Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Tarjei Vesaas [Norvège]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Tarjei Vesaas [Norvège]   Jeu 1 Fév 2007 - 20:08



Citation :
Tarjei Vesaas, né à Vinje (comté du Telemark) le 20 août 1897, décédé à Oslo le 15 mars 1970, est un écrivain norvégien de langue néo-norvégienne (nynorsk).

Ses parents possédaient la ferme de Vesås et Tarjei, l'aîné des trois fils, devait hériter de l'exploitation familiale pour prendre la succession de son père. Les parents étaient des personnes relativement cultivées qui entretenaient l'intérêt de la lecture, souvent collective et à voix haute, lors des longues et sombres soirées d'hivers.

[...]Après son service militaire en 1919 dans la capitale où il découvre avec plaisir le théâtre, il se met à écrire de petits articles et poésies pour les journaux locaux. Il compose alors durant son temps libre un premier roman « épais et tragique », qui sera refusé par le plus grand éditeur en langue néo-norvégienne. Cela l'affecte - il détruira le manuscrit en le brûlant - mais peu de temps après il remporte le premier prix d'un concours de poésie[...].
Le second manuscrit refusé sera un recueil de poésies en prose, et c'est à partir du quatrième essai, Menneskebonn, qu'il sera édité, en automne 1923. Le roman qui suit lui donne accès à des bourses d'État pour voyager et travailler.

Vesaas traverse alors l'Europe en 1925, puis il voyage de nouveau en 1927, grâce à ces bourses.
[...]
En 1934, il s'installe avec sa femme à Midtbø, ferme construite par son grand-père maternel, tout près de la ferme de ses parents.
[...]
Tarjei a reçu le prix de Venise de 1953 pour le recueil de nouvelles Les Vents (Vindane), en 1957 le Doblougprisen, et en 1964 le prix du conseil nordique pour le roman Le Château de glace (Is-slottet 1963). Il était également vice-président de Den norske Forfatterforening (L'Association norvégienne des Écrivains) de 1963 à 1966. En 1964 il a institué le prix « Tarjei Vesaas » des débutants, pour aider les jeunes écrivains.

[...]
Son œuvre est dominée par les thèmes existentiels du Mal, de l'Absurde, ainsi que par l'omniprésence de la Nature. Elle se caractérise par une forte dimension symbolique et onirique.

Bibliographie

Citation :
Index: (cliquez sur les numéros de page pour y accéder directement)

Traductions françaises
1971 Les Ponts, Pages 1, 3
1975 Les oiseaux, Pages 1, 2, 4, 5,
1975 Palais de Glace, Pages 1, 2, 5,
1979 L'incendie,
1993 Le Germe, Page 3
1993 La maison dans les ténèbres,
1993 Le vent du Nord, nouvelles,
1994 L'arbre de Santal, Page 6
1997 La blanchisserie, Page 6
1998 Une belle journée, Page 7
1999 Les chevaux noirs,
2003 La barque, le soir,
2006 Être dans ce qui s'en va,

Au théâtre:
Palais de glace Page 2
La barque, le soir pages Page 3

Citation :
mise à jour  le 13/05/2013, page 7




Palais de glace

Un petit village norvégien à la fin de l'automne.Unn et Siss ont douze ans . Siss est volontaire, toujours meneuse de jeu dans son groupe d'amis. Unn est nouvelle à l'école comme dans le pays, de père inconnu et récemment orpheline de mère. Elle refuse l'invitation de Siss à partager les jeux de leur groupe. Cette sauvagerie n'empêche pas qu'une attirance s'établisse entre elles et que finalement Unn invite Siss à venir la voir. Elles deviennent amies, d’une manière mystérieuse et passionnelle.

Un jour, Unn part dans la campagne figée par le froid, vers un palais de glace que l'hiver sculpte dans les eaux de la cascade...

Unn va disparaître et Siss coupe toute communication avec ses parents, ses amis. Elle s'isole, pour rester fidèle à la promesse qu'elle s'est faite de ne jamais oublier Unn.

Tarjei Vesaas peint en maître la beauté de l'hiver norvégien.


Dernière édition par kenavo le Lun 11 Mar 2013 - 8:25, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Tarjei Vesaas [Norvège]   Ven 2 Mar 2007 - 1:12

LES OISEAUX (paru en 1957)

Comment peut-on « dévorer » page après page un livre où il ne se passe presque rien ?…Et pourtant, c’est ce qui m’est arrivé…

Tout est au rythme lent de Mattis, un « simple d’esprit » qui vit seul avec sa sœur Hege…Les parents sont morts, ils ont tous deux la quarantaine et on les dirait depuis toujours dans cette maison modeste au bord d’un lac.

Avec Hege qui tricote sans fin pour qu’ils aient de quoi vivre. Hege qui veille sur ce frère spécial.

Elle voudrait qu’il se rende utile… Alors parfois, pour lui complaire, il part chercher du travail dans les fermes avoisinantes, du travail à la journée. Mais Mattis est si lent que personne ne le garde…

Toute l’activité de Mattis se cantonne dans sa tête…Ses pensées, ses questions, ses craintes…Voilà ce qui l’occupe complètement…Ce qu’il imagine et qu’il croit important…Et aussi ce qu’il sait bien que les autres disent de lui…et d’eux…

Une passée de bécasse au-dessus de la maison et sa vie va en être changée !

L’orage qui foudroie un des deux arbres morts en face de chez eux…et c’est mauvais signe ! …Tout le monde n’appelle-t-il pas ces deux arbres morts Hege et Mattis…Mattis, ça, il le sait …

Ce qui plaît le plus à Mattis, c’est de se déplacer avec sa vieille barque sur le lac. Il est bien rare qu’il ramène du poisson mais ramer c’est en accord avec la succession de ses pensées…Encore faut-il qu’il pense à colmater les trous de la barque, sinon il va encore devoir écopper…Et c’est dangereux, il ne sait pas nager !

Un jour, grâce à sa barque, il fait la rencontre de deux jeunes filles qu’il ramène jusqu’au village…Fier sous les yeux des villageois étonnés…

C’est décidé…il sera passeur…Il y trouvera sa dignité et sa raison d'être. Bien qu’il n’y ait jamais personne qui veuille traverser le lac.

Sauf une fois…un homme, Jörgen, et Mattis l’ invite …Jörgen restera chez eux…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Tarjei Vesaas [Norvège]   Ven 2 Mar 2007 - 1:18

«Dès sa plus tendre enfance, Tarjei Vesaas a su que la réalité était double, qu'un trésor était caché dedans auquel n'ont accès que les humbles, les petits ou les simples parce qu'ils savent encore aimer, qu'ils ne dissèquent, ne provoquent ni ne torturent leur jouissance, leur bonheur, parce qu'ils sont d'accord, de toujours, comme par grâce».

Régis Boyer, traducteur des ''oiseaux''
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Tarjei Vesaas [Norvège]   Ven 2 Mar 2007 - 1:27

Les oiseaux

Extrait:

« Dans le fossé boueux, il y avait des empreintes légères de pattes d’oiseau, et puis quantité de petits picotis ronds et profonds dans la terre marécageuse. C’était la bécasse qui était passée par là. Les trous profonds avaient été faits par le bec de l’oiseau à la recherche de quelque chose de mangeable, et parfois c’étaient seulement de petits picotis : c’était son écriture.
Mattis se pencha et lut. Regarda les légères empreintes dansantes. L’oiseau est si léger, si beau, pensa-t-il. Mon oiseau marche si légèrement dans le marécage quand il est fatigué du ciel.
Tu es toi, voilà ce qui était écrit.
C’était vraiment une salutation.


Mattis cherche un bâton et marqua une réponse dans une tache intacte de vase. Il n’employa pas de lettres ordinaires, c’était pour la bécasse n’est-ce pas ? Aussi employa-t-il l’écriture d’oiseau lui aussi. »

La bécasse comprendra. Elle comprend. Elle répond. De jour en jour l’homme et l’oiseau s’écrivent ainsi dans la terre. De jour en jour ils se comprennent.

Mais Mattis a tellement envie de partager son secret…Il parle de la bécasse à ce garçon qui est chasseur…pourquoi ? Et les mots lui échappent de la bouche malgré lui et pointent vers un autre, « un sage, un fort, un des qui-comprend-tout-clairement »…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sahkti
Envolée postale
avatar

Messages : 260
Inscription le : 21/11/2007
Age : 42
Localisation : Belgo-Suisse

MessageSujet: Re: Tarjei Vesaas [Norvège]   Sam 24 Nov 2007 - 17:41

PALAIS DE GLACE

Siss est une fillette de onze ans, meneuse de la classe, qui voit arriver Unn, une nouvelle, orpheline venue vivre chez sa tante. après quelques jours d'observation, Unn invite Siss chez elle pour passer quelques heures. Les deux fillettes se confrontent silencieusement pour découvrir qu'elles ne font qu'une en réalité sur le plan des idées et des émotions. Unn semble vouloir confier un secret à Siss, mais elle n'y arrive pas, la peur est là. Cela n'empêchera pas Siss de devenir la détentrice de tous les non-dits de cette soirée et gardienne de l'âme de Unn. Parce que Unn va disparaître, le lendemain matin, au coeur d'un palais de glace envoûtant et diabolique.

Tarjei Vesaas est norvégien. Le froid, la glace, la neige et les nuits sans fin il connaît... et il le raconte très bien.
Une ambiance très particulière de froid polaire que l'auteur fait ressentir à merveille, tout comme les tourments qui peuvent habiter deux fillettes de onze ans qui découvrent la force de l'amitié et aussi de la peur. Beauté et poésie de l'écriture de Tarjei Vesaas qui sait comment faire pour entretenir mystère et tension tout en ne dénaturant pas la douceur qui se dégage de son magnifique récit. Un gros coup de coeur pour cette langueur, cette manière de prendre son temps pour dire les choses et les faire ressentir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sahkti
Envolée postale
avatar

Messages : 260
Inscription le : 21/11/2007
Age : 42
Localisation : Belgo-Suisse

MessageSujet: Re: Tarjei Vesaas [Norvège]   Sam 24 Nov 2007 - 17:41

LES PONTS

Etrange texte dont il est difficile de parler sans raconter toute l’histoire. Torvil et Aude ont 18 ans, ce sont des amis d’enfance, leurs parents ont construit des maisons jumelles afin de pouvoir vivre côte à côte ; ils nourrissent le rêve que leurs enfants se marient ensemble, histoire de prolonger cette vibrante amitié. Un jour de promenade dans la forêt, Aude et Torvil se retrouvent face à un drame (dont je ne veux rien vous dire) qui va bouleverser toute leur vie. Une rencontre va prendre une place très importante dans leurs destinées et les pousser à affronter leurs querelles identitaires. Dix-huit ans, un âge charnière en ce qui les concerne, pas vraiment adulte mais plus tout à fait enfant. De face à face en questionnements intérieurs, Aude, Torvil et Valborg (la troisième protagoniste du roman) se découvrent et tentent d’avancer dans leur vie, cahin-caha.

C’est une histoire pesante, l’atmosphère très intimiste est lourde et parfois étouffante. Heureusement que Tarjei Vesaas est un expert de l’économie de mots, les dialogues sont lacunaires, les faits à peine évoqués, car cela permet de respirer un peu tant les ambiances sont oppressantes. Ces deux jeunes en apparence insouciants (un rythme de vie réglé, sans anicroche, un destin cousu de fil blanc) éprouvent de vives souffrances existentielles qui sont admirablement bien traduites par les ambiances et les décors : une forêt sombre et devenue source de mystère malgré les années passées à s’y balader, une succession de ponts symbolisant ce passage douloureux entre l’adolescence et le monde des adultes, des parents omniprésents tout en étant complètement invisibles… Un style épuré, et en même temps, un roman tellement chargé de symboles et d’interrogations, de pistes à suivre vers lesquelles nous guide l’auteur sans jamais nous y emmener tout à fait. C’est un roman très riche à méditer longuement après l’avoir refermé, des réponses apparaissent les unes après les autres, permettant d’y voir plus clair après coup, car pendant le récit, c’est nébuleux et parfois irrespirable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Tarjei Vesaas   Dim 23 Déc 2007 - 20:06

L E S O I S E A U X

J'ai moi aussi aimé ce livre qui fait partie de mon anthologie personnelle...

Les Oiseaux, c'est essentiellement l'histoire de Mattis, un innocent, un peu comme le Benjy du Bruit et la fureur de Faulkner. Il sait des choses
qu'il ne peut dire, et en voit d'autres invisibles aux autres.

En somme , il est doté de sens mystérieux qui le rendent inférieur aux autres- du moins en apparence- parcequ'incapable d'affronter ce qu'ils nomment "réalité" ou de nommer celle qu'il percoit avec leurs mots à eux.
Il bouillonne pourtant d'une sensibilité intérieure qu'il voudrait montrer, mais dont il se sent incapable. Il est plein de visions merveilleuses mais qui s'évanouissent dès qu'il se met en devoir de les raconter ou de les vivre.
Alors il choisit de vivre ses reves comme s'ils étaient la seule réalité.

Comme Benjy, il ne peut vivre que par les autres, parceque sous son apparence d'homme, Benjy est resté un enfant à bien des égards, et comme eux, il a besoin d'etre aimé et protégé. Mais les adultes ont franchi le seuil définitif qui les rend inaptes à le comprendre.
Pour eux, il est un homme et doit assumer sa condition d'homme comme eux, sinon il n'est qu'une sorte d'infirme pitoyable.

Seuls les oiseaux semblent aimer Mattis véritablement. Et lui, comprend toujours leurs messages. C'est dans leurs bruits d'ailes, dans leurs empreintes légères qu'ils laissent dans les fossés, que Mattis déchiffre une
écriture qui lui est destinée.


Le temps d'une journée, ses reves les plus fous deviennent réalité, et le font sortir de lui meme, devenir l'égal de ceux qu'il admire le plus.
Ce jour-là, il est accueilli gentiment par deux jeunes filles avec qui il fait une promenade en barque.
Mais la promenade s'achève, et avec elle l'espoir d'etre devenu quelqu'un
d'autre. Comme un malheur n'arrive jamais seul, sa soeur, l'etre le plus aimé jusque là, se déourne de lui.

Alors, désespéremment, mais de toutes ses forces et de toute sa volonté, Mattis essaie de forger lui-meme son propre destin, et c'est ce qui rend ce livre pathétique.

Je crois que Vesaas a voulu montrer que seuls les simples ont accès à une réalité cachée, parcequ'ils savent aimer simplement et rever naturellement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Tarjei Vesaas [Norvège]   Dim 23 Déc 2007 - 23:27

Sakhti...Bix...Je suis contente de voir remonter ce fil consacré à Tarjei Vesaas, j'ai tellement aimé Les oiseaux et Palais de glace...
Je viens de noter Les ponts...Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Burlybunch
Agilité postale
avatar

Messages : 870
Inscription le : 29/09/2007
Localisation : Ci et là

MessageSujet: Re: Tarjei Vesaas [Norvège]   Ven 11 Jan 2008 - 22:55

coline a écrit:
Un petit village norvégien à la fin de l'automne.Unn et Siss ont douze ans . Siss est volontaire, toujours meneuse de jeu dans son groupe d'amis. Unn est nouvelle à l'école comme dans le pays, de père inconnu et récemment orpheline de mère. Elle refuse l'invitation de Siss à partager les jeux de leur groupe. Cette sauvagerie n'empêche pas qu'une attirance s'établisse entre elles et que finalement Unn invite Siss à venir la voir. Elles deviennent amies, d’une manière mystérieuse et passionnelle.

Un jour, Unn part dans la campagne figée par le froid, vers un palais de glace que l'hiver sculpte dans les eaux de la cascade...

Unn va disparaître et Siss coupe toute communication avec ses parents, ses amis. Elle s'isole, pour rester fidèle à la promesse qu'elle s'est faite de ne jamais oublier Unn.

Tarjei Vesaas peint en maître la beauté de l'hiver norvégien.
L'amitié et la mort, des sujets déjà autant traités, mais pourtant cette lecture est délicieuse. Fort, paisible et beau. La narration est remarquable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Burlybunch
Agilité postale
avatar

Messages : 870
Inscription le : 29/09/2007
Localisation : Ci et là

MessageSujet: Re: Tarjei Vesaas [Norvège]   Ven 25 Avr 2008 - 20:11

Alors que j'achetait Les Oiseaux et Le Germe, le vendeur a inisité L'Incendie. Quelqu'un l'a-t-il lu?
De même pour Le Germe, dont j'ai par curiosité entamé les premières pages...
clown
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Tarjei Vesaas [Norvège]   Ven 25 Avr 2008 - 20:30

Burlybunch a écrit:
Alors que j'achetait Les Oiseaux et Le Germe, le vendeur a inisité L'Incendie. Quelqu'un l'a-t-il lu?
De même pour Le Germe, dont j'ai par curiosité entamé les premières pages...
clown

Je ne les ai pas lus mais je reviendrai forcément à Tarjei Vesaas...aime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Palais de glace   Ven 11 Juil 2008 - 6:17

Palais de glace

Citation :
Quatrième de couverture

Le don de Tarjei Vesaas, peut-être le plus grand écrivain norvégien de ce siècle (1897-1970), aura été de savoir abolir la dérisoire ligne de démarcation entre vie et mort, solitude et présence. Il n'y a pas d'explication toute prête à proposer de ce chef-d'œuvre qu'est Palais de glace, tant la symbolique en est riche et les harmoniques multiples. Peut-être ne s'agit-il que d'une variation intensément poétique sur le grand secret du thème sacré : l'amour plus fort que la mort. Les deux petites filles qui s'aiment à en mourir, qui aiment l'amour plus qu'elles-mêmes réalisent leur rêve fou, l'une dans la fantastique splendeur de la cascade figée par le gel en un sublime château de glace, l'autre dans un immatériel palais du souvenir.

Ecriture poétique, paysages féeriques, le début de l’hiver norvégien et l’amitié de deux petites filles dont l’une des deux disparaîtra dans une cathédrale de glace. Récit sur la mort, le renoncement, la dépression, l’hiver, le froid, le cycle des saisons, le travail de deuil suivi de l’acceptation, le retour à la vie et la réapparition du printemps.

Une belle allégorie toute en langueur où l’amitié, la fidélité occupent une place prépondérante : comment tenir sa promesse, à savoir ne pas oublier l'autre, sans s’éteindre à son tour en s'identifiant à la personne disparue et choisir de poursuivre sa route malgré tout...

Difficile d’émettre un avis tranché sur ce court roman, qui est de toute beauté tout en étant déstabilisant, avec l’impression parfois de ne pas bien tout comprendre. Je crois qu’il faut se laisser prendre par la magie de l'écriture sans trop se poser de questions, un peu comme dans un roman de Murakami, même si le registre est différent.
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Tarjei Vesaas [Norvège]   Ven 11 Juil 2008 - 16:02

Je profite de la remontée de ce fil pour redire combien est beau le roman Les oiseaux (voir plus haut)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Tarjei Vesaas [Norvège]   Ven 11 Juil 2008 - 18:14

Il est dans ma LAL. Merci Coline de nous rappeller de le lire.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Tarjei Vesaas [Norvège]   Ven 11 Juil 2008 - 18:30

Pour ce que j'ai lu de Vesaas, il est surtout l'auteur des Oiseaux et à un degré moindre de Palais de glace.
Mais Les Oiseaux, c'est un vrai coup de coeur. D'ailleurs, j'en ai parlé...
colibri
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tarjei Vesaas [Norvège]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tarjei Vesaas [Norvège]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 9Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Norvège - croisière au nord - juin 2011
» Campagne de Norvège
» Saumon de Norvège = surtout NE plus en manger !!!
» Deux frégates françaises chassent le sous-marin en Norvège
» F912 WANDELAAR (la collection photos de BERU)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nordique (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: