Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 José Carlos Somoza [Cuba]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
krys
Sage de la littérature
krys

Messages : 2093
Inscription le : 06/09/2009
Age : 60
Localisation : sud ouest

José Carlos Somoza [Cuba] - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: José Carlos Somoza [Cuba]   José Carlos Somoza [Cuba] - Page 8 Icon_minitimeMar 3 Avr 2012 - 21:12

La clé de l'abîme

Daniel, modeste employé du Grand Train, se voit subitement recueillir un secret, confié par un voyageur suicidaire. Mais dans ce monde régi par une religion sévère, ce secret met en péril le fondement même de la société. Le voilà menacé et poursuivi, puis réduit au chantage. Un groupe de personnes semble désireux de lui venir en aide, mais sont-ils vraiment ce qu'ils prétendent être ? Dans un univers angoissant, où la vie même est synonyme de peur, Daniel va s'efforcer de découvrir cette "clé" qui permettrait d'éliminer le Dieu mauvais qui les gouverne.
Fascinant récit qui tient à la fois de la SF post-apo et la high fantasy (j'ai plusieurs fois pensé au Secret de Ji). Un univers à la Lovecraft, sombre et menaçant, avec une chute plutôt ironique...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



José Carlos Somoza [Cuba] - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: José Carlos Somoza [Cuba]   José Carlos Somoza [Cuba] - Page 8 Icon_minitimeMar 3 Avr 2012 - 21:15

Tu m'épates krys ! Et dire que je ne me souviens plus de rien à propos de ce roman (si ce n'est que je n'ai pas aimé), même tes premières lignes ne me rappellent rien. Décidément je suis vraiment passée à côté de ce roman...
Revenir en haut Aller en bas
krys
Sage de la littérature
krys

Messages : 2093
Inscription le : 06/09/2009
Age : 60
Localisation : sud ouest

José Carlos Somoza [Cuba] - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: José Carlos Somoza [Cuba]   José Carlos Somoza [Cuba] - Page 8 Icon_minitimeMer 4 Avr 2012 - 14:50

oui, j'ai lu les critiques ! il est loin de faire l'unanimité !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
krys
Sage de la littérature
krys

Messages : 2093
Inscription le : 06/09/2009
Age : 60
Localisation : sud ouest

José Carlos Somoza [Cuba] - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: José Carlos Somoza [Cuba]   José Carlos Somoza [Cuba] - Page 8 Icon_minitimeSam 30 Juin 2012 - 22:36

La théorie des cordes

Un peu déçue tout de même par ce Somoza, surtout au début du roman. L'auteur crée une sorte de suspense artificiel en annonçant que le pire va arriver, que des choses effroyables vont se produire... je n'aime pas trop ce procédé, même si ces prédictions se réalisent en effet. Et puis certaines descriptions sont vraiment gore, ça fait surenchère. Mais le personnage principal, Elisa, est vraiment intéressant, et au final l'angoisse monte réellement, au point qu'on a du mal à s'arracher à cette atmosphère. Et la fin ouverte me plaît bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
petitepom
Envolée postale
petitepom

Messages : 155
Inscription le : 25/06/2012
Age : 53
Localisation : Corrèze

José Carlos Somoza [Cuba] - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: José Carlos Somoza [Cuba]   José Carlos Somoza [Cuba] - Page 8 Icon_minitimeDim 1 Juil 2012 - 13:10

Daphné disparue
J.C. Somoza est un auteur qui me surprend toujours, ces histoires sont originales et très imaginatives avec une pointe de surnaturel. Ce roman oscille entre réalité et fiction.

Tout commence par une amnésie, Juan a eu un accident et ne se souvient de rien, il fait son enquête d’identité à partir des dernières lignes qu’il a écrit. Cela l’emmène à découvrir l’existence d’une femme qu’il va chercher. Cette quête va aboutir à une réflexion sur la littérature, c’est comme cela que l’inspiration d’un romancier va se matérialiser dans une muse parfaite…

Il est difficile de parler de ce livre, ce n’est pas un roman classique avec une seule enquête à résoudre mais aussi une réflexion sur le monde littéraire. Le romancier est lui-même un personnage fictif modelait par un écrivain, c’est un peu déstabilisant. Cela ne m’a pas gêné, j’aime ce genre de roman qui frise avec l’absurde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://petitepom.wordpress.com
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

José Carlos Somoza [Cuba] - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: José Carlos Somoza [Cuba]   José Carlos Somoza [Cuba] - Page 8 Icon_minitimeDim 1 Juil 2012 - 14:33

krys a écrit:
La théorie des cordes

Un peu déçue tout de même par ce Somoza, surtout au début du roman. L'auteur crée une sorte de suspense artificiel en annonçant que le pire va arriver, que des choses effroyables vont se produire... je n'aime pas trop ce procédé, même si ces prédictions se réalisent en effet. Et puis certaines descriptions sont vraiment gore, ça fait surenchère. Mais le personnage principal, Elisa, est vraiment intéressant, et au final l'angoisse monte réellement, au point qu'on a du mal à s'arracher à cette atmosphère. Et la fin ouverte me plaît bien.

Je suis très étonnée par ta déception.
Mais faut dire que c'est Le livre de Somoza qui m'a fait entrer dans son univers, alors je lui consacre une place toute particulière.
Je n'ai pas trouvé le suspens artificiel, j'aime bien ce côté annonciateur stressant et prenant, qui me donne envie de tourner les pages pour savoir.

C'est vrai que si on n'aime pas trop les descriptions gores et malsaines, il vaut mieux éviter carrément de lire du Somoza. Il en fait beaucoup là-dedans, faut avoir les tripes bien accrochées, et avoir envie d'être plongé dans du gluant.


Mais, tu m'épates d'avoir préféré La clé de l'abîme. Je ne sais pas si tu comptes en tenter encore un, mais faudra que tu le choisisses bien : il est plus dans des univers très sombres comme La théorie des cordes que plus fantastique et fabuleux comme La clé de l'abîme.

toujours pas lu Daphné disparue...

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



José Carlos Somoza [Cuba] - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: José Carlos Somoza [Cuba]   José Carlos Somoza [Cuba] - Page 8 Icon_minitimeDim 1 Juil 2012 - 15:24

petitepom a écrit:
J.C. Somoza est un auteur qui me surprend toujours
Avec Somoza, je ne sais jamais à quoi m'attendre non plus : parfois j'adore (La Dame n°13, L’Appât), parfois pas du tout (La Clé de l'abîme), puis parfois entre les deux (La Théorie des cordes, Daphné disparue). Je vais donc tous les lire, histoire de ne pas louper un bon. Le tout prochain sera La Caverne des idées.
Revenir en haut Aller en bas
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

José Carlos Somoza [Cuba] - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: José Carlos Somoza [Cuba]   José Carlos Somoza [Cuba] - Page 8 Icon_minitimeDim 1 Juil 2012 - 15:31

sentinelle a écrit:
petitepom a écrit:
J.C. Somoza est un auteur qui me surprend toujours
Avec Somoza, je ne sais jamais à quoi m'attendre non plus : parfois j'adore (La Dame n°13, L’Appât), parfois pas du tout (La Clé de l'abîme), puis parfois entre les deux (La Théorie des cordes, Daphné disparue). Je vais donc tous les lire, histoire de ne pas louper un bon. Le tout prochain sera La Caverne des idées.

Celui-ci il n'est pas bon... T'es prévenue. (Mais Krys l'a aimé ! Finalement y'a deux Somoza : celui de Krys et le mien !!! C'est marrant)

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



José Carlos Somoza [Cuba] - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: José Carlos Somoza [Cuba]   José Carlos Somoza [Cuba] - Page 8 Icon_minitimeDim 1 Juil 2012 - 15:32

Chacun son Somoza !
Je lui donne sa chance : 50 pages pour me convaincre sinon basta.
Revenir en haut Aller en bas
Harelde
Zen littéraire
Harelde

Messages : 6465
Inscription le : 28/04/2010
Age : 44
Localisation : Yvelines

José Carlos Somoza [Cuba] - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: José Carlos Somoza [Cuba]   José Carlos Somoza [Cuba] - Page 8 Icon_minitimeMer 12 Fév 2014 - 9:39

La théorie des cordes


Dans un futur proche (année 2015 alors que l’auteur écrit ces lignes en 2006), Elisa Robledo (32 ans) est physicienne et enseigne dans un établissement privé. Au beau milieu d’un cours, elle tombe sur un article de journal qui la bouleverse. Parvenant à faire bonne figure, elle s’enfuit dès que la cloche sonne. Un mystérieux coup de téléphone confirme ses pires craintes quelques heures plus tard. Un collègue et ami, Victor Lopera, répond alors à son appel et accepte de l’aider. Sur une route entre Madrid et Burgos, la jeune femme s’ouvre à lui : séquence flash-back.

Dix ans plus tôt, Elisa et Victor participèrent à un cours très sélect sur la théorie des cordes. Cours dispensé par un physicien génial, David Blanes, adulé par notre héroïne. La théorie des cordes – qui doit être clairement comprise par une personne sur un million, part dont je ne fais pas partie – permet à la physique théorique de faire joujou avec le temps. Temps considéré comme quatrième dimension, malléable comme les trois autres. Cours s’achevant sur un symposium auquel participe le génial Stephen Hawking (ce qui me rappelle que j’ai toujours « une brève histoire du temps » qui m’attend dans ma bibliothèque) : David Blanes révèle alors les noms des étudiants qu’il emmènera à Zurich pour travailler avec lui. Qui aura cette chance ? Elisa, évidemment. Et un autre étudiant : Ric Valente.

Mais arrivée à Zurich, Elisa est surprise de reprendre immédiatement l’avion et de se retrouver sur un minuscule atoll paradisiaque au milieu de l’Océan indien avec la fine fleur de la physique mondiale. Des baraquements climatisés, une base militaire pour assurer leur sécurité, un accélérateur de particules et des ordinateurs pour travailler et une profusion de blocs notes à noircir d’équations incompréhensibles au commun des mortels (dont cette fois je fais partie). Leur terrain de jeu : le passé lointain.

Le souci, c’est qu’on ne joue pas impunément à l’apprenti sorcier. Des philosophes les ont prévenus : une entité supérieure (Dieu ou quelque-soit le nom qu’on lui donne) veille au grain. Les physiciens travaillent comme des dingues, cherchent… et trouvent. Pour leur plus grand malheur. Car en distordant les courbes du temps, ils ont engendré ce que les fiches posologiques contenues dans les boites de médicaments appellent des « effets indésirables ».

Le thriller scientifique tourne alors au gore. L’hémoglobine coule à flot. La seconde partie a dû être imaginée par un Stephen King au sommet de son art rougeoyant. C’est un autre livre qui démarre. Un autre livre qui me séduit nettement moins malgré le suspense et la tension qui, malgré moi, me scotchent au livre (le suspense n’est pas le seul : la belle Elisa qui passe son temps à se balader à poil est aussi un bon moyen pour l’auteur de fidéliser le client). Les morts atroces se succèdent. Même les militaires les plus aguerris ont le cœur au bord des lèvres.

Un style sans originalité mais facile à lire : le livre se dévore à toute vitesse sans temps mort (si je puis dire !) Mais comment terminer un livre pareil ? Je me suis posé la question 200 pages avant la fin en craignant un épilogue manqué. Je n’ai pas été déçu : l’auteur accouche effectivement d’une souris et termine essoufflé juste avant de manquer de personnages à dézinguer.

_________________
Etre un écrivain, c'est braver l'observation de Darwin voulant que, plus une espèce se spécialise, plus elle risque de disparaître.
[Joyce Carol Oates - J'ai réussi à rester en vie]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.senscritique.com/BibliOrnitho
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

José Carlos Somoza [Cuba] - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: José Carlos Somoza [Cuba]   José Carlos Somoza [Cuba] - Page 8 Icon_minitimeSam 7 Fév 2015 - 17:46

Queenie (et les autres amateurs), le dernier Somoza est sorti et le sujet bien sympathique... A suivre!

José Carlos Somoza [Cuba] - Page 8 1507-110

Citation :
Dans un mystérieux ermitage aux abords de Madrid, une société occulte se réunit une fois l’an pour raconter des contes cruels. Une jeune collégienne en excursion scolaire se voit impliquée de force dans cet édifiant étalage d’histoires hantées par la présence du péché, de la tentation, de la luxure et du mal à l’état pur. Un rite de passage pour anéantir les paradis de l’enfance.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

José Carlos Somoza [Cuba] - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: José Carlos Somoza [Cuba]   José Carlos Somoza [Cuba] - Page 8 Icon_minitimeDim 8 Fév 2015 - 11:08

Saw it !

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pia
Zen littéraire
pia

Messages : 6473
Inscription le : 04/08/2013
Age : 51
Localisation : Entre Paris et Utrecht

José Carlos Somoza [Cuba] - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: José Carlos Somoza [Cuba]   José Carlos Somoza [Cuba] - Page 8 Icon_minitimeLun 9 Fév 2015 - 10:52

Le sujet me plait bien.... oui

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mordicus
Troll de Pastèque
Mordicus

Messages : 3259
Inscription le : 21/01/2008
Localisation : Minsk-les-Barriquettes

José Carlos Somoza [Cuba] - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: José Carlos Somoza [Cuba]   José Carlos Somoza [Cuba] - Page 8 Icon_minitimeVen 24 Juil 2015 - 13:04


Misère.
Le Tétraméron de mes 2.

Quel pipotage !
J'aurais pu balancer ce livre depuis mon balcon.
Quelle déception.

Je venais de m'envoyer l'excellent L'appât(il est brillant ce livre, ces explications psychologico-scientifico-policières, le kiff). Et là, *BAM* descente en mode bad trip.

Chiant.
Chiant.
Chiant.

On y croit pas une seconde, que ce soit aux personnages des 4 Pélos kéblo dans le sous-sol de j'sais plus quoi. Ou alors à leurs histoires débiles, tristes, chiantes, glauques.
On dirait un mauvais recueil de nouvelles.

Quel ennui.

Je me suis sentie trahie.

Somoza, bouge-toi les fesses !
La clé de l'abime était déjà limite, alors arrête de déconner.

_________________

Your tongue is a twist.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

José Carlos Somoza [Cuba] - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: José Carlos Somoza [Cuba]   José Carlos Somoza [Cuba] - Page 8 Icon_minitimeVen 24 Juil 2015 - 14:02

Je l'ai laissé tomber en route. Je note L'appât.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




José Carlos Somoza [Cuba] - Page 8 Empty
MessageSujet: Re: José Carlos Somoza [Cuba]   José Carlos Somoza [Cuba] - Page 8 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
José Carlos Somoza [Cuba]
Revenir en haut 
Page 8 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Carlos
» vw à Cuba
» Recuperation du Optimist de Graupner par Carlos

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature d'Amérique Centrale (et Antilles)-
Sauter vers: