Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Et si vous alliez à l'opéra?

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 32 ... 60, 61, 62  Suivant
AuteurMessage
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Et si vous alliez à l'opéra? - Page 61 Empty
MessageSujet: Re: Et si vous alliez à l'opéra?   Et si vous alliez à l'opéra? - Page 61 Icon_minitimeVen 16 Sep 2016 - 20:32

ArenSor a écrit:
Arabella a écrit:
 Et puis quand on en a vu beaucoup, on devient difficile, on compare, certains éléments qu'on a vu ailleurs perdent de leur force. Mais quand cela fonctionne, il n'y a rien de plus merveilleux que ce spectacle total.
Je veux bien le croire. Moi qui suis néophyte, j'ai tendance à trouver tout bien sourire D’où l'importance de pouvoir discuter avec des personnes ayant une perception plus fine. Je commence la saison avec "Samson et Dalila", "Lucia de Lamermoor", "Les contes d'Hoffmann" ; puis "La Fille de neige" et "La Cenerentola". Nous avons donc deux spectacles en commun Arabella et j'aimerais pouvoir en parler avec toi, si tu veux bien sourire

Bien sûr, c'est toujours un plaisir d'échanger.

Je t'envie un peu aussi, ces moments de découverte, où effectivement on trouve tout bien, sont précieux, un regard neuf et un plaisir qui ne s'est pas un peu usé dans de multiples spectacles.

Et nous aurons trois spectacles en commun, je vais aussi voir Samson et Dalila. Ce sera le deuxième de la saison. En fait je prends depuis quelques années un abonnement avec toutes les nouvelles productions.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ArenSor
Main aguerrie
ArenSor

Messages : 516
Inscription le : 16/11/2014

Et si vous alliez à l'opéra? - Page 61 Empty
MessageSujet: Re: Et si vous alliez à l'opéra?   Et si vous alliez à l'opéra? - Page 61 Icon_minitimeVen 7 Oct 2016 - 19:54

Jonas Kaufman est malade et ne jouera pas dans les Contes d'Hoffmann (j'espère pour toi Arabella qu'il sera rétabli pour Lohengrin). L'Opéra fait un beau geste est offre un spectacle supplémentaire aux abonnés bravo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quasimodo
Main aguerrie
Quasimodo

Messages : 402
Inscription le : 29/05/2016
Age : 24
Localisation : Rennes

Et si vous alliez à l'opéra? - Page 61 Empty
MessageSujet: Re: Et si vous alliez à l'opéra?   Et si vous alliez à l'opéra? - Page 61 Icon_minitimeSam 15 Oct 2016 - 13:40

Demain, L'ombre de Venceslao de Martin Matalon. impatient content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Et si vous alliez à l'opéra? - Page 61 Empty
MessageSujet: Re: Et si vous alliez à l'opéra?   Et si vous alliez à l'opéra? - Page 61 Icon_minitimeSam 15 Oct 2016 - 14:33

Marko a écrit:

Il faut absolument découvrir l'opéra en salle. D'abord parce que tu peux difficilement t'échapper! Et puis avoir les chanteurs en face de soi ça change tout. Quand tu as vibré pour ces pauvres carmélites qu'on emprisonne et que tu les accompagnes à l'échafaut pendant qu'elles chantent toutes ensemble  le Salve Regina et qu'une voix disparait après l'autre au fur et à mesure qu'on les guillotine,  tu ne ressors pas de la salle comme tu y es entrée!

Encore un fil qui me plait !!

J'ai le même avis que Marko. Je dirais même que s'ennuyer , assis inconfortablement, fait partie, pour moi, de la magie. Parce que c'est une expérience sensorielle complète, ainsi. C'est d'autant plus renversant ducoup, lorsqu'on est traversé d'émotion, à son corps défendant hihi. Pour moi, sur 2h de présence volontaire disons, 1h30 de baillement ou d'inconfort, bien qu'attentive et ravie d'être là, 26 mn de pur ravissement sans la grâce cependant, et 4 mn de grâce totale : et bien je signe tout de même.

J'aime le chant lyrique
j aime la musique classique
j aime les theatres à l'italienne

J'ai eue la chance de travailler comme ouvreuse, dans ma jeunesse, à Nantes au théâtre Graslin. Je connaissais et connais encore aujourd'hui surtout le répertoire italien ou français, aussi ça a été très intéressant de pouvoir entendre systématiquement 5 fois un opéra que je ne connaissais pas, contemporain ou d'une autre veine. La familiarité vis à vis de la partition aide certainement pour recevoir, parfois.

J'ai eue la chance d'aller à Orange aussi quatre fois, les conditions aucoustiques ont provoqué des émotions terribles : c'est un théatre romain, en extérieur donc, et le vent était au rendez-vous, croyez moi, entendre un chant selon le bon vouloir des bourrasques démultiplie l'émotion. (Enfin c'etait toujours très audible, seulement le vent amenait des fréquences en fond et des pics modulés extraordinairement parlants)

A Pézenas , où je vis actuellement, un petit théâtre à l'italienne existe, récemment remis en service, pour des programmations non lyriques, j'ai discuté avec la fille (maintenant agée) du concierge de ce théâtre avant guerre : son enfance a été bercée par les répétitions , et j'ai donc appris avec étonnement que dans les années 20, 30 et 40 une vive activité lyrique réunissait la population, toutes couches sociales confondues, operettes mais pas seulement, à Pézenas.
Je le savais déjà, en soi, mais l'entendre dire d'une si petite ville marquait le coup : en si peu de temps tout a changé, même jusqu'à la mémoire de cela. Personne d'autre qu'elle ne m'en a parlé, ici, elle était aux premières loges. La mémoire culturelle d'autres habitants n'y met pas un oeil.

Ici nous avons aussi un festival d'art lyrique, "Pézenas enchantée". Je fréquente dés que possible leur master class ouverte au public : aujourd'hui ce qui me touche le plus est de voir travailler ces artistes vocaux.
Une personne désirant découvrir le chant lyrique aurait je pense profit à voir celà, on touche au delà de la couleur vocale propre au lyrique la question de sa magie. La voix humaine .
J'y pleure systématiquement, à mon grand désarroi. Cela m'émeut vraiment beaucoup de voir travailler ces futurs professionnels.
Marko merci pour ce fil , ce serait bien que je découvre d'autres compositeurs et je suis ignare passé les plus courants.
Vos interventions ici vont m'être précieuses.
Revenir en haut Aller en bas
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Et si vous alliez à l'opéra? - Page 61 Empty
MessageSujet: Re: Et si vous alliez à l'opéra?   Et si vous alliez à l'opéra? - Page 61 Icon_minitimeSam 15 Oct 2016 - 19:29

Très heureux de ce partage. Mes deux derniers coups de cœur ont été pour deux créations contemporaines hors normes. Written on skin de George Benjamin et The Tempest de Thomas Ades. Tous deux disponibles en DVD. Cette année je vais sélectionner quelques spectacles entre Lille,Bruxelles, Paris et Lyon. Mon prochain sera une création d'Arthur Lavandier "Le premier meurtre" à Lille. Et j'espère Barbe Bleue de Bartok couplé au Mandarin merveilleux sur Metz. Barbe Bleue est une de mes œuvres préférées dont je dois avoir presque toutes les versions au disque.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Et si vous alliez à l'opéra? - Page 61 Empty
MessageSujet: Re: Et si vous alliez à l'opéra?   Et si vous alliez à l'opéra? - Page 61 Icon_minitimeSam 15 Oct 2016 - 22:44

http://www.theatredesete.com/spectacles/lyrique

Marko, que me conseilles tu ? Si tu veux bien ? J'aurais été à Tosca, mais la Tosca, je connais par-coeur. peut être faut-il un pas de côté parfois, comme s'inscrire à un forum, pour juste se donner la chance d'évoluer ou forcir ses passions...
Revenir en haut Aller en bas
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Et si vous alliez à l'opéra? - Page 61 Empty
MessageSujet: Re: Et si vous alliez à l'opéra?   Et si vous alliez à l'opéra? - Page 61 Icon_minitimeDim 16 Oct 2016 - 0:01

C'est surtout côté théâtre que tu es très gâtée par chez toi. Presque tout me ferait envie. Pour l'opéra 2 classiques jamais désagréables à voir, Tosca et La Bohème, même si la distribution risque d'être light.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Et si vous alliez à l'opéra? - Page 61 Empty
MessageSujet: Re: Et si vous alliez à l'opéra?   Et si vous alliez à l'opéra? - Page 61 Icon_minitimeDim 16 Oct 2016 - 0:18

Yep, marko, choix mince, on est d'accord..
Théâtre, oui, il y a de beaux relais par ici.
merci merci !
votre fil a plusieurs pages, j ai du pain sur la pierre !! trop cool.
Bonne nuit
les parfumés
Revenir en haut Aller en bas
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Et si vous alliez à l'opéra? - Page 61 Empty
MessageSujet: Re: Et si vous alliez à l'opéra?   Et si vous alliez à l'opéra? - Page 61 Icon_minitimeDim 16 Oct 2016 - 20:02

Eliogabalo / Francesco Cavalli / Opéra Garnier


Cavalli prit la suite de Monteverdi, et fut le compositeur lyrique le plus célèbre de son temps. Il est un peu tombé dans l'oubli ; le fait que ses partitions n'aient pas été publiées de son vivant, y a sans doute contribué. L'engouement pour la musique baroque de ces dernières décennies lui a permis d'être de nouveau joué, comme ce fut le cas pour Eliogabalo, l'une de ses dernières oeuvres, qui n'a pas pu être jouée de son vivant, retirée de l'affiche juste avant les représentations prévues, sans que l'on sache vraiment pourquoi : sujet trop scabreux (mort d'un souverain sur scène, immoralité..) ou une façon de concevoir l'opéra déjà plus à la mode. Déjà représentés, entre autres sous la houlette de René Jacobs à Bruxelles, l'oeuvre fait son entrée au répertoire de l'opéra de Paris.

J'avoue connaître assez mal la musique de Cavalli, cela a donc été l'occasion de m'immerger mieux dans cet univers. Et j'ai été séduite par ce que j'ai entendu. N'ayant pas trouvé d'enregistrements disponibles, je manque de points de comparaison, mais l'interprétation de l'Orchestre Capella Mediterranea sous la direction de Leonardo Garcia Alarcon, toute en contrastes et en tensions, m'a convaincue de l'intérêt de l'oeuvre et de la musique de Cavalli en général. Même s'il m'a paru que la taille et l'acoustique de Garnier n'était peut être pas l'écrin idéal pour ce type de musique, conçue pour des salles bien plus petites.

J'ai été assez époustouflée par l'oeuvre, à l'opposé des opéra à morceaux de bravoure. Là il y a une continuité, une narration, dans laquelle le passage du récitatif à l'aria se fait sans rupture, dans la même logique et le même mouvement. La narration, l'histoire sont au centre du projet musical. Ce qui enlève peut être du spectaculaire, mais donnent une cohérence. Le livret, dont l'auteur est anonyme, est étonnamment proche d'un certain nombre de données historiques, même en second plan, même si l'intrigue, avec ses imbroglio amoureux, est plus convenue et éloignée du réel.

Comme souvent dans une représentation d'opéra, certains chanteurs m'ont semblé plus convaincants que d'autres, même si aucun n'a été épouvantable comme cela arrive parfois. Franco Fagioli dans le rôle titre n'est pas le feu d'artifices que l'on pouvait espérer, c'est un peu terne dans l'ensemble, sans être mauvais. J'ai encore moins apprécié Paul Groves dans le rôle d'Alessandro, jamais son chant ne décolle d'une honnête moyenne, et comme en plus il est très raide et peu charismatique, même si c'est sans doute un peu son personnage, je me suis un peu ennuyée pendant ses interventions. Les femmes s'en sortent bien mieux en général, Nadine Sierra, Elin Rombo et surtout Mariana Flores qui compose une Attilia toute en sensualité et impertinence.

La communication autour de cette entrée au répertoire s'est beaucoup fait sur le metteur en scène, Thomas Jolly, dont ce fut la première tentative dans une oeuvre d'opéra. D'après ses propos, je m'attendais à quelque chose de très personnel, centré sur une analyse politique, et sur un renversement de valeurs. Le résultat est bien plus sage que ce que l'on pouvait attendre (ou craindre). Les costumes sont somptueux, et quelque part ils sont l'élément le plus consistant de la mise en scène, et cela d'emblée. J'ai crains le pire au premier acte, dans un décor laid, et peu fourni, avec des lumières aveuglantes et un peu distribuées au hasard, des chanteurs statiques et un peu maladroits, avaient du mal à trouver leurs marques et nous avec. Un petit bout de ballet, pas très convaincant et sans justification et véritable sens n'ajoutait pas grand chose.
Cela s'est heureusement amélioré dans le deuxième et troisième acte. Les éléments de la scénographie étaient bien plus pertinents, et les chanteurs plus à leur aise dans leurs déplacements et jeu, les lumières qui devenaient enfin un véritable élément de sens, et des danseurs qui avaient un peu plus quelque chose à danser. Tout cela créait un spectacle agréable à suivre, et qui permettait de bien saisir le sens. Mais je n'ai pas vraiment trouvé de lecture renversante et fortement personnelle, que les annonces avaient fait miroiter. Quelque chose au final d'assez sage et proche du texte. D'un adolescent devenu maître du monde, qui satisfait des caprices d'enfant gâté dans un sentiment de toute puissance, et autour duquel les adultes gravitent dans des postures différentes, en fonction de leurs personnalité et de leur conception des règles.
Mais pour une oeuvre si peu jouée, une relecture est peut être tout simplement hors de propos, et une lecture qui permet à l'opéra d'être lisible par le plus grand nombre, convaincre de son intérêt n'est peut être pas plus mal au final.

En tous les cas j'ai passé une très bonne soirée, et le public de Garnier semblait enthousiaste. J'espère que les autres nouvelles productions seront de ce niveau.

Et si vous alliez à l'opéra? - Page 61 Elioga10

Et si vous alliez à l'opéra? - Page 61 Elioga11

Et si vous alliez à l'opéra? - Page 61 Elioga15

Et si vous alliez à l'opéra? - Page 61 Elioga13

Et si vous alliez à l'opéra? - Page 61 Elioga14

Et si vous alliez à l'opéra? - Page 61 Elioga16

Et si vous alliez à l'opéra? - Page 61 Elioga12

Et si vous alliez à l'opéra? - Page 61 Elioga18

Et si vous alliez à l'opéra? - Page 61 Elioga17

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ArenSor
Main aguerrie
ArenSor

Messages : 516
Inscription le : 16/11/2014

Et si vous alliez à l'opéra? - Page 61 Empty
MessageSujet: Re: Et si vous alliez à l'opéra?   Et si vous alliez à l'opéra? - Page 61 Icon_minitimeDim 16 Oct 2016 - 20:44

Merci Arabella. Je reviens de Samson et Dalila (représentation qui a failli être annulée en raison d'un mouvement de grève). J'attends que tu l'aies vue Arabella pour en parler. Comme une place nous était offert en compensation de l'absence de Jonas Kaufman sur les Contes d'hoffmann, j'ai pris "Trompe-la-Mort", on verra bien ! sourire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Et si vous alliez à l'opéra? - Page 61 Empty
MessageSujet: Re: Et si vous alliez à l'opéra?   Et si vous alliez à l'opéra? - Page 61 Icon_minitimeMar 18 Oct 2016 - 18:58

ArenSor a écrit:
Merci Arabella. Je reviens de Samson et Dalila (représentation qui a failli être annulée en raison d'un mouvement de grève). J'attends que tu l'aies vue Arabella pour en parler. Comme une place nous était offert en compensation de l'absence de Jonas Kaufman sur les Contes d'hoffmann, j'ai pris "Trompe-la-Mort", on verra bien ! sourire

Samson et Dalila se sera lundi prochain pour moi. Les échos ne semblent pas trop positifs, surtout en ce qui concerne la mise en scène.

Trompe la mort, c'est une création, j'y vais aussi. Mais c'est beaucoup plus tard.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Et si vous alliez à l'opéra? - Page 61 Empty
MessageSujet: Re: Et si vous alliez à l'opéra?   Et si vous alliez à l'opéra? - Page 61 Icon_minitimeMer 19 Oct 2016 - 9:57

Merci Arabella pour cette présentation très détaillée et (comme toujours) mesurée. Ah Thomas Jolly (le petit prodige normand)... je vais voir au printemps sa mise en scène d'une pièce de Marivaux... j'espère que ce sera un peu plus fou que ce que tu nous dis de son incursion un peu sage chez Cavalli. On verra bien... En tout cas, entre tes mots et les images que tu as postées, j'imagine bien le spectacle que tu as vu, ni grandiloquent, ni surprenant mais d'un ton juste. Je vois Héliogabale comme un empereur éminemment solaire et en même temps plein de ténèbres (mourant le nez dans les latrines, nous dit Artaud beaucoup plus tard). Un personnage fascinant.

Bonnes futures découvertes.

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Quasimodo
Main aguerrie
Quasimodo

Messages : 402
Inscription le : 29/05/2016
Age : 24
Localisation : Rennes

Et si vous alliez à l'opéra? - Page 61 Empty
MessageSujet: Re: Et si vous alliez à l'opéra?   Et si vous alliez à l'opéra? - Page 61 Icon_minitimeJeu 20 Oct 2016 - 19:38

J'ai vu L'ombre de venceslao, de Martin Matalon et Jorge Lavelli, d'après une pièce de Copi.

L'histoire se passe en Argentine. Venceslao, patriarche imposent et violent, vit avec sa femme dont il a deux enfants, China et Lucho. Il a eu un garçon, Rogelio, avec sa maîtresse Mechita.
Rogelio et China s'aiment; ils se marient et partent à Buenos Aires. Venceslao et Mechita partent vers les chutes d'Iguazu. Partout, les personnages ne rencontrent que la violence et la médiocrité. Ou le vide.
Ils tournent en rond, leurs désirs sont constamment frustrés. Les multiples départs, tous leurs projets sont autant de façons de brasser de l'air et de retomber douloureusement à leur point de départ. D'ailleurs ils ne trouveront pas de solution.

Pas très gai. La vulgarité du texte m'a beaucoup déplu. Ca aurait pu me gâcher le spectacle (heureusement ça se calme dans la deuxième moitié de l'opéra). La mise en scène était très sobre, pas déplaisante, mais je crois que beaucoup de choses m'ont échappé.

Il faut quand même avouer que la musique est superbe. Rien que pour elle, je suis content d'y être allé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Et si vous alliez à l'opéra? - Page 61 Empty
MessageSujet: Re: Et si vous alliez à l'opéra?   Et si vous alliez à l'opéra? - Page 61 Icon_minitimeSam 22 Oct 2016 - 21:23

shanidar a écrit:
Merci Arabella pour cette présentation très détaillée et (comme toujours) mesurée. Ah Thomas Jolly (le petit prodige normand)... je vais voir au printemps sa mise en scène d'une pièce de Marivaux... j'espère que ce sera un peu plus fou que ce que tu nous dis de son incursion un peu sage chez Cavalli. On verra bien... En tout cas, entre tes mots et les images que tu as postées, j'imagine bien le spectacle que tu as vu, ni grandiloquent, ni surprenant mais d'un ton juste. Je vois Héliogabale comme un empereur éminemment solaire et en même temps plein de ténèbres (mourant le nez dans les latrines, nous dit Artaud beaucoup plus tard). Un personnage fascinant.

Bonnes futures découvertes.

Le personnage d'Héliogabale de l'opéra est quand même différent de celui d'Artaud. Les propos de Thomas Jolly laissaient penser qu'il irait de ce côté-là, mais en réalité il n'en a rien été.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ArenSor
Main aguerrie
ArenSor

Messages : 516
Inscription le : 16/11/2014

Et si vous alliez à l'opéra? - Page 61 Empty
MessageSujet: Re: Et si vous alliez à l'opéra?   Et si vous alliez à l'opéra? - Page 61 Icon_minitimeLun 24 Oct 2016 - 18:54

Lucia di Lammermoor de Donizetti
J'ai eu un peu de mal à entrer dans cette opéra. Toute la première partie ne m'a pas en enthousiasmé. Mais la seconde ! La scène de la folie est d'une intensité déchirante. J'en avais pratiquement les larmes aux yeux d'émotion. J'ai trouvé Pretty Yendé particulièrement touchante et convaincante dans le rôle. C'est un beau moment que je garderai longtemps en mémoire. En comparaison, la dernière partie avec le suicide d'Edgardo m'a semblé ne pas se hisser à la hauteur de la scène précédente ; a tel point que je me suis dit que Donizetti aurait pu clore son ouvrage sur la folie et la mort de Lucia. Bien sûr, c'est un jugement tout personnel sourire . Je crois que la mise en scène avait fait polémique il y a une vingtaine d'années. Elle ne m'a pas choqué, ni enthousisamé outre mesure.
Dans 15 jours : Les Contes d'Hoffmann cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Et si vous alliez à l'opéra? - Page 61 Empty
MessageSujet: Re: Et si vous alliez à l'opéra?   Et si vous alliez à l'opéra? - Page 61 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Et si vous alliez à l'opéra?
Revenir en haut 
Page 61 sur 62Aller à la page : Précédent  1 ... 32 ... 60, 61, 62  Suivant
 Sujets similaires
-
» Jean-Pierre vous explique la vie en couple
» témoignages itti bitti, besoin de vous!
» Quizz : Connaissez vous le vocabulaire Internet ?
» je vous aime bien , je vous donne la recette !
» Votre horoscope, vous y croyez ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Théâtre, spectacles :: Pièces vues par des parfumés-
Sauter vers: