Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Boris Vian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Caro
Posteur en quête


Messages : 50
Inscription le : 08/03/2007
Age : 35
Localisation : Montréal, Québec

MessageSujet: Boris Vian   Ven 30 Mar 2007 - 15:28

Horreur et damnation que je me dis ce matin! Boris Vian n'a pas encore son fil sur ce forum... Qu'à cela ne tienne, je vais de ce pas rectifier la situation!

Voilà d'abord un coup d'oeil à sa bouille:




Boris Vian (1920-1959)

Homme original aux talents multiples: romancier, dramaturge, musicien, trompettiste, parolier, chanteur et d'autres, Boris Vian a surtout laissé à la littérature des ouvrages empreints d'humour, de vitalité et d'intelligence...

Attention par contre, il faut savoir s'attaquer à un texte de Vian, sinon on risquerait d'abandonner sous prétexte que c'est un peu trop étrange à notre gout...

Vian s'amuse, au bonheur du lecteur, avec les conventions littéraires, le langage, les stéréotypes de notre société. Le résultat est parfois acerbe et dur alors que d'autres fois, il est émouvant et rigolo. L'horreur est réduite au rigolo et le lecteur entre de plein fouet dans un univers fantaisiste où tout est possible.

Vian est également reconnu pour sa musique jazzée et tout aussi originale et rigolote que ses écrits romanesques. On retient des chansons plus cocasses comme La java des bombes atomiques ou bien des chansons porteuses d'un plus grand message comme Le déserteur.

En musique et en littérature, Vian ne s'est jamais laissé prendre par les carcans de la machine littéraire, par les conventions et par la morale. Son esprit créateur était libre et ludique, à notre plus grand bonheur encore aujourd'hui.



Bibliographie

Citation :
Index: (cliquez sur les numéros de page pour y accéder directement)

Romans parus sous son nom
Conte de fées à l'usage des moyennes personnes (roman inachevé, 1943) pages 2
1946 : Vercoquin et le Plancton (1946)
1947 : L'Écume des jours (1947) pages 1, 3, 4, 6
1947 : L'Automne à Pékin (1947)
1950 : L'Herbe rouge (1950) pages 2
1953 : L'Arrache-cœur (1953) pages 2
1966 : Trouble dans les Andains (1942-1943)

Romans parus sous le pseudonyme de Vernon Sullivan
1946 : J'irai cracher sur vos tombes pages 1, 2, 4, 5, 6
1947 : Les morts ont tous la même peau pages 5 suivi de Les chiens, le désir et la mort, pages 5
1948 : Et on tuera tous les affreux
1950 : Elles se rendent pas compte (1948-1950)

Recueils de nouvelles
1949 : Les Fourmis (1949) pages 7
1965 : Les Lurettes fourrées (1948-1949)
1970 : Le Loup-garou (1945-1953)
1980 : Écrits pornographiques (nouvelles et poésies, 1947-1958)
1981 : Le Ratichon baigneur (1946-1952)
2009 : Les Fourmis, le Loup-garou et autres nouvelles (livre audio interprété par François Marthouret et Thibault de Montalembert, reprenant cinq nouvelles du recueil Les Fourmis et une nouvelle du recueil Le Loup-garou)

Théâtre et opéra
1950 : L'Équarrissage pour tous (1947)
1958 : Fiesta (Vian)|Fiesta (livret d'opéra)
1959 ? : Les Bâtisseurs d'Empire ou le Schmürtz édition posthume 1960.
1962 ? : Le Goûter des généraux, pages 5
1965 : Le Dernier des métiers,
1970 : Le Chasseur français, écrit en 1955, p
1971 : Tête de méduse (1951)
1971 : Série blême (Vian) (1954)
1974 : Le Chevalier de neige (livrets d'opéra, 1952-1955)
1982 : Opéras (Vian) (livrets d'opéra, 1958-1959)


Essais
1951 : Manuel de Saint-Germain-des-Prés122.
1958 : En avant la zizique... Et par ici les gros sous, Le Livre contemporain

Citation :
mise à jour le 11/10/2012, page 7


Dernière édition par kenavo le Mer 16 Jan 2013 - 13:45, édité 7 fois (Raison : Ajout d'un index.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caro
Posteur en quête


Messages : 50
Inscription le : 08/03/2007
Age : 35
Localisation : Montréal, Québec

MessageSujet: Re: Boris Vian   Ven 30 Mar 2007 - 15:39

Le titre par lequel on découvre généralement Boris Vian est sans aucun doute L'écume des jours qui fait partie de sa production qui verse plus dans l'univers fantaisiste, drôle et ironique. Univers qui bascule à un point précis du roman vers la déchéance, mais qui demeure tout au long dans un monde empreint de fantaisie.



Un bon matin Colin décide qu'il tombera amoureux et c'est exactement ce qui arrive pendant la journée! Colin est heureux, amoureux, riche, oisif et sait profiter des bonnes choses de la vie. Bref, on nage dans un univers presque féérique, jusqu'au moment où tout se met à dégringoler pour Colin et pour son entourage, dont tous les membres sont attachants.

Tout au long du roman, on retrouve des passages humoristiques créés par l'univers, par l'écriture ou bien par la ludicité linguistique de Vian dans certains mots ou expressions. On trouve également des moments plus macabres dont l'effet sombre est considérablement amoindri par l'importance que leur accorde la narration.

Vian fait également référence à un aspect important de la vie des intellectuels français des années 50-60: le culte amoureux des fans de Jean-Paul Sartre (dixit Jean-Sol Partre dans le bouquin). Jamais Vian ne critique les idées de Sartre, seulement le culte aveugle voué au personnage plus qu'à ses idées.

L'écume des jours est un roman que je vous conseille fortement, si vous ne l'avez pas déjà lu. C'est une lecture extrêmement stimulante et riche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque


Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Boris Vian   Ven 30 Mar 2007 - 17:50

Caro a écrit:
Le titre par lequel on découvre généralement Boris Vian est sans aucun doute L'écume des jours

L'écume des jours est un roman que je vous conseille fortement, si vous ne l'avez pas déjà lu. C'est une lecture extrêmement stimulante et riche.

Ce fut une de mes lectures cultes dans mon adolescence... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chatperlipopette
Zen littéraire


Messages : 7679
Inscription le : 24/02/2007
Age : 51
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Boris Vian   Ven 30 Mar 2007 - 23:13

Ce fut aussi une lecture culte....je crois que l'adolescence est liée à Vian et "L'écume des jours"....
Est-ce encore vrai aujourd'hui?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chatperlipopette.blogspot.com
Caro
Posteur en quête


Messages : 50
Inscription le : 08/03/2007
Age : 35
Localisation : Montréal, Québec

MessageSujet: Re: Boris Vian   Sam 31 Mar 2007 - 5:11

De mon côté de l'océan c'est très relié au début de l'âge adulte: 18-20 ans.

J'avais beaucoup aimé L'arrache-coeur aussi. Un peu plus étrange que L'Écume, mais vraiment stimulant à la lecture, un beau défi aussi pour l'interprétation!

Je ne peux malheureusement pas en dire autant sur Vercoquin et le plancton que j'ai trouvé très inégal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chatperlipopette
Zen littéraire


Messages : 7679
Inscription le : 24/02/2007
Age : 51
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Boris Vian   Sam 31 Mar 2007 - 9:38

As-tu lu "L'herbe rouge"?
C'est un souvenir de lecture assez surprenant et angoissant pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chatperlipopette.blogspot.com
coline
Parfum livresque


Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Boris Vian   Sam 31 Mar 2007 - 21:25

Lorsque j'étais adolescente, je rêvais sur "L'écume des jours"...Un peu plus tard j'ai voulu lire "J'irai cracher sur vos tombes"...J'ai ressenti un dégoût, un malaise que je n'oublierai jamais...Je l'avais trouvé hard et cruel.

Cf Wikipedia (je n'ai pas envie de rouvrir ce livre! affraid )

J'irai cracher sur vos tombes est un roman de Boris Vian, publié sous le pseudonyme de Vernon Sullivan, paru pour la première fois en 1946 aux éditions Scorpion. Ce livre, comme plusieurs autres, a été d'abord édité sous le nom d'un certain Vernon Sullivan dont Vian se présentait comme le traducteur.

L'histoire, comme les autres histoires de Vian sous le pseudonyme de Sullivan, se déroule dans le sud des États-Unis d'Amérique et met en scène les difficultés des Noirs Américains dans leur vie quotidienne face aux Blancs. Dans ce roman, Lee Anderson, un homme noir mais à la peau blanche, quitte sa ville natale après la mort de son frère qui a été lynché et pendu parce qu'il était amoureux d'une blanche. Arrivé dans cette autre ville, Lee devient libraire et entre dans la petite bande locale de jeunes en manque d'alcool et de sexe. Son but est de venger la mort de son frère.
Loin du style des autres romans de Vian, ce récit est le plus violent, le plus cru et le plus représentatif de la série "Sullivan" où Vian dénonce le racisme ambiant et la condition précaire des Noirs dans le sud des États-Unis.

Peu après sa parution, étant considéré comme pornographique et immoral, ce livre fut interdit (en 1949) et son auteur condamné pour outrage aux bonnes moeurs.

Il en existe une version édulcorée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque


Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Boris Vian   Sam 31 Mar 2007 - 21:27

Et Vian c'est aussi cela...

Le déserteur

Monsieur le Président
Je vous fais une lettre
Que vous lirez peut-être
Si vous avez le temps
Je viens de recevoir
Mes papiers militaires
Pour partir à la guerre
Avant mercredi soir
Monsieur le Président
Je ne veux pas la faire
Je ne suis pas sur terre
Pour tuer des pauvres gens
C'est pas pour vous fâcher
Il faut que je vous dise
Ma décision est prise
Je m'en vais déserter

Depuis que je suis né
J'ai vu mourir mon père
J'ai vu partir mes frères
Et pleurer mes enfants
Ma mère a tant souffert
Elle est dedans sa tombe
Et se moque des bombes
Et se moque des vers
Quand j'étais prisonnier
On m'a volé ma femme
On m'a volé mon âme
Et tout mon cher passé
Demain de bon matin
Je fermerai ma porte
Au nez des années mortes
J'irai sur les chemins

Je mendierai ma vie
Sur les routes de France
De Bretagne en Provence
Et je dirai aux gens:
Refusez d'obéir
Refusez de la faire
N'allez pas à la guerre
Refusez de partir
S'il faut donner son sang
Allez donner le vôtre
Vous êtes bon apôtre
Monsieur le Président
Si vous me poursuivez
Prévenez vos gendarmes
Que je n'aurai pas d'armes
Et qu'ils pourront tirer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*Amandine*
Posteur en quête


Messages : 56
Inscription le : 18/06/2007
Age : 28
Localisation : Haute-Normandie

MessageSujet: Re: Boris Vian   Lun 18 Juin 2007 - 23:55

L'écume des jours est à ce jour le seul roman de Boris Vian que j'ai lu (L'Herbe rouge m'attend dans ma bibliothèque). J'en garde un excellent souvenir. Un livre original, vif, triste, empreint de poésie.

J'aime bien la personnalité de Boris Vian. Je ne connais malheureusement pas sa musique. Mais je connais ses poèmes : Je voudrais pas crever fait partie de mes recueils de prédilection. Je vais probablement le relire très bientôt, d'ailleurs. J'aime beaucoup ce que Vian fait d'un point de vue technique, sa façon de jouer avec les mots, ses néologismes, son audace... Incontournable !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pénélope
Posteur en quête


Messages : 61
Inscription le : 05/09/2007
Age : 30
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Re: Boris Vian   Dim 9 Sep 2007 - 22:05

Vian est un auteur génial!

Le roman qui me marqua le plus est L'arrache-coeur. Par moment, en le lisant, j'avais la chair de poule.

Sinon bah ooui: chui snob, chu snob, c'est l'seul défaut que j'gobe afro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isidore Ducasse
Envolée postale


Messages : 166
Inscription le : 17/08/2007
Age : 26

MessageSujet: Re: Boris Vian   Lun 10 Sep 2007 - 17:52

Vian fait carrément partie de mes quatre fantastiques en littérature.
J'ai eu une période où j'ai presque tout dévoré de lui:
L'herbe rouge, L'arrache-coeur, Je voudrais pas creuver, Les fourmis, Cantilènes en gelée, J'irais cracher sur vos tombes, Et on tuera tous les affreux, Elles se rendent pas compte, et bien sûr l'Ecume des jours que j'ai lu et relu.

J'ai aussi acheté une compilation de ses chansons.
"Faut qu'ça saigne... faut qu'les gros aient à bouffer, faut qu'les p'tits puissent engraisser faut qu'ça saigne..."
"On n'est pas là pour se faire engueuler, on est là pour voir le défilé"
etc.

Cependant, même si on l'aime beaucoup, il faut avouer que tous ces romans ne s'équivallent pas. Toute la série de romans d'action un peu policier, enquête, avec des aventures et des jolies filles, sont il est vrai agréables à lire, mais on n'en garde aucun souvenir, à part peut-être J'irais cracher sur vos tombes, quand on sait tout le foin qui s'est fait autour de ce livre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Milly
Main aguerrie


Messages : 529
Inscription le : 08/09/2007
Age : 38
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Boris Vian   Ven 21 Sep 2007 - 15:12

L'écume des jours est le livre qui m'a donnée envie de lire et qui m'a fait aimer cela.

J'ai lu ce roman au collège (en 5e) et ça a été pour moi une révélation. J'ai découvert la littérature et j'en suis tombée amoureuse.
Depuis je relis souvent ce roman pas comme les autres, cet auteur est éblouïssant, talentueux, exceptionnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fantaisie héroïque
Sage de la littérature


Messages : 2182
Inscription le : 05/06/2007
Age : 29
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Boris Vian   Ven 21 Sep 2007 - 19:57

J'ai juste lu L'écume des jours, que j'ai adoré; j'pense que y'a un âge idéal (13/14ans) pour lire ce bouquin, on l'apprécie bien à cet âge...
Sinon, j'ai essayé J'irai cracher sur vos tombes, mais j'ai été un peu écoeurée, du coup j'ai arrêté...

_________________
Ce que j'ai souvent éprouvé plus tard, je le pressentis alors en quelque sorte, savoir : que l'on n'a pas le droit d'ouvrir un livre si l'on ne s'engage pas à les lire tous.

[Rilke, Les cahiers de Malte Laurids Brigges]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/fantaisie_heroique
Burlybunch
Agilité postale


Messages : 870
Inscription le : 29/09/2007
Localisation : Ci et là

MessageSujet: Re: Boris Vian   Dim 30 Sep 2007 - 10:50

Ah! L'Ecume des Jours...
c'est vrai qu'il est un roman de jeunesse marquant, mais bien plus que celà pour moi: il y a bien sûr cette dimension fantaisiste, imaginaire et legère; mais derrière celà, Vian est un artiste qui manie les mots avec beaucoup d'audace, de poésie, et surtout une grande subtilité !
Il joue tant avec les mots que bien souvent on en rate la moitié, chaque (re)lecture est un vrai délice!

Après l'"Ecume", j'ai pris énormément de plaisir avec Et on Tuera Tous les Affreux, conte érotico-utopique décalé et superbe


après, pour ceux qui aiment vraiment, ses pièces de théâtre l'Equarissage pour Tous, Tête de Méduse et Série Blème sont INDISPENSABLES, vraiment!


j'ai également lu le recueil de nouvelles Le Loup Garou, certes inégal, mais comportant trois ou quatre choses terribles:






enfin, j'ai eu une heureuse surprise en découvrant cette semaine ses oeuvres complètes à la bibliothèque de l'université, je lis en ce moment l'Automne à Pékin


:)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isidore Ducasse
Envolée postale


Messages : 166
Inscription le : 17/08/2007
Age : 26

MessageSujet: Re: Boris Vian   Ven 30 Nov 2007 - 19:41

L'un d'entre vous a-t-il lu "Vercoquin et le plancton"? C'est un de ceux que je n'ai pas encore lu et j'aimerais avoir un avis, si possible...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Boris Vian   Aujourd'hui à 21:09

Revenir en haut Aller en bas
 
Boris Vian
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 10Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Boris Vian, ou l'amour de ma vie.
» le Landemer
» Meilleurs livres ?
» Boris Cyrulnik a écrit ...
» Évian-les-Bains (74)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: