Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Giuseppe Bonaviri [Italie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Giuseppe Bonaviri [Italie]   Mar 17 Fév 2009 - 20:15



Giuseppe Bonaviri est né en 1924 à Mineo -près de Catane- en Sicile.

Fils d'un modeste tailleur, médecin cadiologue, il écrit depuis plus d'un demi
siècle.
C'est un écrivain profondément ancré dans sa terre et sa culture, mais
attentif aussi à la modernité.
Et c'est ce qui donne son originalité à son oeuvre poétique et romanesque.

Loin des modes et des écoles il semble bénéficier d' un don de création
ininterrompu.

Personnellement, ce que je préfère, c'est lorsqu'il parle de son enfance,
en partie rurale, de sa famille, et notamment de son père et de sa mère.

Dans la Ruelle bleue, il est la voix qui s'exprime au nom de tous.
Avec la force poétique qui le caractérise, il décrit le départ de la famile
quittant le bourg pour aller passer l'été dans une petite maison familiale.

Il sait comme peu d'écrivains, trouver les mots pour décrire la beauté du ciel, des bétes et des fleurs.
Et puis il y l'univers des enfants, où se melent jeux et rituels.
A cette époque-là et en des lieux pareil, tout leur semblait familier,
et source de reves, de légendes, de projets.

Cette veine là, on la retrouve aussi dans des livres comme Le Tailleur de la
grand rue ou Le Murmure des oliviers.

Bibliographie sélective

- Le Tailleur de la grand rue

- Le Murmure des oliviers

- Des nuits sur les hauteurs

- La Divine foret

- Contes sarrazins

- La Ruelle bleue

- Ghigo

- Silvina ou le voyage des égarés

- L' Histoire incroyable d'un crane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 72
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Giuseppe Bonaviri [Italie]   Mer 18 Fév 2009 - 23:08

Je note Bix.

le murmure des oliviers chante à mes oreilles.

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 72
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Giuseppe Bonaviri [Italie]   Sam 28 Mar 2009 - 23:27

L’auteur nous raconte à travers les souvenirs de 3 personnages, l’histoire d’une famille rurale Sicilienne.
Pietro tailleur, auprès duquel les jeunes paysans venaient quêter l’écriture de lettre à leur promise car disent-ils ses mots sont savoureux ; Pina la sœur célibataire de 45 ans qui partage le foyer et Peppi le jeune fils de 11 ans.

Chacun a sa version de l’histoire de la famille mais tous partagent la difficile et ingrate vie et les rares moments de répit, tels la fête de sainte Agrippine, la clémence du temps et une bonne commande.
Ils ont hérité des rêves, des espoirs mais hélas aussi de la misère de génération en génération.
Dans ce village de montagne les habitants survivent difficilement dans la pauvreté et le lourd labeur qui emportent indifféremment les vies.
Superstitions, croyance se mêlent et s’expriment chez les enfants comme chez les adultes et confinent leur nuit dans les maisons.
Pietro envisage de partir vers une grande ville dans l’espoir d’y trouver un travail lui permettant de nourrir sa famille, exil qui tourmente sa Femme et sa Sœur et déconcerte les enfants.

Quelle belle écriture, riche, vraie, juste, cette lecture m’a procuré un grand plaisir.
L’auteur fait partager, tout simplement, à la Nature, aux objets et aux Animaux la vie des Hommes.
L’insalubrité, le défaut d’instruction, la dureté du labeur et des éléments naturels sont décrits généreusement mais sans emphase avec le fatalisme inhérent aux Paysans.

Merci à Bix pour cette découverte que je poursuis avec le « murmure des oliviers ».









_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 72
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Giuseppe Bonaviri [Italie]   Mar 31 Mar 2009 - 17:03

"Le murmure des Oliviers"

Ce récit est aussi l'histoire d'une famille de paysans, des métayers.
Angelo, sa femme Conchetta, sa fille Rosa, son Fils Antonio avec sa femme et ses enfants. Ils vivent et travaillent la terre d'un Maître à qui ils doivent donner un quota de leurs productions.

Le temps rythme toujours la vie de ces paysans et la seconde guerre mondiale ajoute à leurs vissicitudes car elle "prend" des bras, ces bras qui manquent pour tout le travail quotidien.
Et après tant d'années de dur labeur pour un Maître et à l'aube de la vieillesse le rendement n'étant pas à la hauteur de ce que ce Maître attend, le métayer se voit remercié et perd non seulement le travail qui lui permettait de nourrir chichement sa famille mais aussi un toit.

extrait :

Ils étaient tous en rang déjà, parmi les buissons de dis qui les cachaient en partie, ils scrutaient anxieusement l'horizon et suivaient la progression du nuage blanc et cotonneux. En moins d'une demi heure le nuage fut au-dessus d'eux, compact et régulier et il semblait diffuser autour de lui une légère vibration sonore.

Le nuage qui commençait à s'ouvrir : "j'ai gros coeur pauvres paysans, mais je n'ai vraiment pas d'eau. Je viens d'une vallée où il y avait beaucoup de poussière et peu d'humidité. Pauvres paysans j'ai gros coeur."

Compère Iano : il commence à se défaire vous ne voyez pas ?

Massaro Angelo : l'horizon s'éclaircit.

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Giuseppe Bonaviri [Italie]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Giuseppe Bonaviri [Italie]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Halloween en Italie
» La storia dell'Unità d'Italia per ragazzi a fumetti - L'histoire de l'unification de l'Italie pour les enfants en bande dessinée
» l italie a moto
» Recherche d'un emploi d'ingénieur système orienté Linux... En Italie
» venise (italie)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature italienne, grecque et turque (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: