Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Centre Pompidou - Metz

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Centre Pompidou - Metz - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Centre Pompidou - Metz   Centre Pompidou - Metz - Page 4 Icon_minitimeLun 17 Mai 2010 - 7:09

odrey a écrit:
eXPie a écrit:
Nezumi a écrit:
L'expo Turner m'a donné envie de tirer à vue sur les porteurs d'audio-guides. Centre Pompidou - Metz - Page 4 722735

Vous allez bien vous amuser avec cette visite messine. Je vous envie...
Oui, les audio-guides sont parfois perçus comme des odieux-guides...

Traversay, sors de ce corps!
rire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Centre Pompidou - Metz - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Centre Pompidou - Metz   Centre Pompidou - Metz - Page 4 Icon_minitimeVen 25 Juin 2010 - 15:47

Malheureusement le reportage de la visite est caché sur le forum.. alors on peut parler sur ce fil de l'architecte de ce bâtiment Very Happy

Centre Pompidou - Metz - Page 4 A116
Shigeru Ban: Complete Works 1985-2010

Citation :
Résumé du livre

Alors que l'un de ses plus importants chantiers vient d'ouvrir (la réalisation du centre Pompidou-Metz dans l'Est de la France), cet ouvrage retrace la carrière de Shigeru Ban et présente chacune de ses créations. Réalisant aussi bien des constructions exceptionnelles (bibliothèques, musées.. .) que des logements de secours d'urgence pour des zones de catastrophes, comme celles de Kobe ou de la Nouvelle-Orléans, Shigeru Ban remet en cause les normes traditionnelles de l'architecture, dessinant une maison sans murs ou un espace d'exposition fait de tubes de papier et de containers de transport.

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Centre Pompidou - Metz - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Centre Pompidou - Metz   Centre Pompidou - Metz - Page 4 Icon_minitimeJeu 6 Jan 2011 - 13:45

Dégâts causés par la neige à Pompidou

Au niveau d'une des quatre tulipes par où s'écoulent les eaux pluviales, la toile recouvrant la charpente, s'est déchirée sous le poids de la neige.

Centre Pompidou - Metz - Page 4 Ab69


L'importante chute de neige du 8 décembre 2010 a laissé des traces au pied de la tulipe déjà mise à mal par les intempéries précédentes



Centre Pompidou - Metz - Page 4 Ab68



source

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
darkanny
Zen littéraire
darkanny

Messages : 7078
Inscription le : 02/09/2009
Localisation : Besançon

Centre Pompidou - Metz - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Centre Pompidou - Metz   Centre Pompidou - Metz - Page 4 Icon_minitimeJeu 6 Jan 2011 - 13:58

Oui, ils n'avaient pas imaginé que la neige pouvait ne pas fondre dans la minute où elle était tombée.....et donc exercer un poids non négligeable durant un certain temps temps sur la toile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Centre Pompidou - Metz - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Centre Pompidou - Metz   Centre Pompidou - Metz - Page 4 Icon_minitimeJeu 6 Jan 2011 - 18:17

darkanny a écrit:
Oui, ils n'avaient pas imaginé que la neige pouvait ne pas fondre dans la minute où elle était tombée.....et donc exercer un poids non négligeable durant un certain temps temps sur la toile.

Arf...

Z'aurait du appeler le géant Miko, il en aurait fait des cônes glacés à déguster!

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Centre Pompidou - Metz - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Centre Pompidou - Metz   Centre Pompidou - Metz - Page 4 Icon_minitimeJeu 12 Mai 2011 - 9:34

Centre Pompidou - Metz - Page 4 A542

Bon anniversaire Pompidou-Metz !

Citation :
Le Centre Pompidou-Metz (CPM) a battu des records de fréquentation pour sa première année d'activité en accueillant plus de 800 000 visiteurs. Un record jamais atteint en France pour une institution muséographique en dehors de la région Ile-de-France.

source et suite



Centre Pompidou - Metz - Page 4 A544

Daniel Buren, Echos, travaux in situ
Du 8 mai au 9 septembre 2011
Lieu : Galerie 3
site

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mimi54
Zen littéraire
mimi54

Messages : 6043
Inscription le : 02/05/2010

Centre Pompidou - Metz - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Centre Pompidou - Metz   Centre Pompidou - Metz - Page 4 Icon_minitimeMer 6 Juin 2012 - 22:07

Exposition 1917 (26.05 -> 24.09.12)

Centre Pompidou - Metz - Page 4 Dscn1415

C'est bien la peine d'habiter si près, et ne pas avoir (encore ) trouvé le temps d'y promener mes yeux. Ce fut aujourd'hui !!!

De prime abord, je lui trouve fière allure . Un ciel plus bleu l'aurai encore mieux mis en valeur...je reviendrai, c'est promis.

Consacrer une exposition, rien qu'une année pouvait paraître un peu étrange. Je fut surprise, agréablement, par la richesse de ce qui nous est proposé, par sa variété tant dans les supports, les matières, les atmosphères que tout cela suscite.
1917, L’ Europe, puis le reste du monde ( on le verra avec une part non négligeable consacrée à l'engagement américain) est en guerre; la Russie fait sa révolution. La vie artistique suit son cours. C'est ce que cette exposition, tente de démonter en présentant au public des pièces somptueuses, mais aussi des des objets, supports plus inattendus.

Nous allons sur deux niveaux

La première galerie sera consacrée en premier à la mort avec des œuvres d'un réalisme impressionnant, et une grande diversité de support


Centre Pompidou - Metz - Page 4 Dscn1416

Les artistes des tranchés
Centre Pompidou - Metz - Page 4 Dscn1417

Les évènements littéraires : Centre Pompidou - Metz - Page 4 Dscn1418

Paul Klee, Matisse, Modigliani, les peintres russes, sont là, et côtoient des artistes plus confidentilels

Centre Pompidou - Metz - Page 4 Dscn1419 (Leonardo Dudreville)

La photographie, occupe une grand place ainsi que la presse, et la propagande graphique

Puisque nous sommes en temps de guerre, la technique s'invite aussi Centre Pompidou - Metz - Page 4 Dscn1420 (moteur d'avion )

Centre Pompidou - Metz - Page 4 Dscn1421 Centre Pompidou - Metz - Page 4 Dscn1422 Centre Pompidou - Metz - Page 4 Dscn1423

Je serais repartie avec, mais.....

Centre Pompidou - Metz - Page 4 Dscn1424



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leblogdemimipinson.blogspot.com/
mimi54
Zen littéraire
mimi54

Messages : 6043
Inscription le : 02/05/2010

Centre Pompidou - Metz - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Centre Pompidou - Metz   Centre Pompidou - Metz - Page 4 Icon_minitimeMer 6 Juin 2012 - 22:36

La grande nef

Nous commencerons avec les ravages e la guerre, les gueules cassées; des moulages, des prothèses. La grande guerre marque l'essor de la chirurgie reconstructrice, de la kinésithérapie
Centre Pompidou - Metz - Page 4 Dscn1425 Centre Pompidou - Metz - Page 4 Dscn1426

Après les corps meurtris, les masques, et Arlequin, les clowns

Centre Pompidou - Metz - Page 4 Dscn1510

Et puis, tendu , le rideau de scène peint par Picasso, en hommage aux personnages de la comedia dell'Arte. La guerre est là, mais la création artistique ne s'est pas tue. Il s'agissait d'un ballet sur une musique d'Erik Sati, un livret de Jean Cocteau, une chorégraphie de Diaghilev. Les artistes collaborent entre eux


Centre Pompidou - Metz - Page 4 Dscn1511 Centre Pompidou - Metz - Page 4 Dscn1512

On prendra congé de cette exposition avec l’abstraction russe avec ce qui me donne des étoiles dans les yeux :

Obscurci, de Kandinsky Centre Pompidou - Metz - Page 4 Dscn1513


et venues du musée Marmottan que je n'ai pas vu depuis un certain temps , des nymphéas de Monet, qui me donnent aussi des étoiles dans les yeux...Je ne mets pas de phot, car je suis déçue du rendu des couleurs.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leblogdemimipinson.blogspot.com/
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Centre Pompidou - Metz - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Centre Pompidou - Metz   Centre Pompidou - Metz - Page 4 Icon_minitimeSam 9 Juin 2012 - 10:11

merci beaucoup pour le partage mimi. J'ai toujours pensé que les expos thématiques étaient souvent plus riches que les expos d'un seul peintre (ou sculpteur...). Ce que tu montres me conforte dans cette idée, cela ouvre plus d'espace d'accroche et de réflexion (j'aime tout particulièrement ton regard sur l'entrée des technologies via la guerre, un thème très intéressant).

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Centre Pompidou - Metz - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Centre Pompidou - Metz   Centre Pompidou - Metz - Page 4 Icon_minitimeMar 31 Juil 2012 - 17:03

1917


1917, une exposition gigantesque , démesurée. Démesurée comme la folie du chaos de cette année 1917, où les années passées de la guerre ont amené une modification de la vision du monde, des bouleversements dans l'expression artistique que Laurent Le Bon, directeur du musée et commissaire de l'exposition nous propose d'explorer.
Exposition immense, d’une richesse folle, passionnante, excitante, mais où l’ enthousiasme retombe peu à peu sous les épuisements (psychique mais aussi physique : les pieds et le dos !) Une déception de toutes ces choses qu'on est obligé de laisser passer. Quel visiteur peut se vanter d'avoir apprécié tous les détails, c'est-à-dire d’avoir pleinement honoré l'énormité du travail de préparation que cette exposition a dû constituer ? Je n'imagine pas qu'on puisse engranger tout ce que propose cette exposition en une visite continue, même étalée sur plusieurs jours. Il faut envisager de multiples visites par thème, pour en profiter pleinement. Et c'est vraiment dommage car il y a des milliers d'objets d'art présentés fort intelligemment : oeuvres mondialement connues, de l’urinoir de Duchamp (dont j’ai appris qu'il n'existe que des copies et que l’exemplaire original a disparu), Nymphéas de Monet (dont le fils est mort à la guerer dès 1914), de Chagall (avec quelques dessins préparatoires qui m'ont stupéfiée : je n’aurais jamais imaginé que Chagall, le fantasque, le rêveur, aux personnages souples et dansants faisait un petit quadrillage rectiligne sur sa feuille avant de dessiner), de Modigliani, jusqu'à des créations anonymes (dessin, peinture, photo, texte, film). C'est tout à fait intéressant de voir d'une part la représentation de la guerre et de ses atrocités, et, en parallèle, des oeuvres douces et lumineuses qui continuent à être produites, un monde meilleur reste dans les cœurs, chacun se défend comme il peut.

Réellement à l'issue de l'exposition, on se pose la question du rôle du commissaire, doit-il s'effacer derrière son exposition, donner à voir des oeuvres , avec toutes les explications ad hoc sur le contexte qui permet de les apprécier au mieux, ou est-il lui-même un artiste, qui crée une oeuvre d'art. Il m'a semblé qu'il manquait une certaine modestie dans la démarche de Laurent Le Bon, et qu'il a voulu « créer l'événement », au détriment de beaucoup d'oeuvres qui, du fait d'une décision de ne pas faire de choix (ou d'une incapacité en faire ?), vont passer inaperçues alors qu'elles ne le méritaient pas.

Je parlerai d’ une des oeuvres centrales de l'exposition, une installation de Jean-Jacques Lebel « Hommage aux poilus bricoleurs » (2012) qui présente, rigoureusement serrée sur des étagères superposées, une accumulation de centaines de douilles d’obus sculptées par des soldats, qui donne la même impression de grouillement obsessionnel que l’exposition elle-même, et qui traduit, en une œuvre d’art époustouflante, l'envahissement psychique de la guerre et la capacité de résistance de l’homme.

« Depuis leurs immenses tranchées inondées ou leurs ateliers de fortune, ils ont contribué, à leur manière, au triomphe discret mais incontestable de l'instinct de vie sur l'instant de mort. »

Centre Pompidou - Metz - Page 4 P1000810Centre Pompidou - Metz - Page 4 P1000811

Malgré cette impression d'être submergée il n'en demeure pas moins que cette exposition est extraordinaire, puissante, passionnante, elle fait découvrir des courants artistiques, des tendances méconnues de certains artistes (je pense particulièrement à Valloton), qu'elle offre une grande jouissance devant certaines oeuvres, qu'elle ouvre par des commentaires intelligents, lisibles, et d’une longueur acceptable, des réflexions tout à fait intéressantes.

J’ai trouvé cette critique de Philippe Lançon dans Libération qui traduit fort habilement ma façon de voir :


Citation :
Dans certaines régions d’Amérique latine, on voit passer au ralenti des trains chargés de minerai, d’une longueur interminable. L’exposition «1917», présentée au centre Pompidou-Metz, est comme eux. Ce qu’elle transporte est précieux, mais elle n’en finit pas. Elle est assez longue pour abrutir le plus aigu des visiteurs. Mais elle est assez riche, avec son excès d’œuvres, de photographies, d’objets, d’affiches, avec son côté vide-greniers d’Ali Baba, pour transformer son abrutissement en une forme d’hypnose.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Igor
Zen littéraire
Igor

Messages : 3524
Inscription le : 24/07/2010
Age : 66

Centre Pompidou - Metz - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Centre Pompidou - Metz   Centre Pompidou - Metz - Page 4 Icon_minitimeMar 31 Juil 2012 - 17:32

Au vu des deux photos, je me suis exclamé (tout seul): Serait ce des Graal ?
J'ai ensuite lu le commentaire, d'une certaine façon c'en est je pense...

_________________
Tranquille comme mon chien qui dort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Centre Pompidou - Metz - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Centre Pompidou - Metz   Centre Pompidou - Metz - Page 4 Icon_minitimeMar 31 Juil 2012 - 17:41

En tout cas, ça fait une impression stupéfiante!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Centre Pompidou - Metz - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Centre Pompidou - Metz   Centre Pompidou - Metz - Page 4 Icon_minitimeMar 31 Juil 2012 - 17:49

Bon ben il n'y a plus qu'à revenir faire un tour sur Metz! Mais je prefere en général les expos qui se recentrent sur une œuvre dont on découvre tous les aspects plutôt que de se démultiplier autour d'un thème qui risque de devenir un fourre tout prétexte. Toute une expo sur ce Jean-Jacques Lebel par exemple aurait été intéressante. Merci pour ces commentaires détaillés. Il y a tant à découvrir en matière d'art notamment contemporain.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Centre Pompidou - Metz - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Centre Pompidou - Metz   Centre Pompidou - Metz - Page 4 Icon_minitimeMar 31 Juil 2012 - 17:53

Je me rends compte que je viens de dire involontairement le contraire de Shanidar rire Mais de toute façon j'aime les expos aussi variées soient elles. Il y a toujours quelque chose à découvrir et admirer.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Centre Pompidou - Metz - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Centre Pompidou - Metz   Centre Pompidou - Metz - Page 4 Icon_minitimeMar 31 Juil 2012 - 18:14

Tout ceci étant dit, je dois avouer que j'ai été déçue par le bâtiment.. Trop d’attente??
Forme magique, bien sûr, mais les abords sont totalement défigurés par des travaux, et cela n'aide pas. Aucun souci de préserver l'environnement, tout est laid (c'est un comble) et s'apparente à des terrains vagues.
Je n'ai pas aimé la matière blanche qui constitue le toit (certainement très beau la nuit quand c'est éclairé, mais de jour effet de matière plastique assez peu noble)
J’ai peur que ce matériau de même que le bois résiste mal au temps qui passe et au temps qu'il fait...
Enfin le désir de ne pas cacher des éléments peu nobles de l'architecture (tuyaux, clim etc) avait un côté ludique et joyeux à Beaubourg, mais fait plutôt négligé ici (de même que la poussière accumulée qu'on voit quand on regarde la structure intérieure des balcons des étages)

Le contraste avec le bâtiment du MUDAM de Luxembourg, vu la veille, royal, lumineux, clean, a sans doute joué dans ma réserve vis à vis de ce bâtiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
Contenu sponsorisé




Centre Pompidou - Metz - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Centre Pompidou - Metz   Centre Pompidou - Metz - Page 4 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Centre Pompidou - Metz
Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Peinture, photographie… :: Expositions-
Sauter vers: