Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Joseph Kessel

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Joseph Kessel - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Joseph Kessel   Joseph Kessel - Page 4 Icon_minitimeSam 29 Juin 2013 - 15:25

et ce n'est pas une incitation ? mdr2 

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Joseph Kessel - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Joseph Kessel   Joseph Kessel - Page 4 Icon_minitimeSam 29 Juin 2013 - 15:40

Peut-être un défi ? diablotin 

Viendrais-tu au bout des quatre tomes ?Wink

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Joseph Kessel - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Joseph Kessel   Joseph Kessel - Page 4 Icon_minitimeSam 29 Juin 2013 - 15:46

le coup de grâce...

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Joseph Kessel - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Joseph Kessel   Joseph Kessel - Page 4 Icon_minitimeSam 29 Juin 2013 - 19:52

Se souvenir que pour donner envie au Panda de lire un livre, il faut formellement le lui déconseiller. rire 

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Zen littéraire
Marie

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

Joseph Kessel - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Joseph Kessel   Joseph Kessel - Page 4 Icon_minitimeDim 30 Juin 2013 - 3:44

Le fil dévie, j'aime beaucoup! J'ai lu Kessel assez jeune, parce qu'ayant des frères, c'était la seule façon d'obtenir un peu plus que des regards apitoyés devant la bêtise de mes lectures de fille pour lesquelles je me cachais chez ma grand mère, chez qui je revenais très vite aux nièmes relectures de Jane Eyre et d'Autant en emporte le vent.
A part Le lion , pour mes enfants, je n'ai donc comme souvenir plus récent de Joseph Kessel que sa biographie.
Kessel aimait les femmes. Beaucoup. Mais à leur vraie place, la cuisine, la maison, les enfants et le lit Very Happy 
Montherlant que j'ai longuement lu un peu plus tard, mais guère finalement , lui, détestait les femmes.Mais quel écrivain, c'est vrai!
Je viens de retrouver sur un site une citation que Montherlant fait de Gogol dans le 3eme tome des Jeunes filles: Seigneur, il y avait déjà dans le monde assez d'ordures de toutes espèces. Qu'aviez vous besoin d'y ajouter la femme?dentsblanches
Je crois que j'aurais moi, beaucoup de mal à relire maintenant ce cycle des Jeune Filles..Mais je lirai ton avis avec grand plaisir, Animal!

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Joseph Kessel - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Joseph Kessel   Joseph Kessel - Page 4 Icon_minitimeDim 30 Juin 2013 - 8:44

Et oui, on est vraiment dans le flood. dentsblanches 
Mais quand Animal a dit que l'image donné aux femmes par des auteurs comme Zweig ou Quignard lui paraissait insupportable, je n'ai pas pu éviter une petite provoc...Parce difficile d'aller plus loin que Monthérlant...

C'est intéressant Marie ce que tu dis sur le fait que "Kessel aimait les femmes". Cela illustre bien à quel point cette expression signifie tout simplement qu'il s'agit de les considérer comme des objets. Parce qu'évidemment, on ne dit pas d'une femme qu'elle aime les hommes. Et si c'est le cas, c'est autre chose....

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
darkanny
Zen littéraire
darkanny

Messages : 7078
Inscription le : 02/09/2009
Localisation : Besançon

Joseph Kessel - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Joseph Kessel   Joseph Kessel - Page 4 Icon_minitimeDim 30 Juin 2013 - 8:54

Donc ce que dit Marie confirme ce que je pensais, Kessel tient la femme loin des "affaires".
Selon lui il est normal que l'homme marié (cela va sans dire), vu sa tâche de travail énorme, se donne du bon temps avec les femmes qu'il aime tant justement, ce qui ne l'empêchera pas de trouver tout à fait normal de revenir mettre ses papattes sous la table devant un copieux repas préparé par sa légitime.

Attention Mr Kessel, vous n'allez pas nous faire aimer les hommes à travers vos livres !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heyoka
Zen littéraire
Heyoka

Messages : 5026
Inscription le : 16/02/2013
Age : 31
Localisation : Suède

Joseph Kessel - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Joseph Kessel   Joseph Kessel - Page 4 Icon_minitimeDim 30 Juin 2013 - 10:43

Marie a écrit:
Je viens de retrouver sur un site une citation que Montherlant fait de Gogol dans le 3eme tome des Jeunes filles: Seigneur, il y avait déjà dans le monde assez d'ordures de toutes espèces. Qu'aviez vous besoin d'y ajouter la femme ? dentsblanches
La classe ! Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hanta
Agilité postale
Hanta

Messages : 723
Inscription le : 04/07/2014
Localisation : Vitrolles

Joseph Kessel - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Joseph Kessel   Joseph Kessel - Page 4 Icon_minitimeVen 22 Mai 2015 - 20:43

Les nuits de Sibérie

J'ai adoré ! Vraiment  !
C'est un court récit, celui d'une journée et d'une nuit, d'un officier français dans le port perdu de Vladivostok peu après la Révolution Bolchévique.
Narré à la première personne s'adressant au lecteur ou un personnage connu du héros, nous déambulons dans cette ville alcoolisée, sale, lugubre, aux filles faciles et au pouvoir corrompu où toutes les armées se jaugent et se soulent.
Les russes dans tout cela vaquent à leurs crimes, leurs trafics, leur prostitution  tentant de prendre l'argent qui n'est plus à personne puisqu'il serait à tout le monde.
On y comprend le désespoir et l'agonie, nous nous prenons de pitié pour cette perdition géographique et culturelle, sans aucun repère, sans aucun fondement.
Le style est fluide, riche, il contraste par sa netteté avec la souillure de la ville décrite. C'est laconique et tranchant, mélancolique et attristé.
Nous aimerions que l'histoire soit plus longue, mais la gradation de la violence, et la vacuité des destins de la ville nous laissent à penser que tout a été dit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Joseph Kessel - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Joseph Kessel   Joseph Kessel - Page 4 Icon_minitimeSam 23 Mai 2015 - 9:23

Ca fait envie, Hanta!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Joseph Kessel - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Joseph Kessel   Joseph Kessel - Page 4 Icon_minitimeJeu 23 Juin 2016 - 22:00

Joseph Kessel - Page 4 Felixk10

Les mains du miracle

La drôle d'histoire d'un des moments les moins drôles de l'histoire avec quelques uns des moins drôles des personnages possibles. Felix Kersten a été le médecin "personnel" de Heinrich Himmler, ministre de l'intérieur il est aussi chef des SS et de la Gestapo et dirige pour ainsi dire les camps de concentration.

Felix Kersten de son côté a un parcours atypique. Né en Estonie, devenu Finlandais après la première guerre, mettant fin à un parcours hésitant il se tourne vers le massage traditionnel avant d'aller se perfectionner à Berlin où il vit de petits boulots en parallèle de son apprentissage. Il fera ensuite la rencontre du Dr Kô qui lui a appris au Tibet et lui transmettra son savoir et sa clientèle...

La renommée venue et aidant il est sollicité par des personnalités influentes avant de tomber sur Himmler, ce qui ne l'enchante guère mais.

Et l'essentiel du livre est dans ce qui suit. Dans les terribles années de la deuxième guerre mondiale, années de déportation et de génocide le livre déroule la relation entre le malade qui souffre de terribles crampes d'estomac et son médecin qui négocie inlassablement des anomalies dans l'implacable machinerie. Une relation de confiance ambiguë qui repose sur la douleur et sur la peur et débouche sur des faits incroyables, absolument surréalistes.

J'ai été un peu frustré par le style "documentaire" (c'est ce qui est indiqué sur la couverture de toute façon) et il y a un phénomène de répétition au fur et à mesure de cette relation mais c'est dingue. La toute petitesse d'hommes aux pouvoirs effrayants et tant d'impensable qui tient à si peu de choses. Kersten a sauvé des amis, des amis d'amis avant de réussir à sauver des milliers de vie. Le tout en étant paradoxalement au cœur du secret et à distance, favorisé par les avantages accordés par son patient dévoué.

A la fois concret et schématique, déroutant, étonnant, très étonnant quand on n'a pas prêté plus qu'une oreille distante à cette petite partie de l'histoire, c'est un peu rapide, brusque mais dingue. Et très factuel, donc le voyage dans l'envers de l'histoire est perturbant.

Perturbant aussi de penser que cela représente peu d'années mais que tant de choses, de drames et de renversement ont pu s'y dérouler.

On peut aussi râler à propos de l'insistance sur l'opposition physique entre le gros docteur débonnaire et son malade chétif se rêvant athlète et quelques autres chimères de l'imaginaire nazi, sur les femmes (relire ce qui précède sur le fil) reléguées à la toile de fond utilitaire qui consiste au mieux à tenir la maison avec attention mais l'essentiel du livre se situe malgré tout ailleurs. Dans l'inimaginable du fait anormal, du grain de sable fruit de la patience et de l'obstination, une détermination improvisée et réinventée constamment pour sauver des vies et dépasser un mensonge permanent.

En forme de lecture ce n'est pas le gros pied mais c'est tellement gros, et grand, que ça serait dommage de se priver de 300 petites pages comme ça.

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Joseph Kessel - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Joseph Kessel   Joseph Kessel - Page 4 Icon_minitimeJeu 23 Juin 2016 - 22:24

Ca fait des années que je pense à le lire celui-ci. Alors pourquoi pas?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Joseph Kessel - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Joseph Kessel   Joseph Kessel - Page 4 Icon_minitimeJeu 23 Juin 2016 - 22:26

l'avantage c'est qu'au pire il doit forcément en rester quelque chose ? (ouaip, t'es bien avancée avec une remarque pareille !)

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Joseph Kessel - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Joseph Kessel   Joseph Kessel - Page 4 Icon_minitimeJeu 23 Juin 2016 - 22:36

En fait , ça fait partie des livres que j'ai offerts à mes rejetons dans le but exclusif de les lire diablotin . Mais si je compte bien, ça doit faire quelque chose comme 6 ans jemetate .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://topocleries.wordpress.com/
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Joseph Kessel - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Joseph Kessel   Joseph Kessel - Page 4 Icon_minitimeJeu 23 Juin 2016 - 22:44

c'est un plan qui se mange froid alors. jemetate

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Joseph Kessel - Page 4 Empty
MessageSujet: Re: Joseph Kessel   Joseph Kessel - Page 4 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Joseph Kessel
Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Joseph Brocart
» Ça me prouve que je suis à ma place - Jael Joseph Bird
» Le président Kabila suspend le général major Amisi, chef des forces terrestres
» Arrestation du Prophète Joseph Mukungubila le Jeudi 15 mai 2014
» Quand Barack Obama se moque de lui-même dans une vidéo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs nés avant 1915-
Sauter vers: