Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Bertrand Tavernier

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Bertrand Tavernier - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Bertrand Tavernier   Bertrand Tavernier - Page 2 Icon_minitimeDim 27 Fév 2011 - 21:57

Bertrand Tavernier - Page 2 Lamort10
La mort en direct/Deathwatch

Citation :
Dans un futur proche où la science a réussi à vaincre les plus grandes maladies, Katherine Mortenhoe, une écrivain à succès, apprend qu'elle est atteinte d'une maladie incurable et qu'il ne lui reste plus que quelques semaines à vivre. Elle est contactée par une chaîne de télévision qui souhaite la filmer pour son émission La Mort en direct. Refusant l'offre, elle sera filmée à son insu par Roddy, un cameraman, grâce à une caméra implantée dans son cerveau.

avec un gros casting : Romy Schneider, Harvey Keitel, Harry Dean Stanton, Max von Sydow pour ce film de sf soft tourné en écosse avec de très beaux paysages urbains, péri-urbains et plus sauvages. Avec toute la cohérence visuelle de l'image un peu tarabiscotée façon 70's on a droit à un film fantastiquement homogène qui enchaine les images à tomber.

pour ce qui se passe dans l'image on bénéficie d'un glissement du sordide médiatique (et éventuellement social) vers un rapprochement plus proche des personnages. L'auteure se fait la malle, quitte son second mari et un confort un peu factice, le caméraman essaye de se retrouver, et retrouver sa femme Tracey (très jolie Thérèse Liotard)... ce qui pourrait très mal tomber du point de vue du film, si Tavernier ne prenait pas le temps et n'évitait pas de pousser trop loin les émotions et les rapprochements... parce que qu'est ce qui se dessine dans le film sinon la part inaccessible de l'autre en face du besoin aussi de sentir.

je connais mal la filmo de Tavernier, voire quelques films ne m'ont pas branché (Coup de torchon par exemple) mais celui m'a bien plu, et les foutus paysages...

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Bertrand Tavernier - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Bertrand Tavernier   Bertrand Tavernier - Page 2 Icon_minitimeDim 27 Fév 2011 - 22:15

animal a écrit:
je connais mal la filmo de Tavernier, voire quelques films ne m'ont pas branché (Coup de torchon par exemple) mais celui m'a bien plu, et les foutus paysages...
Oui, c'est un de ses meilleurs films... (même si j'avais bien aimé Coup de torchon, aussi... il faudrait peut-être que je le revois un jour).
Je suis un peu hermétique à ses reconstitutions, du genre Laissez-passer (2002) ou même Capitaine Conan (qui s'est quasiment totalement effacé de ma mémoire, mauvais signe).
Un dimanche à la campagne (1984), dans un genre très différent, était bien, aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Marie
Zen littéraire
Marie

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

Bertrand Tavernier - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Bertrand Tavernier   Bertrand Tavernier - Page 2 Icon_minitimeLun 28 Fév 2011 - 0:51

Citation :
La mort en direct/Deathwatch
Ce film m'avait beaucoup impressionnée par son thème, et Romy Schneider y était encore une fois magnifique.
J'aime beaucoup Tavernier, je crois , en lisant sa filmographie, avoir vu tous ses films! Avec une préférence pour les premiers, L'horloger de St Paul, Que la fête commence avec la merveilleuse Christine Pascal, Le juge et l'assassin, Un dimanche à la campagne et La vie et rien d'autre.
C'est un cinéphile passionné et un passionnant personnage!
Son blog DVD ici

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Bertrand Tavernier - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Bertrand Tavernier   Bertrand Tavernier - Page 2 Icon_minitimeLun 13 Aoû 2012 - 7:07

Bertrand Tavernier - Page 2 18839610

L.627 (1992)

Pas sûr de l'avoir déjà vu en fin de compte. Toujours est il que j'ai profité du passage à la tv hier. Voyage au pays de la brigade des stupéfiants de Paris aux côtés de Lulu, Lucien Marguet, policier avec un peu de bouteille et rongé par son travail qu'il aime pourtant. Problèmes administratifs, problèmes humains, le fil conducteur du film ne suit pas une enquête mais l'exercice du métier de Lulu aux côtés d'un nouveau groupe et ses relations tourmentées mais douces aussi avec ses femmes, sa compagne notamment et Cécile une toxicomane séropositive.

Alcoolisme, racisme un petit peu, manque de moyens, d'organisation, démotivation tableau noir... et encore plus avec les squats et la drogue, loin des dealers qui ont fait fortune c'est la pauvreté, l'immigration, et la toxicomanie qui sont présents sans détours.

Film franchement solide et assez solide avec des moments faussement potaches, terriblement désespéré et de plus en plus au fur et à mesure que ce policier à la voix douce se laisse submerger.

Très bon film.


_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Bertrand Tavernier - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Bertrand Tavernier   Bertrand Tavernier - Page 2 Icon_minitimeMer 15 Aoû 2012 - 10:01

Dans la brume électrique a été jugé par certains distributeurs comme ayant tellement peu de potentiel commercial qu'il est sorti directement en DVD aux États-Unis, et sans doute dans d'autres pays...
Étonnant, non ? (pas assez d'explosions, sans doute).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Bertrand Tavernier - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Bertrand Tavernier   Bertrand Tavernier - Page 2 Icon_minitimeSam 22 Sep 2012 - 22:02

c'est un vache de plaisir de l'écouter causer dans les bonus dvd, la porte du diable d'anthony mann que je regarde en ce moment et où il parle donc d'anthony mann et de john alton (photo), c'est précis et intense. Cool

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Constance
Zen littéraire
Constance

Messages : 4066
Inscription le : 27/04/2010

Bertrand Tavernier - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Bertrand Tavernier   Bertrand Tavernier - Page 2 Icon_minitimeDim 23 Sep 2012 - 0:22

Je me livre assez peu, mais Bertrand Tavernier appartenant au cercle de mes amis, je ne pourrais qu'être élogieuse en son endroit. Comme il me serait inimaginable de porter critique sur Jean Cosmos, l'un de ses scénaristes favoris, chez lequel je vais régulièrement dîner, pour parler du rien et du tout.
Enfin, Jean est très âgé, et j'ai peur qu'il ne disparaisse ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

Bertrand Tavernier - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Bertrand Tavernier   Bertrand Tavernier - Page 2 Icon_minitimeDim 17 Fév 2013 - 18:52

L’appât (1995)


Bertrand Tavernier - Page 2 Couv10

Qu’un scénario tel que celui de l’Appât émerge de l’esprit orthodoxe de Bertrand Tavernier est impossible. Pour que son film voie le jour, il lui aura bien fallu l’inspiration du roman éponyme de Morgan Sportès, qui s’est d’ailleurs lui-même abreuvé aux sources d’un fait divers retentissant des années 80. Comme souvent, l’opportunisme fait ses choux gras des crimes et autres faits sordides, pour le plus grand bonheur du milieu cinématographique et des spectateurs, tandis que les inspirateurs véritables –les criminels- paient de plein droit le forfait des meurtres qu’ils ont commis.


L’appât qui donne son titre au film est en réalité une jeune fille, Nathalie. Celle-ci, issue d’un milieu plutôt bourgeois, fascinée par le milieu mondain, ses rêves de gloire et de richesse, vit dans un appartement avec son petit ami, Eric, et le meilleur ami de celui-ci, Bruno. Eric aspire également à la fortune et prévoit de s’expatrier aux Etats-Unis pour ouvrir une chaîne de prêt-à-porter. Mais avant ceci, il lui faut des réserves pécuniaires. Eric ne semble connaître ni la patience, ni le mérite : la belle vie doit venir à lui sitôt qu’il l’a demandée. Et pour cela, l’agenda de Nathalie, qui regorge des coordonnés d’hommes riches avec lesquels elle fricote en soirée, semble être le meilleur moyen de se faire exaucer sans tarder. Dans son rôle d’appât, la jeune fille devra se faire inviter chez ces hommes et faire en sorte de lever tous les obstacles qui pourraient se dresser entre leur demeure et l’équipe de braque du siècle : Eric et Bruno. Souvent, les mises en scène foirent. Lorsqu’elles ne foirent pas, elles dégénèrent.


Bertrand Tavernier - Page 2 5050e-10

Ainsi, Bertrand Tavernier, en s’inspirant des conclusions d’un fait divers réel, fait vraiment acte de création en imaginant quelle put être l’existence de ces trois jeunes personnes ainsi que les prémisses de leurs crimes, décelables à travers les éléments de leur personnalité et de leurs conditions sociales. Jamais il ne semble vouloir forcer les traits ; bien au contraire, la première partie du film nous donne l’impression de faire la connaissance de personnages aux caractères certes bien trempés, mais toutefois toujours très crédibles. L’horrible naît de la dégénérescence du commun vers l’inhumain. La transition se fait inéluctablement, mais d’une manière si douce, si tranquille, que le spectateur même se laisse doucement porter par les idées macabres proposées par Eric et suivies par Nathalie et Bruno. Derrière le déploiement de la cruauté de ces jeunes banals, Bertrand Tavernier semble vouloir stigmatiser les dogmes d’une société superficielle et avide de plaisirs rapidement dévorés –d’ailleurs, à peine appréciés.


Bertrand Tavernier - Page 2 L_appa10


Ainsi, si nous-mêmes sommes sordides lorsque nous prenons du plaisir à regarder ce film à la fois atroce et fascinant, Bertrand Tavernier nous rassure : nous n’y pouvons rien, et lui non plus, d’ailleurs.


_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Bertrand Tavernier - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Bertrand Tavernier   Bertrand Tavernier - Page 2 Icon_minitimeLun 20 Mai 2013 - 22:02

Bertrand Tavernier - Page 2 Dans-l10

Dans la brume électrique

L'intrigue a l'air un poil trop chargé et ce qu'apportent les fantômes à part un plus dans le fond d'atmosphère reste incertain mais c'est plutôt efficace. Et pas mal avec juste ce qu'il faut dans le rythme, un très léger étirement, et dans quelques vues.

Toujours pas accroc à TL Jones il fonctionne bien et les seconds rôles itou (et puis il y a le type avec les yeux qui vibrent). Et il a une belle collection de chemisettes.

C'est pas mal du tout !

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heyoka
Zen littéraire
Heyoka

Messages : 5026
Inscription le : 16/02/2013
Age : 31
Localisation : Suède

Bertrand Tavernier - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Bertrand Tavernier   Bertrand Tavernier - Page 2 Icon_minitimeLun 20 Mai 2013 - 22:37

Tiens, je le reverrais bien, j'avais aimé moi aussi.

_________________
«Books support us in our solitude
and keep us from being a burden to ourselves.
»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Bertrand Tavernier - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Bertrand Tavernier   Bertrand Tavernier - Page 2 Icon_minitimeLun 20 Mai 2013 - 23:03

pour l'ambiance Sud tu pourrais aussi tenter une adaptation cinéma de Tennessee Williams... Cool

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heyoka
Zen littéraire
Heyoka

Messages : 5026
Inscription le : 16/02/2013
Age : 31
Localisation : Suède

Bertrand Tavernier - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Bertrand Tavernier   Bertrand Tavernier - Page 2 Icon_minitimeLun 20 Mai 2013 - 23:12

animal a écrit:
pour l'ambiance Sud tu pourrais aussi tenter une adaptation cinéma de Tennessee Williams... Cool
J'ignorais que les Pandas étaient aussi tenaces que les Pitbulls. rire

_________________
«Books support us in our solitude
and keep us from being a burden to ourselves.
»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

Bertrand Tavernier - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Bertrand Tavernier   Bertrand Tavernier - Page 2 Icon_minitimeMer 22 Mai 2013 - 21:52

animal a écrit:
 Et il a une belle collection de chemisettes.


mdr2 Alors c'est un bon film !

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Bertrand Tavernier - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Bertrand Tavernier   Bertrand Tavernier - Page 2 Icon_minitimeJeu 23 Mai 2013 - 6:36

et si on ajoute un raton-laveur ?

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
colimasson
Abeille bibliophile
colimasson

Messages : 16258
Inscription le : 28/06/2010
Age : 28
Localisation : Thonon

Bertrand Tavernier - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Bertrand Tavernier   Bertrand Tavernier - Page 2 Icon_minitimeVen 24 Mai 2013 - 21:48

Alors là,c 'est carrément l'extase !

_________________

J’ai presque vingt ans ! Me voici à la fin de ma vie, et je n’ai rien accompli !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://colimasson.over-blog.com/#
Contenu sponsorisé




Bertrand Tavernier - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Bertrand Tavernier   Bertrand Tavernier - Page 2 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Bertrand Tavernier
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Bonjour a tous
» Mousse aux pommes ou à la framboise par Janette Bertrand
» FLOTTILLE 31 F
» DROIT DE REPONSE DU COLONEL BERTRAND CAVALLIER

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Cinéma, télévision et radio :: Réalisateurs-
Sauter vers: