Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Vassili Golovanov [Russie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Vassili Golovanov [Russie]   Ven 24 Avr 2009 - 11:39

Vassili Golovanov






Je n’ai à peu près rien trouvé sur l’auteur, il est né en 1960 , journaliste, et il a écrit un livre Eloge des voyages insensés, suite à des voyages dans le grand nord.


Eloges des voyages insensés.


Le narrateur, qui semble être l’auteur du livre, a la sensation de s’être perdu lui-même quelque part. Alors pour se retrouver, pour redonner sens aux choses, il décide faire un voyage. Mais pas n’importe lequel, car depuis la chute du mur de Berlin, dit-il, nous n’avons plus d’ailleurs. Donc il se trouve cet ailleurs dans le grand nord, et il prend les contours d’une île, d’île de Kolgouev. Ce voyage plus nécessaire que la vie, nécessaire à la vie, il s’y prépare longtemps à l’avance, dans l’espace de l’imaginaire et du rêve.

Citation :
Piotr, mon ami, mon fidèle compagnon ! Je veux que tu saches que tu saches comment l’île est apparue.
Comment elle est devenue une évidence, comment elle a surgi des abysses, plage grise que n’atteint pas le soleil du matin et derrière laquelle, tel un rideau, s’élève la pente douce d’une forêt touffue qui s’étend au loin jusqu’aux montagnes…
Ou encore comment, dans le brouillard que transpercent les cris aigus des mouettes que je dérange, elle se dessine en bandes brunes de terre basse qui se dispersent dans toutes les directions avec je ne sais quel désespoir sans mesure et sans attache.

Citation :
Il y a une généalogie poétique des îles, tout comme il y en a une des montagnes, des rivières, des cavernes, des grottes et des champs, de tous les lieux qui ont le pouvoir d’exercer sur l’homme une attraction particulière. Eloignement, isolement, mystère, voilà ce qui vient d’abord à l’esprit lorsqu’on se prend à évoquer une île. Les sentiments qu’elle suscite ne peuvent rivaliser avec ceux qui naissent dans la solitude des sommets, mais cela ne lui enlève rien de sa magie. Les enfants et les écrivains le savent très bien et, en cela, toi et moi sommes semblables et aux uns et aux autres. Avant tout, il nous faut saluer avec respect R. L. Stevenson, qui, dans son Ile au trésor, a si puissamment exprimé le romantisme profond de l’île. Après Defoe et Stevenson, Jules Verne a dû, pour renforcer le « mystère » de l’île, introduire dans le récit des détails fantasmés qui ont séduit et détourné tout un courant littéraire, faisant de ses disciples d’incorrigibles spécialistes du fantastique. Mais l’île, quelle tentation !
C’est la première partie du livre, Livre des rêves. Dans la deuxième partie, Livre de la fuite, nous découvrons Le Fugitif, qui est l’auteur toujours l’auteur, enfin un de ses avatars, et nous découvrons qu’il a déjà fait une approche de l’île, lors d’un voyage dans le nord, qui passait entre autres par les Sokolovki. Mais Le Fugitif n’était pas encore prêt à vivre vraiment cette expérience, il n’a fait que l’effleurer, mais il lui est resté à jamais l’envie de la vivre enfin avant qu’il ne soit trop tard. Il va donc préparer son expédition vers les Montagnes Bleues, se trouver un compagnon pour partager le voyage. Le livre de l’expédition raconte en principe le voyage, mais en fait en laissant beaucoup de choses dans l’ombre, et raconte aussi d’autres voyages, d’autres voyageurs, qui ont exploré l’île précédemment. Enfin, Livre des destins, parle de l’après, et même d’un retour sur l’île à la recherche des mythiques Siirts.

Mais tout cela se télescope, le présent est enchevêtré avec le futur, nous ne sommes jamais uniquement dans un seul lieu, à un seul moment. L’auteur se laisse aller à nous conter une anecdote, un bout de souvenir, qui en entraîne un autre, puis un autre, sans que pour autant il nous donne l’impression d’être perdu, il sait où il veut nous amener, et il doit nous perdre pour que l’on puisse se retrouver.

C’est un voyage initiatique, le voyage des rêves perdues et retrouvés. Mais il nous montre aussi de façon très crue et réaliste la misère, un monde en ruines, la traditionnelles société des Nénets, déstructurée par le régime socialiste, les vieilles coutumes et façon de vivre abandonnées au profits d’une société où tout leur était finalement donné sans grand effort, et lorsque l’économie s’est effondré, la misère noire et le manque totale de perspective, des gens oubliés au bout du monde, entièrement dépendant des produits venant de l’extérieur, qui se sont mis à ne plus venir.

Un beau livre, par moment un peu trop lyrique et peut être trop pensé à mon goût pour être complètement enivrant, mais tel avec ses petites imperfections, il m’a fait passé un excellent moment de lecture. Etrangement, c’est l’avant et l’après qui sont les plus intéressants et touchants, comme s’il n’était pas vraiment possible de partager le pendant, celui-ci il faut le vivre, il reste indicible.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tom léo
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2698
Inscription le : 06/08/2008
Age : 53
Localisation : Bourgogne

MessageSujet: Re: Vassili Golovanov [Russie]   Ven 24 Avr 2009 - 22:39

Ton récit, Arabella, me fait penser très fortement au livre de Mariusz Wilk, mais le premier: Le journal d'un loup. Aussi je suis assez sûr que Wilk parle de Golovanov dans un de ses livres.

Probablement il s'agit alors des Îles SOLOVKI dans la Mer blanche, lieu mythique et redoutable pour les Russes: d'un coté lieu saint avec un monastère fondé au 15ème siècle avec une histoire très impressionante; d'autre part lieu de l'installation du premier Goulag au début des années 20.

Wilk décrit la même sensation de fin de monde après la chute de l'Empire sovietique.

J'ai eu le bonheur de visiter ces lieux par des moyens de bords, avec des amis russes. Voyage initiatique pour moi aussi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Vassili Golovanov [Russie]   Ven 24 Avr 2009 - 22:47

Moi aussi j'ai pensé à Wilk, bien sûr, il s'agit de lieux proches, mais les deux récits sont très différents. Golovanov centre le récit sur lui-même, le pourquoi et l'importance pour lui, alors que Wilk est très absent de ses écrits; puis Golovanov fait un voyage, après lequel il retourne dans sa vie, alors que Wilk vit vraiment à plein temps dans le nord.
Tu as eu bien de la chance de faire ce voyage en tous les cas.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Vassili Golovanov [Russie]   Ven 24 Avr 2009 - 23:19

Dans La Maison au bord de l' Oniégo, il est très présent Wilk.

Dans ce journal, il parle souvent de lui, de ceux qui l' entourent, de ses
lectures, etc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orientale
Agilité postale
avatar

Messages : 903
Inscription le : 13/09/2009
Age : 64
Localisation : Syldavie

MessageSujet: Re: Vassili Golovanov [Russie]   Sam 9 Oct 2010 - 9:03

Tres interessant, Golovanov, un alchimiste, un anarchiste dans la litterature d'apres ce que vous ecrivez.
J'aimerais beaucoup lire ce jeune auteur russe (ne en 1960), je crois pouvoir trouver chez moi un de ses livres en russe.
Les sites ruses ne disent pas beaucoup de choses sur lui, juste son annee de naissance, ayant fait des etudes de journalisme, il a travaille dans les redactions des plus grandes editions periodiques en Russie. Plusieurs prix literaires dans son pays.
Le roman sur l'Ile Kolgouev dont Arabelle parle est considere comme son manifeste geopoetique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Vassili Golovanov [Russie]   Sam 9 Oct 2010 - 15:12

j'avais acheté et lu son livre à sa sortie, puisqu'il était prévu d'être présent lors du festival Etonnants Voyageurs en 2008 à Saint Malo.. cela ne s'est pas fait
mais il était présent lors de l'édition de cette année en mai:


photo du site Etonnants Voyageurs

malheureusement il y a toujours tellement de rencontres prévues lors de ces 3 jours.. je n'ai pas trouvé un moment pour le voir Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Vassili Golovanov [Russie]   Mar 26 Avr 2011 - 10:52

Cay est!...Je suis en train de lire Eloge des voyages insensés!...
Pour l'instant, j'aime beaucoup...Rendez-vous dans 500 pages!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Vassili Golovanov [Russie]   Sam 1 Mar 2014 - 17:00

en faisant des recherches concernant Rockwell Kent, j'ai trouvé:

Citation :
Dans Éloge des voyages insensés, Vassili Golovanov cite à plusieurs reprises le livre Salamine de Rockwell Kent

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Vassili Golovanov [Russie]   Sam 1 Mar 2014 - 17:30

coline a écrit:
Cay est!...Je suis en train de lire Eloge des voyages insensés!...
Pour l'instant, j'aime beaucoup...Rendez-vous dans 500 pages!
Je le guette depuis 3 ou 4 ans, mais trop cher pour moi !
Peut etre par la médiathèque.

Je pense, oui, que c' est un auteur  de l' Estimportant, tout comme Jancar, Krzyzanowski et Krasznahorcai ...

_________________
L' imagination est l' histoire vraie du monde.
Roberto Juarroz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vassili Golovanov [Russie]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vassili Golovanov [Russie]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Politique] Géorgie - Russie - Osséties - Abkhazie- Kosovo
» L’expo Russie Viking au musée de Normandie à Caen
» la prise d'otages de Beslan ( fédération de Russie )
» Trafic routier au pays de la vodka (Russie)
» Pluie de météorites sur la Russie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature russe, d'Europe centrale et orientale (par auteur ou fils spécifiques) :: Littérature russe-
Sauter vers: