Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Tatiana de Rosnay

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Eve Lyne
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1936
Inscription le : 08/08/2008

MessageSujet: Tatiana de Rosnay   Jeu 19 Mar 2009 - 20:38



Elle est née en 1961, d'un père français et d'une mère anglaise.

Après des études littéraires en Angleterre, elle travaille à Paris en tant que journaliste pour un magazine américain. Elle publie son premier roman en 1992.

Elle collabore avec Psychologies depuis 1997, et avec Elle depuis 2000, tout en continuant à publier des romans. Elle écrit également des scénarios pour la télévision en collaborant à l’élaboration de « bibles».

Adultère, divorce, passé et mystères constituent souvent la trame de ses romans.

L'appartement témoin, 1992.
Mariés, pères de famille, 1995.
Le dîner des ex, 1996.
Le coeur d’une autre, 1998.
Le voisin, 2000.
La mémoire des murs, 2003.
Spirales, 2004.
Moka, 2006.
Elle s'appelait Sarah, 2007.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eve Lyne
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1936
Inscription le : 08/08/2008

MessageSujet: Re: Tatiana de Rosnay   Jeu 19 Mar 2009 - 20:55

LA MEMOIRE DES MURS. Certaines marques ne disparaissent jamais.

Récemment quittée par son mari Frédéric, Pascaline, une informaticienne de quarante ans, a enfin trouvé un petit appartement situé rue Dambre, où elle espère prendre un nouveau départ. Mais elle ressent très vite des ondes négatives dans cet appartement. Elle apprend peu de temps après, par une voisine, qu'une jeune fille y a été assassinée par un tueur en série. Les murs auraient-ils une mémoire, à laquelle Pascaline serait très sensible ? Enfant déjà, elle avait connu ce genre d'expérience. Ressentant perpétuellement un malaise entre ces murs, elle se réfugie à l'hôtel avant de trouver une nouvelle location.

Profitant de son expertise informatique, elle se renseigne sur les crimes commis par ce serial killer. Elle se rend ensuite dans chacun des immeubles, pour un dernier hommage aux jeunes filles défuntes.

Au fur et à mesure de ce périple, son passé, marqué par la perte de sa petite fille de six mois, ressurgit. Au lieu d'écouter ceux qui lui tendent la main, elle se coupe progressivement du monde et souffre en silence. Sa vie est en train de basculer, jusqu'au dénouement apocalyptique.

Ce roman se lit comme un polar, et l'écriture s'en ressent malheureusement.

A ceux qui pensaient que les murs n'ont que des oreilles, l'autre montre qu'ils ont aussi une mémoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Tatiana de Rosnay   Jeu 19 Mar 2009 - 22:11

Eve Lyne a écrit:
LA MEMOIRE DES MURS. Certaines marques ne disparaissent jamais.

A ceux qui pensaient que les murs n'ont que des oreilles, l'autre montre qu'ils ont aussi une mémoire.

C'est intriguant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eve Lyne
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1936
Inscription le : 08/08/2008

MessageSujet: Re: Tatiana de Rosnay   Jeu 19 Mar 2009 - 22:25

Ce roman est sympa à lire, Coline.

Par contre, j'ai largement préféré Elle s'appelait Sarah. Ce livre fourmille d'informations concernant la terrible rafle du Vél d'Hiv. Quand on pense qu'à cause de quelques policiers français trop zélés, les Allemands ont accepté de déporter des enfants jufis, ça fait froid dans le dos. Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Tatiana de Rosnay   Jeu 19 Mar 2009 - 22:29

Eve Lyne a écrit:
Ce roman est sympa à lire, Coline.

Par contre, j'ai largement préféré Elle s'appelait Sarah. Ce livre fourmille d'informations concernant la terrible rafle du Vél d'Hiv. Quand on pense qu'à cause de quelques policiers français trop zélés, les Allemands ont accepté de déporter des enfants jufis, ça fait froid dans le dos. Crying or Very sad

Je voulais lire Elle s'appelait Sarah lorsqu'il est sorti...Et puis je ne l'ai pas fait...Un jour peut-être... content

J'aurais tendance à croire facilement à cette histoire de mémoire des murs...Brrr... pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bulle
Zen littéraire
avatar

Messages : 7175
Inscription le : 02/07/2007
Age : 60
Localisation : Quelque part!

MessageSujet: Re: Tatiana de Rosnay   Jeu 19 Mar 2009 - 23:17

Eve Lyne a écrit:
j'ai largement préféré Elle s'appelait Sarah. Ce livre fourmille d'informations concernant la terrible rafle du Vél d'Hiv. Quand on pense qu'à cause de quelques policiers français trop zélés, les Allemands ont accepté de déporter des enfants juifs, ça fait froid dans le dos. Crying or Very sad
J'ai lu ce livre aussi. Effectivement donne froid dans le dos à sa lecture. Je lirai La mémoire des murs éventuellement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Epi
Escargote Zen
avatar

Messages : 14255
Inscription le : 05/03/2008
Age : 58
Localisation : à l'ouest

MessageSujet: Re: Tatiana de Rosnay   Ven 20 Mar 2009 - 0:10

Lu La mémoire des murs également. Je l'avais trouvé très émouvant à certains moments.

_________________
Let It Be
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lauraline79
Espoir postal
avatar

Messages : 16
Inscription le : 31/01/2010
Age : 57
Localisation : POITOU CHARENTES

MessageSujet: Re : Tatiana de Rosnay   Dim 7 Mar 2010 - 15:29

J'ai récemment lu Boomerang de Tatiana de Rosnay, dont la 4è de couverture dit ceci :
Pour son quarantième anniversaire, Antoine offre à Mélanie, sa cadette, un week-end à Noirmoutier où, enfants, ils passaient leurs vacances. Soudain, sur la route du retour, c’est l’accident. « Ma sœur voulait me dire quelque chose…. Tout est arrivé si vite», explique Antoine au chirurgien. Seul dans la salle d’attente, l’angoisse au ventre, il fait le bilan de son existence (...)


Voici l'avis que j'en ai donné sur mon blog :
"Contrairement à ce que dit la 4è, ce n’est pas le portrait de l’homme amoureux que je retiendrai de ce roman, mais plutôt de sa renaissance.
Je me suis sentie très proche de lui dans sa quête de la vérité sur sa mère, je l’ai accompagné comme un frère. C’est un homme attachant, fragile, blessé, que la mort de sa mère quand il avait 10 ans a laissé oisillon tout nu, désemparé, sans amour, parce que rien n’a été dit, et que l’on n’a plus jamais parlé d’elle.
Encore une fois, je retrouve ce que j’ai constaté tout au long de ma vie professionnelle ; les secrets de famille font porter de lourds fardeaux à des enfants qui soit s’en sentent dépositaires sans savoir qu’en faire, soit sabordent leur vie (inconsciemment ou non).
Les autres personnages aussi sont superbes : Mélanie par qui la vérité arrivera (malgré elle), Agnès la lumineuse, les enfants d’Antoine en qui on reconnaît bien les ados d’aujourd’hui.
Et puis, il y a le poison du non-dit pour préserver l’avoir et le paraître… et la mort omniprésente…
Inutile de dire que j’ai dévoré ce roman (dès qu’il s’agit de familles compliquées, ça me parle !!
Very Happy ) et que je vous le recommande vivement."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
krys
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2093
Inscription le : 06/09/2009
Age : 58
Localisation : sud ouest

MessageSujet: Re: Tatiana de Rosnay   Mar 20 Avr 2010 - 19:29

C'est un roman piégeux : un style tout fluide, des situations très simples, un univers proche de nous, on commence à lire et on perd complètement la notion du temps ! Pages d'humour, de tristesse, et même de tragédie, des personnages attachants et vrais, un très bon moment de lecture !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélusine
Espoir postal
avatar

Messages : 43
Inscription le : 19/05/2010
Age : 50
Localisation : Bouches du Rhône

MessageSujet: Re: Tatiana de Rosnay   Sam 22 Mai 2010 - 20:18

Bonsoir,

J'ai beaucoup entendu parler de "Moka"... et "Elle s'appelait Sarah" mais je n'ai pas lu cette auteure....
Par contre le titre "Le cœur d'une autre" me parle et j'aimerais bien me le procurer un jour; il s'agit peut-être d'une histoire de don d'organe...A suivre donc...
Merci pour vos avis donné sur ce fil.

Mélusine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-book-melusine.over-blog.com/
Bibliophile
Envolée postale
avatar

Messages : 299
Inscription le : 09/07/2010
Age : 24
Localisation : 76

MessageSujet: Re: Tatiana de Rosnay   Dim 26 Sep 2010 - 20:45

J'ai lu Boomerang de Tatiana de Rosnay, et quelle merveille.
Ses intrigues, sa douceur, son écriture, sa surprise. C'est tout juste splendide.
Sincèrement j'ai adoré.
Je le conseille à beaucoup de personne!!! dentsblanches
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bibliophile.skyblog.com
Livvy
Main aguerrie
avatar

Messages : 530
Inscription le : 11/03/2010
Age : 39
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Tatiana de Rosnay   Mer 13 Oct 2010 - 20:57

Mon avis va être discordant... pour un roman en tout cas (j'ai lu le Voisin, j'avais aimé).
J'ai lu Spirales hier soir.

Citation :
Hélène est une femme sans histoires à la vie lisse. Un jour, sur un coup de tête, elle trompe son mari pour la première fois avec un inconnu. L'adultère vire au cauchemar quand, au lit, l'amant sans nom meurt d'une crise cardiaque. Hélène s'enfuit, décidée à ne jamais en parler, et surtout, à tout oublier. Mais dans l'affolement, elle laisse son sac à main avec ses papiers dans la chambre de l'inconnu. Happée par une spirale infernale, Hélène ira très loin pour sauver les apparences à tout prix. Jusque où ?

Je l'ai lu rapidement, des chapitres très courts. Je me demandais comment Hélène allait se sortir de l'engrenage, mais tout ce qui lui arrive n'a rien de bien original, je suis certaine que n'importe qui peut deviner ce qui lui arrive.
Et la fin, une de ces fins éludées, j'ai horreur de ce genre de fin qui tourne en eau de boudin, c'est une fin qui n'a pas lieu d'être, qui n'a aucun mérite, trop facile. Vous la voulez ? La voici
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.oliviabillington.com
grain de sel
Envolée postale
avatar

Messages : 122
Inscription le : 01/03/2007
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: Tatiana de Rosnay   Lun 22 Nov 2010 - 15:11

searchxme a écrit:
J'ai lu Boomerang de Tatiana de Rosnay, et quelle merveille.
Ses intrigues, sa douceur, son écriture, sa surprise. C'est tout juste splendide.
Sincèrement j'ai adoré.
Je le conseille à beaucoup de personne!!! dentsblanches

Je l'ai lu également, voici ma note de lecture :
Au milieu du chemin de sa vie, Antoine se trouve un peu paumé. Sa femme l’a quitté sans crier gare pour un looser rencontré au Club Med. Il continue de souffrir de leur séparation qui l’a aussi éloigné de ses enfants en pleine crise d’adolescence et par conséquent complètement insaisissables. Quelques kilos pris en un an de célibat forcé, et un travail d’architecte un peu routinier, ne l’aident pas non plus à redorer l’estime de soi. Pour le quarantième anniversaire de sa petite sœur, Mélanie, il décide de lui faire une belle surprise et de l’emmener un weekend à Noirmoutier, là où ils allaient, enfants. Mais « Il ne faut jamais revenir aux temps cachés des souvenirs du temps béni de son enfance », et un souvenir vient distraire Mélanie au volant sur le chemin du retour, précipitant la voiture hors de la route et la conductrice au bord de la mort. Pour Antoine, cette immense peur et une grande culpabilité enclenchent un retour sur soi, et une enquête salutaire sur le passé.
Riche en rebondissements, le thriller familial de Tatiana de Rosnay est haletant, agréable à lire et bien écrit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.agoradeslivres.com
grain de sel
Envolée postale
avatar

Messages : 122
Inscription le : 01/03/2007
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: Tatiana de Rosnay   Lun 22 Nov 2010 - 15:13

Eve Lyne a écrit:
Ce roman est sympa à lire, Coline.

Par contre, j'ai largement préféré Elle s'appelait Sarah. Ce livre fourmille d'informations concernant la terrible rafle du Vél d'Hiv. Quand on pense qu'à cause de quelques policiers français trop zélés, les Allemands ont accepté de déporter des enfants jufis, ça fait froid dans le dos. Crying or Very sad

Je n'ai pas lu le livre mais j'ai vu ce weekend l'adaptation de ce livre au cinéma que je vous conseille, un film émouvant et bouleversant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.agoradeslivres.com
Orientale
Agilité postale
avatar

Messages : 903
Inscription le : 13/09/2009
Age : 64
Localisation : Syldavie

MessageSujet: Re: Tatiana de Rosnay   Lun 22 Nov 2010 - 19:55

A Bruxelles, j'ai achete "LA MEMOIRE DES MURS " pour faire la connaissance de Tatiana de Rosnay et bien... cela m'a rappele Marc Levy "(Et si c'etait vrai", p.ex.)

Pas envie de renouveller l'experience avec Tatiana malgre que vous dites des choses pas mal sur elle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tatiana de Rosnay   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tatiana de Rosnay
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Elle s'appelait Sarah ......de TAtiana de Rosnay
» [Les stations radios et télécommunication] ] Base de transmission pour les Sous-marins Nucléaire à Rosnay
» au nom des femmes battues de tatiana laurens
» Week-end VIP pour les fusiliers-marins du CTM Rosnay
» Premier Challenge inter-unités de fusiliers-marins à Rosnay

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: