Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Michel de Ghelderode [Belgique]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Michel de Ghelderode  [Belgique] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Michel de Ghelderode [Belgique]   Michel de Ghelderode  [Belgique] - Page 2 Icon_minitimeMer 5 Jan 2011 - 18:48

Donc, Sentinelle et moi allons nous lancer dans peu de temps dans le recueil de nouvelles Sortilèges.
Michel de Ghelderode  [Belgique] - Page 2 Sorti10
Monsieur l'éditeur a écrit:
" C'est dans ce cabaret sonore et enfumé que la Mort entra, un jour... Il y eut un souffle polaire qui m'enveloppa, comme le vent d'une aile. Je me trouvai mal à l'aise, soudainement, pris de frissons et de vertige. Voyant toute chose en noir et blanc, j'eus un besoin d'air frais, et je sortis vacillant dans un silence subit, refusant l'aide de Léonard, qui devait me croire ivre. A la rue, je sentis le trottoir se dérober sous mes pas et j'allais m'effondrer, lorsque je fus redressé par une poigne solide. " A travers les douze contes, curieux et sombres, qui composent ce recueil, Michel de Ghelderode recrée l'univers de ses pièces de théâtre ; on y retrouve ce même esprit, cette même couleur. Avec un sens poétique indéniable, il aborde les thèmes qui lui sont chers : obsession de la mort et hantises métaphysiques, et mêlant l'imagination, la fantaisie et le rêve, il mène le lecteur dans les tréfonds des ténèbres, là où se trouvent fantômes, masques grimaçants et autres monstres...
Si cela intéresse plus de gens (peut-être pris de court), on peut lancer une lecture en commun en bonne et due forme...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Maline
Zen littéraire
Maline

Messages : 5239
Inscription le : 01/10/2009
Localisation : Entre la Spree et la Romandie

Michel de Ghelderode  [Belgique] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Michel de Ghelderode [Belgique]   Michel de Ghelderode  [Belgique] - Page 2 Icon_minitimeMer 5 Jan 2011 - 22:29

C'est très tentant, je lirai peut-être ces nouvelles plus tard et à mon rythme. J'ai eu le théâtre de Michel de Ghelderode (La Mort du docteur Faust, Don Juan) au bac et depuis innocent nous ne nous sommes plus rencontrés. Enfin, c'est dommage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Michel de Ghelderode  [Belgique] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Michel de Ghelderode [Belgique]   Michel de Ghelderode  [Belgique] - Page 2 Icon_minitimeMer 5 Jan 2011 - 22:33

Maline a écrit:
C'est très tentant, je lirai peut-être ces nouvelles plus tard et à mon rythme. J'ai eu le théâtre de Michel de Ghelderode (La Mort du docteur Faust, Don Juan) au bac et depuis innocent nous ne nous sommes plus rencontrés. Enfin, c'est dommage.

Ah oui, Docteur Faust, tiens... Après Marlowe et Goethe, j'avais envisagé Pessoa, mais sa pièce a l'air vraiment curieuse... Je ne savais pas que Ghelderode en avait écrit une, j'irai voir ça de plus près !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Maline
Zen littéraire
Maline

Messages : 5239
Inscription le : 01/10/2009
Localisation : Entre la Spree et la Romandie

Michel de Ghelderode  [Belgique] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Michel de Ghelderode [Belgique]   Michel de Ghelderode  [Belgique] - Page 2 Icon_minitimeMer 5 Jan 2011 - 22:58

Ghelderode essaie de démystifier le mythe de Faust (et celui de Don Juan) grâce au burlesque. Hélas, je n’ai jamais vu cette pièce - La Mort du docteur Faust - jouée sur scène (Don Juan, si, il y a bien des années ... à Zurich par une troupe itinérante et dans un décor truculent).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Michel de Ghelderode  [Belgique] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Michel de Ghelderode [Belgique]   Michel de Ghelderode  [Belgique] - Page 2 Icon_minitimeJeu 6 Jan 2011 - 10:16

Pour ma part, ce sera cette édition que je lirai, accompagnée d'une lecture de Jacqueline Blancart Cassou.
Michel de Ghelderode  [Belgique] - Page 2 97828010
Labor Editions, Espace Nord, 10/2001
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Michel de Ghelderode  [Belgique] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Michel de Ghelderode [Belgique]   Michel de Ghelderode  [Belgique] - Page 2 Icon_minitimeSam 15 Jan 2011 - 10:38

eXPie a écrit:
Donc, Sentinelle et moi allons nous lancer dans peu de temps dans le recueil de nouvelles Sortilèges.
Et pour l'instant, je me régale ! Sur les quelques nouvelles lues, on retrouve un style et des thématiques très caractéristiques : les fausses apparences, la mort, la décrépitude et la putréfaction, l'isolement, l'insondable, l'abandon, la chaleur étouffante et aveuglante, le crépuscule apaisant mais aussi inquiétant, le rêve et les fantasmagories, la contagion et l'envahissement...

Quelques extraits très représentatifs :
Citation :

Mais ai-je jamais cessé de rêver, et les ans qui s'accumulent sur mes épaules m'ont-ils appris autre chose qu'à m'enfoncer plus obstinément dans mes rêves ?

Citation :
Son œil s'embuait, je craignais de le voir s'endiamanter d'une larme.

Citation :
Quelles herbes, connues des nécromants, fait naître cet humus et pourquoi cette végétation reste-t-elle moite et suante, comme si la sève ne circulait pas en ses réseaux, mais bien la charnelle putréfaction qu'elle pompe dans ce terroir funéraire ? J'imagine que ses racines traversent des cages thoraciques ; je songe, non sans perversité mentale, à tout ce que le sol peut contenir qu'on ne déblaya jamais. Vais-je resté hanté par ce cimentière ? Tout m'y ramène : cette odeur d'iodoforme induisant l'esprit à funèbres pensers et exprimée de tout : des pierres, des plantes, de moi-même ; les phosphorescences nocturnes ; ces plaintes, ces complaintes, comme si l'on officiait quelque part, au plus profond de la nuit. Il s'en faudra de peu ou je m'hallucinerai.
Citation :

Pareille à une vague dressée et suspendue sur moi, la végétation me menace ; je serai roulé en elle, avec des silex et des ossements, un jour... Ma volonté mollit sous l'action de la chaleur. On ne saurait assez prendre garde aux lieux où l'on s'établit.

Quant à la populace, contemporains et monde moderne, ils le navrent au plus au point :

Citation :
Ah ! vous êtes heureux dans vos murs isolants, de ne rien savoir des temps modernes !... On ne calligraphie plus, on n'écrit plus qu'au moyen de machines ou d'instruments barbares ; mieux : le dernier des imbéciles est lettré ou instruit, voire porteur de diplômes, bien que peu de gens sachent écrire ou lire ou parler avec un minimum de correction...

Citation :
[...] ce quartier délaissé des familles nobles ou de haute bourgeoisie qui le bâtirent et que la populace avait envahi en le dégradant ...

Citation :
[...]tant de murailles, tant de vide me séparent de la ville, des contemporains ! Lorsqu'il me faut sortir, je reviens presque empoisonné par l'essence des moteurs.

Et enfin...

Citation :
[...] que j'eusse aimé être Pilatus, dans un éternel silence : un homme oublié des hommes, qui sait écrire merveilleusement et qui n'écrit jamais, sachant que tout est vanité.
Pour info, Pilatus est un mannequin de cire...



Puis il y a aussi cette mort en mouvement, cette mort récalcitrante, ce mort qui était vivant, ce vieillard qui était une fillette...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



Michel de Ghelderode  [Belgique] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Michel de Ghelderode [Belgique]   Michel de Ghelderode  [Belgique] - Page 2 Icon_minitimeSam 15 Jan 2011 - 12:05

Et comme la mort est un des grands sujets de Michel de Ghelderode, j'en profite pour vous parler de la toute nouvelle exposition intitulée Entre paradis et enfer, la mort au Moyen-Age : Michel de Ghelderode  [Belgique] - Page 2 Paradi10
Citation :
La mort, jadis, était une donnée à facettes multiples et passionnantes.
Une sélection de 200 objets et oeuvres d'art vous fera découvrir comment nos ancêtres des VIe au XVIe siècle composaient avec cette dernière. L'exposition compte différents angles d'approche tels que l'histoire de l'art et l'archéologie bien évidemment mais aussi la sociologie, la théologie et la médecine légale.
Citation :
L'exposition met en lumière 1000 ans de mort, d'inhumation, de deuil et de souvenir. Le fil rouge en est l'aspiration de l'homme à conserver son statut social et spirituel après la mort. Vous pourrez admirer des peintures, des sculptures, des monuments funéraires, des reliquaires, des manuscrits, des memento mori, mais aussi des armes, des instruments de torture, des squelettes, des offrandes funéraires...

Dates : 02/12/10 - 24/04/11
Lieu: Musée du Cinquantenaire à Bruxelles

Et je compte bien y aller prochainement oui
Revenir en haut Aller en bas
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Michel de Ghelderode  [Belgique] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Michel de Ghelderode [Belgique]   Michel de Ghelderode  [Belgique] - Page 2 Icon_minitimeMar 18 Jan 2011 - 23:19

sentinelle a écrit:
eXPie a écrit:
Donc, Sentinelle et moi allons nous lancer dans peu de temps dans le recueil de nouvelles Sortilèges.
Et pour l'instant, je me régale ! Sur les quelques nouvelles lues, on retrouve un style et des thématiques très caractéristiques : les fausses apparences, la mort, la décrépitude et la putréfaction, l'isolement, l'insondable, l'abandon, la chaleur étouffante et aveuglante, le crépuscule apaisant mais aussi inquiétant, le rêve et les fantasmagories, la contagion et l'envahissement...
Avant de parler d'histoires, il y a le style, oui...
On a par exemple :" Et le ciel verdâtre comme une cloche de cuivre sous quoi tout allait s'électriser, m'en parut plus vénénifique encore..." (page 120).
Avec parfois le risque d'en faire un peu trop.
A ma droite, au-delà du chenal, le phare m'inspirait la confiance ; il flagellait impitoyablement l'espace de ses lanière ignées, accomplissant une mystérieuse expiation ou chassant les mauvais anges tournoyant dans cette nuit d'équinoxe". (page 121).

Quand il y a une histoire, ou un semblant d'histoire, ça va. L'écrivain public, par exemple. Le style donne une atmosphère dense, oppressante, dans laquelle baigne l'histoire, ou plutôt l'anecdote.
Le jardin malade, c'est très bien, oui (peut-être la meilleure nouvelle du recueil, j'en suis à un peu plus de la moitié)).
L'amateur de reliques est plus anecdotique, de même que Rhotomago, même si ce sont des nouvelles très bien écrites.
Par contre, Sortilèges, qui donne son nom au recueil, ce n'est que du style, 26 pages de trucs qui se passent, un homme se fuit, il arrive dans une ville au bord de la mer, il y a un carnaval, il se passe plein de trucs, voilà... J'ai eu un peu de mal à m'y intéressé, et même, je dois dire que je n'y suis pas parvenu.
Voler la mort, la nouvelle suivante, est sans doute un peu plus classique, mais plus intéressante, on y retrouve un bon style, mais pas que du style qui semble vouloir en mettre plein la vue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Invité
Invité



Michel de Ghelderode  [Belgique] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Michel de Ghelderode [Belgique]   Michel de Ghelderode  [Belgique] - Page 2 Icon_minitimeMer 19 Jan 2011 - 8:23

J'étais très enthousiaste à la lecture des premières nouvelles, mais je constate que les suivantes ne sont malheureusement pas vraiment de même facture, j'espère tout de même avoir encore quelques bonnes surprises sur la fin...
Le fait qu'il en fasse trop ne me dérange pas vraiment, tant que le contenu suit, ce qui est le cas avec Le jardin malade par exemple. Mais Sortilèges, alors là pfff décevant,avec en prime la difficulté de rester concentrer et d'y trouver de l'intérêt.
Reste une bonne uniformité dans le style et les thématiques pour l'ensemble des nouvelles du recueil, qui fait que nous passons très facilement à la suivante sans trop d'effort d'adaptation.
Revenir en haut Aller en bas
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Michel de Ghelderode  [Belgique] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Michel de Ghelderode [Belgique]   Michel de Ghelderode  [Belgique] - Page 2 Icon_minitimeMer 19 Jan 2011 - 19:24

sentinelle a écrit:
J'étais très enthousiaste à la lecture des premières nouvelles, mais je constate que les suivantes ne sont malheureusement pas vraiment de même facture, j'espère tout de même avoir encore quelques bonnes surprises sur la fin...
Le fait qu'il en fasse trop ne me dérange pas vraiment, tant que le contenu suit, ce qui est le cas avec Le jardin malade par exemple. Mais Sortilèges, alors là pfff décevant,avec en prime la difficulté de rester concentrer et d'y trouver de l'intérêt.
Reste une bonne uniformité dans le style et les thématiques pour l'ensemble des nouvelles du recueil, qui fait que nous passons très facilement à la suivante sans trop d'effort d'adaptation.
Sortilèges est vraiment la moins bonne nouvelle. Enfin, il y en a qui sont des petites nouvelles, mais on n'a pas le temps de s'ennuyer. Sortilèges, la nouvelle, est franchement longue. Mais c'est sur que ça fait chouette, comme titre de recueil, et puis finalement ça décrit plutôt pas mal le thème général.

Nuestra Senora de la Soledad... bof.
L'intérêt remonte (pour moi) avec Brouillard : c'est le soir, il y a du brouillard, un homme marche. "Il me semblait que je longeais une rade, sur des trottoirs de quais, entouré de vides dangereux, d'eaux cachées et de murs à pic à chaque tournant. Cette bizarre imagination de me trouver dans une zone maritime prit aussitôt tournure d'hallucination, car je voyais poindre les feux de position d'un navire amarré quelque part : un feu rouge et un feu vert." (page 462).
Notre narrateur a parfois l'impression qu'on l'appelle, ça l'a fait tout au long de sa vie, et cette impression le reprend. L'atmosphère de la ville, qui se transforme en ville maritime grâce au brouillard, est très bien rendue, et la paranoïa monte...
J'aime bien.
La suivante est bien, aussi : Un Crépuscule. Il y a une église très vieille dont le sol semble être du compost. "Ah ! m'enliser dans ce compost d'où avaient poussé ces énormes piliers cryptogamiques !" (page 178).
Michel de Ghelderode est très fort pour les atmosphères lourdes de brouillard (on ne sait plus où l'on est : quelque part hors du temps), d'humidité, de lourdeur, ses héros voulant fréquemment partir, s'échapper d'eux-même(et surtout à la Mort), il y a une menace sourde, une sorte de châtiment divin qui risque de s'abattre à tout instant.

Je serai très curieux de parcourir une de ses pièces de théâtre, de voir à quoi ça ressemble...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Michel de Ghelderode  [Belgique] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Michel de Ghelderode [Belgique]   Michel de Ghelderode  [Belgique] - Page 2 Icon_minitimeSam 27 Oct 2012 - 12:59

Marko a écrit:



Pourvu qu'ils reprennent ce spectacle à Paris où qu'ils en fassent un DVD!

C'est chose faite. Le DVD/Bluray est disponible depuis quelques mois. Un bon moyen de découvrir cette histoire et de voyager dans des climats musicaux sans cesse changeants. C'est très ludique.

Michel de Ghelderode  [Belgique] - Page 2 Le_gra10

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Michel de Ghelderode  [Belgique] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Michel de Ghelderode [Belgique]   Michel de Ghelderode  [Belgique] - Page 2 Icon_minitimeSam 12 Juil 2014 - 14:01

Citation :
Dans le cadre du Festival d'Avignon. Réunissant en un spectacle deux courtes pièces de Michel de Ghelderode, Josse De Pauw s'engage dans une réflexion pleine d'humour, pleine « d'absurdisme » belge, sur la mort qui s'annonce dans "Le Cavalier bizarre", ou sur la mort qui a déjà fait son oeuvre dans "Les Femmes au tombeau".

Huis de Josse de Pauw sera repris à Paris et à La rose des vents de Villeneuve d'Ascq. Je ne le manquerai pas.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chamaco
Zen littéraire
Chamaco

Messages : 4366
Inscription le : 10/03/2013
Age : 72
Localisation : là haut, vers Aix...

Michel de Ghelderode  [Belgique] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Michel de Ghelderode [Belgique]   Michel de Ghelderode  [Belgique] - Page 2 Icon_minitimeSam 2 Avr 2016 - 20:40

j'espère pouvoir me procurer "Le grand macabre", j'avais entendu parler de cette oeuvre, la Belgique sur notre portail m'y a fait penser à nouveau, ce sera l'occasion de me replonger dans le moyen-âge....Michel de Ghelderode  [Belgique] - Page 2 A1110


Dernière édition par Chamaco le Mar 5 Avr 2016 - 13:11, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aaronguide.com/
Chamaco
Zen littéraire
Chamaco

Messages : 4366
Inscription le : 10/03/2013
Age : 72
Localisation : là haut, vers Aix...

Michel de Ghelderode  [Belgique] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Michel de Ghelderode [Belgique]   Michel de Ghelderode  [Belgique] - Page 2 Icon_minitimeMar 5 Avr 2016 - 13:08

et hop : commandé à la petite librairie (petite comme le village, mais...réactive...) Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aaronguide.com/
Chamaco
Zen littéraire
Chamaco

Messages : 4366
Inscription le : 10/03/2013
Age : 72
Localisation : là haut, vers Aix...

Michel de Ghelderode  [Belgique] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Michel de Ghelderode [Belgique]   Michel de Ghelderode  [Belgique] - Page 2 Icon_minitimeSam 9 Avr 2016 - 15:52

voilà j'ai acquis le livre et dès ma sortie du Gellhorn je m'y attaque, je vais essayer d'y trouver une relation avec "le realisme magique" à la Garcia Marquez ou pourquoi pas une parentée avec Alejo Carpenter..? Very Happy , à plus....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aaronguide.com/
Contenu sponsorisé




Michel de Ghelderode  [Belgique] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Michel de Ghelderode [Belgique]   Michel de Ghelderode  [Belgique] - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Michel de Ghelderode [Belgique]
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Site-boutique de trucs bio en Belgique ?
» fete du parachutiste 29 09 2007 BONNE SAINT MICHEL a tous
» le Mont-Saint-Michel
» Nos MSI's ont-ils traversé l'Atlantique ?
» Le retour de Michel Polnareff

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature belge et suisse (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: