Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Geraldine Brooks

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Geraldine Brooks   Dim 19 Avr 2009 - 10:09

Geraldine Brooks est née en Australie où elle a grandi. Correspondante de guerre pour le Wall Street Journal onze années durant, elle couvre des combats en Bosnie, en Somalie et au Moyen-Orient. Une incarcération dans les geôles nigériennes la pousse à abandonner sa profession

Elle s'installe alors dans un petit village de Virginie où elle se consacre à la rédaction de son premier roman, « 1666 ».

Lauréate du prix Pulitzer pour « March » en 2006, Geraldine Brooks est également l'auteur d'un essai intitulé « Les Femmes dans l'Islam : Un monde caché ».

« Le Livre d'Hanna » est son troisième roman.

Née en Australie, où elle a grandi, Geraldine Brooks vit à présent à Vineyard, une petite île près du Cap Cod.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Le livre d’Hanna   Dim 19 Avr 2009 - 10:15

Le livre d’Hanna



« Le livre d’Hanna » raconte l’histoire de la célèbre Haggadah de Sarajevo, un ancien manuscrit enluminé vieux de plusieurs siècles. La lecture du texte qui compose la Haggadah commémore un événement capital de l’histoire juive, à savoir la sortie d’Egypte et la libération du peuple juif de l’esclavage. Sa récitation autour de la table familiale lors du repas pascal constitue le rituel annuel de la Pessah (la Pâque juive).



La Haggadah de Sarajevo, d’une valeur considérable, se distingue par la beauté de ses enluminures et son ancienneté. Il se trouve que ce manuscrit a connu une destinée incroyable et que le fait d’avoir survécu aux tourments de l’histoire tient presque du miracle : après avoir quitté l’Espagne d'Isabelle la Catholique lors de l’expulsion des juifs espagnols en 1492, il connu les dernières heures de l'Inquisition vénitienne vers les années 1500, se retrouva ensuite - on se sait trop comment - plusieurs siècles plus tard dans la Vienne antisémite des années 1890 pour se retrouver à Sarajevo dans la tourmente nazie de la seconde guerre mondiale, où il fut sauvée par un bibliothécaire musulman sous le nez des Allemands. La Haggadah survivra enfin à la guerre civile des années 1990 dans une chambre forte d’une banque souterraine de Sarajevo, faisant l’objet de soins particuliers de la part des autorités bosniaques le temps que dura le siège de la ville. Elle est d’ailleurs actuellement conservée au Musée National de Sarajevo.

« Le livre d’Hanna » commence à Sarajevo en 1996. Encerclée par les forces serbes jusqu’en 1995, il ne reste de la ville que ruines et désolations. C’est pourtant dans cette ville qu’une conservatrice australienne passionnée de manuscrits anciens, Hanna Heath, sera dépêchée sur les lieux pour authentifier la célèbre Haggadah, vieille de plusieurs siècles et miraculeusement conservée malgré la guerre. Dépêchée de l'autre bout du monde pour cette mission, Hanna compte bien percer les secrets de ce livre hébreu, de ses sublimes enluminures et de ces hommes et femmes de toutes religions qui l'ont fabriqué, manié et sauvé à travers les âges.

C’est en menant son enquête qu’elle découvrira l'incroyable destin de ce livre sacré, témoin éclatant des drames de l'Histoire auquel lui et son peuple ont survécu.

Geraldine Brooks nous entraîne dans un périple s’étendant sur plusieurs siècles avec tellement de talent que ce fut un réel bonheur de lire ce roman ! Ce récit historique nous est conté avec un tel souffle romanesque que nous poursuivons le périple de ce célèbre manuscrit avec une facilité déconcertante tant la plume de l’auteur se veut souple et légère sans pour autant être dénuée de profondeur et d’intérêt. « Le livre d’Hanna » est un roman intelligent, profond, à la plume romanesque et au propos élégant, le tout porté par une écriture fluide et sans fioritures. Du grand art !
Revenir en haut Aller en bas
Igor
Zen littéraire
avatar

Messages : 3524
Inscription le : 24/07/2010
Age : 64

MessageSujet: Re: Geraldine Brooks   Dim 25 Nov 2012 - 16:55


Le commentaire sur le "Livre d'Hanna" donne beaucoup envie de le lire et tant mieux parce que je n'ai pas été convaincu par "L'autre rive du monde".
Le livres est bien écrit et nous raconte l'aspiration à la connaissance d'une jeune fille dans les années 1660 parmi les colons. Une micro société très puritaine où le sort des femmes n'est pas du tout enviable. Et puis, il y a la rencontre avec les natifs: les indiens Wampanoag.
Le livre insiste sur la place des femmes et le rôle quelle doivent tenir. L'accès au savoir autre que de tenir un foyer et faire des enfants leur est interdit.
Pour critiquer cet état de fait, l'auteur crée un personnage: Bethia, qui dotée d'une intelligence rare apprend à lire ainsi que le latin, les rudiments de théologie et de philosophie en tendant l'oreille durant ses taches ménagères. Toute un trame romanesque est construite autour d'elle, il est entre autre question d'un frère bête et jaloux, de jeunes indiens très doués, d'indiens moins jeunes et accrochés à leurs croyances, opposés de ce fait à celles des colons.
C'est bien fait et se lit avec plaisir même si j'ai eu le sentiment que ça aurait surtout fait un bon film mais j'avoue ne pas y avoir trouvé mon compte.

_________________
Tranquille comme mon chien qui dort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

MessageSujet: Re: Geraldine Brooks   Dim 25 Nov 2012 - 17:16

Je me souviens avoir lu le livre d'Hanna, attirée par le résumé et ne pas y avoir trouvé mon compte non plus. Par contre c'est trop loin pour pouvoir expliquer pourquoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Geraldine Brooks   

Revenir en haut Aller en bas
 
Geraldine Brooks
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nord américaine (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: