiète. Il est incapable de payer les nombreuses réparations urgentes qui s'imposent, il n'a pas de nouvelles perspectives et il ne lui reste que quelques semaines pour prendre des décisions et trouver des solutions.
En attendant, qu'il pleuve, qu'il neige ou qu'il vente, Max continue à accueillir chez lui chaque mercredi soir les membres de son ciné-club : sept femmes et son vieil ami Jean-François, grand amateur de comédies de l'âge d'or du cinéma américain et animateur passionné de leurs soirées.
Leur bonheur partagé est de se laisser emporter par la magie de films qui rendent plus léger le cours des jours. Et aussi de parler de l'amour, qui leur a souvent joué des tours mais dont ils attendent, sans trop oser le dire ou même le savoir, qu'il retrouve une place dans leur vie.
À ce groupe chaleureux de cinéphiles enthousiastes va se joindre une dixième personne, Felisa, une femme mystérieuse venue au départ pour consulter Max. Avec ses dons de guérisseuse, de voyante peut-être, qui est-elle ? Une folle ou une fée ? Toujours est-il que, peu à peu, tandis que l'on chemine vers l'été, la vie de chacun va changer de couleur.

Propos de l’auteur à la fin du livre :
Citation :
Tout le monde était habitué à la brièveté de mes romans, même moi. Seul Robert Laffont était persuadé que, le moment venu, je prendrais du volume. J’espère de tout cœur que, là où il est, il glissera à l’oreille de sa voisine : « Je l’avais bien dit », et surtout, que mon roman lui plaira.

C’était en quelque sorte ma première remarque que j’avais voulu faire parce que j’ai lu presque tous les livres de Francis Dannemark et j’étais ainsi aussi habituée à ses romans assez courts. Ayant téléchargé ce dernier livre en e-book, je n’avais pas fait attention au nombre de pages mais après une première séance de lecture qui m’avait amené à une bonne 100e de pages, je me suis demandée combien il y en avait en tout et c’est avec grand étonnement que j’ai vu que l’éditeur annonce 472 pages. Exceptionnel pour lui… et j’étais curieuse de voir comment il allait s’en sortir sur une distance plus longue.

J’en ressors convaincue de ce roman. C’est une petite bulle d’air frais, un bonbon tout doux et un nuage au couleur teinte rosée, mais cela fait du bien de temps en temps. Et surtout quand cela parle d’amitié, d’amour et de bons films ! Surtout qu’ici je me trouvais (contrairement au fils parfumés Wink ) sur terrain connu : 80% des films dont il parle dans ce livre me sont connus et pour tous les autres il m’a donné envie de les voir !

Nous voilà en plein dans le sujet de ce livre : les films et le ciné-club de ces amis qui se rencontrent une fois par semaine autour d’un repas et d’un film.

Naturellement le titre du livre en donne aussi l’autre sujet qui va se dérouler devant les yeux du lecteur : les états d’âmes de toutes les personnes qui font partie du ciné-club, en relation, en rupture, en trop ou en moins amoureux, mais cela ne tourne jamais à la mièvrerie et puisque la tranche d’âge des protagonistes se trouve entre 40 et 74, pas de risque que cela devient trop rose !

On pourrait reprocher à l’auteur que cela prend par moment un peu trop le tour d’un conte, puisque tous ces différents sorts résultent dans une fin positive et agréable, mais tout comme on se fait parfois une séance ciné avec un film « cinémamuz », pourquoi se priver de temps en temps d'une telle lecture ?


Un invitation se trouve sur le livre

Lire ce livre a été pour moi une joyeuse période de grandes vacances
Denis Grozdanovitch

Et je ne peux qu’ajouter : tout à fait de même pour moi !


Je termine avec une citation de l’auteur
Citation :
Un très bon film est encore meilleur quand on le revoit. C'est comme les gens : ceux qui comptent, on aime les voir souvent.

Le titre à rallonge du dernier roman de Francis Dannemark a le mérite d'être très explicite et de ne pas tromper sur la marchandise. La véritable vie amoureuse de mes amies en ce moment précis tricote en effet une brassée d'histoires sentimentales de femmes disons, d'âge mûr, dont la marque première est la complexité : amours déçues, ménages à trois, veuvages et solitudes, etc. Mais l'écrivain belge ne cède pas pour autant à la morosité et au pessimisme, tout au contraire, et puis il évoque une denrée précieuse, qui réconforte les coeurs en hiver, à savoir l'amitié, avec la complicité et la tendresse pour corollaires. Ainsi vit ce petit groupe d'amis (2 hommes et pas mal de femmes) qui se réunissent régulièrement pour communier dans l'amour du cinéma, plus particulièrement celui de l'âge d'or de Hollywood avec ces films des années 30 à 60, des comédies, qu'elles soient romantiques, burlesques ou musicales. Francis Dannemark se fait parfois didactique, mais c'est pour la bonne cause, et les cinéphiles apprécieront qu'il rende hommage à des réalisateurs aussi doués, et quasi oubliés, que Mamoulian ou Preston Sturges. Le romancier a choisi la douceur et la bienveillance, certains diront l'angélisme, pour raconter ces moments de chaleur entre amateurs de classiques cinématographiques, qui oublient pour un temps leur déceptions affectives et qui, lorsqu'ils pleurent, ne versent que des larmes de joie. Il y a une délicatesse dans la manière de l'auteur, une légèreté dans chacune de ses phrases. En fin de compte le bonheur et le malheur ne sont-ils pas que les deux faces d'une même pièce de monnaie ? L'écrivain a choisi le rose plutôt que le gris, pourquoi lui donner tort, c'est une jolie lecture qui donne, entre autres, une envie folle de voir ou de revoir un monceau de vieux films. Comme au coin d'un bon feu, on ne résiste pas à l'envie de se réchauffer les os dans ce délicieux royaume de Dannemark.
Revenir en haut Aller en bas
http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Francis Dannemark [Belgique] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Francis Dannemark [Belgique]   Francis Dannemark [Belgique] - Page 2 EmptyLun 8 Oct 2012 - 21:22

traversay a écrit:
L'écrivain a choisi le rose plutôt que le gris, pourquoi lui donner tort, c'est une jolie lecture qui donne, entre autres, une envie folle de voir ou de revoir un monceau de vieux films. Comme au coin d'un bon feu, on ne résiste pas à l'envie de se réchauffer les os dans ce délicieux royaume de Dannemark.
contente de lire ton commentaire, ce n'est certes pas une lecture pour tous les jours.. mais de temps en temps.. Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Francis Dannemark [Belgique] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Francis Dannemark [Belgique]   Francis Dannemark [Belgique] - Page 2 EmptyJeu 23 Mai 2013 - 13:18

Francis Dannemark [Belgique] - Page 2 1378-185
Histoire d'Alice, qui ne pensait jamais à rien (et de tous ses maris, plus un)
Citation :
Présentation de l’éditeur
Paul a cinquante-six ans. Il vient de perdre sa mère. À son enterrement, il rencontre la soeur de celle-ci pour la première fois. Il ne connaît d’elle que son prénom, Alice. À soixante-treize ans, sa tante ne lui apparaît pas comme une vieille dame. Elle est séduisante, un peu mystérieuse et, surtout, pleine de vie et de fraîcheur. Elle invite son neveu à venir la voir à son hôtel et là, en face à face, elle va lui raconter son incroyable existence. Alice fait partie de ces êtres rares qui ont vécu dix vies en une seule. Et s’il est vrai que tous les hommes sont mortels, les maris d’Alice le sont tout particulièrement : elle est veuve pas moins de huit fois ! La vie d’Alice n’est pas un roman, c’est une série romanesque qui nous emporte, nous enchante et nous fait voyager durant cinquante ans autour du monde au rythme de ses joies mais aussi de ses peines, qui, de façon peu commune, la bouleversent mais sans la détruire ou la rendre amère. Car Alice s’adapte au cours des choses, elle réfléchit peu. Dit toujours oui aux chances qui s’offrent à elle. Légèreté ou sagesse ? C’est ce que Paul va découvrir tandis qu’Alice ouvre pour lui la malle de ses secrets. Dans cette comédie dramatique au charme très "british", on suit le parcours extraordinaire d’une femme attachante qui, au fil de ses mariages et de ses rencontres, va découvrir, et nous avec elle, les choses de la vie : l’amour, le sexe, les relations avec autrui, la perte et la faculté de reconstruire, et par-dessus tout l’émerveillement.

Autant que j’adore le ton mélancolique des premiers livres avec lesquels j’ai découvert Francis Dannemark, autant j’aime ses exploits dans le genre du ‘positif’ depuis son dernier livre.

Et il faut dire qu’Alice est l’incorporation du ‘voyons les choses du bon côté’, et en plus avec le sort que l’auteur lui a inventé, il ne lui restait pas grand choix de faire autrement.

Avec un comptant de huit maris morts, faut quand même de la verve pour mener un tel roman à bon port. Mais il y arrive et c’est un plaisir de suivre la vie d’Alice. Au plus tard après la deuxième soirée que Paul passe en compagnie d’Alice, on a même l’envie de faire sa connaissance en vrai, tellement elle rayonne et semble chaleureuse.

Et elle fait définitivement partie de cette catégorie d’humains :
Citation :
Si les anges peuvent voler, c’est parce qu’ils se prennent à la légère

Un livre que je déconseille à nos membres qui aiment plus le « côté obscur dans la littérature » (dixit Kannskia) Wink

Il y a plusieurs citations de titres de chansons dans ce livre… mais celle-ci donne bien le ton, bien que mélancolique, elle est tellement belle aime



chanson de Cy Coleman, devenue célèbre à cause de Frank Sinatra... mais je suis une fan de voix de femmes, et Fiona Apple interprète cette chanson à merveille drunken

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
églantine
Zen littéraire
églantine

Messages : 6498
Inscription le : 15/01/2013
Age : 54
Localisation : Peu importe

Francis Dannemark [Belgique] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Francis Dannemark [Belgique]   Francis Dannemark [Belgique] - Page 2 EmptyJeu 23 Mai 2013 - 15:00

kenavo a écrit:
Contente de voir que tu aimes autant Very Happy

et tout comme toi je suis plus sous le charme de son style, de la poésie de son écriture... que par les sujets abordés, mais c'est tout bon et tout bien..
Heureusement il m'en reste encore quelques uns à découvrir Wink


J'avais déjà noté cet écrivain dans mes "tablettes" et vos commentaires réveillent l'envie !!! jypeurien

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Francis Dannemark [Belgique] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Francis Dannemark [Belgique]   Francis Dannemark [Belgique] - Page 2 EmptyJeu 23 Mai 2013 - 20:52

je pense qu'il est un auteur qui pourrait te plaire...
tu as parlé de ton expérience de l' Ouragan ce matin... La véritable vie amoureuse de mes amies en ce moment précis serait tout à fait le livre qui devrait faire l'affaire pour te re-positiver Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
églantine
Zen littéraire
églantine

Messages : 6498
Inscription le : 15/01/2013
Age : 54
Localisation : Peu importe

Francis Dannemark [Belgique] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Francis Dannemark [Belgique]   Francis Dannemark [Belgique] - Page 2 EmptyJeu 23 Mai 2013 - 21:00

kenavo a écrit:
je pense qu'il est un auteur qui pourrait te plaire...
tu as parlé de ton expérience de l' Ouragan ce matin... La véritable vie amoureuse de mes amies en ce moment précis serait tout à fait le livre qui devrait faire l'affaire pour te re-positiver Very Happy



C'est bien ce que j'avais pensé ce matin en lisant ce fil ! oui
Merci Kena de confirmer ! Wink


_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
Heyoka
Zen littéraire
Heyoka

Messages : 5026
Inscription le : 16/02/2013
Age : 31
Localisation : Suède

Francis Dannemark [Belgique] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Francis Dannemark [Belgique]   Francis Dannemark [Belgique] - Page 2 EmptyJeu 23 Mai 2013 - 21:02

kenavo a écrit:
Et elle fait définitivement partie de cette catégorie d’humains :
Citation :
Si les anges peuvent voler, c’est parce qu’ils se prennent à la légère
Très belle citation.


kenavo a écrit:
Un livre que je déconseille à nos membres qui aiment plus le « côté obscur dans la littérature » (dixit Kannskia) Wink
Oui et qui c'est qui va ajouter Histoire d'Alice, qui ne pensait jamais à rien à sa PAL ? C'est bibi Very Happy

_________________
«Books support us in our solitude
and keep us from being a burden to ourselves.
»
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Francis Dannemark [Belgique] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Francis Dannemark [Belgique]   Francis Dannemark [Belgique] - Page 2 EmptyJeu 23 Mai 2013 - 21:19

je ne peux que souhaiter que vous allez faire de bonnes lectures... non seulement cet auteur m'est cher depuis que je l'ai découvert, je suis aussi en train de lire le livre qu'il m'a fait envoyer de la collection dont il est responsable côté éditions... et je me régale à du pas possible.. je vais vous faire une "topocl goes Kent Meyers" après cette lecture!!

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Heyoka
Zen littéraire
Heyoka

Messages : 5026
Inscription le : 16/02/2013
Age : 31
Localisation : Suède

Francis Dannemark [Belgique] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Francis Dannemark [Belgique]   Francis Dannemark [Belgique] - Page 2 EmptyJeu 23 Mai 2013 - 21:23

kenavo a écrit:
et je me régale à du pas possible.. je vais vous faire une "topocl goes Kent Meyers" après cette lecture!!
rire J'adore l'expression !

_________________
«Books support us in our solitude
and keep us from being a burden to ourselves.
»
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Francis Dannemark [Belgique] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Francis Dannemark [Belgique]   Francis Dannemark [Belgique] - Page 2 EmptyDim 30 Mar 2014 - 7:18

Francis Dannemark [Belgique] - Page 2 A2000
Aux Anges
Citation :
Présentation de l'éditeur
Amis d'adolescence, Pierre et Florian se retrouvent, après trente ans d'absence, à l'occasion d'un long voyage en voiture. L'un et l'autre ont un peu perdu le fil de leur vie. Avec émotion et humour, ils évoquent leurs fêlures, leurs doutes face à l'avenir. Mais ce voyage, dicté par les rendez-vous professionnels de Pierre, ne se déroule pas comme prévu. Sur le bord d'une route, ils croisent Emiliana di Castelcampo. Dans son château en ruine, telle une fée facétieuse, la vieille comtesse italienne va bientôt bouleverser l'existence des deux hommes. Car la vie trouve son sens et sa magie dans les rencontres que l'on y fait et dans notre capacité à rêver et à accueillir l'imprévu. Cette comédie d'un optimisme contagieux, qui redonne le goût de vivre et d'aimer, est aussi un roman d'apprentissage et de sagesse, illuminé par d'inoubliables histoires d'amour.

« Celui qui voit le monde à cinquante ans comme il le voyait à vingt ans a perdu trente ans de sa vie »
Mohammed Ali

Une sorte de « road-movie » dans lequel le lecteur s’embarque quand il montre en voiture avec Pierre et Florian. Et à la fin du livre je dois dire que c’était un très beau voyage !

Retrouver l’écriture de Francis Dannemark  fait toujours plaisir. Il arrive dès  la première page à m’embarquer dans l’histoire qu’il s’est imaginée. Et n’importe de quelle histoire il s’agit, je suis partante pour découvrir.

Dans ce nouveau livre, faut dire, qu’on découvre du bien bon monde. Surtout cette Emiliana di Castelcampo va me rester en très bonne mémoire. C’était réjouissant de faire sa connaissance. Et en quelque sorte j’ai même envie de souhaiter que ce château avec ces gens existe en réalité, tellement c’était agréable de lire ces épisodes qui s’y passent… on voudrait y faire une escale lors d’un prochain voyage…

Tout comme dans la citation de Mohammed Ali, Francis Dannemark va aussi demander à ses deux personnages, Pierre et Florian, de prendre un regard sur leur vie et de se poser la question s’ils n’ont pas changé entre temps leur vue sur bon nombre de choses. Ils étaient tout simplement trop occupés à suivre les anciens chemins… heureusement qu’il y a eu ce voyage pour changer un peu la perspective.

Plein de bons moments, plein de gens attachants et adorables, plein de bonnes réflexions pour y jeter aussi un regard sur sa propre vie… encore une fois je sors avec un grand sourire et un bonheur parfait d’une lecture de cet auteur.

S’il y a un bémol avec ce livre, c’est la couverture.

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Epi
Escargote Zen
Epi

Messages : 14255
Inscription le : 05/03/2008
Age : 59
Localisation : à l'ouest

Francis Dannemark [Belgique] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Francis Dannemark [Belgique]   Francis Dannemark [Belgique] - Page 2 EmptyDim 30 Mar 2014 - 12:39

J'aime bien le thème, je vais peut-être commencer par celui-ci pour découvrir cet auteur.

_________________
Let It Be
Revenir en haut Aller en bas
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Francis Dannemark [Belgique] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Francis Dannemark [Belgique]   Francis Dannemark [Belgique] - Page 2 EmptyDim 30 Mar 2014 - 21:36

Depuis que Kenavo nous en parle....et puis pour mon tour du monde il faudra bien faire escale en Belgique.  Wink 

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Francis Dannemark [Belgique] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Francis Dannemark [Belgique]   Francis Dannemark [Belgique] - Page 2 EmptyLun 31 Mar 2014 - 6:53

Epi a écrit:
J'aime bien le thème, je vais peut-être commencer par celui-ci pour découvrir cet auteur.

en quelques sorte il y a "deux" Francis Dannemark, celui de ses premiers livres, avec lesquels j'ai fait connaissance et qui m'ont donné envie de continuer et puis il y a un petit changement depuis son roman La véritable vie amoureuse de mes amies en ce moment précis
ceux d'avant sont surtout sur un ton mélancolique, atmosphères "modianesques", le plus souvent des petits moments, comme des instantanés, dans la vie de ses 'héros' tandis que ses trois derniers livres sont plus détaillés, plus concrets et surtout beaucoup plus "positifs" avec plein de sentiments, 'feel-good-books' Wink

Arabella a écrit:
Depuis que Kenavo nous en parle....et puis pour mon tour du monde il faudra bien faire escale en Belgique.  Wink 

alors faut pas choisir le dernier, il se passe en Normandie Wink
quelques uns de ses premiers livres sont situés sur la côté belge, paysage assez charmant pour faire un peu plus que simplement beau décor
bien que je pense que ce n'est pas un auteur pour toi
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Francis Dannemark [Belgique] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Francis Dannemark [Belgique]   Francis Dannemark [Belgique] - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Francis Dannemark [Belgique]
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Site-boutique de trucs bio en Belgique ?
» [Vente] Baccara, 03/1995, 180.000 km, noir, 1.500 € (Belgique)
» Marché de noël chez Fournier à Menin (jardinerie en Belgique)
» Char Léopard et M113
» Les détachement belge à DEN HELDER

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature belge et suisse (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: