Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Antonio Munoz Molina [Espagne]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Antonio Munoz Molina [Espagne] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Antonio Munoz Molina [Espagne]   Antonio Munoz Molina [Espagne] - Page 2 Icon_minitimeMar 18 Déc 2007 - 21:25

kenavo a écrit:
arabella a écrit:
je choisirais un peu en me laissant séduire par la couverture.... Cool
Je crois que je dois bien 30% de mes lectures aux couvertures. L'exemple le plus 'célèbre' content Alessandro Baricco - Oceano Mare (édition allemande) - je ne le connaissais pas - mais cette couverture m'a donné envie de le lire - et j'en ai lu depuis ce jour tous les Baricco aime

Il m'arrive très souvent de craquer devant le présentoir des nouveautés à la médiathèque sur une couverture, un titre, un nom d'auteur qui éveillent quelque chose en moi. Il faut dire que ces livres sont très bien exposés, juste à la bonne hauteur, de façon relativement espacé, et qu'il faut passer devant pour accèder aux rayons.
Et si j'hésiterais en librairie, à la médiathèque cela est tellement tentant, c'est sans risque finalement.

(Et j'aime aussi Baricco aime )

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Antonio Munoz Molina [Espagne] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Antonio Munoz Molina [Espagne]   Antonio Munoz Molina [Espagne] - Page 2 Icon_minitimeVen 4 Jan 2008 - 18:08

Comme j’ai proposé cet auteur et qu’il a réussi de paraître parmi nos 11 auteurs du mois – je trouve que je lui dois un petit message.
J’ai re-lu pour vous
Fenêtres de Manhattan
qui est un livre qui serait plutôt à classer chez "non romanesque", mais je pense qu’un fil pour cet auteur est suffisant et donc je vais en parler ici.
Antonio Muñoz Molina est arrivé à New York quelques jours avant le 9/11 – il devait rester quelques semaines, même mois, et il parle donc au début du livre de ces attentats et les réactions parmi les gens de New York. Mais en parcourant Manhattan en marche, il ‘oublie’ les terribles événements et nous raconte la ville, ces gens, ces bâtiments, ces parcs, ces artistes, ses rencontres…..

Dans 87 ‘chapitres’ (2 à 4 pages) il nous prend avec lui sur ses ‘tournés’ de New York – et on peut voir ce qu’est devenu son petit cahier bleu qu’il trimballe avec lui dans son sac à dos pour l’avoir prêt à écrire quand l’inspiration lui vient.
Un livre qu’on peut lire d’une traite, ou on revient quand on a envie de prendre une ‘pause’ avec lui..
Sur New York il y a sûrement autant de livres, idées, aspects que de gens qui y habitent. Antonio Muñoz Molina nous donne sa part de ses expériences.
Mais plus que cette ville, c’est l’auteur et son écriture qui nous devient familier et on ne peut que se féliciter de lire un des meilleurs écrivains contemporains espagnol qu’on a envie de vite retrouver dans un de ses autres livres  content


Je pousse la porte et on entend une clochette, et à l’intérieur règne un silence ouaté, un peu poussiéreux, légèrement rance. La librairie est plutôt anachronique, artisanale, comparée aux établissements colossaux qui dominent ici le commerce des livres, mais c’est que la littérature, le métier, le plaisir de la lire est aussi, au fond, quelque chose d’un peu rance et d’assez artisanal, une activité lente et solitaire qui n’intéresse que peu de personnes et dans laquelle il doit toujours y avoir un rien de dévouement gratuit et risqué, une dévotion intime.
[..]
Cette librairie que je viens de découvrir me rend instantanément heureux, m’accueille comme une maison connue et aimée, et à peine entré, vagabondant entre les rayonnages, ce qui est une autre forme du nomadisme que j’ai l’habitude de pratiquer dans la ville, je trouve déjà des livres que j’aimerais lire, dont j’ai entendu parler ou que j’ignorais, et que je prends en main et feuillette avec le même bonheur respectueux que lorsque, dans mon enfance, j’entrais dans la papeterie de ma ville natale qui sentait si délicatement la gomme, le bois de crayons, l’encre et le papier imprimé.


Je me rappelle la perfection statique du tableau de Seurat et la comédie musicale que lui a consacrée Stephen Sondheim, Sunday in the Parik with Georges : merveille d’un instant suprême qui semble s’être arrêté et culminer dans l’extase d’un hasard et le désir irréalisable de le saisir, de ne pas le laisser se perdre dans le flux du temps, la nécessité de le fixer sur une toile ou une photo précisément à devenir flou dans notre mémoire dès que nous en détournerons les yeux.



Avec ce livre on pourrait en fait faire 87 nouveaux.. peut être pas livres.. mais textes.. tant il y a d'idée dedans - je vous montre mon exemplaire qui est plein de post-it - pour en revenir plus tard.. j'aime bien 'travailler' un peu plus avec un livre..  content
Antonio Munoz Molina [Espagne] - Page 2 Molina10

J'ai posté un autre extrait plus long sur le fil
Voyages virtuels

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque


Dernière édition par kenavo le Mer 21 Aoû 2013 - 18:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Antonio Munoz Molina [Espagne] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Antonio Munoz Molina [Espagne]   Antonio Munoz Molina [Espagne] - Page 2 Icon_minitimeVen 14 Mar 2008 - 21:14

(Coline veut découvrir les auteurs espagnols Very Happy ) et pour tous les autres amateurs de Munoz Molina : sortie tout juste en poche:

Antonio Munoz Molina [Espagne] - Page 2 Xyz24

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
swallow
Sage de la littérature
swallow

Messages : 1366
Inscription le : 06/02/2007
Localisation : Tolède. Espagne.

Antonio Munoz Molina [Espagne] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Antonio Munoz Molina [Espagne]   Antonio Munoz Molina [Espagne] - Page 2 Icon_minitimeVen 14 Mar 2008 - 23:20

Antonio Munoz Molina [Espagne] - Page 2 Ventan11

Mon exemplaire ( toujours le Flat-Iron).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Antonio Munoz Molina [Espagne] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Antonio Munoz Molina [Espagne]   Antonio Munoz Molina [Espagne] - Page 2 Icon_minitimeLun 10 Nov 2008 - 21:37

Antonio Munoz Molina [Espagne] - Page 2 Couver73
ma couverture est beauuuuucoup plus joli - mais pas trouvable en ligne jypeurien
Citation :
Présentation de l'éditeur
Minaya, un jeune étudiant, découvre le manuscrit d'un certain Jacinto Solana, abattu en 1947 par la police franquiste. Désireux d'enquêter sur la vie et la disparition du poète, il se rend à Magina, une bourgade où Solana a écrit son œuvre et où vit encore Manuel, l'oncle de Minaya. En interrogeant les rares survivants de la guerre civile et avec l'aide d'Ines dont il devient vite l'amant, il fait surgir le passé de Magina et des énigmes que l'on croyait à jamais enfouies dans les silences de la mémoire. Quelle amitié liait Manuel et Jacinto Solana ? Qui, le 22 mai 1937, a tué Mariana Rios au lendemain de ses noces ? Qu'a vu et entendu Medina, le médecin de Manuel ? Et pourquoi Jacinto Solana était-il revenu à Magina peu avant sa mort ?

L’histoire de ce livre saute entre les années 1937, 1947 et 1969.
Le ressentiment de Nezumi après avoir lu ce livre et de ne se rappeler plus bien de ce qui c’est passé, résulte peut être du fait que les sauts ne sont pas toujours bien visible et on risque parfois de se perdre.
Ce n’est certes pas son livre le plus accessible et je ne le recommanderai pas pour faire une première connaissance avec cet auteur mais je suis à nouveau tombée sous le charme.

J’adore depuis des années le travail de cet écrivain et considérant que ce roman fut son premier, je ne peux que dire du bien et en plus on est témoin de la « naissance » d’un des plus grands écrivains contemporains espagnol.

Cette page noir dans l’histoire de l’Espagne n’est pas si près d’être tourné et je ne peux que féliciter des hommes comme Antonio Muñoz Molina de se consacrer à nous faire partager quelques faits bien tristes de cette longue histoire sombre de ce pays.

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Antonio Munoz Molina [Espagne] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Antonio Munoz Molina [Espagne]   Antonio Munoz Molina [Espagne] - Page 2 Icon_minitimeJeu 23 Avr 2009 - 13:29

Pleine lune, Antonio Muñoz Molina

Est-ce un roman policier? On pourrait le croire: un crime, une enquête, une autre tentative de meurtre, des viols, un inspecteur de police…
Mais c’est beaucoup plus que ça ! C’est un roman parfaitement construit, qui, au fil des chapitres, transforme le lecteur en une sorte de caméra greffée sur le cerveau des personnages.
On est tour à tour la victime (pas dans le cas de la première victime, qui reste objet, puisque sa mort est antérieure au début du livre), l’inspecteur (avec toute sa pesante histoire personnelle), le meurtrier, (qui devient monstrueux et pitoyable), les témoins qui deviennent partie prenante dans l’évolution psychologique du personnage principal ; enfin, c’est une technique narrative impressionnante.
Pas de dialogues, une densité de texte qui fait qu’une ligne sautée et il faut revenir en arrière…Rien à supprimer. Une fin ambiguë, ouverte…comme si l’auteur n’arrivait pas à faire mourir son inspecteur.
Mais nous qui sommes grands…nous savons comment finit l’histoire.
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Antonio Munoz Molina [Espagne] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Antonio Munoz Molina [Espagne]   Antonio Munoz Molina [Espagne] - Page 2 Icon_minitimeJeu 23 Avr 2009 - 21:26

Merci pour ton commentaire Dom,
un livre que j'ai lu et je m'apperçois, pas fait de commentaire..
Mais j'ai adoré - ce qui n'est pas trop étonnant, j'aime cet auteur et le suis depuis des années...
En tout cas c'est bien de (re)parler de lui..
ainsi une fois de plus la preuve que les fils ne se terminent pas chez Parfum.. Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Antonio Munoz Molina [Espagne] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Antonio Munoz Molina [Espagne]   Antonio Munoz Molina [Espagne] - Page 2 Icon_minitimeSam 10 Déc 2011 - 11:13

Je viens de refermer le recueil de nouvelles « Rien d’extraordinaire », d’A. Muñoz Molina.
Les nouvelles, c’est un genre à part, un condensé d’histoire sur une dizaine de pages. Pour que ce soit bon, il faut vraiment qu’il y ait un climat, que ça vous reste sur le cœur, comme un poids, comme une boule d’impressions tenaces.
Muñoz Molina a réuni dans cette seconde édition, des nouvelles anciennes (refusées par son éditeur, à ses débuts) et d’autres plus récentes. Le résultat est parfait, l’unité est réussie. J’ai eu ma dose de sensations tenaces et je continuerai à penser que cet homme est un magnifique écrivain.
Petite question idiote :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Antonio Munoz Molina [Espagne] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Antonio Munoz Molina [Espagne]   Antonio Munoz Molina [Espagne] - Page 2 Icon_minitimeDim 11 Déc 2011 - 8:03

Dom a écrit:
Je viens de refermer le recueil de nouvelles « Rien d’extraordinaire », d’A. Muñoz Molina.
[...]
je continuerai à penser que cet homme est un magnifique écrivain.
merci d'attirer mon attention vers cet auteur, cela fait un bon moment que je n'ai rien lu de lui.. et jamais des nouvelles, genre littéraire que j'aime bien.. je vais voir de plus près
tout à fait d'accord avec toi qu'il s'agit d'un auteur à part

Dom a écrit:
Petite question idiote :
Spoiler:
 
Wink je ne connais pas la personne, mais en allemand il existe la citation: wo die Liebe hinfällt.. = là où l'amour tombe, dans le sens qu'il ne faut pas questionner toujours les comments/pourquoi de certaines relations dentsblanches

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Antonio Munoz Molina [Espagne] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Antonio Munoz Molina [Espagne]   Antonio Munoz Molina [Espagne] - Page 2 Icon_minitimeDim 11 Déc 2011 - 10:10

c'est qui Elvira Lindo?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Invité
Invité



Antonio Munoz Molina [Espagne] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Antonio Munoz Molina [Espagne]   Antonio Munoz Molina [Espagne] - Page 2 Icon_minitimeDim 11 Déc 2011 - 14:05

sa femme....et l'auteur d'une série de petites bêtises intitulées "Manolito gafotas" , pâle imitation du "Petit Nicolas", mais vraiment moins bien!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Antonio Munoz Molina [Espagne] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Antonio Munoz Molina [Espagne]   Antonio Munoz Molina [Espagne] - Page 2 Icon_minitimeDim 11 Déc 2011 - 14:51

Dom a écrit:
Je viens de refermer le recueil de nouvelles « Rien d’extraordinaire », d’A. Muñoz Molina.
Les nouvelles, c’est un genre à part, un condensé d’histoire sur une dizaine de pages. Pour que ce soit bon, il faut vraiment qu’il y ait un climat, que ça vous reste sur le cœur, comme un poids, comme une boule d’impressions tenaces.
Muñoz Molina a réuni dans cette seconde édition, des nouvelles anciennes (refusées par son éditeur, à ses débuts) et d’autres plus récentes. Le résultat est parfait, l’unité est réussie. J’ai eu ma dose de sensations tenaces et je continuerai à penser que cet homme est un magnifique écrivain.

Chouette! L'occasion de revenir à Munoz Molina...

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Antonio Munoz Molina [Espagne] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Antonio Munoz Molina [Espagne]   Antonio Munoz Molina [Espagne] - Page 2 Icon_minitimeSam 24 Déc 2011 - 9:12

Parution prochaine (5 janvier 2012) : Dans la grande nuit des temps.

Antonio Munoz Molina [Espagne] - Page 2 Images14
Kathleen Evin présente ce roman dans son émission L'humeur vagabonde de France Inter.
Elle insiste beaucoup sur la qualité de ce roman ainsi que l'excellente traduction de Philippe Bataillon. Les extraits entendus et l'interview de l'auteur m'ont en tout cas terriblement donnée envie de le lire.
Citation :
En près de mille pages somptueuses, pleines de bruit et de fureur, mais aussi des beautés déchirantes d’une Espagne entrant dans la nuit de la dictature, Antonio Munoz Molina signe ici un vrai chef d’œuvre.
Plus de mille pages tout de même, ce sera du long cours.

Revenir en haut Aller en bas
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Antonio Munoz Molina [Espagne] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Antonio Munoz Molina [Espagne]   Antonio Munoz Molina [Espagne] - Page 2 Icon_minitimeSam 24 Déc 2011 - 10:45

chic! j'ai l'impression que cela fait longtemps qu'il n'avait rien publié en français. Il a un tel style, c'est réellement une ambiance dans laquelle on se plonge et qui vous envoûte, que 1000 pages, si on accroche, ça va être un vrai régal!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Antonio Munoz Molina [Espagne] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Antonio Munoz Molina [Espagne]   Antonio Munoz Molina [Espagne] - Page 2 Icon_minitimeSam 24 Déc 2011 - 12:14

sentinelle a écrit:
Parution prochaine (5 janvier 2012) : Dans la grande nuit des temps.

Si je dois lire un pavé contemporain ce sera celui-là avec le roman de David Grossmann. Je n'ai jamais oublié "Pleine Lune". Mais il y aura d'abord la suite de La Recherche du temps perdu... J'en ai encore pour un moment (et tant mieux!).

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Antonio Munoz Molina [Espagne] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Antonio Munoz Molina [Espagne]   Antonio Munoz Molina [Espagne] - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Antonio Munoz Molina [Espagne]
Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Lentilles au chorizo(espagne)
» Espagne
» Coquinas ou tellines
» Consegnati a Cuneo i riconoscimenti ai deportati della Seconda Guerra Mondiale
» Interrail

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature de l'Espagne et du Portugal (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: