Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Le thé

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8 ... 15  Suivant
AuteurMessage
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Le thé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le thé   Le thé - Page 2 EmptyJeu 5 Avr 2007 - 11:45

"Si tu as froid, le thé te réchauffera. Si tu as chaud, ça te détendra. Si tu es depressif, ça te réconfortera. Si tu es excité, ça te calmera."
William Gladstone
Revenir en haut Aller en bas
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Le thé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le thé   Le thé - Page 2 EmptyJeu 5 Avr 2007 - 13:26

moi qui était super grumpy ce matin, ça m'a fait du bien de passer vous voir en coup de vent, et coline m'offrant un thé virtuel, j'en ai profité pour m'en faire un vrai, et c'est vrai que ça fait du bien au moral !


J'en profite pour laisser ce lien d'un site consacré au thé (cliquez), on y trouve notamment quelques histoires légendaires sur l'apparition du thé : celle-ci par exemple m'a rappelé l'histoire des paupières de hamster de Yoko Ogawa retransmis par Coline

Citation :
lOn dit que le moine indien Bodhidharma, qui introduisit la forme Zen du Bouddhisme en Chine vers l'an 520, se serait coupé les paupières pour ne pas s'endormir pendant la méditation. La légende continue en disant que lorsqu'elles tombèrent, une plante appelée ch'a, dont les feuilles ressemblent à des paupières, poussa de la terre et donna aux méditants le moyen de rester éveillés
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Le thé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le thé   Le thé - Page 2 EmptyJeu 5 Avr 2007 - 15:21

Une mine ce site...Merci Queenie!...

Et bien sûr, nous ne pouvons qu'être d'accord avec cette citation sur la page d'accueil:

Le thé, bien que moqué par les âmes
naturellement rustres, restera à jamais
le breuvage privilégié des gens d'esprit

Thomas de Quincey ( 1785 - 1859 ) Wink
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Le thé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le thé   Le thé - Page 2 EmptySam 7 Avr 2007 - 13:50

"Quand le thé est infusé, il faut le boire. En Chine, il est servi dans des tasses minuscules, sans anses; au Japon, lors de la cérémonie du thé; en Angleterre, le rituel du five o'clock tea prévoit que l'eau soit versée avec son point d'ébullition dans une théière amenée à la bouilloire et non l'inverse, que la cuppa soit servie sur un plateau d'argent et dégustée, dans un discret mutisme et le petit doigt en l'air, accompagnée de petits gâteaux secs; en Inde, à l'anglaise ou avec de de l'eau, du lait, des épices; en Turquie dans des petits verres-tulipe; au samovar en Russie; dans des verres-tulipe sur un plateau en Egypte et au Maroc- où il est introduit au XVIIème siècle auprès du Sultan Moulay Ismaël; le thé est une boisson nationale en Nouvelle-Zélande et en Australie, comme en Iran et en Afghanistan.

Le thé est l'expression de l'hospitalité arabe, du Maghreb à l'Arabie. C'est un thé à la menthe (vert, tandis que les pays du Levant le boivent noir). Le Maroc utilise du gunpowder (qui doit son nom de poudre à canon à ses feuilles roulées en petites billes. Il peut être servi glacé (te fredo en Italie, iced tea en Amérique), dans des thésdansants ou ailleurs, et que cela soit or not, votre cup of tea. Il est de plus en plus consommé, et peut-être faudra-t-il rebaptiser "la pause-café". En effet, en France, la consommation de "petit noir" ne progresse plus, quand celle du thé augmente. A la fin du XXième siècle: les Français en consomment deux cent trente grammes par habitant et par an, les Allemands un kilo et les Britanniques trois kilos six. Neuf cent milliards de tasses sont bues chaque année dans le monde."
(Patrice Louis dans Toutes les Suédoises s'appellent Ingrid)
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Le thé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le thé   Le thé - Page 2 EmptySam 7 Avr 2007 - 14:00

En Inde:

Le thé - Page 2 Indiateakz4
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Le thé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le thé   Le thé - Page 2 EmptySam 7 Avr 2007 - 14:24

Bibliographie:
Voyage aux sources du thé
Catherine Bourzat
(Edition Chêne)

Le thé - Page 2 284277501501sclzzzzzzzabw4

Quatre mois sur les routes d'Asie, 220 photos, deux ans d'enquête et d'écriture... ont donné naissance au livre de deux Françaises passionnées. Une bible!

Evidemment, le thé fascine. Pas un mois, ou presque, sans un livre sur le sujet. Encyclopédies, guides de dégustation, récits historiques, albums photo... On frôle l'indigestion. Alors, bien sûr, lorsque deux copines décident à leur tour de se pencher sur la deuxième boisson la plus consommée au monde après l'eau, spontanément, on redoute le livre de trop. Deux ans et sept périples plus tard, Voyage aux sources du thé s'impose au contraire comme... l'autre livre. «Cette boisson était presque toujours abordée par le biais de l'art de vivre, et on échappait rarement aux clichés des bonzes et des collines embrumées. Notre ambition était d'explorer l'envers du décor en se frottant à toutes les réalités du thé», expliquent d'une seule voix les deux filles.
Catherine Bourzat est diplômée de chinois et d'histoire de l'art, collaboratrice aux Guides bleus sur l'Asie, et elle se définit comme un «rat de bibliothèque transformé en écrivain de terrain». Laurence Mouton fut styliste culinaire avant de devenir «photographe du quotidien». L'érudite et l'instinctive n'avaient a priori pas grand-chose pour s'entendre. Et pourtant, elles eurent un coup de foudre amical et professionnel à l'occasion de Saveurs indiennes (éditions du Chêne, 2001), un livre de commande qui adoptait déjà le parti pris du carnet de route. Promis, juré, elles feront un autre bouquin ensemble, sur le thé cette fois-ci, une boisson qu'elles apprécient toutes les deux, «sans toutefois [s]'y connaître plus que ça».
(Source TV5 Monde)
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Le thé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le thé   Le thé - Page 2 EmptySam 7 Avr 2007 - 14:41

dans Le livre du thé. Okakura Kasuko.

« le thé est une œuvre d'art et a besoin de la main d'un maître pour manifester ses plus nobles qualités. Il y a de bon et de mauvais thé, comme il y a de bonne et mauvaise peinture, - plus souvent de mauvaise - et il n'existe pas plus de recette pour faire du thé parfait qu'ils n'existe de règles pour produire un Titien ou un Sessons ».

« le théisme est l'art de cacher la beauté que l'on est capable de découvrir, et de suggérer celle que l'on n'ose pas révéler »

« le théisme est un culte basé sur l'adoration de beau parmi les vulgarités de l'existence quotidienne. Il inspire à ses fidèles la pureté et l'harmonie, le mystère et la charité mutuelle, le sens du romantisme de l'ordre social »
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Le thé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le thé   Le thé - Page 2 EmptyMar 10 Avr 2007 - 17:52

" De même qu'un marchand de vins reconnaît le cru dont il hume une goutte; qu'un vendeur de houblon, dès qu'il flaire un sac, détermine aussitôt sa valeur exacte; qu'un négociant chinois peut immédiatement révéler l'origine des thés qu'il sent, dire dans quelles fermes des Monts de Bohées, dans quels couvents boudhiques, il a été cultivé, l'époque où ses feuilles ont été cueillies, préciser ledegré de torréfaction, l'influence qu'il a subie dans le voisinage de la fleur de prunier, de l'Aglaia, de l'Olea fragrans, de tous ces parfums qui servent à modifier sa nature, à y ajouter un rehaut inattendu, à introduire dans son fumet un peu sec un relent de fleurs lointaines et fraîches; de même aussi des Esseintes pouvait en respirant un soupçon d'odeur, vous raconter aussitôt les doses de son mélange, expliquer la psychologie de sa mixture, presque citer le nom de l'artiste qui l'avait écrit et lui avait imprimé la marche personnelle de son style."

J.K Huysmans (A rebours)
N.B: Des Esseintes a créé en province un monde où la banalité est bannie. Son raffinement est obsessionnel. Un "orgue à bouche" lui compose des symphonies gustatives. Le raffinement dans la connaissance du thé est le fruit de la culture.
Revenir en haut Aller en bas
Chatperlipopette
Zen littéraire
Chatperlipopette

Messages : 7679
Inscription le : 24/02/2007
Age : 54
Localisation : Bretagne

Le thé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le thé   Le thé - Page 2 EmptyMer 11 Avr 2007 - 22:31

Le thé - Page 2 The_ma10

Pour faire écho au film "Un thé au Sahara"
Revenir en haut Aller en bas
http://chatperlipopette.blogspot.com
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Le thé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le thé   Le thé - Page 2 EmptyJeu 12 Avr 2007 - 0:42

Chatperlipopette a écrit:
Le thé - Page 2 The_ma10

Pour faire écho au film "Un thé au Sahara"

Nous attendons Houbeb pour le thé à la menthe! ...au Sahara ou au Café des Nattes à Sidi Bou Said... Basketball
On veut tout savoir là-dessus Houbeb!
Revenir en haut Aller en bas
sousmarin
Zen littéraire


Messages : 3021
Inscription le : 31/01/2007
Localisation : Sarthe

Le thé - Page 2 Empty
MessageSujet: Rappel historique   Le thé - Page 2 EmptyDim 15 Avr 2007 - 23:51

Le thé provient d'un arbre à feuilles blanches, le théier, originaire du sud de la Chine. Il en existe quinze catégories et deux cent soixante espèces. Il est cultivé pour ses feuilles contenant des alcaloïdes (substances chimiques à forte action thérapeutique).
Les théiers, arbre d'une quinzaine de mètres de haut, auraient été découverts dans le sud de la Chine pendant la dynastie des Tang (616 à 907). Au Japon où il est maintenant cultivé il est devenu un arbuste, plus petit, pour faciliter la cueillette.
Les feuilles sont récoltées jeunes, puis séchées pour donner du thé vert, ou fermentées puis séchées pour avoir du thé noir.
Voici toutes les variétés de thé vert :

Thés noirs :
Les thés noirs sont obtenus à l'aide de feuilles plus âgées. Leur goût fort provient d'une importante fermentation qui transforme la couleur de la feuille en un brun noir.


Thés verts :
Ce sont des thés non fermentés. Ils sont faits à partir de feuilles passées à la vapeur et roulées sur des nattes.
On chauffe les feuilles pour terminer la fermentation. Ce sont des thés clairs, légèrement amers et bus pour leurs vertus thérapeutiques.


Thés Oolong :
Sont appelés ainsi un mélange de thés verts et noirs chinois. Ils ont à la fois la légèreté des thés verts et le goût plus corsé des thés noirs.


Thés blancs :
C'est le thé le plus rare. Il est produit exclusivement en Chine. Il est formé d'une sélection des dernières pousses dont l'infusion est de couleur or pâle.
Revenir en haut Aller en bas
sousmarin
Zen littéraire


Messages : 3021
Inscription le : 31/01/2007
Localisation : Sarthe

Le thé - Page 2 Empty
MessageSujet: Légende   Le thé - Page 2 EmptyDim 15 Avr 2007 - 23:55

Une légende japonaise et indienne nous parle de Bodhidharma, un prince indien qui au 6ème siècle partit en Chine prêcher le bouddhisme et fonda la secte Châ'an. Cette dernière se développa au Japon, près de six siècles après, sous le nom de zen.

Il fit le voeu de ne jamais dormir afin de ne pas voler un seul instant à sa mission. Malgré tout, un jour, épuisé il tomba de fatigue sur le bord d'un chemin. Et, pire encore, il rêva de femmes affraid . A son réveil, ivre de colère, il s'arracha les paupières et les jeta. Quelques années plus tard, en repassant à l'endroit même où il avait jeté ses paupières, il s'aperçut que deux arbustes avaient poussé, des arbustes dont les feuilles avaient le pouvoir de maintenir l'esprit en éveil.

Il décida de consacrer la fin de sa vie à la méditation, il s'installa alors face à un rocher. Au bout de quelques années, lassé, il eut le geste curieux d'arracher des feuilles de l'arbuste qui poussait à proximité et de les mâcher. Il découvrit alors que ces feuilles permettaient à l'esprit de rester dans un état de concentration, tout en chassant l'ennui. Il put ainsi poursuivre, sans bouger, sa méditation pendant neuf années durant lesquelles il perdit l'usage de ses jambes.
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Le thé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le thé   Le thé - Page 2 EmptyLun 16 Avr 2007 - 1:01

Bibliographie:

Le thé - Page 2 9782082014595mqa8

Retrace l'histoire de cette boisson venue d'Orient, présente les différents rituels qui entourent sa préparation dans certains pays comme la Chine, le Japon ou le Maroc, et propose des recettes culinaires et de beauté à base de thé. Avec un carnet d'adresses.

Histoire, cérémonies, spiritualité, dégustation, soins...
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Le thé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le thé   Le thé - Page 2 EmptyMar 17 Avr 2007 - 11:19

" La première tasse humecte mes lèvres et mon gosier, la deuxième rompt ma solitude, la troisième fouille mes entrailles mises à nu et y débusque mille volumes d'étranges idéogrammes, la quatrième suscite une légère sueur- et tout le noir de ma vie se dissout à travers mes pores. A la cinquième tasse, je suis purifié; la sixième m'expédie au royaume des Immortels. La septième-ah, je ne saurais en absorber davantage! Je sens seulement un souffle de vent frais gonfler mes manches. Où est P'eng-lai-chan*? Ah! Laissez-moi chevaucher cette douce brise et m'envoler loin d'ici!"
Lo T'ong, poète Tang

*P'eng-lai-chan: Les Iles des Immortels, l'un des paradis taoïstes, où setrouve l'Arbre à Soleils.
Revenir en haut Aller en bas
alaska
Envolée postale
alaska

Messages : 203
Inscription le : 25/03/2007
Age : 29
Localisation : espagne

Le thé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le thé   Le thé - Page 2 EmptyVen 4 Mai 2007 - 18:31

Hmm moi aussi j'adore le thé, surtout le thé noir. Je sais pas si c'est hors-sujet mais j'ouvre une parenthèse tout de même, il y a un roman de Maxence Fermine, Opium, qui raconte les quelques péripéties d'un Anglais du début XIXème en voyage en Chine sur la route du thé. Bon j'ai pas trop aimé ce livre (mais j'aime pas trop ce que fait Fermine), ça me parait trop léger, on passe au-dessus sans vraiment s'y arrêter.
D'ailleurs Fermine me rappelle incroyablement Baricco. Opium me fait penser à Soie (ce ne sont pas des plants de thés mais des vers à soie, ce n'est pas la Chine, c'est le Japon) ; Amazone me fait penser à Novecento : pianiste. Juste une impression personnelle ?

je referme la parenthèse
Revenir en haut Aller en bas
http://cf.geocities.com/baharbara
Contenu sponsorisé




Le thé - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Le thé   Le thé - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le thé
Revenir en haut 
Page 2 sur 15Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8 ... 15  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Un moment de détente… :: Pratiques culturelles-
Sauter vers: