Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Un texte en passant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
unmotbleu
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1329
Inscription le : 08/03/2013
Age : 57
Localisation : Normandie Rouen

MessageSujet: Re: Un texte en passant   Mer 25 Déc 2013 - 10:39

En ce jour de noël, un conte de Guy de Maupassant.

conte de noël


_________________
unmotbleu

"J'approuve par lassitude, je contredis par impatience." Jean ROSTAND
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pia
Zen littéraire
avatar

Messages : 6474
Inscription le : 04/08/2013
Age : 48
Localisation : Entre Paris et Utrecht

MessageSujet: Re: Un texte en passant   Sam 8 Fév 2014 - 15:01

Sur Paris!

J’aime la ville comme une mère longtemps mésestimée. Enfin je reconnais ses mérites. Je l’aime d’un amour cannibale. Pour me nourrir, je déchire sa chair qui se reforme toujours dans son inépuisable générosité. Comme autrefois notre mère la terre. Au lever de nuits difficiles, elle reste fraiche et parfumée de tous ses souvenirs. Mère, mère… Dans tes falbalas de pierre noircie et dans tes voiles de fumée. Qu’importe que nos poumons s’encrassent ici. Nos difficultés respiratoires ne pèsent d’aucun poids en comparaison des joies stimulantes du cœur et de l’esprit. Tu es la région infinie. La contrée seule habitable des êtres faibles, dépourvus comme je suis. Ils y trouvent diversion et pâture, assez de vie vraie, d’illusion pour se croire en vie. Comme tu es traversée d’une aorte, ils sont traversés par toi qui les alimentes par sonde et rêveries intimes. Quelques uns se croient redevables. La plupart sont encombrés de haine, de peurs imbéciles et courent se refugier sur les plages et dans les stations de sports d’hiver où ils tentent de reconstituer ta féconde diversité. Ingratitude bien connue des progénitures ! ou inconscience. Cela durera jusqu'à ce qu’ils meurent. Ils trouveront alors leur refuge dans ta terre mille fois retournée, martyrisée. Ils regagneront l’utérus, la case départ, le Père-Lachaise et suivant le sens inverse des aiguilles de ton cadran, Montparnasse, Montrouge. Gentilly, Valmy, Bercy, Saint-Mandé, Belleville, Montmartre, Les Batignolles, Vaugirard…Intra-muros, extra-muros….

Valet de nuit de Michel Host.

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pia
Zen littéraire
avatar

Messages : 6474
Inscription le : 04/08/2013
Age : 48
Localisation : Entre Paris et Utrecht

MessageSujet: Re: Un texte en passant   Mar 15 Juil 2014 - 17:02

Le jeudi 24 octobre 1776, je suivis après diner les boulevards jusqu'à la rue du Chemin-Vert par laquelle je gagnai les hauteurs de Ménilmontant, et de là prenant les sentiers à travers les vignes et les prairies, je traversai jusqu'à Charonne el riant paysage qui sépare ces deux villages, puis je fis un détour pour revenir par les mêmes prairies en prenant un autre chemin.

Un bienfait purement gratuit est certainement une oeuvre que j'aime à faire. Mais quand celui qui l'a reçu s'en fait un titre pour en exiger la continuation sous peine de sa haine, quand il me fait une loi d'être à jamais son bienfaiteur pour avoir d'abord pris plaisir à l'être , dès lors la gêne commence et le plaisir s'évanouit. Ce que je fais alors quand je cède est faiblesse et mauvaise honte, mais la bonne volonté n'y est plus, et loin que je m'en aplaudisse en moi-même, je me reproche en ma consciencede bien faire à contre-coeur.

Jean-Jacques Rousseau

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pia
Zen littéraire
avatar

Messages : 6474
Inscription le : 04/08/2013
Age : 48
Localisation : Entre Paris et Utrecht

MessageSujet: Re: Un texte en passant   Jeu 31 Juil 2014 - 20:30

-Octave, me dit-il, d'après ce qui se passe en vous, je vois que vous croyez à l'amour tel que les romanciers et les poètes le représentent; vous croyez en un mot, à ce qui se dit ici-bas et non à ce qui s'y fait. Cela vient de ce que vous ne raisonnez pas sainement, et peut vous mener à de très grands malheurs.
Les poètes représentent l'amour comme les sculpteurs nous peignent la beauté, comme les musiciens créent la mélodie; c'est à dire que , doués d'une organisation nerveuse et exquise, ils rassemblent avec discernement et avec ardeur les éléments les plus purs de la vie, les lignes les plus belles de la matière et les voix les plus harmonieuses de la nature. Il y avait dit-on à Athènes, une grande quantité de belles filles; Praxitèle les dessina toutes l'une après l'autre; après quoi, de toutes ces beautés diverses, qui, chacune avaient leur défaut, il fit une beauté unique, sans défaut et créa la Vénus. Le premier homme qui fit un instrument de musique et qui donna à cet Art ses règles et ses lois, avait écouté, longtemps auparavant, murmurer les roseaux et chanter les fauvettes.

La confession d'un enfant du siècle d'Alfred de Musset

Encore très actuel non?
Tellement d'extraits que j'ai envie de mettre! Je dois avoir quelque chose d'une idéaliste éxaltée!  sourire 

_________________
Celui qui veut imiter la démarche de l'autre ne fait que perdre la sienne. Proverbe Persan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un texte en passant   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un texte en passant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» script défilement texte ou image
» coucou en passant
» Joli texte : "Aimer la main ouverte"
» Texte trop petit dans les arbres
» Comment copier un texte sous Word dans le forum ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Café littéraire. :: Sur la littérature en général…-
Sauter vers: