Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Clint Eastwood

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18  Suivant
AuteurMessage
Chymère
Sage de la littérature
Chymère

Messages : 2001
Inscription le : 21/07/2013
Age : 36
Localisation : Dijon

Clint Eastwood - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Clint Eastwood   Clint Eastwood - Page 17 EmptyJeu 26 Fév 2015 - 9:54

Je ne sais pas si vous aviez vu passer l'info, et comme c'est un peu en lien :

http://www.liberation.fr/monde/2015/02/25/etats-unis-l-homme-accuse-d-avoir-tue-american-sniper-condamne-a-la-perpetuite_1209432
Revenir en haut Aller en bas
Avadoro
Zen littéraire
Avadoro

Messages : 3501
Inscription le : 03/01/2011
Age : 33
Localisation : Cergy

Clint Eastwood - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Clint Eastwood   Clint Eastwood - Page 17 EmptyJeu 26 Fév 2015 - 21:29

J'ai suivi cette actualité qui n'a évidemment pas contribué à créer un climat d'apaisement autour du film. Un drame qui laisse de toute façon la trace d'un immense gâchis collectif.
Revenir en haut Aller en bas
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Clint Eastwood - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Clint Eastwood   Clint Eastwood - Page 17 EmptyVen 27 Fév 2015 - 1:28

je n'ai pas suivi la polémique/râlerie autour du film, bien que j'imagine vous auriez un ou deux liens vers des articles à peu près solides ?

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Exini
Zen littéraire
Exini

Messages : 3065
Inscription le : 08/10/2011
Age : 46
Localisation : Toulouse

Clint Eastwood - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Clint Eastwood   Clint Eastwood - Page 17 EmptyVen 27 Fév 2015 - 7:23

animal a écrit:
[img]A voir, efficace, carré, c'est un film de guerre, un film historique, impressionnant mais qui n'est pas une justification de ses scènes de combats, pas plus que l'inverse. Pour ça c'est une belle variante moderne sur le thème du film de guerre "à l'ancienne", des faits et un côté choisi. Un hommage possible à diverses formes de victimes.

Une variante qui a déjà existé dans pas mal de films mais que je vois beaucoup moins depuis quelques années.
Spoiler:
 
Rien que pour ça je le note (mais pas que...). Merci pour ton commentaire Animal !
Revenir en haut Aller en bas
Chymère
Sage de la littérature
Chymère

Messages : 2001
Inscription le : 21/07/2013
Age : 36
Localisation : Dijon

Clint Eastwood - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Clint Eastwood   Clint Eastwood - Page 17 EmptyVen 27 Fév 2015 - 10:30

Avadoro a écrit:
J'ai suivi cette actualité qui n'a évidemment pas contribué à créer un climat d'apaisement autour du film. Un drame qui laisse de toute façon la trace d'un immense gâchis collectif.

Bah... un peu comme les guerres menées par les USA ces dernières années (et on en voit le résultat...), et comme les difficultés à gérer le retour au pays de combattants souvent traumatisés... jypeurien
Revenir en haut Aller en bas
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Clint Eastwood - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Clint Eastwood   Clint Eastwood - Page 17 EmptyVen 27 Fév 2015 - 12:41

Exini a écrit:
Une variante qui a déjà existé dans pas mal de films mais que je vois beaucoup moins depuis quelques années.
Je crois que je vois ce que tu veux dire.

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Clint Eastwood - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Clint Eastwood   Clint Eastwood - Page 17 EmptyLun 2 Mar 2015 - 9:36

Pas  du tout emballée.
J'ai trouvé ça terriblement hagiographique, et les dialogues (en tout cas en VF, seule accessible dans ma province) sont d'une indigence éprouvante.

Et une petite question qu'on s'est posée avec M topocl: ça vous parait crédible qu'il téléphone à sa femme pendant les combats?
Revenir en haut Aller en bas
http://topocleries.wordpress.com/
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Clint Eastwood - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Clint Eastwood   Clint Eastwood - Page 17 EmptyLun 2 Mar 2015 - 13:10

pas dit que la vf aide beaucoup.

pour l'hagiographie je ne sais pas trop, il y a des passages comme quand il joue les cowboys et pose son flingue juste sur le placard avec les mômes qui jouent dans la pièce à côté, pas sûr que ce soit anodin ?

le téléphone ça fait bizarre mais après avoir vu dans... oublié le titre avec Mark Wahlberg en Afghanistan où ils utilisent un portable "classique" à la place du téléphone-satellite-sécurisé-machin-machin, finalement... ?

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Chymère
Sage de la littérature
Chymère

Messages : 2001
Inscription le : 21/07/2013
Age : 36
Localisation : Dijon

Clint Eastwood - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Clint Eastwood   Clint Eastwood - Page 17 EmptyLun 2 Mar 2015 - 17:47

Je n'ai pas trouvé ça hagiographique dans la mesure où le personnage de Kyle n'est pas rendu sympathique... on le montre juste tel qu'il est (enfin, en tant que personnage), sans jugement.
J'ai justement trouvé ça plus intéressant que si on le dépeignait comme un "méchant" - ce qu'il n'était pas à mon sens. Il était un produit, le symptôme d'un système, au fond. Et c'est ce qui a été montré, il me semble.
Revenir en haut Aller en bas
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Clint Eastwood - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Clint Eastwood   Clint Eastwood - Page 17 EmptyLun 2 Mar 2015 - 18:20

animal a écrit:


pour l'hagiographie je ne sais pas trop, il y a des passages comme quand il joue les cowboys et pose son flingue juste sur le placard avec les mômes qui jouent dans la pièce à côté, pas sûr que ce soit anodin ?


Elle adore ça, sa femme, elle trouve ça super sexy.Et en plus  c'est un papa formidable, soucieux de ses enfants.

Chymère a écrit:
Je n'ai pas trouvé ça hagiographique dans la mesure où le personnage de Kyle n'est pas rendu sympathique... on le montre juste tel qu'il est (enfin, en tant que personnage), sans jugement.
.

Bon mari, bon père, bon fils, bon camarade, bon tireur, bon soldat qui ne doute jamais de sa mission mais a quand même un mouvement de recul quand il doit tuer un enfant (tellement humain...), bon vétéran qui dépasse son stress personnel pour aider les autres. Bon américain, quoi, héros de la nation.



J'ai lu la critique de Libération ici , qui me plait assez, bien que je la trouve excessive, et je suis très d'accord avec la jolie remarque qui décrit sa femme (Sienna Miller) "comme une machine à larmes, à morve et à mômes".
Revenir en haut Aller en bas
http://topocleries.wordpress.com/
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Clint Eastwood - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Clint Eastwood   Clint Eastwood - Page 17 EmptyLun 2 Mar 2015 - 21:58

ben, je la trouve un peu nunuche cette critique. parce que ? il n'allait pas, pouvait pas, faire un film décrivant ce type ou les soldats comme des gros débiles qui flinguent tout ce qui boue le mou bourré par des politiques pourris et des marchands d'armes.

plus sérieusement, le fait que l'argument politique ou idéologique (l'ennemi est présenté comme une bande de mercenaires très professionnels de carrière) soit absent d'un côté comme de l'autre est assez intéressant, justement parce que ça désolidarise le soldat de ce qui n'est pas forcément sa réalité. il en est réduit à un archétype de longue date, civilisationnel, qui n'est pas parfait ou pas présenté comme parfait, je trouve. son rapport à cette image de cow-boy protecteur dans laquelle il veut s'incarner, se réaliser, n'est pas parfait. le stress du combat ne m'a pas l'air d'être la seule raison à ses difficultés de réinsertion ou à retoucher la terre de sa vie de famille (elle plus concrètement sacrifiée à l'image du soldat). il y a aussi le statut de "légende" avec lequel il n'est pas super à l'aise finalement. son refus de trop s'arrêter sur les idées plus contrastées de son frère ou de son compère blessé à la tête.

on trouve aussi dans les vétérans des personnalités en "rage", le raccord à l'arme à feu, montré "tel quel" est assez raide ai-je trouvé.

il n'y a pas d'emballage démagogique à cette réalité pas forcément idéale, pas forcément montrée comme telle. j'y vois une accumulation d'un poids de la violence. on peut aussi jouer au jeu des 7 différences entre les petites familles de part et d'autre du monde : valeurs "de base" et parfois flingues à la maison ? les plus grandes victimes étant les enfants et ceux qui se positionnent en dehors des armes (la petite famille rattrapée par le salaud de service).

je trouve qu'il a humanisé le propos, avec un sujet assez casse-gueule (que des gens applaudissent pour de bonnes ou mauvaises raisons c'est une chose), mais le film sur un héros de guerre de façon moderne mais brute, dont la plus grande motivation est peut-être plus son mal être de départ qu'un 11 septembre pourtant très concret ?

comme souvent il montre un personnage qui n'est pas parfait. il pose aussi, à mon sens, de façon cinématographique, éventuellement durable et accessible sur plusieurs continents (dont le sien) la question du "comment on fait avec", avec l'histoire, les événements et celles des gens. ici l'impasse sur les discours à du sens.

la femme en mère de famille de base c'est aussi plus parlant que si ça avait été la mère de famille + un super talent d'analyse géopolitique ou je ne sais quoi ? d'ailleurs sans forcément que ça la rabaisse, sorte de choix de vie qui vaut ce qu'il vaut, dans son contexte "de base, et avec en prime pas mal de mauvais moments ? (et malgré tout elle a un rôle moteur, elle fait contrepoids dans le référentiel perturbé, qui vaut ce qu'il vaut aussi, de son mari avant et après traumatisme).

si je devais comparer à d'autres films plus ou moins récents :
- La Chute du faucon noir (Black Hawk Down) : actionner assez débile cahier des charges héroïque de base en Somalie
- L'Enfer du devoir (Rules of Engagement) : on a le droit de se poser des questions sur le discours du film
- Lone Survivor : Afghanistan, héroïsme et patriotisme renforcés, on a quand même quelques gentils chez les autochtones.
- Restrepo : documentaire Afghanistan : dérangeant entre spectacle et manque de perspectives ?
- Standard Operating Procedure : documentaire, là par contre il y a un axe choisi de mélange d'humain et de politique par le sujet et la forme

sur cette liste presque exhaustive ? de ce que j'ai vu ou me reviens sur ces conflits récents, je mets, différemment, le Eastwood dans le dessus du panier pour son contenu avec Standard Operating Procedure (tentable en médiathèque). Les autres sont ailleurs.

et puis c'est moins c... que le Soldat Ryan, par exemple. non ?

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Clint Eastwood - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Clint Eastwood   Clint Eastwood - Page 17 EmptyMar 3 Mar 2015 - 14:28

bon, apparemment, on n' a pas vu le même film. Et je n'ai vu aucun des films que tu cites, même pas le soldat Ryan. Toute une culture à refaire.
Aucun argument ne me fera départir de l'impression que j'ai d'avoir vu un amas de stéréotypes. Enfin, c'est ce que j'y ai vu moi.

animal a écrit:
il n'allait pas, pouvait pas, faire un film décrivant ce type ou les soldats comme des gros débiles qui flinguent tout ce qui boue le mou bourré par des politiques pourris et des marchands d'armes.
Je sais bien que  je n'allais pas voir un film de Mickaël Moore, aussi.
Bon, c'est quand même lui, Clint Eastwood, qui a choisi son sujet et sa façon de le traiter.

animal a écrit:
il veut s'incarner, se réaliser, n'est pas parfait. le stress du combat ne m'a pas l'air d'être la seule raison à ses difficultés de réinsertion ou à retoucher la terre de sa vie de famille (elle plus concrètement sacrifiée à l'image du soldat). il y a aussi le statut de "légende" avec lequel il n'est pas super à l'aise finalement. son refus de trop s'arrêter sur les idées plus contrastées de son frère ou de son compère blessé à la tête.

Il a ce besoin de  tout  maîtriser, cette idée de se sentir "responsable" qui fait qu'il ne peut adhérer totalement à l'idée de légende, puisqu'il n'est jamais à la hauteur de ce qu'il voudrait. Cet antagonisme  fait qu'il se sent tout à la fois un type bien et un minable.

Clint Eastwood me donne l’impression de partager avec lui ce besoin de tout maîtriser, cette impression d'être responsable qui s'applique à son côté « donneur de leçons ».


animal a écrit:
dont la plus grande motivation est peut-être plus son mal être de départ qu'un 11 septembre pourtant très concret ?

ça se mort la queue : le mal-être de départ, c'est ce qui génère son besoin de mettre la main sur tout, d'avoir réponse à tout. Et, n'est ce pas ce genre d' attitude au niveau de l'Etat , entre beaucoup d'autres éléments, qui a pu être l'un des éléments déclencheurs du 11 septembre ?


animal a écrit:
la femme en mère de famille de base c'est aussi plus parlant que si ça avait été la mère de famille + un super talent d'analyse géopolitique ou je ne sais quoi ? d'ailleurs sans forcément que ça la rabaisse, sorte de choix de vie qui vaut ce qu'il vaut, dans son contexte "de base, et avec en prime pas mal de mauvais moments ? (et malgré tout elle a un rôle moteur, elle fait contrepoids dans le référentiel perturbé, qui vaut ce qu'il vaut aussi, de son mari avant et après traumatisme).

Je ne cherche pas d'arguments rationnels, il m'a exaspérée tellement je l'ai trouvée bécasse (mais je suis dure avec les femmes, je sais content )
Revenir en haut Aller en bas
http://topocleries.wordpress.com/
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Clint Eastwood - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Clint Eastwood   Clint Eastwood - Page 17 EmptyMar 3 Mar 2015 - 21:20

topocl a écrit:
Et, n'est ce pas ce genre d' attitude au niveau de l'Etat , entre beaucoup d'autres éléments, qui a pu être l'un des éléments déclencheurs du 11 septembre ?
Non. Pour moi le bonhomme qui ne voit pas plus loin que les frontières de son Texas et une politique extérieure de longue date qui n'a pas, a priori (le plus souvent etc.) le ressort de "je protège mon troupeau" mais celui de "profit sauvage (pour certains) et après moi le déluge" c'est très différent. (Et les seconds cherchant à se vêtir des habits du premier ce n'est pas propre aux américains, nous pays des droits de l'homme etc.). beaucoup d'éléments donc. (huhu).

ça ne veut pas dire que le cowboy ne vote pas de telle façon mais que ses raisons... et il doit bien y avoir quelque chose qui nous échappe pour que des personnalités comme Dennis Hopper aient soutenu les républicains.

sinon Eastwood, oui, dans l'ensemble c'est carré et rigide comme le bras de la justice. (ce qui ne ferait pas oublier des films comme Bird ou Honkytonk Man). tongue

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Clint Eastwood - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Clint Eastwood   Clint Eastwood - Page 17 EmptyMer 4 Mar 2015 - 10:03

[quote="animal"]
topocl a écrit:

sinon Eastwood, oui, dans l'ensemble c'est carré et rigide comme le bras de la justice. (ce qui ne ferait pas oublier des films comme Bird ou Honkytonk Man). tongue  

Héh , j'ai trouvé plus rigide que moi!

(merci d'enrichir ma liste de Films à Voir sourire )
Revenir en haut Aller en bas
http://topocleries.wordpress.com/
églantine
Zen littéraire
églantine

Messages : 6498
Inscription le : 15/01/2013
Age : 54
Localisation : Peu importe

Clint Eastwood - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Clint Eastwood   Clint Eastwood - Page 17 EmptyMer 4 Mar 2015 - 11:15

topocl a écrit:
animal a écrit:
topocl a écrit:

sinon Eastwood, oui, dans l'ensemble c'est carré et rigide comme le bras de la justice. (ce qui ne ferait pas oublier des films comme Bird ou Honkytonk Man). tongue  

Héh , j'ai trouvé plus rigide que moi!

(merci d'enrichir ma  liste de Films à Voir  sourire )
Laughing

_________________
«Le chemin du milieu, c'est le seul qui ne mène pas à Rome»  
Schonberg:  
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Clint Eastwood - Page 17 Empty
MessageSujet: Re: Clint Eastwood   Clint Eastwood - Page 17 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Clint Eastwood
Revenir en haut 
Page 17 sur 18Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Cinéma, télévision et radio :: Réalisateurs-
Sauter vers: