Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 David Toscana [Mexique]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

David Toscana [Mexique] Empty
MessageSujet: David Toscana [Mexique]   David Toscana [Mexique] Icon_minitimeMar 17 Fév 2009 - 19:10

David Toscana [Mexique] David_10

David Toscana est né à Monterrey au Mexique en 1961. Après des études au Lycée américain de Monterrey, il fait des études d’ingénieur.
Il commence à écrire à 29 ans.

Marqué par l’influence des classiques espagnols et par des écrivains latino-américains comme Onetti et Donoso, il a publié cinq romans et un recueil de nouvelles.
Son œuvre est largement traduite en anglais, mais aussi en allemand, arabe, grec, portugais, italien et suédois.

El último lector (2005) a été couronné par le prix Colima, le prix Fuentes Mares et le prix Antonin Artaud France-Mexique. Il est traduit pour la première fois en français.

Source: Editeur

Bibliographie

Citation :
Index: (cliquez sur les numéros de page pour y accéder directement)

Romans
Las bicicletas (1992)
Estación Tula (1995) - Un Train pour Tula (Zulma, 2010) pages 2, 3, 4
Santa María del Circo (1998)
Duelo por Miguel Pruneda (2002)
El último lector (2005) - El último lector (Zulma, 2009) pages 1, 2, 4
El ejército iluminado (2006) - L'Armée illuminée (Zulma, 2012) page 3
Los puentes de Königsberg (2009)

Nouvelles
Historias del Lontananza (1997)

Citation :
Mise à jour le 29/01/2013, page 4

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque


Dernière édition par kenavo le Mar 29 Jan 2013 - 20:43, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

David Toscana [Mexique] Empty
MessageSujet: Re: David Toscana [Mexique]   David Toscana [Mexique] Icon_minitimeMar 17 Fév 2009 - 19:13

David Toscana [Mexique] Ae25
El último lector
Citation :
Présentation de l'éditeur
Au nord du Mexique, la sécheresse frappe le village d'Icamole. C'est là que Lucio, devenu bibliothécaire par la grâce d'un projet gouvernemental, nage dans un océan de fiction. Il lit chaque titre avec fureur ou délectation, laissant à tout moment les récits empiéter sur la réalité. Quand son fils lui révèle qu'il a découvert le cadavre d'une fillette dans son puits, c'est dans la littérature qu'il cherche une explication. N'est-elle pas l'héroïne de la Fille du télégraphiste ? ou la Babette d'un célèbre roman ? L'enquête policière tourne autour des révélations du bibliothécaire et éveille la curiosité de la mère de l'enfant, grande lectrice elle aussi... Un roman jubilatoire, où toutes les interrogations sur les enjeux de la fiction nous ramènent à la grande tradition du réalisme magique sud-américain des Garcia Marquez ou Juan Rulfo.

Voilà donc notre auteur secret – que tout le monde connaît Very Happy
Je voulais bien laisser la main à Kathel ou Aériale pour ouvrir ce fil, mais Kathel a d’autres lectures à faire avant et Aériale est pour l’instant pas motivée de terminer ce roman.
Pour lui donner alors un peu l’énergie d’aller jusqu’au bout.. je vais essayer d’y arriver avec ce fil Wink

C’est en effet drôle que la maison d’édition dit qu’on retrouve ici un roman dans la ligne du réalisme magique – et sur un site allemand j’ai pu lire une interview de l’auteur (il a écrit le roman El último Lector à Berlin, où il était invité pour un échange culturel) dans lequel il se dit libre de ce réalisme magique – son écriture est à son avis du réalisme inconsistant.
Ses personnages réagissent sans logique ni raison ; leur réalité se joue seulement dans leur imagination, bien qu’il y a un échange complexe entre vie et fiction.
source: ICI


Moi je dois dire que cela m’est égal comment il appelle son réalisme – mais j’avais l’impression de me retrouver dans un roman de Carlos Fuentes, où plus récemment, Juan Rulfo – ces univers qu’on ne rencontre que chez les auteurs de l’Amérique Latine.

Dans ce livre l’échange entre le personnage principal et la réalité se fait à partir de livres – ce qui m’a attiré vers ce livre.
C’est étrange quand on réalise que cet homme se construit en effet toute sa vie avec des histoires qu’il tire des romans qui se trouvent dans cette bibliothèque qui n’a plus de lecteurs mais où il persiste à attendre… à lire…

Et David Toscana demande bien plus à son lecteur que de lire des livres avec ce Lucio.. il y a le cadavre de cette petite fille, le fils de Lucio qui le cache, un autre qui est –probablement- le meurtrier, la mère qui vient au village et fait la connaissance de Lucio et qui lit avec lui ensemble dans les livres sur le destin de sa fille….

Aériale dit que "ça part dans tout les sens" .. moi j’ai trouvé que c’est tout à fait le monde hallucinant auquel on doit s’attendre avec un auteur mexicain Very Happy

En tout cas j’ai eu un bon moment de lecture qui demande en effet l’envie de se laisser emporter dans un monde un peu plus ‘fantastique’ que celle d’un roman ‘normal’.

Moi qui n’aime pas trop m’éloigner d’une réalité que je peux encore ‘reconnaître’, j’ai vraiment adoré ce livre !


..il y a toujours plus de livres que de vie
David Toscana

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

David Toscana [Mexique] Empty
MessageSujet: Re: David Toscana [Mexique]   David Toscana [Mexique] Icon_minitimeMar 17 Fév 2009 - 19:42

Et bien voilà, le fameux auteur publié depuis 10 ans en Allemagne. Et dire que tu as attendu tout ce temps laugh

Je note parce que c'est vrai que cela semble très intéressant.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

David Toscana [Mexique] Empty
MessageSujet: Re: David Toscana [Mexique]   David Toscana [Mexique] Icon_minitimeMar 17 Fév 2009 - 19:47

Arabella a écrit:
Et bien voilà, le fameux auteur publié depuis 10 ans en Allemagne. Et dire que tu as attendu tout ce temps laugh
il a fallu Zulma que je fais connaissance Very Happy

Arabella a écrit:
Je note parce que c'est vrai que cela semble très intéressant.
il est plus accessible à mon avis que d'autres auteurs de ce genre de littérature.. et c'est un livre qui me .. "hante" - il crée des images tellement fort que j'ai vraiment pratiquement 'un film' devant les yeux.. c’est extraordinaire..

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kathel
Main aguerrie


Messages : 349
Inscription le : 16/01/2008

David Toscana [Mexique] Empty
MessageSujet: Re: David Toscana [Mexique]   David Toscana [Mexique] Icon_minitimeMar 17 Fév 2009 - 20:14

Je vais "l'attaquer" ce soir ou demain... en espérant accrocher à ce réalisme magique ! Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

David Toscana [Mexique] Empty
MessageSujet: Re: David Toscana [Mexique]   David Toscana [Mexique] Icon_minitimeMar 17 Fév 2009 - 20:34

kathel a écrit:
Je vais "l'attaquer" ce soir ou demain... en espérant accrocher à ce réalisme magique ! Surprised
miammiam curieuse de savoir ton impression...

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée
Aeriale

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

David Toscana [Mexique] Empty
MessageSujet: Re: David Toscana [Mexique]   David Toscana [Mexique] Icon_minitimeMer 18 Fév 2009 - 10:07

kenavo a écrit:
Dans ce livre l’échange entre le personnage principal et la réalité se fait à partir de livres – ce qui m’a attiré vers ce livre.
C’est étrange quand on réalise que cet homme se construit en effet toute sa vie avec des histoires qu’il tire des romans qui se trouvent dans cette bibliothèque qui n’a plus de lecteurs mais où il persiste à attendre… à lire…
Dis comme ça c'est très attractif!
C'est ainsi que je me suis fait prendre...
Mais l'auteur d'après moi, s'égare et peut nous perdre...

kenavo a écrit:
Aériale dit que "ça part dans tout les sens" .. moi j’ai trouvé que c’est tout à fait le monde hallucinant auquel on doit s’attendre avec un auteur mexicain
Oui, ca l'est hallucinant, on se demande si l'auteur n'a pas écrit ça sous quelques effets psychotiques, mais je n'ai pas eu l'impression d'une maîtrise, comme dans les livres de Somoza par exemple, où l'auteur joue aussi avec la réalité.

Je veux bien me laisser emporter mais déraper sur dix mille chemins à la fois me fait perdre le sens de la route! Alors pour moi, même s'il est traduit en 10 langues, j'ai beaucoup de mal à le considérer comme un chef d'oeuvre, désolée jypeurien

Néanmoins et comme je suis une fille tenace et très curieuse, je vais m'efforcer de raccorder tout cela et finir par avoir la réponse à l'énigme (comment cette fille a attéri là?) mais impossible de rester concentrée très longtemps...
Et reprendre à chaque fois les pages précédentes pour me souvenir de chaque diversions de romans dans le roman prend beaucoup de temps sourire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

David Toscana [Mexique] Empty
MessageSujet: Re: David Toscana [Mexique]   David Toscana [Mexique] Icon_minitimeJeu 19 Fév 2009 - 0:48

aériale a écrit:
Dis comme ça c'est très attractif!
C'est ainsi que je me suis fait prendre...
Mais l'auteur d'après moi, s'égare et peut nous perdre...
je n'ai pas éprouvé autant cet égarement.. le moment avec le soldat et la lettre de celui-ci est un peu.. à côté de l'histoire - mais par après aussi cela est 'entré' dans une ligne avec ses idées.. à mon avis Wink

aériale a écrit:
Oui, ca l'est hallucinant, on se demande si l'auteur n'a pas écrit ça sous quelques effets psychotiques,
je dirais plutôt que le fait qu'il a écrit ce roman à Berlin est important - c'est probablement la raison pourquoi il fait si chaud dans ce roman, pas de pluie, pas d'eau - je parie qu'il y a eu la flotte à Berlin pendant ce temps Cool

aériale a écrit:
mais je n'ai pas eu l'impression d'une maîtrise, comme dans les livres de Somoza par exemple, où l'auteur joue aussi avec la réalité.
je ne voudrais pas les comparer - mais contrairement à Somoza j'étais plus réceptive pour son jeu avec la réalité..

aériale a écrit:
j'ai beaucoup de mal à le considérer comme un chef d'œuvre, désolée jypeurien
je ne le dirais pas non plus - mais surtout parce que je n'ai pas assez lu de littérature de ces pays - Borges, Onetti, Fuentes... tous un peu, mais pas autant pour juger sur cet auteur..

tu vas trouver d'autres lectures qui vont te plaire plus.. et moi je ne vais pas non plus me jeter sur un prochain livre de lui.. mais j'étais contente d'avoir fait la connaissance Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kathel
Main aguerrie


Messages : 349
Inscription le : 16/01/2008

David Toscana [Mexique] Empty
MessageSujet: Re: David Toscana [Mexique]   David Toscana [Mexique] Icon_minitimeDim 22 Fév 2009 - 11:20

Je suis plutôt partagée à la suite de cette lecture. D’abord, j’étais contente de découvrir la littérature mexicaine avant une virée au Salon du Livre, qui plus est chez Zulma avec une très jolie présentation, la quatrième de couverture était particulièrement alléchante… Bref, un avant-goût tout à fait enthousiasmant. Bon, je ne dirai pas que j’ai été déçue, pas vraiment, j’ai lu le livre jusqu’au bout, sans déplaisir, mais je crois que la littérature sud-américaine, ou mexicaine du moins, n’est pas faite pour moi !

Le petit village d’Icamole est en pleine sécheresse lorsque Remigio trouve dans son puits le corps d’une fillette. Craignant d’être accusé de l’avoir tuée, il cherche le conseil de Lucio, son père, bibliothécaire plus ou moins « autoproclamé » du village, qui ne lui est pas d’un grand secours, car il ne vit que dans ses livres, tout du moins ceux qu’il n’a pas jeté au pilori pour diverses raisons. La police enquête, la sécheresse s’aggrave, l’avocatier donne des fruits, un homme est accusé, la mère de la fillette vient au village, et Lucio continue de fuir dans ses lectures. Vous l’aurez compris, ce personnage m’a insupporté au plus haut point, alors que j’ai apprécié les autres personnages et ce manque d’empathie est pour beaucoup dans le fait que je n’ai pas trop accroché. Sinon, ce livre est original, les digressions dans des romans imaginaires ne m’ont pas dérangée, elles m'ont évoqué parfois Paul Auster (il y a pire comme référence !) et j'ai bien aimé m'immerger dans l’atmosphère lourde de cette bourgade.

C’est un écrivain à découvrir, mais en sachant que c’est tout de même assez spécial.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

David Toscana [Mexique] Empty
MessageSujet: Re: David Toscana [Mexique]   David Toscana [Mexique] Icon_minitimeDim 22 Fév 2009 - 16:19

Merci pour tes impressions...
kathel a écrit:
sans déplaisir, mais je crois que la littérature sud-américaine, ou mexicaine du moins, n’est pas faite pour moi !
et oui.. je le constate aussi assez souvent - mais je pense que ce livre était un des rares qui m'a vraiment donné l'accès.. Wink

kathel a écrit:
Sinon, ce livre est original, les digressions dans des romans imaginaires ne m’ont pas dérangée, elles m'ont évoqué parfois Paul Auster (il y a pire comme référence !) et j'ai bien aimé m'immerger dans l’atmosphère lourde de cette bourgade.
moi il m'a surtout fait penser aux autres auteurs mexicains/sud américains - Fuentes, Onetti, Borges, Rulfo...
ces auteurs ont vraiment créé un monde littéraire à part..

kathel a écrit:
C’est un écrivain à découvrir, mais en sachant que c’est tout de même assez spécial.
Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kathel
Main aguerrie


Messages : 349
Inscription le : 16/01/2008

David Toscana [Mexique] Empty
MessageSujet: Re: David Toscana [Mexique]   David Toscana [Mexique] Icon_minitimeDim 22 Fév 2009 - 17:16

kenavo a écrit:

moi il m'a surtout fait penser aux autres auteurs mexicains/sud américains - Fuentes, Onetti, Borges, Rulfo...
ces auteurs ont vraiment créé un monde littéraire à part...
Je n'en connais aucun, j'ai lu seulement la moitié d'un Rulfo : je n'en suis pas venu à bout ! Borges, j'ai déjà eu l'intention de lire un de ses livres, mais c'est resté à l'état d'intention ! Embarassed
Bon, celui-ci n'est pas une mauvaise expérience, mais pas un coup de coeur non plus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

David Toscana [Mexique] Empty
MessageSujet: Re: David Toscana [Mexique]   David Toscana [Mexique] Icon_minitimeDim 22 Fév 2009 - 17:28

kathel a écrit:
Bon, celui-ci n'est pas une mauvaise expérience, mais pas un coup de coeur non plus...
parfois il y a aussi des lectures qui sont bonnes pour nous donner un aperçu sur nos goûts et envies de continuer en lectures..
et tant mieux qu'il reste encore tant d'autres à découvrir Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pagesapages
Envolée postale


Messages : 235
Inscription le : 15/03/2009
Age : 56
Localisation : Franche Comté

David Toscana [Mexique] Empty
MessageSujet: Re: David Toscana [Mexique]   David Toscana [Mexique] Icon_minitimeMer 18 Mar 2009 - 9:14

J'ai été emballée par Toscana ! Emballllléeéeée, serait plus juste ! Very Happy

J'ai d'abord été saisie par la liberté prise avec la matière de la narration, lorsque Lucio le bibliothécaire passe d'un livre à l'autre, d'une histoire à l'autre, d'une réalité à une autre, sans marquer de façon "typographique" avec des guillemets ou de l'italique les glissements qui se font. Je pense que c'est d'abord ça qui m'a séduite. J'ai senti un auteur qui ne prend pas le lecteur pour "une gourde", qui lui donne de la place, qui lui fait confiance pour remettre en perspective. Il nous laisse "trier" réalité/fiction. Et puis, (parce qu'il doit trouver que les certitudes sont faites pour être un peu secouées) il laisse une porte ouverte : et si la fiction était plus forte que la réalité ? Ou de force égale ? Et ni notre réalité n'était au fond que notre fiction ? Je trouve cette idée incroyable : drôle d'abord, parce que poussée à l'extrême, ça donne les réactions de Lucio qui corrige la Bible (! Very Happy ) ou qui conseille son fils en fonction des réponses données par les romans. Et puis c'est profond aussi, dans le sens où les sentiments qui nous traversent sont tellement présents et/ou bien retranscrits dans les romans qu'on ne peut pas nier l'impact de la fiction sur nous.
Il en parle un peu sur un blog d'Arte "Le poing et la plume", il y a un document audio, une heure d'interview de Toscana. Il cite Anna Karenine.
Ah la la, j'ai encore plein de choses à dire sur El ultimo lector !
Je suis contente de voir que je ne suis pas la seule à l'apprécier ici ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesapages.wordpress.com/
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

David Toscana [Mexique] Empty
MessageSujet: Re: David Toscana [Mexique]   David Toscana [Mexique] Icon_minitimeMer 18 Mar 2009 - 10:02

pagesapages a écrit:
J'ai été emballée par Toscana ! Emballllléeéeée, serait plus juste ! Very Happy [...]
Je suis contente de voir que je ne suis pas la seule à l'apprécier ici !
cheers Merci pour ton soutien sur ce fil.. et j'adore ton approche vers ce roman..
Oui, si je repense à mes impressions, je peux confirmer - il laisse la liberté au lecteur.. et moi j'ai adoré d'en profiter Very Happy

pagesapages a écrit:
Il en parle un peu sur un blog d'Arte "Le poing et la plume", il y a un document audio, une heure d'interview de Toscana.
VOICI le lien Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pagesapages
Envolée postale


Messages : 235
Inscription le : 15/03/2009
Age : 56
Localisation : Franche Comté

David Toscana [Mexique] Empty
MessageSujet: Re: David Toscana [Mexique]   David Toscana [Mexique] Icon_minitimeMer 18 Mar 2009 - 10:10

Merci Kenavo !
(je n'avais pas pensé à donner le lien... je n'assure pas le service après-vente de Toscana, vraiment Very Happy !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pagesapages.wordpress.com/
Contenu sponsorisé




David Toscana [Mexique] Empty
MessageSujet: Re: David Toscana [Mexique]   David Toscana [Mexique] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
David Toscana [Mexique]
Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Françoise David appuie les revendications
» David Bekam pour Amporio Armani !
» Photos de David Wenham
» Hockey sur glace... Caen leader?
» John Lennon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature d'Amérique Centrale (et Antilles)-
Sauter vers: