Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 [BD] Alberto Breccia

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Nathria
Sage de la littérature
Nathria

Messages : 2867
Inscription le : 18/06/2008
Age : 52

[BD] Alberto Breccia Empty
MessageSujet: [BD] Alberto Breccia   [BD] Alberto Breccia EmptyDim 1 Mar 2009 - 12:48

[BD] Alberto Breccia Brecci11

Alberto Breccia:
(Montevideo : 15 avril 1919-Buenos Aires : 10 novembre 1993)

Argentine : Son pays
Buenos Aires : Sa ville avec laquelle il entretient une relation d’amour et de haine.
Mataderos, le quartier des abattoirs : Son quartier. C’est un homme de banlieue qui a vécu au milieu des ouvriers et qui a partagé leur culture.
Le Tango : Sa musique.

A 15 ans, il entre en tant qu’ouvrier aux abattoirs. Il commence à faire des dessins humoristiques (seul dessin reconnu) et souhaite les faire publier. Alberto Breccia ne sait pas dessiner mais il veut devenir dessinateur. Alors, chaque jour, il s’exerce : il apprend seul l’anatomie et travaille, travaille…
Il est passionné de littérature : Breat, Poe, Salgari, Verne… Il n’aime pas la bande dessinée mais le dessin est pour lui une nécessité.
Il a traversé le siècle malgré le contexte politique et social de l’Argentine : entre la succession des coups d’état et la répression bridant la liberté d’expression, il est devenu un des maîtres de l’expressionnisme en bande dessinée.

Un entretien: "Ombres et lumières" (Vertige Graphic):
"Je crois -au fond- être un romantique et non pas un dessinateur "noir". Je suis quelqu'un qui montre les blessures, tout en désirant ardemment qu'elles n'existent pas. Tout cela, c'est du pur romantisme, car ces blessures continuent d'exister."
(Alberto Breccia)
Revenir en haut Aller en bas
http://lachariotteabouquins.blogspot.fr/
Nathria
Sage de la littérature
Nathria

Messages : 2867
Inscription le : 18/06/2008
Age : 52

[BD] Alberto Breccia Empty
MessageSujet: Re: [BD] Alberto Breccia   [BD] Alberto Breccia EmptyDim 1 Mar 2009 - 12:54

Alberto Breccia est l'une de mes rencontres Majeures dans la vie.
Je continue donc...
Revenir en haut Aller en bas
http://lachariotteabouquins.blogspot.fr/
Nathria
Sage de la littérature
Nathria

Messages : 2867
Inscription le : 18/06/2008
Age : 52

[BD] Alberto Breccia Empty
MessageSujet: Re: [BD] Alberto Breccia   [BD] Alberto Breccia EmptyDim 1 Mar 2009 - 13:52

[BD] Alberto Breccia Lovecr10

Les Mythes de Cthulhu:

Pour Lovecraft, la terreur ne doit pas être imaginable. D’où la difficulté de représenter et donc d’adapter Lovecraft. L’adaptation se révèle comme un véritable défi. Lovecraft est la première adaptation en 1959-60 d’un texte littéraire par Breccia.

Dans les Mythes de Cthulhu se suivent :

• Le cérémonial
• Le monstre sur le seuil
• Le cauchemar d’Innsmouth
• La cité sans nom
• Cthulhu
• La couleur tombée du ciel
• Celui qui hantait les ténèbres
• Celui qui chuchotait dans les ténèbres

« Vite je me suis rendu compte que les moyens traditionnels de la bande dessinée n’étaient pas suffisants pour représenter l’univers de Lovecraft et j’ai commencé à expérimenter des techniques nouvelles comme le monotype ou le collage » (Cf. : Ombres et lumières)

Le monotype est une technique qui consiste à peindre à l’encre sur une surface non absorbante comme le zinc, le cuivre ou le plexiglas. La surface est lisse (pas de rayures, ni griffures). L’impression du dessin se fait par frottement de la main. La plaque peut être nettoyée et réutilisée pour un autre dessin ou être utilisée pour une réimpression du dessin avec une diminution de l’intensité du trait. On peut également introduire des éléments collés entre la plaque et l’impression.

« Je ne voulais pas me limiter et donner au lecteur ma propre représentation de ces monstres. Je voulais que le lecteur y ajoute du sien, qu’il utilise cette base informe que je lui donnais, pour y greffer ses propres frayeurs, sa propre peur. » (Cf. : Ombres et lumières)

Avec la technique expérimentale de Breccia (le noir et le blanc s’interpénètrent) il est facile de s’imprégner de l’ambiance et de l’univers de Lovecraft.

[BD] Alberto Breccia Mythes12

[BD] Alberto Breccia Mythes11


Dernière édition par Nathria le Dim 1 Mar 2009 - 16:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://lachariotteabouquins.blogspot.fr/
Nathria
Sage de la littérature
Nathria

Messages : 2867
Inscription le : 18/06/2008
Age : 52

[BD] Alberto Breccia Empty
MessageSujet: Re: [BD] Alberto Breccia   [BD] Alberto Breccia EmptyDim 1 Mar 2009 - 14:54

[BD] Alberto Breccia Perram10[BD] Alberto Breccia Perram11[BD] Alberto Breccia Perram12

Perramus

Scénario : Juan Sasturain
[BD] Alberto Breccia Perram16

Extraits de l’introduction :
« Accablé par la peur et le poids intolérable de sa lâcheté, un homme demandera l’oubli et sera exaucé. » Il se réveille complètement amnésique dans le lit d’une femme. La marque sur l’étiquette du costume lui servira de nom : Perramus. On lui demande d’ « effacer le souvenir et les traces de la mort de ceux qu’il a abandonnés. - Il a l’intuition que l’oubli n’est pas innocent : qu’il ne l’est jamais. La mémoire l’attirera comme un abîme, elle sera derrière lui comme un puits dans lequel il pourrait tomber sans toucher le fond. ». « Un maître aveugle - Borgès - lui donnera les clefs, lui expliquera les paradoxes, lui montrera que « sentido » (sens) et « destino » (destin) sont en espagnol des anagrammes, l’envers et l’endroit d’une même trame indestructible. ». Perramus part donc en quête d’une identité.

[BD] Alberto Breccia Perram14

Le personnage de Borgès est le Borgès que Breccia aurait voulu qu’il soit. Dans Perramus, il reçoit le Nobel : « C’est l’hommage à un homme que, d’une certaine façon, l’on peut considérer comme le tuteur intellectuel de l’Argentine… C’est le maître. » (Cf. Ombres et lumières)
[BD] Alberto Breccia Perram15

« Je peux vous dire mon point de vue : j’ai réalisé Perramus au lavis, avec plein de nuances de gris, parce que Buenos Aires, pendant la répression, s’éteignait ; les teintes nettes, le noir et le blanc, disparaissaient. La ville devenait grise, perdait son âme. Tout était gris de peur et de silence. Dans cette période fleurissaient lâcheté et égoïsme : c’était la complicité du silence. Si le peuple s’était révolté cela ne serait pas arrivé. Il y aurait peut-être eu une véritable boucherie, mais une lutte à visage découvert ; sans tortures, sans enlèvements, sans vols. »
(Cf. Ombres et lumières)

[BD] Alberto Breccia Perram17


Perramus est un cri de protestation, de révolte. Un témoignage contre la dictature militaire.

[BD] Alberto Breccia Perram18


Dernière édition par Nathria le Dim 1 Mar 2009 - 18:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://lachariotteabouquins.blogspot.fr/
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

[BD] Alberto Breccia Empty
MessageSujet: Re: [BD] Alberto Breccia   [BD] Alberto Breccia EmptyDim 1 Mar 2009 - 15:04

Ne reste plus qu'à les trouver! Very Happy

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

[BD] Alberto Breccia Empty
MessageSujet: Re: [BD] Alberto Breccia   [BD] Alberto Breccia EmptyDim 1 Mar 2009 - 15:21

Merci pour ce fil Nathria, m'intéressant déjà pas mal à la littérature de l'Argentine je suis assez curieuse de découvrir les dessins de cet artiste... Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Nathria
Sage de la littérature
Nathria

Messages : 2867
Inscription le : 18/06/2008
Age : 52

[BD] Alberto Breccia Empty
MessageSujet: Re: [BD] Alberto Breccia   [BD] Alberto Breccia EmptyDim 1 Mar 2009 - 15:28

[BD] Alberto Breccia Dracul10

Dracula
Dracul, Vlad?, bah...

Cinq histoires de vampires. Pas de texte. Couleurs.

• La Dernière nuit du carnaval
• Latrans canis non admordet
• Un cœur doux et éploré
• Je ne suis plus une légende
• Poe ? … Puaf !

Breccia a commencé Dracula en pleine répression.

Extrait de la préface de Carlos Sampayo :

« Comme tant d’autres artistes et intellectuels argentins qui se sont vus obligés de respirer le même air que les vampires, et de boire la même eau, Alberto Breccia, lui, refusait obstinément à l’apathie, et à cette forme indigne de mort qu’est l’acceptation du silence forcé. De fait, l’artiste reçut plusieurs coups de téléphone de menaces. Ils n’eurent pas le temps de les concrétiser : la réalité des choses fut plus forte que leur gloutonnerie et ils se virent obligés de se retirer dans leurs châteaux, bâtis sur de fausses oubliettes et, qui sait, peut-être sur de faux cancers. Alberto mena à son terme sa version de l’histoire du Monstre d’épouvante et aujourd’hui, nous pouvons nous régaler de la lecture de son livre. On peut affirmer sans crainte de se tromper qu’en choisissant délibérement le registre du grotesque et du bouffon, il s’est permis le luxe de ridiculiser tous les Dracula qui ont sévi tout au long de l’histoire de l’homme, seule chose au monde qu’ils voulaient surtout épargner. C’est là une prérogative accessible à tous, à condition de savoir y mettre toute la saveur et la distance émotionnelle requises ; exigence impérieuse à laquelle Breccia a amplement satisfait.
Le rare entêtement que montre la Bête à refuser d’envisager sa propre mort, carence qu’on peut sans peine vérifier à la lumière des quotidiens, ne manque pas de souligner chaque jour le crucial besoin que nous avons d’un tel chef d’œuvre, et dit assez toute sa vigueur, son actualité et sa durable validité. »
Carlos Sampayo

[BD] Alberto Breccia Dracul11
Revenir en haut Aller en bas
http://lachariotteabouquins.blogspot.fr/
Nathria
Sage de la littérature
Nathria

Messages : 2867
Inscription le : 18/06/2008
Age : 52

[BD] Alberto Breccia Empty
MessageSujet: Re: [BD] Alberto Breccia   [BD] Alberto Breccia EmptyDim 1 Mar 2009 - 16:36

[BD] Alberto Breccia Aveugl10

Rapport sur les aveugles

Ernesto Sabato s’est vu confier par le gouvernement démocratique la tâche de présider la commission chargée d’enquêter sur les disparitions de personnes pendant la dictature militaire.

Quatrième de couverture
:

" Fernando Vidal Olmos est obsédé par une idée : les aveugles relèvent tous d’une société secrète qui, réunie dans les profondeurs même de la terre, dirige les destinées du monde. Tourmenté par cette conviction, il entame une véritable enquête qui bien vite se transforme en une descente aux enfers hallucinante…"

[BD] Alberto Breccia Rappor10


Dernière édition par Nathria le Dim 1 Mar 2009 - 17:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://lachariotteabouquins.blogspot.fr/
Nathria
Sage de la littérature
Nathria

Messages : 2867
Inscription le : 18/06/2008
Age : 52

[BD] Alberto Breccia Empty
MessageSujet: Re: [BD] Alberto Breccia   [BD] Alberto Breccia EmptyDim 1 Mar 2009 - 17:16

[BD] Alberto Breccia Cauche10

Cauchemars

Textes et dessins d’Alberto Breccia

Cinq superbes adaptations graphiques (couleurs) :

• La dernière visite du gentilhomme malade de Giovani Papini
• La nuit de Camberwell de Jean Ray
• Le terrible vieillard de Lovecraft
• Mujima de Lafcadio Hearn
• L’homme et la bête inspiré de « Le cas étrange du Docteur Jekill et de Mister Hyde » de Stevenson

[BD] Alberto Breccia Cauche11
Revenir en haut Aller en bas
http://lachariotteabouquins.blogspot.fr/
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

[BD] Alberto Breccia Empty
MessageSujet: Re: [BD] Alberto Breccia   [BD] Alberto Breccia EmptyDim 1 Mar 2009 - 17:18

Nathria a écrit:
• Mujima de Lafcadio Hearn
woohoo

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

[BD] Alberto Breccia Empty
MessageSujet: Re: [BD] Alberto Breccia   [BD] Alberto Breccia EmptyDim 1 Mar 2009 - 18:00

Nathria a écrit:

• La nuit de Camberwell de Jean Ray

Jean Ray n'est pas assez connu. J'adore ses nouvelles fantastiques et Malpertuis. Etonnant qu'Alberto Breccia n'ait pas aussi illustré Edgar Poe...

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Nathria
Sage de la littérature
Nathria

Messages : 2867
Inscription le : 18/06/2008
Age : 52

[BD] Alberto Breccia Empty
MessageSujet: Re: [BD] Alberto Breccia   [BD] Alberto Breccia EmptyDim 1 Mar 2009 - 18:01

[BD] Alberto Breccia Mortci11[BD] Alberto Breccia Mortci12

Mort Cinder

Scénario
: Héctor Germán Oesterheld Il est né le 23 juillet 1919 était l’ami de Breccia. Il a disparu en Argentine lors de la répression en 1977.

[BD] Alberto Breccia Mort-a10

Mort Cinder est présenté comme un assassin que l’on aurait exécuté. Il est immortel et parcourt les époques. Les hommes aux yeux de plomb attendent sa résurrection afin d’expérimenter son cerveau. Mort Cinder est un témoin de l’humanité. Ezra Winston est son ami : il est antiquaire et est appelé à sauver Mort Cinder.

[BD] Alberto Breccia Ezrq-w10

Alberto Breccia s’est dessiné vieilli de 30 ans pour donner les traits d’ Ezra.
Cette série montre qu’ Alberto Breccia maîtrise parfaitement le travail du noir et du blanc. Le fond et la forme s’interpénètrent sans perturber le sens de l’image.

« -Oesterheld était un homme doté d’une énorme imagination et d’une grande culture. Pour lui, dans la vie, les choses n’étaient pas si simples, si nettes. Il n’y avait pas simplement le bien opposé au mal ; il y avait des nuances, des gris. Les hommes pouvaient être en même temps bons et méchants : des hommes en chair et en os. Il a introduit cette vision de l’homme dans la bande dessinée au moment où les héros étaient très fortement stéréotypés en héros positifs, sans faiblesse- même physiques-, sans défauts : inhumains, enfin ! Par exemple, un héros typique pouvait lutter avec dix adversaires… et les abattre tous ; il évitait toujours les balles qui lui étaient adressées… Il pouvait recevoir deux coups de couteau sans aucune conséquence ! Le héros classique était cela ! Avec Oesterheld le héros s’humanise : fort et faible, courageux et lâche, bon et méchant en même temps. » (Cf. Ombres et lumières)

[BD] Alberto Breccia Mort_c10
Revenir en haut Aller en bas
http://lachariotteabouquins.blogspot.fr/
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

[BD] Alberto Breccia Empty
MessageSujet: Re: [BD] Alberto Breccia   [BD] Alberto Breccia EmptyDim 1 Mar 2009 - 18:02

Génial ton fil Nathria!!! Lisez Héros et tombre avec son rapport sur les aveugles!

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Nathria
Sage de la littérature
Nathria

Messages : 2867
Inscription le : 18/06/2008
Age : 52

[BD] Alberto Breccia Empty
MessageSujet: Re: [BD] Alberto Breccia   [BD] Alberto Breccia EmptyDim 1 Mar 2009 - 18:03

Marko a écrit:
Etonnant qu'Alberto Breccia n'ait pas aussi illustré Edgar Poe...

J'y arrive, mon cher, j'y arrive Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://lachariotteabouquins.blogspot.fr/
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

[BD] Alberto Breccia Empty
MessageSujet: Re: [BD] Alberto Breccia   [BD] Alberto Breccia EmptyDim 1 Mar 2009 - 18:05

Nathria a écrit:
Marko a écrit:
Etonnant qu'Alberto Breccia n'ait pas aussi illustré Edgar Poe...

J'y arrive, mon cher, j'y arrive Very Happy

cheers

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




[BD] Alberto Breccia Empty
MessageSujet: Re: [BD] Alberto Breccia   [BD] Alberto Breccia Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[BD] Alberto Breccia
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Les Bédés et mangas-
Sauter vers: