Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Boris Vian

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Steven
Zen littéraire
Steven

Messages : 4499
Inscription le : 26/09/2007
Age : 47
Localisation : Saint-Sever (Landes)

Boris Vian - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Boris Vian   Boris Vian - Page 2 Icon_minitimeSam 2 Aoû 2008 - 17:54

J'ai lu Vian, ces romans, comme ceux qui s'expriment sur ce fil, mais j'ai peut-être plus "ressenti" Vian au travers de sa poésie.

Citation :
TOUT AU FOND DE MON COEUR


Tout au fond de ma cour
Entouré de hauts murs noircis
Un pauvre arbre sans jour
A poussé sous le ciel de Paris
Il ne reçoit qu'un soleil tiède et las
Et de l'eau qui a lavé les toits
Il n'a pour l'égayer
Que les chats du quartier
Tout au fond de mon coeur
Prisonnier de barrières de fer
Un impossible amour
Cherche à s'épanouir en plein air
Celle que j'aime est séparée de moi
Par la vie
Et l'amour se languit
Tout au fond de mon coeur

Tout au fond de ma cour
Pour construire un jardin de joie
Un chantier s'est ouvert
Et l'on détruit les murs à pleins bras
L'arbre chétif a déplié ses doigts
Ses bourgeons se sont gonflés déjà
Une fleur violette
Montre sa jolie tête
Tout au fond de mon coeur
Le bonheur est entré soudain
Est entré avec toi
Et l'amour nous a pris dans ses mains
Les murs s'écroulent et je suis emporté
Par la vie
Et l'amour chante et rit
Tout au fond de mon coeur

_________________
La seule chose que je sais, c'est que je ne sais rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mordicus
Troll de Pastèque
Mordicus

Messages : 3259
Inscription le : 21/01/2008
Localisation : Minsk-les-Barriquettes

Boris Vian - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Boris Vian   Boris Vian - Page 2 Icon_minitimeLun 11 Aoû 2008 - 10:05


J'aime bien le laisser mijoter plein d'années.

Pis le reprendre et retrouver des bouts de phrase qui accrochent beaucoup plus qu'avant.

...

Longtemps cru que c'était tout bidon.
(Quand on est Ado on a archi le droit de penser ces choses-là!)

...

Pis en fait il est bon.

...


[Note personnelle : guetter ses poèmries]

_________________

Your tongue is a twist.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sophie
Sage de la littérature
Sophie

Messages : 2230
Inscription le : 17/07/2007
Age : 43
Localisation : Tahiti

Boris Vian - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Boris Vian   Boris Vian - Page 2 Icon_minitimeLun 18 Aoû 2008 - 8:32

J'ai lu comme tout le monde ou presque, L'écume des jours, en lecture obligatoire au collège.
J'avoue qu'à cette période, ce roman ne m'avait absolument pas intéressée et même plutôt ennuyée. Je n'avais pas saisi l'envers du décor.

Je l'ai relu quelques années plus tard, en lecture plaisir, afin de me faire mon propre avis. Et là, tout a changé; j'ai envie de le relire depuis quelque temps, il faudrait que je le fasse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leslecturesdesophie.blogspot.com/
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Boris Vian - Page 2 Empty
MessageSujet: J'irai cracher sur vos tombes   Boris Vian - Page 2 Icon_minitimeLun 18 Aoû 2008 - 18:13

Plongée dans J'irai cracher sur vos tombes.

C'est cru c'est violent, ça parle de racisme, de vengeance, de sexe, d'alcool, de musique.
Une bande de paumés qui tentent de s'apprivoiser un bout de Vérité. Et je sens que ça peut mal se terminer tout ça, et j'ai hâte que ça se termine vraiment mal. Que ça suppure de partout. La tension revient sans cesse, Vian nous picore les yeux de son bec, un vautour de la noirceur.
Et les scènes sexuelles sont ultra bien écrites, je suis impressionnée.

Fabuleux.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Boris Vian - Page 2 Empty
MessageSujet: J'irai cracher sur vos tombes   Boris Vian - Page 2 Icon_minitimeJeu 21 Aoû 2008 - 10:25

Queenie a écrit:
Plongée dans J'irai cracher sur vos tombes.

C'est cru c'est violent, ça parle de racisme, de vengeance, de sexe, d'alcool, de musique.
Une bande de paumés qui tentent de s'apprivoiser un bout de Vérité. Et je sens que ça peut mal se terminer tout ça, et j'ai hâte que ça se termine vraiment mal. Que ça suppure de partout. La tension revient sans cesse, Vian nous picore les yeux de son bec, un vautour de la noirceur.
Et les scènes sexuelles sont ultra bien écrites, je suis impressionnée.

Fabuleux.

Terminé J'irai cracher sur vos tombes.
.
Epoustouflée comme le gars il a maîtrisé son récit à la perfection. ça monte inexorablement vers le plus sombre, le plus fou, le plus malsain. Le plus désespéré aussi. J'ai adoré le personnage principal Lee Anderson, dont on sent la folie vengeresse prendre peu à peu possession de tout son être.
Mais tous les personnages sont superbement mis en valeur. En quelques lignes ils se dessinent sous nos yeux avec une vérité troublante.
Y'a quelques scènes assez horribles; d'autres vraiment drôles, Vian est un équilibriste des mots.

Je vais attendre avant de m'attaquer à l'écume des jours.

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Boris Vian - Page 2 Empty
MessageSujet: Boris Vian   Boris Vian - Page 2 Icon_minitimeJeu 21 Aoû 2008 - 15:45

Bon, me voilà rassuré ! je n'aurais pas voulu qu'on l'esquinte, Boris Vian...
Trop de souvenirs, d'illusions...
Il a su assez tot qu'il était condamné à mourir jeune et au lieu de diminuer
ses activités, il les a au contraire multipliées comme un malade.
Comme le malade qu'il était.
Qui voulait vivre et ressentir jusqu'au bout...
D'où le poème enragé qu'il écrivit :

JE VOUDRAIS PAS CREVER

Je voudrais pas crever
Avant d'avoir connu
Les chiens noirs du Mexique
Qui dorment sans rever
Les singes à cul nul
Dévoreurs de tropiques
Les araignées d'argent
Au nid truffé de bulles

Je voudrais pas crever
Sans savoir si la lune
Sous ses faux airs de thune
A un coté pointu
Si le soleil est froid
Si les quatre saisons
Ne sont vraiment que quatre

Sans avoir essayé
De porter une robe
Sur les grands boulevards
Sans avoir regardé
Dans un regard d'égout
Sans avoir mis mon zobe
Dans des coinstots bizarres

Je voudrais pas finir
Sans connaitre la lèpre
Ou les sept maladies
Qu'on attrape là-bas
Le bon ni le mauvais
Ne me feraient de peine
Si si si je savais
Que j'en aurais l'étrenne

Et il y a z aussi
Tout ce que je connais
Tout ce que j'apprécie
Que je sais qui me plait
Le fond vert de la mer
Où valsent les brins d'algues
Sur le sable ondulé
L'herbe grillée de juin
La terre qui craquelle
L'odeur des conifères
Et les baiser de celles
Que ceci que cela
La belle que voilà
Mon ourson Ursula

Je voudrais pas crever
Avant d'avoir usé
Sa bouche avec ma bouche
Son corps avec mes mains
Le reste avec mes yeux
J'en dis pas plus faut bien
Rester révérencieux

Je voudrais pas mourir
Sans qu'on ait inventé
Les roses éternelles
La journée de deux heures
La mer à la montagne
La montagne à la mer
La fin de la douleur
Les journaux en couleur

Tous les enfants contents
Et tous les trucs encore
Qui dorment dans les cranes
Des géniaux ingénieurs
Des jardiniers joviaux
Des soucieux socialistes
Des urbains urbanistes
Et des pensifs penseurs
Tant de choses à voir
A voir et à z-entendre
A chercher dans le noir

Et moi je vois la fin
Qui grouille et qui s'amène
Avec sa gueule moche
Et qui m'ouvre ses bras
De grenouille bancroche

Je voudrais pas crever
Non monsieur non madame
Avant d'avoir taé
Le gout qui me tourmente
Le gout qu'est le plus fort
Je voudrais pas crever
Avant d'avoir gouté
La saveur de la mort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Zen littéraire
Marie

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

Boris Vian - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Boris Vian   Boris Vian - Page 2 Icon_minitimeSam 23 Aoû 2008 - 19:48

J'ai beaucoup de tendresse pour Boris Vian, pour des raisons diverses.. D'abord c'était le frère d'une amie d'enfance de ma mère, sa soeur Ninon, voisins à Ville d'Avray, et elle m'en a beaucoup parlé, ils faisaient de la musique ensemble. Longtemps, d'ailleurs , bon, je ne vais pas raconter la vie de ma mère, mais le soir , elle jouait du piano dans ces fameuses caves !
L'oeuvre littéraire, je l'ai lue très jeune, je me demande ce que donnerait une relecture..
Mais c'était un excellent musicien, un touche à tout de génie, d'une énergie folle, oui sans doute parce qu'il savait qu'il allait mourir jeune.
Me restent aussi ( et à beaucoup!!) ses chansons passées et repassées, je ne les trouve pas vieillies!
La complainte du progrès
et d'autres

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LaurenceV
Agilité postale
LaurenceV

Messages : 813
Inscription le : 25/02/2007
Age : 36
Localisation : Liège

Boris Vian - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Boris Vian   Boris Vian - Page 2 Icon_minitimeLun 8 Sep 2008 - 13:36

Boris Vian était un nom que je connaissais pendant mon adolescence mais que je n'avais jamais lu. Je lisais essentiellement à cette période des classiques.

Mais étant avec un fan inconditionnel de Vian, il m'a offert plusieurs de ses livres. Le premier que j'ai lu fut L'Herbe rouge qui m'a énormément enthousiasmée. Je viens de terminer L'arrache-coeur, également exceptionnel. J'adore son écriture, son style et sa force. aime

J'ai également Vercocquin et le plancton dans la bibliothèque. Mais ce sera pour plus tard. Mon ami avait été moins enthousiasmé par ce premier livre de Vian.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.autourdelau.be
LaurenceV
Agilité postale
LaurenceV

Messages : 813
Inscription le : 25/02/2007
Age : 36
Localisation : Liège

Boris Vian - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Boris Vian   Boris Vian - Page 2 Icon_minitimeLun 8 Sep 2008 - 13:41

L’herbe rouge est l’histoire d’un ingénieur désabusé qui a construit une machine qui permet d’oublier les souvenirs. Ne sachant profiter de la vie, ne sachant la goûter, ne sachant y trouver satisfaction il se plonge dans cette machine pour oublier et donc nous raconter pourquoi il en est arrivé là.
Certains passages m'ont profondément marquées. L’inauguration de la machine est un grand moment d’absurdité, de dérision du monde. Le parcours dans le « quartier des amoureuses » est comme un songe de douceur, de luxure, de chaleur et de sensation… Un monde sensuel… Le jeu de la saignette avec les marins nous emmène dans le sadisme… Les récits de souvenir du héros… Le combat de Lazuli contre ses moi… La fin de Wolf qui est terrible…
Ce roman nous entraîne dans un autre monde. Un monde onirique. Rien n’est réel. C’était la première fois que je lisais Vian et j’ai eu un peu de mal à le comprendre. Certains passages sont très beaux. Pour d’autres, je n’ai pas essayer de comprendre, je me suis laissée aller au plaisir du texte. Les mots sont là. On ne sait pas trop ce qu’ils veulent dire mais on sent leur force, leur pouvoir de suggestion. Vian fait également de nombreuses références littéraires, à son monde aussi. Ce roman nous met face à nos angoisses ? Ce roman nous entraîne dans une réflexion sur les obsessions de chacun ? Je ne peux pas dire quoi. L’écriture est très visuelle et imaginative. C’est de la pure création. D’ailleurs, il y a énormément de néologismes et de mots que seul Vian utilise. C’est une écriture rapide aussi. Le lecteur est réellement entraîné dans une autre dimension, dans un monde qu’il ne saurait imaginé. C’est envoûtant et déroutant. C’est captivant aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.autourdelau.be
LaurenceV
Agilité postale
LaurenceV

Messages : 813
Inscription le : 25/02/2007
Age : 36
Localisation : Liège

Boris Vian - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Boris Vian   Boris Vian - Page 2 Icon_minitimeLun 8 Sep 2008 - 13:47

L’arrache-cœur de Boris Vian est un livre décalé, profond et drôle. L'écriture et le style de Vian nous embarque dans un monde totalement surréaliste grâce à son inventivité extraordinaire. L’auteur offre une langue nouvelle faite de néologismes (mots inventés et mots-valises), détournements sémantiques, expressions prises au premier dégré. Dans ce livre, Vian s’amuse également à mettre des trémas partout. C’est une écriture extrêmement jouissive pour ceux qui aiment les mots et les jeux de mots. Vian a un style à part.

Mais Vian n’est pas qu’une écriture, un style, c’est également un écrivain qui observe les névroses et les malaises de son époque. Dans L’arrache-cœur, il aborde essentiellement les sujets de la maternité (sado-masochiste) et de la psychanalyse. L’histoire de ces trumeaux, mais également du village tout entier, est horrible. A travers ses mots, Vian nous montre comment l’amour maternel peut progressivement empoisonner la vie des enfants, qui eux ont tout compris à la vie. Cette mère qui se sacrifie pour le bien-être de ses enfants finira par les priver de liberté. C’est inimaginable et incroyable. Il nous montre également comment des hommes et des femmes peuvent se comporter ignominieusement en rejetant tout sentiment de honte, rejet qu’ils payent cher à celui qui a osé se révolter et qui doit porter la honte de tous. Certaines scènes m’ont particulièrement choquées, notamment la foire au vieux ou la crucifixion de l’étalon. Ces villageois sont odieux et violents. Le personnage principal, Jacquemort, est un psychanalyste tout vide qui arrive dans ce village surprenant afin de combler sa vie en prenant les aspirations des autres, car la psychanlyse vide les êtres de leur substance. Mais, les villageois ne se confient pas et, pour beaucoup, psychanalyser veut dire autre chose. La psychanalyse est donc présentée de manière assez négative, tout comme la religion. Vian explore les mœurs et les coutumes et les met à mal dans ce microcosme villageois totalement irréel et improbable, mais tellement symbolique !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.autourdelau.be
bulle
Zen littéraire
bulle

Messages : 7175
Inscription le : 02/07/2007
Age : 62
Localisation : Quelque part!

Boris Vian - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Boris Vian   Boris Vian - Page 2 Icon_minitimeJeu 4 Déc 2008 - 16:57

Je voudrais pas crever - Boris Vian

Citation :
L’année 2009 marquera entre autres le cinquantenaire de la mort de Boris Vian, une date que soulignent les éditions Les Allusifs en publiant une édition illustrée de son recueil de poèmes Je voudrais pas crever, paru en 1962.
C’est l’illustrateur français Martin Matje (1962 – 2004), Thierry Martin de son vrai nom, qui est à l’origine de cette première excursion éditoriale des Allusifs dans le domaine du livre illustré. Avant son décès, Matje qui nourrissait le dessein d’illustrer le poème de Vian intitulé Quand j’aurai du vent dans mon crâne, avait obtenu l’accord d’Ursula Vian mais la maladie l’a empêché de réaliser son projet. En hommage à son ami disparu, l’éditrice Brigitte Bouchard a réuni des artistes parmi les proches de Matje pour les inviter à prendre le relais et à mettre au jour son dernier projet. Dans une maquette conçue par Lyne Lefebvre, la créatrice des premiers livres des Allusifs, les vingt artistes, parmi lesquels les illustrateurs contemporains les plus reconnus, redonnent vie à cette œuvre crépusculaire d’un Boris Vian qui plus que jamais se jouait avec grâce et impertinence d’une mort imminente. Le livre s’ouvre sur une préface d’un ami de Martin Matje, l’auteur André Marois qui a déjà publié un roman aux Allusifs, Tête de pioche, en 2001.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pichnette13
Envolée postale
Pichnette13

Messages : 171
Inscription le : 27/01/2009
Age : 31
Localisation : Tours-sur le canap'

Boris Vian - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Boris Vian   Boris Vian - Page 2 Icon_minitimeSam 31 Jan 2009 - 16:08

Chatperlipopette a écrit:
Ce fut aussi une lecture culte....je crois que l'adolescence est liée à Vian et "L'écume des jours"....
Est-ce encore vrai aujourd'hui?

C'est encore vrai sauf qu'il s'agirait plutôt de J'irai cracher sur vos tombes ou de son recueil Je voudrais pas crever. Boris Vian a toujours été d'actualité -pour notre génération en tous cas- mais plutôt pour son côté "vouloir vivre et tout connaître avant de mourir". Je ne sais pas si on connaît beaucoup ce recueil de poésies mais pour moi, ce sont les plus beaux poémes que j'ai jamais lus, empreints d'humour, de cynisme et d'une quête de vivre. flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hellois
Posteur en quête
Hellois

Messages : 78
Inscription le : 18/01/2009
Age : 38
Localisation : Italie - Venise

Boris Vian - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Boris Vian   Boris Vian - Page 2 Icon_minitimeMer 25 Mar 2009 - 9:48

coline a écrit:
Lorsque j'étais adolescente, je rêvais sur "L'écume des jours"...Un peu plus tard j'ai voulu lire "J'irai cracher sur vos tombes"...J'ai ressenti un dégoût, un malaise que je n'oublierai jamais...Je l'avais trouvé hard et cruel.

J'irai cracher sur vos tombes est le premier roman de Vian que j'ai lu. Ce fut ma prof de français qui me le conseilla.
Violent, érotique, sexuel, cruel, poétique, déguelasse, moderne, équilibré, politiquement incorrect... en un mot: INCONTOURNABLE!
Il FAUT le lire (ce n'était que pour le titre!)
A mon avis, suivi de On tuera tous les affreux est l'oeuvre plus belle de Boris Vian
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Boris Vian - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Boris Vian   Boris Vian - Page 2 Icon_minitimeMer 25 Mar 2009 - 10:23

Hellois a écrit:
J'irai cracher sur vos tombes est le premier roman de Vian que j'ai lu. Ce fut ma prof de français qui me le conseilla.
Violent, érotique, sexuel, cruel, poétique, déguelasse, moderne, équilibré, politiquement incorrect... en un mot: INCONTOURNABLE!
Il FAUT le lire (ce n'était que pour le titre!)

Entièrement d'accord avec toi, il faut le lire...Ne serait-ce que pour connaître, entre les chansons de Boris Vian, L'arrache-coeur, L'écume des jours et J'irai cracher sur vos tombes, les facettes diverses de son univers...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sohane l'Insoumise
Espoir postal
Sohane l'Insoumise

Messages : 17
Inscription le : 18/03/2009
Age : 31

Boris Vian - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Boris Vian   Boris Vian - Page 2 Icon_minitimeJeu 26 Mar 2009 - 14:58

Pichnette13 a écrit:
C'est encore vrai sauf qu'il s'agirait plutôt de J'irai cracher sur vos tombes ou de son recueil Je voudrais pas crever. Boris Vian a toujours été d'actualité -pour notre génération en tous cas- mais plutôt pour son côté "vouloir vivre et tout connaître avant de mourir". Je ne sais pas si on connaît beaucoup ce recueil de poésies mais pour moi, ce sont les plus beaux poémes que j'ai jamais lus, empreints d'humour, de cynisme et d'une quête de vivre.
A vrai dire, maintenant, c'est plutôt L'Arrache-coeur que l'on étudie, en tout cas, c'est ce que mon prof de français nous a fait étudier lorsque j'étais en seconde.
Et oui, j'ai découvert Boris Vian à l'âge "tardif" de 15 ans ! Mais quel pur bonheur ! Rhalala j'ai eu du mal à me plonger dans ce premier livre, comme toute lecture imposée d'ailleurs, mais finalement cette histoire d'église en forme d'oeuf, etc. j'en ai tellement rit qu'il m'a fallu enchaîner rapidement par J'irai cracher sur vos tombes.

Pas tout à fait le même genre, c'est plus trash quoi, mais tellement jouissif, je l'ai dévoré ce livre (pas littéralement hein !) ... bon, là m'attend l'écume des jours mais j'attends un peu avant de l'entamer, après tout, trop de Vian pourrait tuer mon envie de le lire. Ce serait un comble alors que c'est mon auteur préféré, tellement éclectique et touche-à-tout cet homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dracydhieretdaujourdhui.ifrance.com
Contenu sponsorisé




Boris Vian - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Boris Vian   Boris Vian - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Boris Vian
Revenir en haut 
Page 2 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» le Landemer
» BORIS AKOUNINE.
» Carlos
» présentation de P.L vian

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: