Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Minetti - Thomas Bernhard

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



Minetti - Thomas Bernhard Empty
MessageSujet: Minetti - Thomas Bernhard   Minetti - Thomas Bernhard Icon_minitimeLun 20 Avr 2009 - 20:34

Minetti

Minetti - Thomas Bernhard Minett11

Citation :
Vieil acteur, autrefois célèbre, Minetti revient à ostende, 32 ans plus tard, pour rencontrer le directeur du théâtre de Fensburg, avec lequel il a prétendument rendez-vous, afin de jouer lear, « encore une fois le jouer, une fois rien qu’une et puis plus »… c’est le soir de la saint-sylvestre. Il attend dans le hall de l’hôtel, où circulent des groupes de fêtards. dans sa valise est rangé le précieux masque de Lear réalisé par le peintre Belge Ensor. il évoque son existence passée, parle sans fin aux témoins de son attente, toujours guettant l’arrivée de plus en plus improbable du directeur de théâtre… le Minetti de fiction est d’abord, comme l’indique le sous-titre de la pièce, un « portrait de l’artiste en vieil homme ».



C'est une pièce à priori rébarbative, puisque basée sur le ressassement des obsessions et rancoeurs du personnage principal, et un texte extrêmement répétitif et circulaire, où les mêmes expressions, formules, reviennent en boucle (je me suis refusé à la littérature classique Wink).
Le spectateur se retrouve dans la même situation que les deux auditrices forcées de Minetti, la fêtarde éméchée et désillusionnée, la jeune femme attendant son fiancé. Une certaine lassitude s'installe en lui, les crampes aussi, son attention divague, son regard vagabonde sur les détails du décor, la neige qui tombe derrière les vitres.
Et pourtant, rétrospectivement, Minetti m'a laissé un souvenir assez fort. Parce que petit à petit, l'effet incantatoire des répétitions aidant et surtout grâce à l'interprétation de Michel Piccoli, parfaite, le vieil acteur bredouillant et aigri cesse d'être simplement pénible et prend une aura de plus en plus tragique, se rapprochant du personnage qu'il a incarné tant de fois, Lear. La présence muette et attentive de la jeune "Cordélia" y est pour beaucoup. Et, surmontant notre irritation, nous ressentons finalement de la compréhension, de la pitié, et même de l'affection pour le vieil homme.
J'ai également bien aimé le décor vieillot et assez fantomatique de l'hôtel à moitié vide, l'ambiance frileuse de ville balnéaire hors saison.
Revenir en haut Aller en bas
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Minetti - Thomas Bernhard Empty
MessageSujet: Re: Minetti - Thomas Bernhard   Minetti - Thomas Bernhard Icon_minitimeMar 21 Avr 2009 - 0:13

Tu résumes très bien ce que j'ai aussi ressenti en voyant la pièce. Le texte ne pouvant prendre sens que dans sa représentation et son incarnation (assez magistrale il faut bien le dire par Piccoli). On a le sentiment que tous ces personnages qui gravitent autour de Minetti sont comme des fantômes ou plutôt qu'il est devenu lui-même un fantôme, déconnecté de la vie qui s'agite autour de lui et ne le concerne plus. Ne restent que des humiliations, des désillusions ressassées indéfiniment jusqu'à épuisement. Le tableau final le laisse seul et désespéré. Avoir partagé ce moment avec les parfumés restera un bon souvenir.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Minetti - Thomas Bernhard Empty
MessageSujet: Re: Minetti - Thomas Bernhard   Minetti - Thomas Bernhard Icon_minitimeMar 21 Avr 2009 - 19:43

Merci à la courageurse Nezumi, qui s'est lancée la première et qui a donné un reflet très juste de la pièce que nous avons vue, tellement juste qu'il est inutile de répeter ce qu'elle a déjà fort bien dit.

Je voudrais juste souligner à quel point Thomas Bernhard c'est truffé de réferances, et que ses textes doivent être interprétés pour arriver à saisir l'intention de l'auteur. Minetti ne veut jouer que Lear, et du fait de cette exigence, il brise sa carrière et sa vie. Et là je crois qu'il faudrait faire une analyse qui rapprocherait les personnages de Lear et de Minetti. Deux vieillards pas loin de la tombe. Obstinés, très obstinés, et qui se coupent des gens à cause de leurs exigences déraisonnables et pas très justifiées, et qui finissent dans le désespoir et la solitude. Il y aurait sans doute plein de parallèles à faire, je dois toutefois avouer que Le roi Lear est la pièce de Shakespeare que j'aime le moins, j'ai toujours eu beaucoup de mal à compendre ce personnage et à m'y attacher, même dans la version de Kurosawa. Mais je suis sûre que si on connaît Le roi Lear par coeur, on doit pouvoir suivre Minetti avec plus d'intérêt.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Minetti - Thomas Bernhard Empty
MessageSujet: Re: Minetti - Thomas Bernhard   Minetti - Thomas Bernhard Icon_minitimeMar 21 Avr 2009 - 19:54

Comme toi je n'ai jamais beaucoup aimé Lear, trouvant cette pièce plus déprimante, sombre et désespérée que d'autres tragédies pourtant sanglantes comme Macbeth ou Hamlet. Peut-être parce que les souffrances de ses personnages et cette histoire de trahison familiale, d'ingratitude, ont un côté plus réaliste et pathétique. De même, Ran est un très beau film mais qui me "plombe" vraiment.

Je ne l'ai pas relu depuis la fac, mais le parallèle que tu établis me donne envie de le faire!
Je trouve aussi la remarque de Marko sur ce monde peuplé de fantômes très juste.
Revenir en haut Aller en bas
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Minetti - Thomas Bernhard Empty
MessageSujet: Re: Minetti - Thomas Bernhard   Minetti - Thomas Bernhard Icon_minitimeMar 21 Avr 2009 - 23:50

Le "vrai" Minetti et le masque de Lear par Ensor (réel ou fictif?)

Minetti - Thomas Bernhard Le20vr10

Piccoli... Un petit air d'Hamlet. Etre encore ou ne plus être?

Minetti - Thomas Bernhard Minett10

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Minetti - Thomas Bernhard Empty
MessageSujet: Re: Minetti - Thomas Bernhard   Minetti - Thomas Bernhard Icon_minitimeMer 22 Avr 2009 - 11:23

Marko a écrit:

Minetti - Thomas Bernhard Minett10

Je ne m'étais pas rendue compte que l'objet qu'il tenait était une boule en verre. Je croyais que c'était un tout petit masque genre tête réduite. honte

Je devrais faire vérifier ma vue . Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Minetti - Thomas Bernhard Empty
MessageSujet: Re: Minetti - Thomas Bernhard   Minetti - Thomas Bernhard Icon_minitimeMer 22 Avr 2009 - 12:50

Nezumi a écrit:

Je ne m'étais pas rendue compte que l'objet qu'il tenait était une boule en verre. Je croyais que c'était un tout petit masque genre tête réduite. honte

Je devrais faire vérifier ma vue . Suspect

En effet rire rire rire

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Minetti - Thomas Bernhard Empty
MessageSujet: Re: Minetti - Thomas Bernhard   Minetti - Thomas Bernhard Icon_minitimeMer 22 Avr 2009 - 12:54

Arabella a écrit:

En effet rire rire rire

D'ailleurs je n'arrive pas à lire ce que tu as écrit... attentif Razz
Revenir en haut Aller en bas
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Minetti - Thomas Bernhard Empty
MessageSujet: Re: Minetti - Thomas Bernhard   Minetti - Thomas Bernhard Icon_minitimeMer 22 Avr 2009 - 13:04

Tu sais il y a maintenant des jolies lunettes qui ne font pas du tout vieille dame Nezumi, c'est peut être préférable à être aussi handicapée Razz

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Minetti - Thomas Bernhard Empty
MessageSujet: Re: Minetti - Thomas Bernhard   Minetti - Thomas Bernhard Icon_minitimeMer 22 Avr 2009 - 13:20

Hé bien, elle n'y va jamais avec le dos de la cuillère, notre Arabella! laugh

Ceci dit, (et sans mauvaise foi!) l'idée scénique de la boule à neige n'est pas top, un peu améliepoulainesque et elle cadre mal avec le reste.
Je trouve que le masque que j'avais cru voir, une sorte de tête de mort tout ratatinée, aurait fait plus inquiétant et "ensorien".
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Minetti - Thomas Bernhard Empty
MessageSujet: Re: Minetti - Thomas Bernhard   Minetti - Thomas Bernhard Icon_minitimeMer 22 Avr 2009 - 14:22

laugh
En plus de lire vos mots, j'entends vos voix qui les prononcent... content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Minetti - Thomas Bernhard Empty
MessageSujet: Re: Minetti - Thomas Bernhard   Minetti - Thomas Bernhard Icon_minitimeMer 22 Avr 2009 - 20:24

Nezumi a écrit:

Ceci dit, (et sans mauvaise foi!) l'idée scénique de la boule à neige n'est pas top, un peu améliepoulainesque et elle cadre mal avec le reste.
Je trouve que le masque que j'avais cru voir, une sorte de tête de mort tout ratatinée, aurait fait plus inquiétant et "ensorien".

La tête de mort aurait fait trop à mon avis, si Minetti est une sorte de Lear, c'est quand même un Lear un peu parodique, pas tragique à l'état pur comme Shakespeare, là il s'agit de vie et de mort, chez Bernhard c'est juste tragi-comique, un acteur qui s'est refusé à la littérature classique; un petit peu ridicule. Donc la boule souligne cela à mon humble avis.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Minetti - Thomas Bernhard Empty
MessageSujet: Re: Minetti - Thomas Bernhard   Minetti - Thomas Bernhard Icon_minitimeMer 22 Avr 2009 - 21:08

Certainement.

Comme je le dis plus haut, j'ai trouvé qu'au cours de la pièce Minetti perdait de son ridicule. A partir notamment de ce moment où il revêt ses habits de scène et où on mesure l'étendue de ses illusions et de sa déchéance en tant qu'acteur. La balance commence alors à pencher plus vers le tragique que le comique. Mais ce n'est qu'un ressenti personnel. Wink

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Minetti - Thomas Bernhard Empty
MessageSujet: Re: Minetti - Thomas Bernhard   Minetti - Thomas Bernhard Icon_minitimeMer 22 Avr 2009 - 21:31

Oui, je suis d'accord, le pathétique, prend le pas sur le ridicule, le restaurant désafecté et Cordelia, rendant cela plus touchant que le hall de l'hôtel, les fêtards et la femme saoule.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chatperlipopette
Zen littéraire
Chatperlipopette

Messages : 7679
Inscription le : 24/02/2007
Age : 54
Localisation : Bretagne

Minetti - Thomas Bernhard Empty
MessageSujet: Re: Minetti - Thomas Bernhard   Minetti - Thomas Bernhard Icon_minitimeMer 22 Avr 2009 - 21:50

On n'a plus grand chose à rajouter après de telles impressions joliment dites.
Le texte répétitif au début m'a fait peur: et si je m'endormais d'un coup? Puis, peu à peu, je me suis laissée emporter par l'incantation de Minetti, par la musique des mots, le décor délicieusement hors du temps de l'hôtel où la solitude se ressent.
Très vite, l'empathie envers Minetti a fonctionné pour moi et une grande tendresse triste s'est emparée de moi.
Moi aussi, je croyais que la boule était un crâne comme dans Hamlet Razz
Bref, un très beau moment de théâtre et une sacrée belle performance de Piccoli.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chatperlipopette.blogspot.com
Contenu sponsorisé




Minetti - Thomas Bernhard Empty
MessageSujet: Re: Minetti - Thomas Bernhard   Minetti - Thomas Bernhard Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Minetti - Thomas Bernhard
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Thomas Gordon
» Les peintures de Dominique Piot-Thomas
» [77] Seine et Marne
» CNV : Marshall Rosenberg, Thomas d'Ansembourg
» Thomas Kinkade

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Théâtre, spectacles :: Pièces vues par des parfumés-
Sauter vers: