Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Boris Vian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Heyoka
Zen littéraire


Messages : 5026
Inscription le : 16/02/2013
Age : 28
Localisation : Suède

MessageSujet: Re: Boris Vian   Dim 10 Mar 2013 - 22:04

Méphistophélès a écrit:
Néanmoins, je te conseille de lui donner une seconde chance avec J'irai cracher sur vos tombes qui est d'un tout autre genre que L'Ecume des jours puisqu'il s'inspire pas mal des romans noirs que traduisaient Vian à l'époque. On est pas tant dans l'absurde que dans la provocation et la dénonciation.
Ça me plaira plus ça je pense. oui


colimasson a écrit:
Bon, pour ma part, je te déconseillerais J'irai cracher sur vos tombes... bailler
Et ben, on baille beaucoup sur Boris toi et moi rire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Helios
Posteur en quête


Messages : 62
Inscription le : 29/06/2012
Age : 49
Localisation : Hautes Alpes

MessageSujet: Re: Boris Vian   Lun 11 Mar 2013 - 21:10

Je n'ai pas accroché avec l'Ecume des jours. Sur mes 50 dernières lectures, c'est celui que j'ai le moins aimé. Ça ne me donne pas envie de continuer avec cet auteur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jack-hubert bukowski
Zen littéraire


Messages : 5257
Inscription le : 24/02/2008
Age : 35

MessageSujet: Re: Boris Vian   Lun 11 Mar 2013 - 22:07

J'ai déjà lu L'écume et décroché au bout de 50-75 pages. Je n'étais pas encore disponible pour la lecture. J'ai fait la même chose avec L'hiver de force de Réjean Ducharme, remarque... J'ai pourtant aimé Gros mots, son petit dernier. Vian est un auteur pour qui il faut être disponible, au même titre que Camus.

_________________
«L'amplitude des contradictions à l'intérieur d'une pensée constitue un critère de grandeur.»
De Gaulle, citant Nietzsche

Dixit celui qui écrivait plus vite que son ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heyoka
Zen littéraire


Messages : 5026
Inscription le : 16/02/2013
Age : 28
Localisation : Suède

MessageSujet: Re: Boris Vian   Lun 11 Mar 2013 - 23:22

Helios a écrit:
Je n'ai pas accroché avec l'Ecume des jours. Sur mes 50 dernières lectures, c'est celui que j'ai le moins aimé. Ça ne me donne pas envie de continuer avec cet auteur...
Ça peut être dommage d'écarter un auteur en se basant sur une seule oeuvre, surtout que L’Écume des jours a l'air un peu à part dans la biblio de Boris Vian.


jack-hubert bukowski a écrit:
J'ai déjà lu L'écume et décroché au bout de 50-75 pages. Je n'étais pas encore disponible pour la lecture.
Tu penses qu'il y a un moment de "disponibilité" pour chaque livre ? Sincèrement, je crains qu'il n'y ait jamais de bon moment pour ce livre à mes yeux...

_________________
«Books support us in our solitude
and keep us from being a burden to ourselves.
»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jack-hubert bukowski
Zen littéraire


Messages : 5257
Inscription le : 24/02/2008
Age : 35

MessageSujet: Re: Boris Vian   Mar 12 Mar 2013 - 7:16

Kannskia a écrit:
Helios a écrit:
Je n'ai pas accroché avec l'Ecume des jours. Sur mes 50 dernières lectures, c'est celui que j'ai le moins aimé. Ça ne me donne pas envie de continuer avec cet auteur...
Ça peut être dommage d'écarter un auteur en se basant sur une seule oeuvre, surtout que L’Écume des jours a l'air un peu à part dans la biblio de Boris Vian.


jack-hubert bukowski a écrit:
J'ai déjà lu L'écume et décroché au bout de 50-75 pages. Je n'étais pas encore disponible pour la lecture.
Tu penses qu'il y a un moment de "disponibilité" pour chaque livre ? Sincèrement, je crains qu'il n'y ait jamais de bon moment pour ce livre à mes yeux...

Je le pense sincèrement, oui, il faut être imprégné de la démarche d'un écrivain. Lire est un art qui peut se faire à partir d'un bagage de nombreux auteurs, et de les lire les uns après les autres... je dirai tout de même qu'en ce qui concerne les classiques, il faut les laisser tremper dans ton parcours de lecteur. Par exemple, pour la démarche kerouacienne, c'est un style qui m'était un peu hermétique, mais j'ai fini par casser mes résistances. Tu as peut-être une forme de sagesse que je n'ai pas, mais j'ai la qualité ou le défaut de persévérer contre vents et marées en certaines circonstances.

_________________
«L'amplitude des contradictions à l'intérieur d'une pensée constitue un critère de grandeur.»
De Gaulle, citant Nietzsche

Dixit celui qui écrivait plus vite que son ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heyoka
Zen littéraire


Messages : 5026
Inscription le : 16/02/2013
Age : 28
Localisation : Suède

MessageSujet: Re: Boris Vian   Mar 12 Mar 2013 - 10:29

jack-hubert bukowski a écrit:
Je le pense sincèrement, oui, il faut être imprégné de la démarche d'un écrivain. Lire est un art qui peut se faire à partir d'un bagage de nombreux auteurs, et de les lire les uns après les autres... je dirai tout de même qu'en ce qui concerne les classiques, il faut les laisser tremper dans ton parcours de lecteur. Par exemple, pour la démarche kerouacienne, c'est un style qui m'était un peu hermétique, mais j'ai fini par casser mes résistances. Tu as peut-être une forme de sagesse que je n'ai pas, mais j'ai la qualité ou le défaut de persévérer contre vents et marées en certaines circonstances.
Donc il n'y a aucun livre que tu n'apprécies pas, il n'y a que des livres pour lesquels tu n'étais pas disponible ?

_________________
«Books support us in our solitude
and keep us from being a burden to ourselves.
»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jack-hubert bukowski
Zen littéraire


Messages : 5257
Inscription le : 24/02/2008
Age : 35

MessageSujet: Re: Boris Vian   Mar 12 Mar 2013 - 10:46

Kannskia a écrit:
jack-hubert bukowski a écrit:
Je le pense sincèrement, oui, il faut être imprégné de la démarche d'un écrivain. Lire est un art qui peut se faire à partir d'un bagage de nombreux auteurs, et de les lire les uns après les autres... je dirai tout de même qu'en ce qui concerne les classiques, il faut les laisser tremper dans ton parcours de lecteur. Par exemple, pour la démarche kerouacienne, c'est un style qui m'était un peu hermétique, mais j'ai fini par casser mes résistances. Tu as peut-être une forme de sagesse que je n'ai pas, mais j'ai la qualité ou le défaut de persévérer contre vents et marées en certaines circonstances.
Donc il n'y a aucun livre que tu n'apprécies pas, il n'y a que des livres pour lesquels tu n'étais pas disponible ?

Non plus, il n'y a que de bons et de mauvais livres selon mon point de vue. Le reste est question de sensibilités.

_________________
«L'amplitude des contradictions à l'intérieur d'une pensée constitue un critère de grandeur.»
De Gaulle, citant Nietzsche

Dixit celui qui écrivait plus vite que son ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile


Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 25
Localisation : Thonon

MessageSujet: Re: Boris Vian   Mer 13 Mar 2013 - 21:33

Méphistophélès a écrit:
colimasson a écrit:


Bon, pour ma part, je te déconseillerais J'irai cracher sur vos tombes... bailler

Qu'est-ce que tu n'as pas apprécié dedans ? o:

Le style va-comme-je-te-pousse. C'est grossier, rentre-dedans, pas subtil, ça me rappelle les sitcoms américaines avec les applaudissements pré-enregistrés pour nous rappeler les moments où l'on doit rire ou trouver que ce qu'on lit est choquant.
Mais à d'autres périodes d'autres moeurs...



_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
Teresa Mendoza
Espoir postal


Messages : 33
Inscription le : 21/03/2013
Age : 31
Localisation : nulle part et ailleurs

MessageSujet: Re: Boris Vian   Ven 22 Mar 2013 - 15:19

J'arrive juste, je vais voir ce que l'on dit par ci par là et je tombe sur le truc le plus horripilant qui soit.
1- Quelqu'un conseille de lire "J'irai cracher sur vos tombes" à celui (celle?) qui n'a pas aimer "l'écume des jours", sous entendu: tu verras que tu peux aimer Vian.
2- Plus loin, on n'aime pas "j'irai cracher..." un des arguments étant que c'est écrit à la va comme je te pousse.
Puis-je profiter d'être nouvelle donc de n'avoir pas encore eu le temps d'étaler mes marottes pour commencer à le faire?
Pour commencer, Boris Vian n'a pas écrit "J'irai cracher sur vos tombes", sinon pourquoi l'aurait-il signé Vernon Sullivan?
Bien entendu que c'est écrit à la va comme je te pousse puisqu'il l'a écrit en un week-end juste pour montrer qu'il pouvait facilement produire un roman type Série Noire (il en connaissait bien les principes en tant que traducteur de la collection).
Doit-on rappeler ici où et quand est mort Boris Vian? C'est un peu le sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile


Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Boris Vian   Ven 22 Mar 2013 - 19:29

Teresa Mendoza a écrit:
J'arrive juste, je vais voir ce que l'on dit par ci par là et je tombe sur le truc le plus horripilant qui soit.
1- Quelqu'un conseille de lire "J'irai cracher sur vos tombes" à celui (celle?) qui n'a pas aimer "l'écume des jours", sous entendu: tu verras que tu peux aimer Vian.
2- Plus loin, on n'aime pas "j'irai cracher..." un des arguments étant que c'est écrit à la va comme je te pousse.
Puis-je profiter d'être nouvelle donc de n'avoir pas encore eu le temps d'étaler mes marottes pour commencer à le faire?
Pour commencer, Boris Vian n'a pas écrit "J'irai cracher sur vos tombes", sinon pourquoi l'aurait-il signé Vernon Sullivan?
Bien entendu que c'est écrit à la va comme je te pousse puisqu'il l'a écrit en un week-end juste pour montrer qu'il pouvait facilement produire un roman type Série Noire (il en connaissait bien les principes en tant que traducteur de la collection).
Doit-on rappeler ici où et quand est mort Boris Vian? C'est un peu le sujet.

Bonjour Teresa Mendoza !
Si tu le souhaites, tu peux te présenter sur : http://parfumdelivres.niceboard.com/f23-presentation-et-accueil-des-nouveaux

Si je voulais chipoter, je citerais Wikipedia :

Citation :
Jean demande à Boris de lui faire un livre dans le genre de Tropique du Cancer de Henry Miller qui plaît beaucoup. En quinze jours, du 5 au 23 août, Vian s'amuse à plagier la manière des romans noirs américains54, avec des scènes érotiques dont il dit qu'elles « préparent le monde de demain et frayent la voie à la vraie révolution. »
Donc, bon, ça n'est pas un week-end, mais quinze jours (si Wikipedia dit vrai, bien sûr).
Mais je t'accorde de toute façon que quinze jours, ça reste très peu, surtout à une époque où il n'y avait pas de traitement de texte... Very Happy

C'est vrai qu'il est mort pendant la projection de l'adaptation de son bouquin... ça donne envie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Teresa Mendoza
Espoir postal


Messages : 33
Inscription le : 21/03/2013
Age : 31
Localisation : nulle part et ailleurs

MessageSujet: Re: Boris Vian   Sam 23 Mar 2013 - 15:59

En fait, si tu voulais chipoter, tu chipoterais. La durée dont tu parles correspond exactement à la durée des congés payés de l'époque. Bien entendu Wikipedia ne tiens pas compte de ce genre de chose, mais Boris Vian quand il était à St Jean de Monts pour les vacances faisait aussi autre chose que d'écrire des romans à trois balles pour sauver Jean d'Halluin de la faillite. Donc quand je dis un week-end, je ne dois pas être loin du compte. En même temps je n'y étais pas, alors..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaliz
Main aguerrie


Messages : 424
Inscription le : 07/11/2012
Age : 36
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Boris Vian   Sam 23 Mar 2013 - 16:53

Tu essaies de dire qu'aimer les romans noirs de Boris Vian ce n'est pas aimer Boris Vian ? Ou alors j'ai compris de travers ... scratch

_________________
" S'il n'y a pas de solution, c'est qu'il n'y a pas de problème ..." (devise Shadoks)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://booksandfruits.over-blog.com
Teresa Mendoza
Espoir postal


Messages : 33
Inscription le : 21/03/2013
Age : 31
Localisation : nulle part et ailleurs

MessageSujet: Re: Boris Vian   Sam 23 Mar 2013 - 17:56

Je n'essaie pas de dire, je dis que Boris Vian lui même disait qu'il traduisait des romans de Vernon Sullivan. Ce n'est bien entendu pas à moi de me faire l'interprète de Boris Vian mais ça me semble très clair, disons que ces romans noirs étaient éventuellement des exercices de style. En même temps, si tu comptes "Elles se rendent pas compte" et "Et on tuera tous les affreux" qui à mon avis sont d'un autre genre (plus à rattacher aux potacheries de Vercoquin et le plancton), si tu comptes donc ces deux là, ça fait quatre romans noirs. Pour moi, Vernon Sullivan à toujours été proche de Charles Williams que j'aime beaucoup, je ne m'aventure pas pour autant à associer "Fantasia chez les ploucs" à "L'automne à Pékin"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque


Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Boris Vian   Sam 23 Mar 2013 - 18:40

Bravo d' avoir cité Fantasia chez les ploucs, un des livres les plus droles que j' ai lu et relu.

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile


Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011
Age : 56
Localisation : Loire

MessageSujet: Re: Boris Vian   Sam 23 Mar 2013 - 19:03

Je n'ai pas lu "j'irai cracher sur vos tombes". Mais:
-Vernon Sullivan ou pas, c'était quand même un tout petit peu Vian qui tenait le stylo, non?
-Et si le bouquin est mal écrit, que ce soit en un week-end , en quinze jour ou en deux ans, je m'en fous totalement.
(je dis peut-être des conneries, là, mais c'est ce que je pense)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Boris Vian   Aujourd'hui à 0:58

Revenir en haut Aller en bas
 
Boris Vian
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 9 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Boris Vian, ou l'amour de ma vie.
» le Landemer
» Meilleurs livres ?
» Boris Cyrulnik a écrit ...
» Évian-les-Bains (74)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: