Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Johann Wolfgang von Goethe [Allemagne]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Johann Wolfgang von Goethe [Allemagne]   Mer 8 Avr 2009 - 22:21



Biographie de Johann Wolfgang von Goethe

Précurseur du mouvement romantique européen, Johann Wolfgang von Goethe est sans conteste l'une des plus grandes personnalités de la littérature allemande. Fils d'une famille bourgeoise fortunée, il reçoit une éducation approfondie : il lit à 3 ans et connaît le latin et le grec à 7 ans. Après des études de droit à Leipzig puis à Strasbourg, le jeune homme obtient son doctorat et devient avocat de la cour impériale. L'année 1794 marque la rencontre fondamentale avec Schiller et sa collaboration à la revue Les Heures. Passionné de musique, Goethe fait la connaissance de Mozart et Beethoven. Ce dernier compose la musique pour accompagner l'une des oeuvres de l'écrivain, 'Egmont'. Maîtrisant tous les genres - poésie, théâtre, roman... - son oeuvre immense a placé l'Allemagne, pendant plus d'un demi-siècle, au premier plan littéraire. Féru de sciences, l'écrivain côtoie Arthur Schopenhauer, avec qui il discute de sa théorie des couleurs. Son intérêt se porte également sur l'histoire naturelle et il publie un essai sur la métamorphose des plantes. Ses deux chefs-d' oeuvre universels, 'Faust' et 'Les Souffrances du jeune Werther', ont influencé toute l'Europe et ont traversé les générations en conservant intact leur génie. Johann Wolfgang von Goethe est la figure de proue de deux mouvements littéraires : le Sturm und Drang - qui succède à la période des Lumières et annonce le romantisme - et le classicisme de Weimar.

Bibliographie

Citation :
Index: (cliquez sur les numéros de page pour y accéder directement)

Romans
   Les Souffrances du jeune Werther (Die Leiden des jungen Werthers) (1774); Pages 1
   Les Années d'apprentissage de Wilhelm Meister (Wilhelm Meisters Lehrjahre) (1796); Pages 3
   Les Affinités électives (Die Wahlverwandschaften) (1809)
   Les Années de voyage de Wilhelm Meister (1826)

Théâtre
   L'Amant capricieux (Die Laune des Verliebten) ;
   Goetz de Berlichingen (Götz von Berlichingen)(1773)
   Mahomet (Goethe) (1772-1773)
   Clavigo (1774)
   Stella (1776)
   Iphigénie en Tauride (1779)
   Nausicaa (1787)
   Egmont (1789)
   Torquato Tasso
   Le Grand Cophte (1790)
   Le Général citoyen (1793)
   Les Révoltés (1793)
   La Fille naturelle (1804)
   Écrits sur les Lumières et la Philosophie de l'histoire contenant les notes inédites de Goethe à sa traduction du Neveu de Rameau de Diderot (1805), Éditions de l'Épervier, 2010
   Faust I (1808) et II (1832, posthume) Pages 2, 3

Citation :
Mise à jour le 19/12/2011, page 3


On a fait une Lecture en commun pour cet auteur (2)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Explication.   Mer 8 Avr 2009 - 22:30

Un des textes les plus connus:

Les souffrances du jeune Werther résumé.

La plus grande partie de l'action est racontée sous forme de lettres que Werther adresse à son ami Wilhelm Humml.

Werther, le jeune homme qui ignore encore ce qu'il souhaite faire de sa vie, fuit la ville en s'installant dans un petit village bourgeois décrit sous le nom de « Wahlheim » ou « W ». (en allemand chez-soi choisi). Là, il aime à se promener dans la nature où il s'exerce à l'art du dessin, puisqu'il se considère comme un artiste. Un jour, il est invité à un bal, au cours duquel il rencontre Charlotte (Lotte), fille de notables, qui, depuis la mort de sa mère, s'occupe de ses huit frères et sœurs. Werther sait dès le départ qu'elle est fiancée ; cependant, il n'en tient pas compte et tombe immédiatement amoureux d'elle. Durant le bal, un orage éclate. Ils pensent tous deux au même poème de Klopstock et prennent conscience de leurs profondes affinités. A partir de ce moment, Werther et Lotte passent beaucoup de temps ensemble.

Quand Albert, le fiancé de Lotte, revient d'un voyage d'affaires, les sentiments de Werther ont changé progressivement. La présence du fiancé lui fait prendre conscience que son amour est sans espoir. Bien qu'Albert soit un homme sympathique et bon, les rapports entre lui et Werther restent tendus. Lorsque Werther réalise enfin qu'il ne pourra pas approfondir sa relation amoureuse avec Lotte, il quitte la ville pour prendre ses distances. Werther travaille pendant un temps chez un ministre, mais la pédanterie et l'étroitesse de l'étiquette détruisent tous ses espoirs. Il ne peut s'identifier à la couche sociale supérieure et à la vie des nobles. Déçu, il rentre à la ville de W. Entre-temps, Lotte et Albert se sont mariés.

Quand Werther rend visite à Lotte un soir peu avant Noël en l'absence d'Albert et lui lit un passage d’Ossian, il se laisse emporter par ses sentiments, enlace Lotte et l'embrasse. Cependant Lotte se dégage de l'étreinte de Werther et lui dit qu'elle ne veut plus le revoir jusqu'au jour de Noël (dans 4 jours). Après cet événement, Werther est en proie au désespoir. Il écrit une lettre d'adieu, emprunte les deux pistolets d'Albert, prétextant un voyage, et se tue. Le lendemain matin, il est retrouvé gravement blessé, dans son habit caractéristique bleu et or : il meurt finalement aux alentours de midi. Le livre Emilia Galotti de Lessing est resté ouvert sur son pupitre. Werther s'étant suicidé, il n'aura pas droit à un enterrement chrétien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Pour ma part.   Mer 8 Avr 2009 - 22:40

Je n'ai lu de Goeth que Les souffrances du jeune Werther.
Livre dur à lire de part l'écriture romantique. Personnellement la souffrance de Werther est touchante, il y a un fort jeu de symbole et pendant longtemps mon âme et mon coeur ont cherché sur terre un homme pareil. Un passage que j'ai beaucoup aimé et qui se situe au début du livre:


"J'ai rassemblé avec soin tout ce que j'ai pu recueillir de l'histoire du malheureux Werther, et je vous l'offre ici. Je sais que vous m'en remercierez. Vous ne pouvez refuser votre admiration à son esprit, votre amour à son caractère, ni vos larmes à son sort.
Et toi, homme bon, qui souffres du même mal que lui, puise de la consolation dans ses douleurs, et permets que ce petit livre devienne pour toi un ami, si le destin ou ta propre faute ne t'en ont pas laissé un qui soit plus près de ton cœur."

Si j'apprend la langue allemande c'est pour pouvoir entre autre un jour lire des gens comme Goeth ou Hegel dans leur langue! Dèes que j'ai le temps je lirai Faust. Pièce que j'aimerai voir à l'opéra!
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Johann Wolfgang von Goethe [Allemagne]   Mer 8 Avr 2009 - 22:53

Merci pour ce fil Lara,

j'en ai lu du Goethe.. il faisait partie de nos cours d'allemand, Le Faust est au programme pour le bac..
Mais dans le temps je n'avais pas une prédilection pour cette littérature..

J'adore surtoutet quand des auteurs s'approprient des écrits d'autres et en créent du nouveau

En ce qui concerne Goethe, et notamment le jeune Werther, il y a deux lectures qu'on peut noter:

Thomas Mann, Lotte à Weimar
Citation :
Résumé
Septembre 1816, Weimar. Une paisible matrone arrive à l'hôtel de l'Éléphant. Elle est très vite identifiée comme étant, à quarante-quatre ans de distance, la Lotte de Werther. Toute la petite ville est alertée, et Charlotte assaillie de visites. Elle reçoit enfin l'invitation tant attendue de Goethe lui-même.
bonne lecture, surtout aussi pour découvrir cet auteur majeur de la littérature allemande du 20e siècle Wink

et puis

Ulrich Plenzdorf, Les nouvelles souffrances du jeune W.
Citation :
Il évoque le mal-être d'un jeune Allemand de l'Est, tirant des parallèles entre sa vie et celle de Goethe.
Auteur allemand qui a fait 1950 le pas de l’Ouest à l’Est et qui signait là son plus grand succès. Je dirais un des livres les plus important de la littérature de l'ancienne RFA

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Noté   Mer 8 Avr 2009 - 22:57

Ok je note, cela peut-être intéressant. Je ne connais pas du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Johann Wolfgang von Goethe [Allemagne]   Jeu 9 Avr 2009 - 21:00

J'ai découvert Goehe sur le tard, et il est très très haut dans mon panthéon. J'aime en particulier ses romans, Werther, mais encore plus Les affinités électives, et aussi beaucoup la première partie de Wilhem Meister.

En ce qui concerne les opéras inspirées par Faust il y en a toute une série, la plus jouée étant sans doute le Faust de Gounod (l'opéra préférée de Boulgakov), il y a aussi La damnantion de Faust de Berlioz, qui bien que n'étant pas un opéra à proprement parlé, est montée telle quelle de nos jours.
Parmi d'autes opéras sur le thème que je connais il y a le Faust de Louis Spohr, Mefistofele de Boito, Le doctor Faust de Ferrugio Busoni.
Et il y a deux ou trois ans j'ai assité à un opéra contemporain, Faustus, the last nigth de Pascal Dusapin, mais là c'était inspiré de la pièce de Marlowe (un dramaturge anglais contemporain de Shakespeare.
Et je suis loin de les connaître tous........

Un mythe inépuisable

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Opéra!   Jeu 9 Avr 2009 - 21:05

Je rêve d'aller à l'opéra, je ne sais pas trop pourquoi, mais c'est une envie qui m'est venue depuis peu. Peut-être que c'est le théâtre qui m'a donné cette idée, je sais la différence entre un texte joué avec une mise en scène et un texte lu. Et là un texte magnifique avec de la musique grandiose dans une salle imposante cela doit être quelques chose!
Revenir en haut Aller en bas
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Johann Wolfgang von Goethe [Allemagne]   Jeu 9 Avr 2009 - 21:09

Alors ce fil est fait pour toi

http://parfumdelivres.niceboard.com/pieces-vues-par-des-parfumes-f61/et-si-vous-alliez-a-l-opera-t3974.htm

Et de toute façon Marko ne vas plus te lâcher avant que tu ne succombe

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tom léo
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2698
Inscription le : 06/08/2008
Age : 54
Localisation : Bourgogne

MessageSujet: Re: Johann Wolfgang von Goethe [Allemagne]   Ven 10 Avr 2009 - 18:31

Je ne pourrais pas ne pas écrire dans un tel fil, mais où commencer?
Je pense qu'étant allemand, je devrais d'abord dire que même si on a moins d'affinités avec l'auteur que dans un temps passé, Goethe reste incontournable et presque indépassable. Je suis reconnaissant à Lara de lui ouvrir un fil!
On a l'impression que dans l'Allemagne de la première moitié du XIXème siècle tout le monde se référait à lui: on venait le voir comme, plus tard en Russie, on venait voir Tolstoi. Car Goethe réunissait en lui plus qu'une écriture, mais aussi - comme mentionné - un approche qui fascinait beaucoup, qui était admiré.

Concernant le "Werther", il semble qu'il y a beaucoup d'autobiographique là-dedans. Je n'ai plus en tête les détails, mais Goethe lui-même avait vécu une liaison amoureuse avec une femme marié...
Il semble que - peut-être détail étonnant - que ce livre avait vraiment suscité une vague de suicide en Allemagne. C'est pour cela que le livre fut vu d'un mauvais oeil aussi, car mènant vers un certain desespoir.

Oui, il y a tellement d'oeuvres de lui..., mais l'oeuvre clé restera probablement le "Faust". Comme Arabella disait, le Faust reprend un mythe ancien, le pacte avec le diable. De la ou les versions de Goethe restent une multitude de tournures, de vers qu'on connait encore aujourd'hui (sans forcement savoir d'où cela vient!).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Johann Wolfgang von Goethe [Allemagne]   Ven 10 Avr 2009 - 19:23

Concernant Goethe, je reste quasiment traumatisé par Les Souffrances du Jeune Werther, version pièce de théâtre vue avec l'école.
C'était très branchouille.
De ce dont je me souviens, à un moment un homme et une femme sont sur scène. Ils mastiquent du chewing-gum, se passent un paquet de M&M's.
Puis on entend un bruit de réacteur ; un avion passe.
La femme lève un bras, le replie légèrement et s'exclame théâtralement (normal, on est au théâtre) : "l'âme de ma mère passe".

Voilà comment, grâce à l'école et aux sorties culturelles, on peut être dégoûté d'un auteur important.

Ah oui, Arabella... Sans parler de Berlioz ou de Gounod (bien connus), j'avais bien aimé le Mefistofele de Boito. Il faudra que je lui rejette une paire d'oreilles...


Dernière édition par eXPie le Ven 10 Avr 2009 - 21:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Johann Wolfgang von Goethe [Allemagne]   Ven 10 Avr 2009 - 21:28

eXPie a écrit:
Concernant Goethe, je reste quasiment traumatisé par Les Souffrances du Jeune Werther, version pièce de théâtre vue avec l'école.

Comme quoi l'original est toujours préférable à l'imitation rire

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Johann Wolfgang von Goethe [Allemagne]   Ven 1 Mai 2009 - 10:24

J'ai mis la main sur Faust!! Avec une traduction de Gérard de Nerval! Dès que j'ai du temps je me mets à la lecture. Il faut avant que je finisse En attendant Godo de Samuel Beckett, j'en suis au début seulement mais là j'ai un super week-end en perspective avec assez de temps pr faire ce que je veux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Johann Wolfgang von Goethe [Allemagne]   Ven 1 Mai 2009 - 10:33

L'oeuvre poétique et romanesque de Goethe ne m'attire pas particulièrement, mais j'ai été très intéressée par des extraits de son Traité des couleurs. Il faudra que je le lise entièrement un de ces jours.
Revenir en haut Aller en bas
Kashima
Envolée postale
avatar

Messages : 111
Inscription le : 13/04/2009

MessageSujet: Re: Johann Wolfgang von Goethe [Allemagne]   Ven 1 Mai 2009 - 12:40

Les Souffrances du Jeune Werther, exactement le genre de classique que j'adore! aime
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://edencash.forumactif.org
emma
Espoir postal


Messages : 24
Inscription le : 03/02/2009

MessageSujet: Goethe   Mar 9 Juin 2009 - 9:32

ça m'enerve serieux ! je ne me souviens plus !
Dans "Les souffrances du jeune Werther" ..... ça se termine au dessus de l'œil droit ou gauche ? C'est con qu'un truc pareil puisse me prendre la tête comme ça !!!
Si un joli ou une belle parfummmmmée pouvait me sortir ce truc de la cafetière : sympa ça serait !! houaips !
Merki d'avance !


PS : biz bellissimmmmmma Queenie ! ( t'as zieuté ? J'arrive toujours pas à parler comme i fô ! ! pourtant làààààà je fais des efforts ! si si !)
aaaarghhhhhhhhhhhhhh !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Johann Wolfgang von Goethe [Allemagne]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Johann Wolfgang von Goethe [Allemagne]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un paysan normand au STO en Allemagne
» Erdogan en Allemagne exige...
» OGM : L'Allemagne interdit à son tour le maïs transgénique de Monsanto
» vedette MBOOT (Allemagne)
» L'Allemagne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature germano-néerlandaise (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: