Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Tarjei Vesaas [Norvège]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
églantine
Zen littéraire
églantine

Messages : 6498
Inscription le : 15/01/2013
Age : 54
Localisation : Peu importe

vesaas - Tarjei Vesaas [Norvège] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Tarjei Vesaas [Norvège]   vesaas - Tarjei Vesaas [Norvège] - Page 4 EmptySam 9 Mar 2013 - 20:59

coline a écrit:
Bédoulène a écrit:
je note "le germe" Coline, merci pour ton commentaire.

Ouhlala Bédoulène...Il est si dur ce roman Terrible!...
Je préférerais te recommander Les oiseaux ou Palais de glace.

Je n'ai lu que Palais de glace il y a fort longtemps : j'avais adoré .....tous vos commentaires me donnent envie de le relire et de continuer avec ses autres livres sur ma lancée !
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

vesaas - Tarjei Vesaas [Norvège] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Tarjei Vesaas [Norvège]   vesaas - Tarjei Vesaas [Norvège] - Page 4 EmptySam 9 Mar 2013 - 21:00

églantine a écrit:
coline a écrit:
Bédoulène a écrit:
je note "le germe" Coline, merci pour ton commentaire.

Ouhlala Bédoulène...Il est si dur ce roman Terrible!...
Je préférerais te recommander Les oiseaux ou Palais de glace.

Je n'ai lu que Palais de glace il y a fort longtemps : j'avais adoré .....tous vos commentaires me donnent envie de le relire et de continuer avec ses autres livres sur ma lancée !

cheers
Revenir en haut Aller en bas
Heyoka
Zen littéraire
Heyoka

Messages : 5026
Inscription le : 16/02/2013
Age : 31
Localisation : Suède

vesaas - Tarjei Vesaas [Norvège] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Tarjei Vesaas [Norvège]   vesaas - Tarjei Vesaas [Norvège] - Page 4 EmptySam 9 Mar 2013 - 21:24

coline a écrit:
Alors allez-y...mais vous êtes prévenues! Laughing
Je vais éditer ma LAL, challenge accepté Very Happy

_________________
«Books support us in our solitude
and keep us from being a burden to ourselves.
»
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

vesaas - Tarjei Vesaas [Norvège] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Tarjei Vesaas [Norvège]   vesaas - Tarjei Vesaas [Norvège] - Page 4 EmptyDim 10 Mar 2013 - 0:32

Kannskia a écrit:
coline a écrit:
Alors allez-y...mais vous êtes prévenues! Laughing
Je vais éditer ma LAL, challenge accepté Very Happy

cheers

En fait je ne me réjouis pas seulement parce que ma rencontre avec Tarjei Vesaas fut un coup de foudre littéraire. Vous pouvez voir que j'ai aussi mes limites avec son oeuvre, je n'apprécie pas tout à cent pour cent.
Pour moi rien ne surpassera sans doute La barque le soir que j'ai évoqué sur ce fil ainsi que sur le fil consacré au metteur en scène immense qu'est Claude Régy : il a monté deux de ses oeuvres (partiellement, ce n'était pas des oeuvres théâtrales)

Mais tout de même, cet écrivain est reconnu comme l'un des plus grands auteurs norvégiens, il mérite donc que les Parfumés soient nombreux à s'intéresser à lui! content
Je suis donc heureuse de le voir au portail ce mois-ci et de voir son nom se répéter peu à peu sur plusieurs fils... content
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

vesaas - Tarjei Vesaas [Norvège] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Tarjei Vesaas [Norvège]   vesaas - Tarjei Vesaas [Norvège] - Page 4 EmptyDim 10 Mar 2013 - 0:48

Sur le site des Editions Corti , ici exactement vous pouvez lire dans son intégralité l'un des textes de La barque le soir, celui qui s'intitule "Hiver printanier". Wink
Revenir en haut Aller en bas
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

vesaas - Tarjei Vesaas [Norvège] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Tarjei Vesaas [Norvège]   vesaas - Tarjei Vesaas [Norvège] - Page 4 EmptyDim 10 Mar 2013 - 13:45

Les Oiseaux

Décidemment, je me trouve confrontée au même dilemme que pendant ma lecture de Cesare Pavese. Un problème de style...

Vesaas raconte (et l'histoire est touchante) la vie d'un homme qui, à bientôt quarante ans, vit toujours aux crochets (ou plutôt aux aiguilles à tricoter) de sa soeur, car il est affublé d'un esprit un peu lent, un peu embrouillé, un peu moins futé (pour reprendre un vocable qu'il aime) que la plupart des gens.

L'histoire pourrait être profondément touchante et intéressante, sans être larmoyante (d'ailleurs elle ne l'est pas) mais je n'ai pas réussi à entrer dans le dispositif narratif de l'auteur. En ce mettant dans la tête de ce personnage tourmenté et confus, Vesaas s'applique à imprimer à son style une tournure aussi malhabile que le sont les pensées de Mattis. Cela pourrait être digeste, si de temps en temps l'auteur se permettait d'autres points de vue, mais ce n'est pas le cas et je me suis finalement beaucoup enlisée dans l'ânnonement convulsif et les questionnements répétitifs du personnage. Les mêmes gestes, les mêmes angoisses répétés cent fois...
Oui, je sais bien que ces gestes, ces rituels, ces conjurations font partie du quotidien du personnage (ils le protègent, le rassurent ou l'inquiètent), mais fallait-il tant l'infliger au lecteur et renoncer àdévelopper un peu les réactions de l'entourage ? On voit bien à quel point la situation de Hege (la soeur) est douloureuse, combien il est fatiguant de vivre avec ce frère aux réactions incompréhensibles, aux demandes incessantes, mais quel dommage que cette fatigue s'étende au lecteur englué dans tant de souffrances.

Bien sûr, il y a des instants de grâce avec la soeur ou les oiseaux (la passée de bécasse), les mains qui ne parviennent pas à suivre la pensée ou inversement la pensée qui échappe... Mattis, incapable de raisonner comme la plupart des autres souffre d'un profond complexe d'infériorité qui le pousse vers la paranoïa et la colère, voire une violence toute prête à se retourner contre lui-même. Mais je regrette vraiment que l'auteur ne se soit pas un peu détaché des mots de son héros pour nous parler des maux infligés par les autres. La condamnation, la peur, l'impossibilité d'avoir une vie sociale plus construite, plus ouverte...

Dommage que l'auteur se soit cantonné aux rituels répétitifs de Mattis. Cela a fini pour moi en une sorte d'écoeurement... alors que j'aurai tellement aimé aimer ce livre !

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
jack-hubert bukowski
Zen littéraire
jack-hubert bukowski

Messages : 5257
Inscription le : 24/02/2008
Age : 38

vesaas - Tarjei Vesaas [Norvège] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Tarjei Vesaas [Norvège]   vesaas - Tarjei Vesaas [Norvège] - Page 4 EmptyDim 10 Mar 2013 - 13:58

shanidar, ce que tu me dis renvoie à des questionnements que j'entretiens au sujet de Wajdi Mouawad et Anne Hébert. Je sens bien que Vesaas est plus proche de la perspective québécoise que Mouawad. Comme tu le soulignes, il semble difficile d'entrer dans l'univers narratif. Pour ma part, j'ai rencontré un dilemme semblable dans l'univers complexe d'Anne Hébert et de Kamouraska.

Pourrais-tu me dire s'il y a des rapprochements à faire entre les univers de Mouawad et Vesaas?

_________________
«L'amplitude des contradictions à l'intérieur d'une pensée constitue un critère de grandeur.»
De Gaulle, citant Nietzsche

Dixit celui qui écrivait plus vite que son ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

vesaas - Tarjei Vesaas [Norvège] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Tarjei Vesaas [Norvège]   vesaas - Tarjei Vesaas [Norvège] - Page 4 EmptyDim 10 Mar 2013 - 14:34

Un fil à côté duquel j'étais passée.
Je note Palais de glace dans ma LAL !

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

vesaas - Tarjei Vesaas [Norvège] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Tarjei Vesaas [Norvège]   vesaas - Tarjei Vesaas [Norvège] - Page 4 EmptyDim 10 Mar 2013 - 16:16

Queenie a écrit:
Un fil à côté duquel j'étais passée.
Je note Palais de glace dans ma LAL !
cheers
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

vesaas - Tarjei Vesaas [Norvège] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Tarjei Vesaas [Norvège]   vesaas - Tarjei Vesaas [Norvège] - Page 4 EmptyDim 10 Mar 2013 - 16:22

shanidar a écrit:
Les Oiseaux

Décidemment, je me trouve confrontée au même dilemme que pendant ma lecture de Cesare Pavese. Un problème de style...

Vesaas raconte (et l'histoire est touchante) la vie d'un homme qui, à bientôt quarante ans, vit toujours aux crochets (ou plutôt aux aiguilles à tricoter) de sa soeur, car il est affublé d'un esprit un peu lent, un peu embrouillé, un peu moins futé (pour reprendre un vocable qu'il aime) que la plupart des gens.

L'histoire pourrait être profondément touchante et intéressante, sans être larmoyante (d'ailleurs elle ne l'est pas) mais je n'ai pas réussi à entrer dans le dispositif narratif de l'auteur. En ce mettant dans la tête de ce personnage tourmenté et confus, Vesaas s'applique à imprimer à son style une tournure aussi malhabile que le sont les pensées de Mattis. Cela pourrait être digeste, si de temps en temps l'auteur se permettait d'autres points de vue, mais ce n'est pas le cas et je me suis finalement beaucoup enlisée dans l'ânnonement convulsif et les questionnements répétitifs du personnage. Les mêmes gestes, les mêmes angoisses répétés cent fois...
Oui, je sais bien que ces gestes, ces rituels, ces conjurations font partie du quotidien du personnage (ils le protègent, le rassurent ou l'inquiètent), mais fallait-il tant l'infliger au lecteur et renoncer àdévelopper un peu les réactions de l'entourage ? On voit bien à quel point la situation de Hege (la soeur) est douloureuse, combien il est fatiguant de vivre avec ce frère aux réactions incompréhensibles, aux demandes incessantes, mais quel dommage que cette fatigue s'étende au lecteur englué dans tant de souffrances.

Bien sûr, il y a des instants de grâce avec la soeur ou les oiseaux (la passée de bécasse), les mains qui ne parviennent pas à suivre la pensée ou inversement la pensée qui échappe... Mattis, incapable de raisonner comme la plupart des autres souffre d'un profond complexe d'infériorité qui le pousse vers la paranoïa et la colère, voire une violence toute prête à se retourner contre lui-même. Mais je regrette vraiment que l'auteur ne se soit pas un peu détaché des mots de son héros pour nous parler des maux infligés par les autres. La condamnation, la peur, l'impossibilité d'avoir une vie sociale plus construite, plus ouverte...

Dommage que l'auteur se soit cantonné aux rituels répétitifs de Mattis. Cela a fini pour moi en une sorte d'écoeurement... alors que j'aurai tellement aimé aimer ce livre !

J'aime beaucoup ton commentaire sincère et très compréhensible...même à mes yeux! content
Je comprends ces réticences Shanidar.
Cette écriture est parfois « preneuse de tête », comme Matthis nous prendrait la tête si nous vivions à ses côtés.
Elle est peu rassurante, mais c’est parce qu’elle traduit très justement le langage de Matthis, celui de ses pensées si peu claires, si torturées, celui de ses questions ou de ses tentatives d’explications qui tombent toujours à plat...

Ah ! les mots de Mattis ! …Ceux qu’ils possèdent lui serviraient à parler de ce qu’il connaît lui tout seul, qui l’émerveille et l’intéresse, mais auquel les autres n’ont pas accès. Ils s’en détournent.
Ces savoirs et ces mots n’intéressent personne. Alors …une colère parfois, une bouderie, un ras-le-bol… ou la douceur fugitive d’un mot, c’est tout ce qui peut venir sur ses lèvres.

Quant aux mots du quotidien, Matthis les ignore, ils lui échappent, il les cherche sans cesse…Parfois ils s’avancent et restent comme suspendus…Non, il ne peut aller au bout de ce qu’il voudrait dire…alors il se tait et s’en va parler, penser, dans un monde qui n’appartient qu’à lui et où, au moins, il entame le dialogue, parfois même par écrit, avec les oiseaux…

Le sujet de ce roman est la grande douleur de ne pas savoir partager ses joies et ses angoisses, de ne pouvoir communiquer avec qui l’on aime. Et la grande peur qui s’y attache, celle de se retrouver déconnecté de tous, seul au monde !
Cette difficulté, si bien retranscrite par l’écrivain dans la langue, ne me gêne pas, et au contraire, m’émeut au possible car elle me fait partager toutes les difficultés de Matthis, me tient au cœur de sa souffrance, de sa colère, mais aussi de ses joies et de ses rêves…J’ai l’impression qu’elle ne m’épargne rien de ce qu’il ressent et vit, dans la violence exacte de ses sentiments sans barrières, lui le simple d’esprit qui voit au-delà des apparences, toujours en alerte malgré son apparente inertie.
En fait, voilà, j'ai beaucoup d'empathie pour lui, j’aime Matthis malgré tout ce qui peut le rendre insupportable !


La femme, la sœur de Vesaas ont parlé d’un presque autoportait de Tarjei en Matthis…
« Comment parvenir à dire l'ineffable, à faire écouter ce qui ne s'entend pas, à prouver que l'essentiel est invisible aux yeux?
C'est, il me semble, ce à quoi Vesaas aura passé sa vie, qui explique aussi son extrême fécondité: une quarantaine de livres, dans tous les genres, essai excepté.
[…]*
tout cet immense domaine de la poésie où il reste à susciter, à ressusciter en autrui une émotion bouleversante qui a mené celui qu'elle visita aux extrêmes limites de la joie de la création. Voilà ce qu'il reste à dire, en marge. Et une vie tout entière d'écrivain n'est pas trop pour y parvenir, y revenir inlassablement.

Régis Boyer (son traducteur, dans la Revue Plein Chant)

« A qui parlons-nous
lorsque nous nous taisons ? »
Tarjei Vesaas
(Vivre notre rêve)
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

vesaas - Tarjei Vesaas [Norvège] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Tarjei Vesaas [Norvège]   vesaas - Tarjei Vesaas [Norvège] - Page 4 EmptyDim 10 Mar 2013 - 16:37

jack-hubert bukowski a écrit:


Pourrais-tu me dire s'il y a des rapprochements à faire entre les univers de Mouawad et Vesaas?

Cette question ne m'est pas adressée, mais je me permets tout de même de répondre, ce qui n'empêchera pas Shanidar de le faire à son tour. content

A vrai dire, passionnée presque de façon égale de ces deux auteurs, pour des raisons bien différentes, je vois mal un lien qui puisse unir leurs univers...Ou alors je n'en ai vraiment pas pris conscience...
Ta question me laisse perplexe et je ne comprends pas comment tu as pu associer ces deux auteurs?

Question de lieux, d'époque, de thèmes, de style...Je ne vois rien qui les rapproche.
Ouvrez-moi les yeux! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
mimi54
Zen littéraire
mimi54

Messages : 6043
Inscription le : 02/05/2010

vesaas - Tarjei Vesaas [Norvège] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Tarjei Vesaas [Norvège]   vesaas - Tarjei Vesaas [Norvège] - Page 4 EmptyDim 10 Mar 2013 - 16:43

J'ai lu quelques chapitres...et je crains ne pas être sensible à cette littérature trop lente à mon goût, et sans véritable scénario.
J'essaie encore un peu, mais.... c'est trop fort pour moi jypeurien
Revenir en haut Aller en bas
http://leblogdemimipinson.blogspot.com/
jack-hubert bukowski
Zen littéraire
jack-hubert bukowski

Messages : 5257
Inscription le : 24/02/2008
Age : 38

vesaas - Tarjei Vesaas [Norvège] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Tarjei Vesaas [Norvège]   vesaas - Tarjei Vesaas [Norvège] - Page 4 EmptyDim 10 Mar 2013 - 16:57

coline, c'est tout juste chouette que tu aies répondu à cette question. J'ai tendance à poser des questions qui sont un peu dans le champ... Mouawad est plus dans le pathos. Je devrai donc voir si Vesaas est pour moi.

_________________
«L'amplitude des contradictions à l'intérieur d'une pensée constitue un critère de grandeur.»
De Gaulle, citant Nietzsche

Dixit celui qui écrivait plus vite que son ombre.
Revenir en haut Aller en bas
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

vesaas - Tarjei Vesaas [Norvège] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Tarjei Vesaas [Norvège]   vesaas - Tarjei Vesaas [Norvège] - Page 4 EmptyDim 10 Mar 2013 - 17:44

jack-hubert bukowski a écrit:
shanidar, ce que tu me dis renvoie à des questionnements que j'entretiens au sujet de Wajdi Mouawad et Anne Hébert. Je sens bien que Vesaas est plus proche de la perspective québécoise que Mouawad. Comme tu le soulignes, il semble difficile d'entrer dans l'univers narratif. Pour ma part, j'ai rencontré un dilemme semblable dans l'univers complexe d'Anne Hébert et de Kamouraska.

Pourrais-tu me dire s'il y a des rapprochements à faire entre les univers de Mouawad et Vesaas?

coline a répondu comme je l'aurai fait et de manière plus avertie à ta question. Je suis d'accord sur le fait que je vois peu de similitudes entre Vesaas et Mouawad (mais je ne connais pas 'la perspective québécoise' que tu évoques. Pourrais-tu nous en dire plus ?)
Je n'ai lu q'une pièce de Mouawad dont l'écriture théâtrale (en tout cas dans Edwige...) à la particularité d'être très 'écrite', pas du tout dans l'idée de langage parlé dont relève la prose de Vesaas.
Quant à Anne Hébert, j'ai lu d'elle, Les fous de Bassan et je n'avait pas non plus été séduite par son style... jypeurien

@ coline : ce que tu dis des Oiseaux est tout à fait juste et sensible. Il est incontestable que Vesaas a su rendre dans son texte les tourments intérieurs de son personnage avec une merveilleuse humanité et une belle empathie, mais voilà je n'ai pas été embarquée et je le regrette.

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

vesaas - Tarjei Vesaas [Norvège] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Tarjei Vesaas [Norvège]   vesaas - Tarjei Vesaas [Norvège] - Page 4 EmptyDim 10 Mar 2013 - 23:23

shanidar a écrit:
@ coline : ce que tu dis des Oiseaux est tout à fait juste et sensible. Il est incontestable que Vesaas a su rendre dans son texte les tourments intérieurs de son personnage avec une merveilleuse humanité et une belle empathie, mais voilà je n'ai pas été embarquée et je le regrette.

Tu l'as bien compris, je ne faisais qu'essayer de préciser davantage mon ressenti...sans du tout chercher à te convaincre...Cela aurait été ridicule de ma part...et vain! content
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




vesaas - Tarjei Vesaas [Norvège] - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Tarjei Vesaas [Norvège]   vesaas - Tarjei Vesaas [Norvège] - Page 4 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Tarjei Vesaas [Norvège]
Revenir en haut 
Page 4 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Omelette norvégienne
» Attentat et fusillade en Norvège.
» omelette norvégienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature nordique (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: