Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 H.P Lovecraft

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Casus Belli
Posteur en quête
Casus Belli

Messages : 91
Inscription le : 26/12/2014
Localisation : Eure-et-Loir

H.P Lovecraft - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: H.P Lovecraft   H.P Lovecraft - Page 4 Icon_minitimeSam 27 Déc 2014 - 12:49

Ci-dessous, un passage qui me semble représenter une angoisse clé inspirant nombre des récits de Lovecraft :

H.P. Lovecraft a écrit:
“ The most merciful thing in the world, I think, is the inability of the human mind to correlate all its contents. We live on a placid island of ignorance in the midst of black seas of infinity, and it was not meant that we should voyage far. The sciences, each straining in its own direction, have hitherto harmed us little; but some day the piecing together of dissociated knowledge will open up such terrifying vistas of reality, and of our frightful position therein, that we shall either go mad from the revelation or flee from the light into the peace and safety of a new dark age”.
(Call of Cthulhu _1926)

Ce passage fait état d’un esprit torturé par notre ignorance, une angoisse quant à la place de l’espèce humaine dans l’univers, une angoisse des temps à venir, de ce qu’ils nous réservent. Nombre des récits de Lovecraft mettent en scène une humanité déstabilisée dans ses connaissances, épouvantée par des découvertes hallucinantes. L’esprit a affaire à l’indicible, l’innommable, la folie guette souvent le protagoniste.

La narration est limpide, progressive. Tous les sens du protagoniste sont en alerte : odorat (il est fréquemment relaté des odeurs atroces), ouïe : bruits suspects, cris, voix inarticulées, langage non-humain. Lovecraft suggère plutôt qu’il ne montre. L’Inconnu reste une ombre menaçante, parfois un monstre lapidaire. Le registre relève plus de l’angoisse que de l’horreur. Il a l’art de faire sentir, d’arriver aux limites de l’épouvante en économisant au plus possible la description de l’horreur ; ainsi le travail que le lecteur fournit est intense : qu’ont-ils vu qui les a terrorisé à ce point ?!, se pourrait-il que.. ? Cet art de suggérer s’observe aussi au cinéma, notamment dans les films de M.N. Shyamalan et son maître Hitchcock : plan sur le visage d’un personnage apeuré, horrifié ; le spectateur ne voit pas ce que le personnage à l’écran voit. Il devine. Il est ainsi renvoyé à ses propres doutes, à ses propres démons.

La vision cosmogonique est froide et inquiétante : l’espèce humaine n’est pas seule, et ce qui l’entoure, ce qui rode n’est pas bienfaisant. C’est hostile, et n’a peu ou pas de considération pour la race humaine. Certaines espèces extraterrestres sont elles-mêmes menacées par d’autres (Beyond the Wall of Sleep). La vision cosmique me fait penser à un chaos, une jungle peuplée de prédateurs, sans protecteur pour l’espèce humaine livrée à ses faibles connaissances éparpillées.
Le thème de l’individu se découvrant appartenir à une étrange race est aussi exploré (The Shadow over Innsmouth)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://arts-narratifs.forumgratuit.org/
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

H.P Lovecraft - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: H.P Lovecraft   H.P Lovecraft - Page 4 Icon_minitimeJeu 4 Juin 2015 - 20:00

Pour les amateurs de Lovecraft, Le Seuil, réédite Dans l' abime du temps, -que j' avais apprécié- La Couleur tombée du ciel,
L' Appel du Cthulhu.

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



H.P Lovecraft - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: H.P Lovecraft   H.P Lovecraft - Page 4 Icon_minitimeMar 8 Déc 2015 - 17:00

Je viens de parcourir ce sujet, et j'y ais trouvé nombre d'avis mitigés sur cet auteur qui pour moi est, littéralement, fantastique :p . que pourrais je dire qui vous convertirez comme je le fus et vous pousserez à vous jeter a corps perdu dans l'univers sombre, angoissant, emplis d'horreur secrètes, sans Age ni forme, mais menaçant par leurs seules existences notre existence telle que nous la connaissons?

Je considère Lovecraft comme un pionnier du genre du fantastique, et il l'est certainement, son œuvre ayant tellement influencé le genre qu'on peut facilement, après avoir suffisamment lu de son œuvre, en trouver les marques dans un nombre incalculable de livres, films, parfois même jeu vidéos, et autre. et c'est peut être d'ailleurs ce qui à, de nos jours, un peu affaibli son œuvre aux yeux de certains. j'ai lu plus haut dans le sujet qu'un membre avait lu "l'affaire charles dexter ward" et l'avait trouvé prévisible, sa prose un peu poussiéreuse, et qu'en définitive l'atmosphère s'en trouvait altérée. Tout cela est du à ce que j'ai dit précédemment. Tant d'auteurs se sont inspirés du maitre depuis près d'un siècle, que ce qui était à l'époque une vrai révolution (essayez de lire l'une de ses nouvelles en tentant de vous replacer dans le contexte littéraire et social du début du siècle, et vous comprendrez vite ou je veux en venir), tellement en avance sur son temps qu'il est resté tristement impopulaire jusqu'à sa mort, n'est aujourd'hui qu'une série de nouvelles effectivement assez prévisible avec un esprit gorgés d'écrits fantastiques et horrifiques en tout genre, de stephen king à Hitchcock notamment.

Il n'en demeure pas moins que pour ancienne qu'elle soit, la prose du Maitre reste encore aujourd'hui envoutante. Ses histoires témoignent d'un génie précurseur étonnant, et l'ont peut facilement se laisser happer dans ses récits, certes plus très surprenants à notre époque, mais au combien poétiques dans leurs noirceurs et leurs pessimismes, replaçant constamment l'être humain à sa place de poussière au regard de l'infinité universelle.

Je ne peux que vous conseiller la lecture de cette œuvre majeure dans le domaine du fantastique, et si l'appel de Cthulhu reste son œuvre la plus connue, je trouve qu'une de ses histoires la plus passionnante est "les montagnes hallucinées", le récit d'un explorateur de l'antarctique tombé par hasard sur une cité incommensurablement plus vieille que l'humanité, témoin silencieux d'age immémoriaux et de l'existence passé de créatures sans le moindre rapport avec l'être humain... mais cette forme de vie a t elle vraiment disparue?

j'ai lu pas mal d'œuvres de l'auteur, si certains d'entre vous ont des questions sur le sujet, je suis là, avec mes maigres connaissances^^
Revenir en haut Aller en bas
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

H.P Lovecraft - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: H.P Lovecraft   H.P Lovecraft - Page 4 Icon_minitimeMar 8 Déc 2015 - 17:34

Merci pour tes impressions sur Lovecraft. Et, oui, il a ses fans. Moi, j' ai surtout apprécié Dans l' abime du temps, mais il faudra que je
m' y remette.
Des suggestions ?

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



H.P Lovecraft - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: H.P Lovecraft   H.P Lovecraft - Page 4 Icon_minitimeMar 8 Déc 2015 - 22:41

bix229 a écrit:
Merci pour tes impressions sur Lovecraft. Et, oui, il a ses fans. Moi, j' ai surtout apprécié Dans l' abime du temps, mais il faudra que je
m' y remette.
Des suggestions ?

Dans l'abime du temps est assez fascinant^^. Et l'un des génies de Lovecraft tiens dans la mythologie qu'il a créé, et toutes ses histoires se recoupent entre elles par des allusions et des détails. Dans cette nouvelle là est évoqué le peuple des montagnes hallucinés par exemple :).

Sinon... hum... bon:

- l'appel de cthulhu est un classique indémodable, assez représentatif du style de lovecraft.
- comme dit plus haut, les montagnes hallucinées, incontournable et passionnant dans sa contemplation sinistre des terres de glaces inconnues et sacrilèges.
- Le monstre sur le seuil, la seule des nouvelles du Maître qui m'ait fait réellement ressentir un puissant malaise à un moment précis de l'histoire que je ne dévoilerai pas, mais qui m'a fait lâcher un "mon dieu" quand j'y suis arrivé.
- La couleur tombée du ciel, récit très intéressant et mystérieux de la chute d'une météorite d'une couleur impossible a décrire.
- Le molosse, une plongée dans les abîmes de la décadence humaine, ni plus ni moins.
- L'abomination de Dunwich, une histoire fantastique, une de mes préférées.
- Celui qui chuchotait dans les ténèbres, l'histoire d'une relation épistolaire avec le voisin de créatures étranges.
- La cité sans nom, très bonne histoire également sur le récit d'un explorateur découvrant une cité maudite enfouit dans le désert.

il y en a d'autre, mais voila déjà mes préférées. Les autres sont parfois assez cryptiques, et parfois trop étrange de par leur contexte et leur style pour qu'on arrive vraiment a comprendre ou lovecraft veut en venir (en tout cas c'est mon avis).

Revenir en haut Aller en bas
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

H.P Lovecraft - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: H.P Lovecraft   H.P Lovecraft - Page 4 Icon_minitimeMar 8 Déc 2015 - 23:30

Merci, mais l' horreur me hérisse le poil souvent ! Mon imaginaire trouve plus souvent à s' alimenter dans une certaine catégorie de
polars noirs.
Ou toute autre fiction qui me permet de décoller ...

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

H.P Lovecraft - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: H.P Lovecraft   H.P Lovecraft - Page 4 Icon_minitimeMer 9 Déc 2015 - 9:45

Tiens, j'étais persuadée d'avoir laissé quelques mots ici sur Dagon... et j'ai L'abomination de Dunwich qui m'attends quelque part ! Peut-être une bonne idée pour les fêtes !! J'aime beaucoup Lovecraft, son univers très particulier, monstrueux, dérangeant et en même temps très poétique. Je crois que colimasson a lu dernièrement le livre que Houellebecq lui a consacré, tu le connais Philosophedecomptoir ?

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



H.P Lovecraft - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: H.P Lovecraft   H.P Lovecraft - Page 4 Icon_minitimeMer 9 Déc 2015 - 11:03

shanidar a écrit:
Tiens, j'étais persuadée d'avoir laissé quelques mots ici sur Dagon... et j'ai L'abomination de Dunwich qui m'attends quelque part ! Peut-être une bonne idée pour les fêtes !! J'aime beaucoup Lovecraft, son univers très particulier, monstrueux, dérangeant et en même temps très poétique. Je crois que colimasson a lu dernièrement le livre que Houellebecq lui a consacré, tu le connais Philosophedecomptoir ?

je dois avouer que non, n'étant ni spécialement fan de Houellebecq a la base, ni particulièrement attiré par les opinions des gens de notre époque (peut être aussi pour ça que j'aime autant Lovecraft, je n'aime pas plus les gens que lui XD ). En définitive, je fais mon obtus et je reste sur l'œuvre du maitre, pas ce qu'on en dit XD
Revenir en haut Aller en bas
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

H.P Lovecraft - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: H.P Lovecraft   H.P Lovecraft - Page 4 Icon_minitimeJeu 10 Déc 2015 - 0:07

bix229 a écrit:
Merci pour tes impressions sur Lovecraft. Et, oui, il a ses fans. Moi, j' ai surtout apprécié Dans l' abime du temps, mais il faudra que je
m' y remette.
Des suggestions ?

J'ai lu récemment les Lettres d'Innsmouth de Lovecraft qui s'accompagnent de quelques essais. Très bon pour découvrir la vie de sa pensée. Et rien d'horrible là-dedans. On découvre seulement une pensée originale et courageuse. Naturellement extrateresstre.

Philosophedecomptoir a écrit:
shanidar a écrit:
Tiens, j'étais persuadée d'avoir laissé quelques mots ici sur Dagon... et j'ai L'abomination de Dunwich qui m'attends quelque part ! Peut-être une bonne idée pour les fêtes !! J'aime beaucoup Lovecraft, son univers très particulier, monstrueux, dérangeant et en même temps très poétique. Je crois que colimasson a lu dernièrement le livre que Houellebecq lui a consacré, tu le connais Philosophedecomptoir ?

je dois avouer que non, n'étant ni spécialement fan de Houellebecq a la base, ni particulièrement attiré par les opinions des gens de notre époque (peut être aussi pour ça que j'aime autant Lovecraft, je n'aime pas plus les gens que lui XD ). En définitive, je fais mon obtus et je reste sur l'œuvre du maitre, pas ce qu'on en dit XD

C'est dommage d'être si tributaire des opinions contemporaines. De toute façon, Houellebecq ne fait pas partie des "gens de notre époque", si je crois comprendre ce que tu sous-entends par là.

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

H.P Lovecraft - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: H.P Lovecraft   H.P Lovecraft - Page 4 Icon_minitimeLun 14 Déc 2015 - 7:20

j'étais passé à côté du fait que Herbert West, le réanimateur était un de ses personnages (alimentaire ?), il faudrait que je lise plutôt que de revoir un ou des films ?

H.P Lovecraft - Page 4 Reanim10

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

H.P Lovecraft - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: H.P Lovecraft   H.P Lovecraft - Page 4 Icon_minitimeLun 14 Déc 2015 - 23:46

Ben oui, lis-le, il va pas te mordre.

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

H.P Lovecraft - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: H.P Lovecraft   H.P Lovecraft - Page 4 Icon_minitimeMar 12 Jan 2016 - 11:48

Les montagnes hallucinées / Dans l'abîme du temps

L'aventure de la lecture est parfois étonnante ! C'est en participant à la Lecture Commune sur l'Arménie et en suivant le texte de Grossman que je suis arrivée sur le fil du peintre russe Roerich où j'ai découvert les citations qu'y avait laissées Hamsterkiller. Ces citations renvoyaient à un texte de Lovecraft que j'ai fini par lire et dans lequel il est en effet plusieurs fois questions de la peinture de Roerich, celle des montagnes tibétaines et des grands blocs de pierre posés les uns sur les autres.
Sphinx de glace, 1938

Je note ici un extrait de la présentation de l'éditeur : Au cours d'une expédition en Antarctique, deux scientifiques mettent au jour, derrière une chaîne de montagnes en apparence infranchissable, les vestiges d'une ancienne cité aux proportions gigantesques.

Avant cette découverte (et en lien avec l'autre nouvelle du recueil : Dans l'abîme du temps) se pose la question de la raison de l'écriture. Pourquoi, après des années de silence, l'un des scientifiques rescapés de l'expédition (et on pensera ici avec raison au fabuleux film de Carpenter : The Thing, qui reprend à son compte quelques uns des éléments du récit) décide de prendre la plume pour parler de ses monstrueuses découvertes.

La première raison évoquée (dans l'un et l'autre texte) est la prévention. Une nouvelle expédition doit se rendre sur les mêmes lieux et l'auteur veut absolument dissuader les scientifiques de se rendre à l'endroit de l'horreur absolue. Il s'agit donc de prévenir d'un danger terrible.

La seconde raison est celle de la nécessaire confidence après des années de silence, celle de l'impossible continence face à une révélation qui dépasse l'entendement humain et qu'il faut bien dévoiler si ceux qui l'ont vécu veulent continuer à vivre. La peur de sombrer dans la folie pousse le narrateur à écrire son récit, dévoiler son histoire, révéler l'innommable, le repoussant, l'inouï.

On fera sans effort le lien entre le narrateur fictif et le travail même de Lovecraft, l'homme qui a vu Cthulhu et n'a cessé de vouloir le taire sans pouvoir s'empêcher de le raconter…

Le texte des Montagnes hallucinées est particulièrement fascinant. Il retrace pas à pas les découvertes de plus en plus terrifiantes des scientifiques tout en nous faisant participer jour après jour à la vie d'une expédition polaire, avec ce que cela veut dire de froid, de blancheur solitaire, de paysages ahurissants, d'angoisse, de métamorphose et de courses labyrinthiques. On retrouve ici, avec angoisse et plaisir, tout ce que l'on connait de Lovecraft.


Cependant, il me semble que Lovecraft est sensiblement plus pertinent dans des textes plus courts et qu'ici, certaines répétitions (de situations comme de vocabulaire) gênent un peu le bonheur de la lecture. Il n'en reste pas moins que c'est avec un frisson de soulagement que l'on referme ces pages extraordinairement puissantes et inventives.

Le fil sur Roerich : Roerich
Le fil sur Carpenter : Carpenter

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

H.P Lovecraft - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: H.P Lovecraft   H.P Lovecraft - Page 4 Icon_minitimeMar 12 Jan 2016 - 22:38

Hum, tiens, en te lisant je me disais qu'il était peut-être meilleur dans ses textes plus longs, et là tu conclus en disant que ses textes courts sont finalement pas si mal... jemetate
Va falloir que j'essaie, seule solution...

Marrant de voir les différentes voies par lesquelles on arrive à Lovecraft...

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

H.P Lovecraft - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: H.P Lovecraft   H.P Lovecraft - Page 4 Icon_minitimeMer 13 Jan 2016 - 10:46

Je vais essayer d'enchainer rapidement avec L'abomination de Dunwich que j'ai en version bilingue, cela me donnera sans doute quelques indices supplémentaires sur le style de Lovecraft. Je précise que j'ai lu Les Montagnes hallucinées dans la traduction de Papy et Lamblin datant de 1954, révisée en 1991, ce qui laisse encore une marge de progression...

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

H.P Lovecraft - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: H.P Lovecraft   H.P Lovecraft - Page 4 Icon_minitimeJeu 21 Juil 2016 - 11:19

L'horreur de Dunwich

Saviez-vous qu'il existe aux Etats-Unis des cercles de pierre dressées dont on ne connait pas la signification, ni les auteurs ? Moi, je n'en savais rien et si Lovecraft en parle, il ne s'agit pas d'une hallucination de son esprit mais bien d'un mystère... On en trouve au Massachussetts et c'est là que nous emmène Lovecraft, à Dunwich, village perdu dont l'autre caractéristique est d'être si replié sur lui-même que les autochtones sont tous plus ou moins dégénérés...

Et c'est à Dunwich que naît Wilbur Whateley, d'une mère albinos et de père inconnu et dont le grand-père maternel, à moitié sénile est considéré comme un sorcier. Whateley se développe de manière totalement anormale, fait peur aux chiens et grimpe sur la colline aux pierres dressées où il semble commettre des rituels magiques lesquels font grogner les montagnes et répandent dans la contrée une odeur fétide. Quelque chose semble être enfermé dans la ferme des Whateley, quelque chose qui se nourrit du bétail et qui va répandre sa haine de l'humanité en écrasant tout sur son passage.

On retrouve ici les thèmes chers à Lovecraft : l'hérédité, le monstre, l'impuissance à communiquer ou comprendre l'étranger, la violence des Anciens (des êtres surnaturels) envers les hommes... On verra apparaître le livre sacré intitulé :Necronomicon dans lequel Wilbur cherche des invocations pour appeler les Anciens mais un savant, Armitage, trouvera le moyen magique de repousser le monstre.

Décidemment, je préfère le Lovecraft plus onirique des récits de Dagon, dans lesquels on trouve une poésie et une beauté ici absente, ou même celui des récits 'policiers'...

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




H.P Lovecraft - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: H.P Lovecraft   H.P Lovecraft - Page 4 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
H.P Lovecraft
Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nord américaine (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: