Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 One shot jeunesse - un auteur, une histoire

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
GrandGousierGuerin
Sage de la littérature
GrandGousierGuerin

Messages : 2669
Inscription le : 02/03/2013

One shot jeunesse - un auteur, une histoire - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: One shot jeunesse - un auteur, une histoire   One shot jeunesse - un auteur, une histoire - Page 4 Icon_minitimeJeu 9 Oct 2014 - 17:44

GrandGousierGuerin a écrit:
J'ai cherché - sans succès - un fil contes du monde. J'ai bien trouve un fil contes asiatiques mais cela ne rentre pas dans cette catégorie ...

Contes populaires lorrains

Emmanuel Cosquin

Petit recueil de contes d’à peine 50 pages en gros caractères.
Jean de l’Ours
Jean de l’Ours, son surnom il le tient de sa naissance dans une grotte où un ours séquestrait sa mère. Jean grandit et parvient à libérer sa mère et rejoindre son père. Il va de métiers en métiers, d’acolytes en comparses mais leur manque de loyauté, pour ne pas dire traitrise, aboutit à l’échec de toutes ses quêtes entreprises. Toutes ? N’oublions pas que c’est un conte et celui-ci obéit à la règle du happy-end
Le militaire avisé
Le héros de ce conte est donc un militaire en permission qui rencontre différents animaux dangereux qu’il met en colère et qui cherchent à le tuer et à le manger … Mais comme tout conte digne de ce nom, le militaire sortira vainqueur de ces péripéties et se verra offrir la main de la belle jeune fille.
Le roi d’Angleterre et son filleul
« Il était une fois un roi d’Angleterre qui aimait la chasse à la folie … »
GGG junior a bien ri à la lecture du militaire avisé lorsque chaque bête féroce se plaint en ces termes après s’être fait berner :
« Ah ! ne m’en parle pas ! c’est un méchant petit crapaud de militaire »

Je viens de découvrir que le conte Jean de L'Ours est un conte récurrent en Europe, " dans les anciennes colonies européennes qu’en Asie occidentale, en Russie, en Inde, en Chine, en Afrique du Nord et chez les Indiens d’Amérique du Nord"  : clic
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.girlsgogames.fr/jeu/lapine_dhiver.html
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

One shot jeunesse - un auteur, une histoire - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: One shot jeunesse - un auteur, une histoire   One shot jeunesse - un auteur, une histoire - Page 4 Icon_minitimeJeu 9 Oct 2014 - 19:25

"Je viens de découvrir que le conte Jean de L'Ours est un conte récurrent en Europe, " dans les anciennes colonies européennes qu’en Asie occidentale, en Russie, en Inde, en Chine, en Afrique du Nord et chez les Indiens d’Amérique du Nord"

C' est sur, 3G !
  On retrouve les contes populaires un peu partout dans le monde.
Avec un but moral, d' enseignement, une mythologie populaire.
En France - et pas eulment-, au Moyen Age, -on ne connaissait pas encore la faune d' Afrique-, l' ours était considéré comme le roi des animaux. Beaucoup de seigneurs le faisaient figurer sur leus armes et blasons.
 Parfois meme comme un ancetre de l' homme ou un homme sauvage.
Ou encore une divinité paienne que l' église combattait évidmment.
Autrement dit, la signification change en fonction du temps et du lieu.
En tout cas, ce n' est pas du tout un hasard si on le retrouve sur les parois des grottes...

Conseil de lecture : L' Ours, histoire d' un roi déchu : Michel Pastoureau. - Seuil/La Librairie du
XXIe siècle.

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Exini
Zen littéraire
Exini

Messages : 3065
Inscription le : 08/10/2011
Age : 46
Localisation : Toulouse

One shot jeunesse - un auteur, une histoire - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: One shot jeunesse - un auteur, une histoire   One shot jeunesse - un auteur, une histoire - Page 4 Icon_minitimeJeu 9 Oct 2014 - 19:47

GrandGousierGuerin a écrit:
« Il était une fois un roi d’Angleterre qui aimait la chasse à la folie … »

C'est marrant, écrit comme ça on pourrait croire qu'il aime chasser la folie !
Et sinon, c'est dans quelle édition ? (demande un lorrain de naissance...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
GrandGousierGuerin
Sage de la littérature
GrandGousierGuerin

Messages : 2669
Inscription le : 02/03/2013

One shot jeunesse - un auteur, une histoire - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: One shot jeunesse - un auteur, une histoire   One shot jeunesse - un auteur, une histoire - Page 4 Icon_minitimeJeu 9 Oct 2014 - 21:15

bix229 a écrit:
"Je viens de découvrir que le conte Jean de L'Ours est un conte récurrent en Europe, " dans les anciennes colonies européennes qu’en Asie occidentale, en Russie, en Inde, en Chine, en Afrique du Nord et chez les Indiens d’Amérique du Nord"

C' est sur, 3G !
  On retrouve les contes populaires un peu partout dans le monde.
Avec un but moral, d' enseignement, une mythologie populaire.
En France - et pas eulment-, au Moyen Age, -on ne connaissait pas encore la faune d' Afrique-, l' ours était considéré comme le roi des animaux. Beaucoup de seigneurs le faisaient figurer sur leus armes et blasons.
 Parfois meme comme un ancetre de l' homme ou un homme sauvage.
Ou encore une divinité paienne que l' église combattait évidmment.
Autrement dit, la signification change en fonction du temps et du lieu.
En tout cas, ce n' est pas du tout un hasard si on le retrouve sur les parois des grottes...

Conseil de lecture : L' Ours, histoire d' un roi déchu : Michel Pastoureau. - Seuil/La Librairie du
XXIe siècle.
Pastoureau ... Déjà lu un sur l'héraldique ... Un peu trop condensé mais bien ...
Concernant ce point, j'ai été étonné par la très faible divergence entre ce qui était évoqué dans l'article et l'histoire lue : presque du copier coller et on remplit les vides ...
Exini a écrit:
GrandGousierGuerin a écrit:
« Il était une fois un roi d’Angleterre qui aimait la chasse à la folie … »

C'est marrant, écrit comme ça on pourrait croire qu'il aime chasser la folie !
Et sinon, c'est dans quelle édition ? (demande un lorrain de naissance...)
Ben faut traverser l'Atlantique ... La Bibliothèque électronique du Québec : j'ai téléchargé sur cette page : clic
Ce sont des contes (3 en tout) qui ont été relevés dans un "village du Barrois,à Montiers-sur-Saulx (Meuse)". Si tu recherches du pur lorrain, tu vas te retrouver comme une quiche : aucun lieu ou personnage spécifique ... En passant par la Lorraine, tu aurais pu peut-être trouver par d'autres chemins des contes similaires en Bourgogne, Champagne ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.girlsgogames.fr/jeu/lapine_dhiver.html
Exini
Zen littéraire
Exini

Messages : 3065
Inscription le : 08/10/2011
Age : 46
Localisation : Toulouse

One shot jeunesse - un auteur, une histoire - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: One shot jeunesse - un auteur, une histoire   One shot jeunesse - un auteur, une histoire - Page 4 Icon_minitimeJeu 9 Oct 2014 - 21:30

Merci ! Ne t'inquiète pas, je ne recherche pas du "pur" lorrain Wink .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

One shot jeunesse - un auteur, une histoire - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: One shot jeunesse - un auteur, une histoire   One shot jeunesse - un auteur, une histoire - Page 4 Icon_minitimeMar 7 Avr 2015 - 17:51

Blackbird (2015)

One shot jeunesse - un auteur, une histoire - Page 4 Black10

Elle se réveille dans une situation périlleuse et étrange (au milieu d'une rame de métro). Elle a tout oublié : qui elle est, d'où elle vient, ce qu'elle fait là. Elle parvient à sortir du métro. Elle a un sac à dos avec elle. Un numéro de téléphone. Mais lorsqu'elle croit trouver une porte de sortie, un indice, elle s'aperçoit que c'est un piège.
Elle se retrouve donc à Los Angeles, seule, poursuivit, fuyant les flics et ceux qui ont l'air de lui vouloir du mal. Et grâce à son incroyable don de survie, elle va remonter petit à petit la piste lui permettant de trouver des réponses.

Un livre très bien fait, palpitant, prenant, angoissant. Plein d'évènements et d'actions. Sans oublier pour autant que c'est un livre pour ado, et avec des ados comme personnages. Leurs ressentis par rapport au monde et aux autres, une touche de sensibilité très juste qui se glisse au milieu des scènes d'actions.
Par certains aspects, cela rappelle Hunger Games, mais Blackbird parvient tout de même à trouver sa propre identité, et le fond de l'histoire a l'air bien différent (il faudra attendre les tomes suivants...).
L'écriture est efficace, avec des changements de style en rapport avec les changements de points de vues, qui amènent un vrai dynamisme, et distille encore plus le mystère.

Bien foutu !

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Merwyn
Envolée postale
Merwyn

Messages : 194
Inscription le : 20/08/2015

One shot jeunesse - un auteur, une histoire - Page 4 Empty
MessageSujet: Patrick McSpare et Olivier Peru   One shot jeunesse - un auteur, une histoire - Page 4 Icon_minitimeSam 29 Aoû 2015 - 1:39

Pour Noël, on m'a offert les deux premiers tomes des Hauts conteurs, de Patrick McSpare et Olivier Peru.

J'ai alors eu la même réaction que lorsqu'on m'a offert le premier tome d'Ewilan du regretté et inestimable poète et romancier Pierre Bottero  "qu'est-ce qu'ils veulent que je fasse avec un livre estampillé "jeunesse" alors que je devrais déjà avoir 3 enfants ? "

Pierre Bottero, son cycle d'Ewilan puis des Marchombres est certainement l'un des cycles et surtout un des auteurs qui m'a le plus marqué ces dernières années, l'imagination est prolifique et la prose poétique est d'une fluidité naturelle époustouflante.

Toutefois ma réaction devant les deux 1ers tomes des Hauts conteurs n'a pas tiré leçon de ma fascinante découverte de Pierre Bottero.

One shot jeunesse - un auteur, une histoire - Page 4 150829012334778056


Le parcours des deux auteurs est intéressant et je vous laisse la surprise de le découvrir.

Par contre, un copier/coller des récompenses du 1er tome s'impose:

Le tome 1, La Voix des rois, a reçu :

le Prix des Incorruptibles (sélection 5°/4°) en 2011/2012.
le Prix Elbakin.net du "meilleur roman fantasy jeunesse français" 2011.

Il a été sélectionné et finaliste pour différents prix :

Grand Prix de l’Imaginaire 2012
Prix Jeunesse des Futuriales 2012
Prix Garin des Collèges 2012
Prix Chimère 2012
(Source Wikipédia)

Maintenant l'histoire et le style:

On se situe au Moyen-âge, vers l'an mil, sur l'île de Bretagne. Un Moyen-âge gorgé de mystères et où les revenants comme leur nom l'indique sont de retour (enfin, ils ne sont jamais partis déjà).
Toutefois le côté fantastique est bien présent dans l'ouvrage mais le caractère superstition de ces dernières l'emporte pour le commun des mortels.
En somme, il y a du fantastique, de l'étrange mais pas plus que ne le pensaient les individus à cette époque juste que là, certaines superstitions sont vraies.
Les personnages centraux sont les Hauts conteurs, une fraternité de bardes talentueux qui ont une telle maîtrise de leur voix qu'ils peuvent s'en servir pour influencer les gens. Le héros lui, est un enfant de 13 ans, fils d'aubergiste (un de plus, c'est fou le nombre de héros qui sont fils d'aubergiste, tsss mon père n'état pas aubergiste).

Le style est simple, ce n'est pas du Bottero (qui pourrait nous raconter n'importe quoi, rien que sa prose, donne envie de lire) mais c'est efficace et l'atmosphère est bien rendue.
Les personnages sont assez stéréotypés mais on s'y fait assez rapidement.
Ce qui ressort surtout de ce livre est l'impression old school, celle qui nous rappelle quand nous étions enfants et ça fait du bien de s'y replonger.

Bon, j'avoue que j'ai réécrit certains passages avec une vision d'adulte (je le fais pour un certain nombre de livres que je lis) mais, dans l'ensemble, c'est assez plaisant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




One shot jeunesse - un auteur, une histoire - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: One shot jeunesse - un auteur, une histoire   One shot jeunesse - un auteur, une histoire - Page 4 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
One shot jeunesse - un auteur, une histoire
Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Auteur jeunesse, je vous rejoins.
» Histoire des communes - Le Havre-Danton-Douanes
» Un peu d'histoire.
» Média: comment s'écrit l'histoire
» Histoire des communes normandes - Fréville

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature jeunesse (par auteur, illustrateur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: