Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Les parfums les plus subtils : coups de coeur littéraires

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
tom léo
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2698
Inscription le : 06/08/2008
Age : 55
Localisation : Bourgogne

MessageSujet: Re: Les parfums les plus subtils : coups de coeur littéraires   Jeu 7 Aoû 2008 - 20:09

Des vraies tonnerres furent pour moi surtout "Les frères Karamazov" de mon écrivain préféré et puis, entre autres, Olav Audunsson de Sigrid Undset, l'oeuvre des nouvelles de Flannery O'Connor et, parmi les oeuvres les plus récentes, "Le rapport de Brodeck".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Coups de coeur littéraires   Jeu 7 Aoû 2008 - 20:18

Peut etre que si tu postais un commentaire sur le fil que j'ai ouvert à Flannery O'Connor, ça l'aiderait un peu à décoller, Tom Léo !
colibri
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Les parfums les plus subtils : coups de coeur littéraires   Jeu 7 Aoû 2008 - 20:53

bix229 a écrit:
Peut etre que si tu postais un commentaire sur le fil que j'ai ouvert à Flannery O'Connor, ça l'aiderait un peu à décoller, Tom Léo !
Je soutiens le souhait de Bix que tu veux bien trouver le chemin vers le fil de Flannery O'Conner... mais en fait tous les écrivains que tu cites se trouvent chez les parfumés.. donc.. tu es invité innocent


Pour Dostoievski, c'est par ICI

Undset se trouve ICI

O'Connor ICI

et Claudel ❤ ICI

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sousmarin
Zen littéraire


Messages : 3021
Inscription le : 31/01/2007
Localisation : Sarthe

MessageSujet: Re: Les parfums les plus subtils : coups de coeur littéraires   Jeu 7 Aoû 2008 - 21:32

kenavo a écrit:
...et Claudel ❤ ICI
surpris Que vois-je ? Une tentative d’influencer Tom Léo avec un cœur ! nonnon

conciliabule Ne pas oublier Nadine Gordimer :heart: , bientôt dans les auteurs du mois … innocent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Les parfums les plus subtils : coups de coeur littéraires   Jeu 7 Aoû 2008 - 21:34

sousmarin a écrit:
kenavo a écrit:
...et Claudel ❤ ICI
surpris Que vois-je ? Une tentative d’influencer Tom Léo avec un cœur ! nonnon
Razz c'était simplement un réflexe... chez ce beau livre de Claudel je ne pouvais pas m'abstenir Cool

sousmarin a écrit:
conciliabule Ne pas oublier Nadine Gordimer :heart: , bientôt dans les auteurs du mois … innocent
rire

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
avatar

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 50
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Les parfums les plus subtils : coups de coeur littéraires   Ven 29 Aoû 2008 - 19:58

Je voulais évoquer 2 gros coups de coeur, l'un ancien l'autre plus récent, de la littérature sud-américaine:

Bomarzo de Manuel Mujica LAinez (Argentin, 1962)


Ce roman superbe, considéré comme un classique de la littérature argentine, est une autobiographie imaginaire de Pier Francisco Orsini, prince de la renaissance italienne (dont la famille était ennemie des Borgia) et amateur de sciences occultes qui a créé le jardin de Bomarzo ou "parc des monstres" dans la province de Viterbe: http://fr.wikipedia.org/wiki/Parco_dei_Mostri
Ce parc a déjà fasciné notamment Dali, Cocteau, Mandiargues, Brassaï et aussi Antonioni qui a réalisé un documentaire "La villa des monstres".
L'histoire est passionnante et a aussi inspiré un opéra au musicien Ginastera.

Ursua de William Ospina (colombien, 2007)



Un de mes livres préférés l'an dernier, adoubé par Gabriel Garcia Marquez et Fernando Vallejo. Récit puissant à la "Aguirre", il raconte l'épopée hallucinante et poétique d'un conquistador espagnol. Un sommet!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Les parfums les plus subtils : coups de coeur littéraires   Ven 29 Aoû 2008 - 22:14

markofr a écrit:
Je voulais évoquer 2 gros coups de coeur, l'un ancien l'autre plus récent, de la littérature sud-américaine:
Merci pour ces deux titres que je ne connaissais pas du tout.. surtout le premier me tente miammiam

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Bibliomane
Zen littéraire
avatar

Messages : 3403
Inscription le : 21/02/2007
Age : 52
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Les parfums les plus subtils : coups de coeur littéraires   Sam 30 Aoû 2008 - 5:41

Je note moi aussi, tenté par ces deux romans. Merci Markofr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lebibliomane.blogspot.com/
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Les parfums les plus subtils : coups de coeur littéraires   Sam 30 Aoû 2008 - 15:16

markofr a écrit:
Je voulais évoquer 2 gros coups de coeur, l'un ancien l'autre plus récent, de la littérature sud-américaine:

Bomarzo de Manuel Mujica LAinez (Argentin, 1962)


Ce roman superbe, considéré comme un classique de la littérature argentine, est une autobiographie imaginaire de Pier Francisco Orsini, prince de la renaissance italienne (dont la famille était ennemie des Borgia) et amateur de sciences occultes qui a créé le jardin de Bomarzo ou "parc des monstres" dans la province de Viterbe: http://fr.wikipedia.org/wiki/Parco_dei_Mostri
Ce parc a déjà fasciné notamment Dali, Cocteau, Mandiargues, Brassaï et aussi Antonioni qui a réalisé un documentaire "La villa des monstres".
L'histoire est passionnante et a aussi inspiré un opéra au musicien Ginastera.

Ursua de William Ospina (colombien, 2007)



Un de mes livres préférés l'an dernier, adoubé par Gabriel Garcia Marquez et Fernando Vallejo. Récit puissant à la "Aguirre", il raconte l'épopée hallucinante et poétique d'un conquistador espagnol. Un sommet!

A découvrir en ce qui me concerne...Merci donc!
Chacun ici ouvre de nouveaux horizons ....Le monde de la Littérature est si vaste...on se sent tout petit et dans la connaissance de bien peu...
Nous ne manquerons jamais de nouvelles pistes de lecture... content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Svea
Espoir postal
avatar

Messages : 23
Inscription le : 25/01/2016
Age : 28
Localisation : Japon/France

MessageSujet: Re: Les parfums les plus subtils : coups de coeur littéraires   Lun 25 Jan 2016 - 16:37

La captive aux yeux clairs de A-B Guthrie


Je connaissais uniquement le film et je viens de découvrir le roman, c'est une oeuvre fascinante, ce n'est pas du tout l'oeuvre à laquelle je m'attendais, je ne savais pas du tout quelle œuvre c'était et c'est très loin d'un western classique, ce n'est même pas un western en faite, on découvre les USA et c'est fascinant, il y a vraiment un travail de recherche assez fou, c'est vraiment remarquable, d'ailleurs c'est très très différent du film qui est bien plus épurer, il ne reprend que le début du roman en faite et quelques personnages, ce qui donne une oeuvre totalement différente pour mon grand plaisir. C'est pratiquement un conte en soit et on se laisse happer tranquillement par cet univers. Le romancier apporte autant de soin aux personnages, ou bien aux différents paysages et autres. C'est ce qui est plaisant vraiment car on se sent proche d'eux bien qu'ils vivent dans un univers différent du notre. La reconstitution de cette conquête, du mondes trappeurs, c'est remarquable vraiment, c'est bien entendu tout aussi rude qu'on peut l'imaginer et pourtant, via quelques petites scènes, notamment celles auprès du feu, on sent qu'il y a un réel lien entre les hommes qui vivent dans ce monde, ce n'est pas une réelle amitié ni une alliance par intérêt, c'est plus particulier et je pense qu'il faut être à la place des hommes en question pour le comprendre réellement, en ce qui me concerne c'est vraiment remarquable en tout cas. Il en est de même avec les indiens qui ne passent pas pour des primitifs, même si par moment on pourrait craindre que ce soit simplement des ennemis lambdas en dehors de la captive. Le récit est bourré de péripéties, de moments difficiles et aussi d'une vraie poésie, on se laisse facilement happer par le récit et même s'il y a de nombreux détails, des informations qui pourraient être un brin ennuyeux et casser les rythmes, cela passe tout seul car justement on est impliqué à 100% dans l'oeuvre. Il y a par moment une vraie sensation d'isolement, notamment durant les nuits glaciales au milieu la nature, d'ailleurs scènes de feux sont je pense les plus importantes pour saisir tous les aspects des personnages, de ce qu'ils sont, de ce qu'ils sont censés représenter dans ce monde nouveau. C'est un univers littéraire fascinant, foisonnant de détails important et de moments incroyables, c'est une oeuvre dure et poétique, une vraie déclaration d'amour pour les USA de l'époque, pour ce que sont ses habitants (animaux comme humains) et pour la nature. Bref c'est à lire, il ne faut pas avoir peur du style pouvant je pense rebuter par moment, c'est un chef d'oeuvre à mes yeux.

"C’était un monde immense, un monde de hauteurs, de profondeurs et de distances qui dépassaient l’imagination. On avait envie de se réfugier en soi, comme une tortue. [...] Il songea que tout avait été créé à la mesure d’un géant, comme si les proportions étaient devenues folles. A côté de l’ampleur des paysages de l’Ouest, les collines et les parcs de chez lui paraissaient minuscules et artificiels : un jardin entouré d’une clôture. L’âme humaine était poussée vers les extrêmes, elle aussi. La veille, elle s’était envolée, se sentant libre et sauvage, tellement insignifiante au milieu de cette immensité qu’elle échappait au regard et à la colère de Dieu."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Les parfums les plus subtils : coups de coeur littéraires   Lun 25 Jan 2016 - 17:33

Merci Svea ! Ainsi A.B. Guthrie est un des fondateurs de l' école du Montana. Et ce que tu as lu est le début d' une suite. T. 2 est
déjà annoncé...
Tu vas continuer ?

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Svea
Espoir postal
avatar

Messages : 23
Inscription le : 25/01/2016
Age : 28
Localisation : Japon/France

MessageSujet: Re: Les parfums les plus subtils : coups de coeur littéraires   Lun 25 Jan 2016 - 18:04

Je pense lire d'autres romans de l'auteur, bon j'ai une pile assez impressionnante de romans/nouvelles et de comics/mangas/bd européenne... sans compter les revues... de choses à lire, mais c'est dans mes projets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les parfums les plus subtils : coups de coeur littéraires   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les parfums les plus subtils : coups de coeur littéraires
Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
 Sujets similaires
-
» Vos coups de coeur ou a eviter (camping au quebec)
» Découvertes et coups de coeur SWAP
» Coups de coeur mijoteuse (pâte tofu et ragout poulet)
» liste de recettes d'été: nos coups de coeur
» Les coups de coeur de John

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Café littéraire. :: Les goûts des parfumés-
Sauter vers: