Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Boris Vian

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
eXPie
Abeille bibliophile


Messages : 15833
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Boris Vian   Mer 19 Oct 2011 - 22:23

Exini a écrit:
Et puis, des souris qui dansent, c'est un peu magique non ? Very Happy


jemetate

_________________
"Si vous mettez une personne dans l'obscurité,
vous la forcez à inventer les couleurs."
- Bo Carpelan, La Cour
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Arabella
Sphinge incisive


Messages : 19325
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Boris Vian   Mer 19 Oct 2011 - 22:37

Il ne faut pas essayer d'expliquer Vian d'une façon logique ou rationnelle. Soit on se laisse embarquer dans ce monde onirique, soit non. Si on se laisse séduire, on fait un joli et improbable voyage, dans des endroits qui ne sont recensés dans aucun guide. Sinon on s'ennuie ferme. Et là il vaut mieux essayer autre chose.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ginchiyo
Posteur en quête


Messages : 98
Inscription le : 15/10/2011
Localisation : anywhere but here

MessageSujet: Re: Boris Vian   Mer 19 Oct 2011 - 22:43

ah j'ai compris alors Boris vian c un peu different des autres romans comme Zola ou Balzac.Alors Vian cherche à nous etonne joie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ginchiyo
Posteur en quête


Messages : 98
Inscription le : 15/10/2011
Localisation : anywhere but here

MessageSujet: Re: Boris Vian   Mer 19 Oct 2011 - 22:45

Ah oui Exixni c un peu magique c tres immagianire quand meme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive


Messages : 19325
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Boris Vian   Mer 19 Oct 2011 - 22:45

Et même à déstabiliser et à chercher une réaction d'incompréhension chez le lecteur.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ginchiyo
Posteur en quête


Messages : 98
Inscription le : 15/10/2011
Localisation : anywhere but here

MessageSujet: Re: Boris Vian   Mer 19 Oct 2011 - 22:49

mais encore pourquoi il cherche à susciter ce sentiment d'incomprhension chez le lecteur? c pour l'attirer?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive


Messages : 19325
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Boris Vian   Mer 19 Oct 2011 - 22:57

La recherche du pourquoi et donc d'une rationalité dans ce genre d'ouvrage est un peu à contre sens. Vian se pose à la fois en opposition à une vision réaliste, qui d'une certaine façon appauvrie le ressenti immédiat, et le pouvoir de l'imagination, c'est une mise en cause d'une vision du monde habituelle, et trop conventionnelle. En décrivant des choses qui n'existent pas, et qui dans un premier temps peuvent paraître incompréhensibles ou choquante, il voudrait changer la vison trop terre à terre et habituelle du lecteur et provoquer une réaction, une autre vision des choses. N'oublions pas aussi, qu'en plus de ses textes en prose, il a aussi écrit des poèmes.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ginchiyo
Posteur en quête


Messages : 98
Inscription le : 15/10/2011
Localisation : anywhere but here

MessageSujet: Re: Boris Vian   Mer 19 Oct 2011 - 23:01

Ah oui j'ai compris merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile


Messages : 16259
Inscription le : 28/06/2010
Age : 25
Localisation : Thonon

MessageSujet: Re: Boris Vian   Mer 19 Oct 2011 - 23:12

Suspect

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Boris Vian   Jeu 15 Déc 2011 - 21:42

L'Ecume des jours

Le livre qui m'a fait aimer lire. On en a tous un je pense, un livre révélateur qui vous faire vous dire : comment ai-je pu ne pas le lire plus tôt ? Comment la lecture ne fut elle pas ma passion depuis longtemps ?
Eh bien pour moi ce fut cette oeuvre qui me révéla mon goût pour les livres.
Le style de l'écriture est simple et c'est cette simplicité qui fait sa beauté, on voyage facilement dans l'univers de Vian, il est accessible. L'on voit bien les souris danser, le nénuphar causer la maladie de la femme du héros, les fleurs de fusil pousser.
Un monde empli de métaphores légères mais porteuses de message philosophique puissant : le pacifisme, la lutte contre les classes sociales etc...
Un chef d'oeuvre de la littérature française.
Revenir en haut Aller en bas
zazou
Posteur en quête


Messages : 60
Inscription le : 12/12/2011
Age : 51
Localisation : Picardie

MessageSujet: Re: Boris Vian   Dim 15 Jan 2012 - 12:44

Je sens que je vais décevoir tous les fans de Boris Vian.

J'ai abandonné ma lecture de J'irai cracher sur vos tombes alors que j'en étais presqu'à la moitié. J'aime le style de Boris Vian et sa façon d'étaler les évènements dans le temps en laisser planer un certain mystère. Mais je n'aime pas du tout certaines scènes trops "crues". Pour moi, le sujet de base est me semble-t'il : le racisme et le besoin de Lee Anderson de venger sa famille. Certains détails de certaines scènes (notamment celles de sexe) me semblent inutiles pour comprendre la vie que mène les "blancs". Le racisme est au second plan et la machination que Lee Anderson met en place est trop évasive. Il est vrai que je suis sensible et que certains passages m'ont bouleversée (celui avec les 2 très jeunes filles par exemple). Ils n'étaient pas nécessaires à mon goût, ou du moins, ils auraient pu être seulement suggérés au lieu d'être tant détaillés.

Quant à L'écume des jours que j'ai moi aussi étudié au collège, j'avoue qu'à cet âge je n'avait pas bien aimé et compris les métaphores de l'auteur. Avec le recul et l'âge (!!!), je comprends mieux et n'ai pas envie de le relire. Je préfère rester sur un souvenir et découvrir d'autres auteurs.

Désolée pour les fans

Boris Vian n'en demeure pas moins un fabuleux écrivain, un génie en musique, un homme respectueux et défenseur de l'être humain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque


Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Boris Vian   Dim 15 Jan 2012 - 14:07

Grande amatrice de L'écume des jours depuis mon adolescence (c'était un de mes livres préférés), je te rejoins quant au malaise éprouvé à la lecture de J'irai cracher sur vos tombes...Je n'ai jamais pu le terminer et pourtant j'ai tenter plusieurs fois de le lire.
Quelle différence d'ailleurs dans les deux titres mêmes!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque


Messages : 24647
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Boris Vian   Dim 15 Jan 2012 - 14:53

Vian a écrit ses polars pour des raisons alimentaires. Il n' a jamais eu beaucoup de succès littéraire de son vivant, meme si des écrivains comme Quneau l' aimait beaucoup. Et il en ressentait de l' amertume. Quel écrivain accepte de bon gré de ne pas etre reconnu ?

Boris Vian connaissait par ailleurs parfaitement le roman noir et il en avait traduit quelques uns. Il s' est contenté d' imiter le genre avec une sorte d' autodérision. Tout comme il faisait des pastiches de rock avec son ami Henri Salvador.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ginchiyo
Posteur en quête


Messages : 98
Inscription le : 15/10/2011
Localisation : anywhere but here

MessageSujet: Re: Boris Vian   Dim 15 Jan 2012 - 18:30

les jeunes ecrivains au XXe siecle sont influences par la deuxieme guerre mondiale et la traumatisme qu'elle a cause.Boris Vian en plus avec sa maladie ''n'etait pas un homme ordinaire ou normale,il etait accable par le sentiment de la mort c'est pourquoi aussi je pense que la plupart de ses ecritures etaient anormales.

@Zazou: j'esperais de te faire change d'avis 'No' mais on ne peut aimer tous la meme chose,desole.


Dernière édition par Ginchio le Dim 15 Jan 2012 - 18:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque


Messages : 24647
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Boris Vian   Dim 15 Jan 2012 - 18:40

Ginchio a écrit:
les jeunes ecrivains au XXe siecle sont influences par la deuxieme guerre mondiale et la traumatisme qu'elle a cause.Boris Vian en plus avec sa maladie ''n'etait pas un homme ordinaire ou normale,il etait accable par le sentiment de la mort c'est pourquoi aussi je pense que la plupart de ces ecritures etaient anormales.

@Zazou: j'esperais de te faire change d'avis 'No' mais on ne peut aimer tous la meme chose,desole.

Mais si, Ginchio, on peut changer d' avis, de temps en temps et toute sa vie. Simplement, on évolue, les yeux ouverts et tous les sens en alerte...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Boris Vian   Aujourd'hui à 21:14

Revenir en haut Aller en bas
 
Boris Vian
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» Boris Vian, ou l'amour de ma vie.
» le Landemer
» Meilleurs livres ?
» Boris Cyrulnik a écrit ...
» Évian-les-Bains (74)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: