Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Le thé

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 8 ... 15  Suivant
AuteurMessage
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Le thé Empty
MessageSujet: Le thé   Le thé Icon_minitimeMer 4 Avr 2007 - 14:54

Vous commencez à le savoir, c'est une passion chez moi...:)
Les auteurs font très souvent une place à cette boisson dans leurs ouvrages..."l'écume de jade liquide"...
Je vous propose d'essayer de collectionner ici les passages ou citations qui lui sont consacrés...

Peut-être trouverons-nous , pour agrémenter encore ce fil, de superbes images (photos, peintures, films...)
C'est parti!


Dernière édition par le Mer 4 Avr 2007 - 15:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Le thé Empty
MessageSujet: Re: Le thé   Le thé Icon_minitimeMer 4 Avr 2007 - 15:04

Michel Onfray dans Le Gai savoir (La raison gourmande):

"Dans le panthéon des fleurs et des feuilles qui fêtent le corps et le libèrent des pesanteurs consubstancielles au quotidien,, j'aime à penser que le théier, le caféier et le cacaoyer ont leur place pour les décoctions, infusions et magies qu'ils permettent aujourd'hui et qui firent, à l'origine, l'objet de mythologies singulières qui toutes convergent dans l'expression figurée d'une mobilisation réitérée du corps, puis d'une nécessaire tension de l'âme et de la chair qui la porte. Approches timides et douces, sinon homéopathiques, des Elysées ou des Nirvanas, connaissance, hors le gouffre, des états bienheureux, les boissons non alcooliques stimulantes font partie des réconforts. Plus que jamais réjouissantes et nécessaires."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Le thé Empty
MessageSujet: Re: Le thé   Le thé Icon_minitimeMer 4 Avr 2007 - 15:07

Jean Etienne Liotard

Le thé Me00000947223ef1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Le thé Empty
MessageSujet: Re: Le thé   Le thé Icon_minitimeMer 4 Avr 2007 - 15:13

Le thé 017156

Un thé au Sahara...comme le rappelle Houbeb...très beau film de Bertolucci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Le thé Empty
MessageSujet: Re: Le thé   Le thé Icon_minitimeMer 4 Avr 2007 - 16:53

Théodore de Banville

Miss Ellen, versez-moi le Thé
Dans la belle tasse chinoise,
Où des poissons d'or cherchent noise
Au monstre rose épouvanté.

J'aime la folle cruauté
Des chimères qu'on apprivoise :
Miss Ellen, versez-moi le Thé
Dans la belle tasse chinoise.

Là, sous un ciel rouge irrité,
Une dame fière et sournoise
Montre en ses longs yeux de turquoise
L'extase et la naïveté :
Miss Ellen, versez-moi le Thé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



Le thé Empty
MessageSujet: Re: Le thé   Le thé Icon_minitimeMer 4 Avr 2007 - 17:16

Retrouvé dans le fouillis de mon ordi un extrait de Oreiller d'herbes, un superbe roman de Natsume Sôseki.
Le narrateur est un peintre qui s'est retiré dans une auberge de campagne.Il est invité à prendre le thé par le moine d'un temple bouddhiste.

Il n’y a que quelques gouttes au fond d’un bol démesuré. Sur un fond gris bleu, il y a une forme indistincte et grossièrement sommaire, terre de Sienne et jaune d’or, dont on ne saurait dire si c’est un tableau, un motif ou un masque d’ogre manqué.
- C’est un Mokubei, explique le vieux laconiquement.
- C’est beau, commenté-je simplement.
- Hélas, il y a beaucoup de faux Mokubei…Regardez le dessous du bol. La marque est inscrite.
Je le soulève et le regarde en le tenant en direction de la porte-fenêtre de papier, sur laquelle se dessine l’ombre chaleureuse d’un grand aspidistra dans un pot. Je me penche pour examiner le fond, où j’aperçois le petit paraphe du potier. Je ne crois pas que la signature soit nécessaire à l’appréciation, mais il faut conclure que les connaisseurs s’en soucient beaucoup. Je ne pose pas le bol, mais l’approche directement de mes lèvres.
Savourer ce breuvage épais, sucré, maintenu à la température qui convient, et dense, en le gardant sur la langue, goutte à goutte, c’est un acte éminemment poétique pour tout homme de goût. Les gens ordinaires croient que le thé est à boire, mais c’est une erreur. Quand la goutte se pose sur le bout de la langue et que l’élément pur se disperse dans les quatre directions, il n’y a pratiquement plus de liquide qui puisse descendre de la gorge. C’est seulement un délicieux parfum qui s’achemine vers l’estomac par l’œsophage. Il est vil d’utiliser les dents. L’eau est pour cela trop légère. A plus forte raison, le thé gyokuro, dont la finesse est supérieure à celle de l’eau pure, n’offre aucune résistance qui fatigue la mâchoire. C’est une boisson parfaite. Certains se plaignent d’insomnies quand ils boivent du thé, mais je leur conseillerais d’en boire quitte à perdre le sommeil.
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Le thé Empty
MessageSujet: Re: Le thé   Le thé Icon_minitimeMer 4 Avr 2007 - 17:25

Superbe!...A lire avec une tasse d'excellent thé...:)

Je ne vais pas l'égarer ce texte que tu nous as retrouvé!...drunken
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Le thé Empty
MessageSujet: Re: Le thé   Le thé Icon_minitimeMer 4 Avr 2007 - 17:29

Mokubei

Aoki Mokubei ( 1761-1833) est un des grands artistes de la première moitié du XIXe siècle. Son art est représentatif de la pénétration très forte de la culture chinoise dans le Japon de Tokugawa. .
Mokubei était un céramiste, calligraphe et peintre. Il a brillé dans des domaines très variés, notamment la calligraphie. Il fut l'un des premiers céramistes de Kyôto à créer des céladons, et s’est sans doute souvenu en fabriquant ce bol que de nombreux céladons chinois, les Song, imitaient la forme de vases antiques : ceci était attribué au fait que cette couleur évoquant sans doute la patine de certains bronzes antiques, les vases en céladon auraient à l’origine été créés comme substituts au bronze.

Le thé Img_5882

Boîte à friandises de Mokubei (Musée National de Tokyo)

Le thé 86dl8
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Le thé Empty
MessageSujet: Re: Le thé   Le thé Icon_minitimeMer 4 Avr 2007 - 18:13

J'ai préparé ce qu'il faut pour le thé à la menthe...Wink

Le thé Thementhetn9
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Le thé Empty
MessageSujet: Re: Le thé   Le thé Icon_minitimeMer 4 Avr 2007 - 18:27

La cérémonie du thé
Le thé Ceremonieduthekd0

Il semble que la cérémonie du thé au Japon ait d’abord été un dada des moines bouddhistes zen. Cette cérémonie appelée Chanoyu consistait à préparer le thé vert, produit alors à partir d’une poudre verte (matcha), laquelle était fort précieuse puisqu’elle servait également à des fins curatives. Les moines faisaient de ce moment particulier une sorte de rituel qui incitait au calme et à la méditation. Ce rite aboutit finalement à la cour de l’empereur où il fut raffiné à l’excès par un Maître du thé. La cérémonie atteignit dès lors des sommets de perfection et devint une tradition incontournable au cœur des coutumes japonaises.

Selon un ordre prescrit et rigoureux, le Maître du thé doit procéder à la préparation de la pièce destinée à recevoir les hôtes. Il purifiera à l’aide de linges de soie le service qui contiendra le thé, chauffera l’eau à une température précise, versera l’eau sur la mixture et fera naître dans chaque bol, avec un fouet de bambou, une mousse délicate à la surface du thé et présentera une part égale du breuvage à chacun des invités avec respect et humilité. L’invité devra s’acquitter de sa tâche en buvant le thé avec humilité et respect à son tour et rendre le bol dans la même position qu’on lui aura remit. Il semble même que, selon certaines écoles, l’invité doive, à la dernière gorgée, incliner la tête vers l'arrière et exécuter une sorte de plainte gutturale pour manifester son appréciation de la dégustation. Souvent, à la fin de la cérémonie, le Maître du thé présente les instruments qu’il a utilisé pour préparer le rituel et indique, par la même l’occasion, le nom des artisans qui les ont fabriqués. La cérémonie du thé se déroule normalement dans une modeste maisonnette (cha-shitu) et elle peut se prolonger de 45 minutes jusqu’à plusieurs heures.

Il est important de bien comprendre que si la cérémonie du thé varie en raison de plusieurs facteurs dans sa célébration (situation géographique du pavillon de thé, nombre d’invités, l’école de laquelle se revendique le maître de thé, etc.), son caractère spirituel, en revanche, reste immuable. Lors de la cérémonie du thé, on célèbre l’harmonie, le respect, la pureté et la tranquillité d’esprit. Une expérience mystique donc, qui vaut largement quelques sessions de massage...


Dernière édition par le Mer 4 Avr 2007 - 18:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
potheo
Espoir postal
potheo

Messages : 43
Inscription le : 04/04/2007
Age : 28
Localisation : Paris

Le thé Empty
MessageSujet: Re: Le thé   Le thé Icon_minitimeMer 4 Avr 2007 - 18:31

Le thé 300px-10
Voilà un samovar. Si il y en a qui ne connaissent pas, c'est ce que les russes utilisent traditionnellement pour préparer leur thé.
Pour la petite anecdote, c'est peut-être un peu hors sujet, ma mère qui est allée en Russie il y a 10 ans a voulu en ramener un ici. Le problème était la douane qui interdisait ce genre de chose. Pour pouvoir le rapporter quand même, elle l'a démonté, et a dispersé chacune des parties dans ses valises. Revenue en France, elle a voulu le reconstituer mais elle s'est rendu compte qu'il manquait un morceau! Comme c'est une pièce intérieure qu'elle a perdue, il est inutilisable et sert donc de décoration...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Le thé Empty
MessageSujet: Re: Le thé   Le thé Icon_minitimeMer 4 Avr 2007 - 18:33

Merci Potheo...Jolie pièce pour notre rubrique!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Le thé Empty
MessageSujet: Re: Le thé   Le thé Icon_minitimeMer 4 Avr 2007 - 18:34

Le thé Saveur10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Le thé Empty
MessageSujet: Re: Le thé   Le thé Icon_minitimeJeu 5 Avr 2007 - 11:14

Dans "Ma vie de geisha", le témoignage de Mineko Iwasaki

"L'esthétique qui imprègne la vie de l'ochaya est influencée par l'art de préparer et de boire du thé, auquel nous donnons au Japon le nom de "voie du thé". Cette cérémonie consiste en un rituel d'une notoire complexité, destiné à célébrer les joies simples d'une réunion entre amis- un instant de répit dans les soucis du quotidien. Et de quels extraordinaires artifices on use pour recréer un climat de simplicité...Du pavillon de thé jusqu'au plus modeste bol, tout a été fabriqué avec le plus grand soin par les artisans les plus délicats. L'hôte lui-même manie les ustensiles avec des gestes soumis à une chorégraphie minutieuse qui nécessite beaucoup de pratique. Rien n'est laissé au hasard."

Le thé Medium050603ceremoniethpu3

Mathurin Méheut: Mademoiselle Inabata préparant le thé, lors de la cérémonie du thé, en juillet 1914
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Le thé Empty
MessageSujet: Re: Le thé   Le thé Icon_minitimeJeu 5 Avr 2007 - 11:33

Le thé Medium050517theiersfujimd7

Plantations de théiers devant le Fuji Yama
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Le thé Empty
MessageSujet: Re: Le thé   Le thé Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Le thé
Revenir en haut 
Page 1 sur 15Aller à la page : 1, 2, 3 ... 8 ... 15  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Un moment de détente… :: Pratiques culturelles-
Sauter vers: