Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Anne Walter

Aller en bas 
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Anne Walter Empty
MessageSujet: Anne Walter   Anne Walter Icon_minitimeLun 27 Avr 2009 - 22:23

Anne Walter Moders10
(en manque de photo, j'ai mis une image de Paula Modersohn-Becker dont le livre que je viens de lire, parle surtout)


Biographie de l'auteur
Anne Walter, qui est passée du cinéma à la littérature et dont toute l'œuvre est publiée par Actes Sud, a conquis la reconnaissance des lecteurs avec Les Relations d'incertitude en 1987.


source: éditeur



très discrète, cette auteure - ni photo, ni bio..
mais une bien bonne bibliographie qui me tente d'aller plus loin Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Anne Walter Empty
MessageSujet: Re: Anne Walter   Anne Walter Icon_minitimeLun 27 Avr 2009 - 22:23

Anne Walter Couv-962
Paula, en profil perdu
Citation :
Présentation de l'éditeur
Une seule peut le deviner : la chère Lou Andreas-Salomé. Le voici en route pour Berlin et, dans son désarroi, il oublie Paula, qui, elle, lui écrit : " Nous vous avons attendu au crépuscule, mon petit atelier et moi-même. Sur la table rouge il y avait des résédas d'automne et l'horloge a arrêté son tic-tac, mais vous ne venez pas. Nous sommes tristes, et puis nous retrouvons la joie du seul fait que vous existiez ! " Paisible Paula, pleine d'une ardeur silencieuse. La voici dans son atelier, en profil perdu, le front droit, le retroussis de sa bouche, ce lobe d'oreille sous les cheveux en bandeaux.

Non, je ne suis pas spécialement attirée par Paula Modersohn-Becker, à vrai dire, lors de l’achat de ce livre, je ne savais même pas qu’elle serait la personne principale de ce livre.
J’étais attiré par le titre, en effet, sans avoir une idée de qui on allait parler, qui serait cette Paula.
Et c’est le début (et oui, Bix, un bon début, ça aide Wink ) qui m’a convaincu :

Les histoires ne se racontent pas : on les découvre au quotidien des larmes. J’étais incrédule, engourdie, Jacob avait glissé un mot sous ma porte :
- Tiens bons !
Ça doit être ça le deuil : garder bonne figure quand tout en nous se défait. Croire que rien ne change, que l’être cher disparu devienne présence.


C’était décidé, ce livre allait être pour moi.
Et en effet – j’ai découvert une nouvelle auteure qui me passionne avec son écriture, j’ai découvert un livre qui retrace en quelques traits délicats et bien posés la vie de Paula Modersohn-Becker et tout un tas de gens qui ont vécu autour : son mari, la colonie des artistes à Worpswede, mais aussi son amie Clara Westhoff qui allait se marier avec Rainer Maria Rilke qui de son côté venait d’être quitté par Lou Andreas-Salomé… les influences de Rodin et Cézanne y sont.. et encore beaucoup plus..
Et le tout sur 108 pages ? oui ! en effet ! Elle y arrive, et comment !

Et puis je vais changer ma signature pour une phrase de ce livre :

On ne guérit de rien. Transformer la souffrance en joie suffit


Anne Walter Couv-963

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Anne Walter Empty
MessageSujet: Re: Anne Walter   Anne Walter Icon_minitimeLun 27 Avr 2009 - 23:24

kenavo a écrit:


On ne guérit de rien. Transformer la souffrance en joie suffit


Très belle pensée...
Nous sommes à jamais inconsolables de ce qui nous a meurtris mais il faut continuer, avec le plus possible de légèreté...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eve Lyne
Sage de la littérature
Eve Lyne

Messages : 1936
Inscription le : 08/08/2008

Anne Walter Empty
MessageSujet: Re: Anne Walter   Anne Walter Icon_minitimeMar 28 Avr 2009 - 9:24

C'est un livre qui me correspond tout à fait. joie Ma LAL vient de s'allonger... Quel beau début de journée. rire

Merci Kenavo d'avoir ouvert ce fil et d'avoir réussi au moins à séduire deux personnes : Coline et moi-même. cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

Anne Walter Empty
MessageSujet: Re: Anne Walter   Anne Walter Icon_minitimeMar 28 Avr 2009 - 20:44

merci Kena, celà me tente aussi !

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Anne Walter Empty
MessageSujet: Re: Anne Walter   Anne Walter Icon_minitimeMar 28 Avr 2009 - 21:59

Cela me fait plaisir si vous voulez faire connaissance Very Happy
je vais commander deux autres livres d'elles.. je reviens après lecture Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée
Aeriale

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

Anne Walter Empty
MessageSujet: Re: Anne Walter   Anne Walter Icon_minitimeMer 29 Avr 2009 - 17:18

Eve Lyne a écrit:
Merci Kenavo d'avoir ouvert ce fil et d'avoir réussi au moins à séduire deux personnes : Coline et moi-même. cheers
Trois avec moi! Very Happy
J'aime bien les histoires dont le prétexte est un tableau ou ayant une référence à la vie de peintres...

Dernièrement je me suis régalée avec Un chasseur de lion, et le dernier Pierre Michon me tente aussi pour cette raison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathria
Sage de la littérature
Nathria

Messages : 2867
Inscription le : 18/06/2008
Age : 51

Anne Walter Empty
MessageSujet: Re: Anne Walter   Anne Walter Icon_minitimeMer 27 Mai 2009 - 13:23

Je viens de finir ce livre et suis touchée comme tu as pu l' être, kenavo!

Anne Walter Paula10

Ma lecture :

Paula Modersohn-Becker (1876-1907) est une expressionniste allemande liée au groupe de Worpswede. Mariée à Otto Modersohn, elle se heurte à l’incompréhension de ses proches dans sa démarche d’artiste : celle de vouloir vivre en pleine conscience de soi et de son art. Bien qu’Otto ne comprenne pas le besoin de sa femme d’exister autrement que par son statut de femme au foyer, il la soutient et lui permet de vivre à Paris. Anne Walter brosse un portrait tout en finesse et petites touches de cette artiste en quête de soi, pleine de doutes, de questionnements. La difficulté dans la vie de couple d’artistes est évoquée, celle d’essayer de faire évoluer son travail, celle de son positionnement face à ses amis (Rainer Maria Rilke).
Beaucoup de plaisir à lire ce court texte.

Extraits :

P50 : « Rainer est accablé. Cette vieille inimitié entre la vie et l’œuvre est toujours vive. Il y échappait en présence de Lou, qui avait perçu le danger : l’artiste est trop fragile pour se marier, avoir des enfants et gagner sa vie.
Rainer n’en peut plus : isolement, vie close, vacarme de l’atelier, pleurs du bébé, c’en est trop ! S’y ajoute l’angoisse effrayante de perdre sa force créatrice. Intenable situation ! Besoin de solitude féconde. La peur l’emporte sur le reste ! »


P61 : « Attendre, laisser nos émotions devenir voix, sang, gestes et regards. »


Et cette petite phrase qui m’a fait choisir la lecture :
« Nous vous avons attendu au crépuscule, mon petit atelier et moi-même. Sur la table rouge il y avait des résédas d’automne et l’horloge a arrêté son tic-tac, mais vous ne venez pas. Nous sommes tristes, et puis nous retrouvons la joie du seul fait que vous existiez. » Lettre de Paula à Rilke qui est parti retrouver Lou Andreas-Salomé.

Pour en savoir plus
:

Paula Modersohn-Becker:ICI

Et sa relation avec Rilke:ICI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lachariotteabouquins.blogspot.fr/
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Anne Walter Empty
MessageSujet: Re: Anne Walter   Anne Walter Icon_minitimeMer 27 Mai 2009 - 16:57

Nathria a écrit:
Je viens de finir ce livre et suis touchée comme tu as pu l' être, kenavo!
Very Happy contente de lire ton commentaire..
Elle a vraiment une écriture qui a su m'enthousiasmer et m'emporter dans ce monde de Paula Modersohn-Becker..

Comme je viens aussi de le dire sur le fil 'nos lectures du mois', j'en ai lu un autre livre d'elle : Les relations d'incertitude
Quelques 90 pages qui ont été accueillis en 1987 avec de grands yeux pour son audace..
Aujourd'hui une lecture de ce livre laisse plutôt indifférente, en tout cas pour moi pas un livre qu'il faudra lire.. tandis que j'ai toujours envie de continuer d'explorer d'autres écrits d'elle Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nanou
Espoir postal
Nanou

Messages : 26
Inscription le : 06/08/2009
Age : 40
Localisation : dans l'Ouest

Anne Walter Empty
MessageSujet: Re: Anne Walter   Anne Walter Icon_minitimeMar 11 Aoû 2009 - 23:46

Les relations d’incertitude, Anne Walter

Avant de croiser complètement par hasard ses livres sur l’un rayonnage d’une librairie, son nom m’était jusqu’alors complètement inconnu.

Or séduite par les mots de l’éditeur, les premières phrases du livre, j’ai voulu connaître l’histoire (et je n'avais encore lu vos commentaires sur l'auteur):

La narratrice nous évoque son histoire au quotidien, au présent, par petites touches : ainsi dès les premières pages, sa vie nous apparaît opaque, elle se joue des éléments qui nous permettrait de mieux saisir sa personne, son cadre de vie. L’écriture est belle, la lecture savoureuse nous berce et nous entraîne. Sans nous méfier, nous suivons la narratrice dans sa rencontre avec un peintre, ses débuts en tant que modèle. Très vite, une relation, incertaine, plutôt étrange va se tisser entre eux. L’éditeur résume ainsi ce livre « (…)Anne walter nous y raconte, (..) les relations d’un peintre de renom avec son modèle, une jeune femme qui, pour lui permettre d’accéder à la vision qu’il porte en lui, accepte la soumission (…) »


Cette « soumission », contée à chaque rencontre, m’a laissée un arrière goût désagréable. Car tout est très noir finalement, dans cette histoire.
Cette noirceur saisie le lecteur par surprise, qui ne s’y attend pas. (C’est d’ailleurs une des forces créatrices d’Anne Walter.) Et si j’avais su, je me serais probablement tournée vers une autre histoire, un autre livre.
Attention, pour ceux qui connaissent le livre, ce n’est pas le thème en lui-même qui me dérange, mais c’est plutôt que je ne l’avais pas choisi, alors que je cherchais une lecture plus optimiste….

Pour autant, l’écriture d’Anne Walter m’a envoûtée, jusqu’à la dernière ligne.
Je suis ravie de l'avoir découverte. Vos commentaires renforcent mon envie de lire ses oeuvres suivantes.

Nanou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Anne Walter Empty
MessageSujet: Re: Anne Walter   Anne Walter Icon_minitimeMar 11 Aoû 2009 - 23:55

Nanou a écrit:
Cette « soumission », contée à chaque rencontre, m’a laissée un arrière goût désagréable. Car tout est très noir finalement, dans cette histoire.
je te rejoins à 100% - c'est en effet ce livre que j'ai lu après ma première découverte.. et je n'en ai même presque pas parlé sur ce fil.. tellement cela m'a laissé... hm.. étrangement "dégoûtée".. probablement trop fort.. mais quand même
je ne pouvais et voulais pas croire dans une telle soumission.. et j'en connais un tas sur ce genre de sentiments, mais de là aller jusqu'à??? Non!

Nanou a écrit:
Attention, pour ceux qui connaissent le livre, ce n’est pas le thème en lui-même qui me dérange, mais c’est plutôt que je ne l’avais pas choisi, alors que je cherchais une lecture plus optimiste….
je te comprends tout à fait Very Happy

Nanou a écrit:
Pour autant, l’écriture d’Anne Walter m’a envoûtée, jusqu’à la dernière ligne.
ah oui, je vais aussi continuer avec elle.. j'ai bien aimé le premier livre et son style.. même Les relations d'incertitude pour l'écriture.. mais la prochaine fois je vais me renseigner plus sur l'histoire Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nanou
Espoir postal
Nanou

Messages : 26
Inscription le : 06/08/2009
Age : 40
Localisation : dans l'Ouest

Anne Walter Empty
MessageSujet: Re: Anne Walter   Anne Walter Icon_minitimeMar 11 Aoû 2009 - 23:59

kenavo a écrit:
Nanou a écrit:
Cette « soumission », contée à chaque rencontre, m’a laissée un arrière goût désagréable. Car tout est très noir finalement, dans cette histoire.
je te rejoins à 100% - c'est en effet ce livre que j'ai lu après ma première découverte.. et je n'en ai même presque pas parlé sur ce fil.. tellement cela m'a laissé... hm.. étrangement "dégoûtée".. probablement trop fort.. mais quand même
je ne pouvais et voulais pas croire dans une telle soumission.. et j'en connais un tas sur ce genre de sentiments, mais de là aller jusqu'à??? Non!
C'est exactement la reflexion que je me suis faite. (est-ce justement la rapidité des évènements qui surprend... peut-être... ?)

Nanou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Anne Walter Empty
MessageSujet: Re: Anne Walter   Anne Walter Icon_minitimeMer 12 Aoû 2009 - 0:05

Nanou a écrit:
C'est exactement la reflexion que je me suis faite. (est-ce justement la rapidité des évènements qui surprend... peut-être... ?)
oui.. en effet, cela joue aussi un rôle..
en 2-3 semaines elle est si dévouée à lui de jouer son jeu.. bien qu'on pourrait dire que l'amour rend surtout au début aveugle.. mais à mon avis pas à ce point là Wink

en tout cas en dehors de toute pruderie, ce sujet ne m'a pas du tout parlé - et j'en ai lu p.ex. Almudena Grandes et sa Lulú qui était beaucoup plus crue.. mais en quelque sorte aussi plus convaincante?! Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Anne Walter Empty
MessageSujet: Re: Anne Walter   Anne Walter Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Anne Walter
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour Anne !!!
» Aux éducatrices de Beauport,Ange-Gardien,Ste-Anne et environ
» sur l'air de Mexico ( blâmez Anne...)
» Aspirateur
» Fécamp - DEHIN DHEM D'HEIM DHEN

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: