Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 [Philosophie] Café de la Philosophie...

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10 ... 17  Suivant
AuteurMessage
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

[Philosophie] Café de la Philosophie... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [Philosophie] Café de la Philosophie...   [Philosophie] Café de la Philosophie... - Page 3 Icon_minitimeMar 1 Sep 2009 - 11:04

manque de crédibilité (base concrète), d'accessibilité (histoire, vocabulaire) et de visibilité sur la mise en pratique... ce qui met aussi en évidence un côté "querelles de clochers" qui ne la sert pas. Malgré que ce soit partout pareil (science et religion), c'est pourtant intéressant de pouvoir avoir un peu de recul sur la construction d'idées sous sous-jacentes et déterminantes de la culture quotidienne, voir des remises en question. Mais là ce n'est plus uniquement de la philosophie (je crois).

bizarrement par place on part instinctivement sur la place dans les media.

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezechielle
Sage de la littérature
Ezechielle

Messages : 2025
Inscription le : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : Bruxelles

[Philosophie] Café de la Philosophie... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [Philosophie] Café de la Philosophie...   [Philosophie] Café de la Philosophie... - Page 3 Icon_minitimeMar 1 Sep 2009 - 11:11

animal a écrit:
manque de crédibilité (base concrète), d'accessibilité (histoire, vocabulaire) et de visibilité sur la mise en pratique... ce qui met aussi en évidence un côté "querelles de clochers" qui ne la sert pas. Malgré que ce soit partout pareil (science et religion), c'est pourtant intéressant de pouvoir avoir un peu de recul sur la construction d'idées sous sous-jacentes et déterminantes de la culture quotidienne, voir des remises en question. Mais là ce n'est plus uniquement de la philosophie (je crois).

bizarrement par place on part instinctivement sur la place dans les media.

Comme tu le soulignes bien, c'est surtout par les médias que la philosophie peut, ou non, se faire une place. Maintenant, je pense que l'école joue un grand rôle, et qu'elle ne le prend pas très au sérieux.

Sinon, la critique que tu fais de la philosophie est assez classique, mais ça ne l'empêche pas d'être juste. Je me demande seulement, si, parfois, on ne peut pas considérer qu'une partie de la philosophie est soit décrétée trop complexe alors que c'est nier la difficulté irréductible du sujet qu'elle traite, soit s'il n'y a pas parfois un manque de volonté flagrand de notre société à promouvoir la philosophie (car certains auteurs pourraient très bien convenir à un public plus large, et je ne parle pas seulement de philosophes).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

[Philosophie] Café de la Philosophie... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [Philosophie] Café de la Philosophie...   [Philosophie] Café de la Philosophie... - Page 3 Icon_minitimeMar 1 Sep 2009 - 11:23

trop complexe, oui et non, beaucoup de sujets complexes sont simplifiés avec ou jusqu'à la bêtise (comme d'hab je pense à la bio...). manque de volonté certainement. par contre le fait que la philosophie soit peut être moins simplifiable (l'articulation de la pensée est nécessaire non ?) joue probablement dans le manque de réduction et de volonté.

je ne sais pas si une philosophie "livrée" réduite et en boite m'intéresserai beaucoup, comme de belles paroles à avaler avec le sourire ?

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezechielle
Sage de la littérature
Ezechielle

Messages : 2025
Inscription le : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : Bruxelles

[Philosophie] Café de la Philosophie... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [Philosophie] Café de la Philosophie...   [Philosophie] Café de la Philosophie... - Page 3 Icon_minitimeMar 1 Sep 2009 - 11:35

animal a écrit:
trop complexe, oui et non, beaucoup de sujets complexes sont simplifiés avec ou jusqu'à la bêtise (comme d'hab je pense à la bio...). manque de volonté certainement. par contre le fait que la philosophie soit peut être moins simplifiable (l'articulation de la pensée est nécessaire non ?) joue probablement dans le manque de réduction et de volonté.

je ne sais pas si une philosophie "livrée" réduite et en boite m'intéresserai beaucoup, comme de belles paroles à avaler avec le sourire ?

Je ne parle pas de ces vulgarisation batarde (comme Le monde de Sophie, plus traumatisant qu'autre chose...), je parle de simplification de vocabulaire. Lorsqu'on se retrouve face à du Levinas, le premier problème est le vocabulaire, pas la difficulté du sujet. Un vocabulaire sophistiqué, inutilement opaque, qui donne une certaine qualité littéraire à l'ensemble, mais à la manière des anglo-saxons, je dirais qu'il faut parfois parvenir à trouver le bon vocabulaire et non le plus intellectuel... mais à l'inverse, chez-eux, la philosophie devient "aride", imbuvable car trop technique et cette recherche du "bon terme" conduit au même éloignement du vocabulaire usuel.
Je ne parle donc pas de simplifier ce qui est compliqué "par nature", mais ce qui est inutilement compliqué en philosophie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

[Philosophie] Café de la Philosophie... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [Philosophie] Café de la Philosophie...   [Philosophie] Café de la Philosophie... - Page 3 Icon_minitimeMar 1 Sep 2009 - 11:59

ah je me doute bien que tu espères une simplification de qualité mais dans la mise en pratique je crois qu'il y aurait beaucoup de pas terrible sourire

(m'enfin y a des trucs biens des fois, mon déménagement m'a laissé sur france culture et ... ils arrivent à quelque chose des fois !)

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rivela
Zen littéraire
rivela

Messages : 3875
Inscription le : 06/01/2009
Localisation : Entre lacs et montagnes

[Philosophie] Café de la Philosophie... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [Philosophie] Café de la Philosophie...   [Philosophie] Café de la Philosophie... - Page 3 Icon_minitimeMar 1 Sep 2009 - 12:01

j'ai une question. Est-ce que l'on a droit de philosopher lorsque l'on est pas philosophe. Moi qui ne lis pas de livres concernant la philosophie et qui n'a jamais étudié la philosophie parfois il m'arrive d'avoir peut-être des réflexions qui pourraient passées pour être de nature philosophique. Est-ce considérer par toi comme des conversations d'amateurs (discutions de bistrots) donc des propos non philosophiques ou alors est-ce une approche assez vague de la philosophique donc non refusée toujours par toi qui à les connaissances. Est-ce que la philosophie est réservées seulement pour les initiés, et pour les autres c'est défendu de philosopher.
Suis-je compréhensible?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezechielle
Sage de la littérature
Ezechielle

Messages : 2025
Inscription le : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : Bruxelles

[Philosophie] Café de la Philosophie... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [Philosophie] Café de la Philosophie...   [Philosophie] Café de la Philosophie... - Page 3 Icon_minitimeMar 1 Sep 2009 - 16:52

Pour répondre à ta question rivela, je pense que tout le monde à non seulement le droit mais aussi la capacité à philosopher. Il n'y a pas de "connaissance requise" pour philosopher (par là, j'entends qu'il n'est pas obligatoire de connaître tout Platon pour savoir réfléchir), c'est seulement un truc que les universitaires s'inventent pour que leur matière soit plus "ésotérique", réservée à une soi-disant "élite". Cependant, je pense que la lecture de philosophes amène parfois à des réponses (ou des remises en question) très utile dans son développement. Il n'est pas rare de trouver des gens qui soutiennent le même genre de discours, qui ne lisent donc... rien, et sont d'une fermeture d'esprit extrême précisément parce qu'ils ne lisent pas, ne cherchent pas à s'ouvrir, à voir ce que d'autres pensent. Et sur ce point j'ai moi-même beaucoup changé. Avant, je pensais que seule une lecture philosophique pouvait amener à philosopher sérieusement. Mais avec le temps, je me suis rendu compte qu'un roman, qu'un film, un poème, voire même une chanson ou un jeu vidéo pouvaient amener à de nouvelles pistes de réflexions. En imaginant que seule la philosophie nourrit la philosophie, le philosophe s'enferme, alors qu'il faut s'ouvrir.

Donc, si j'ouvre ces discussions avec vous, c'est pour que nous puissions avoir des discussions sérieuses, argumentées entre "philosophes amateurs" (pas parce que nous sommes moins bon, mais simplement parce que ce n'est pas notre profession).

J'espère avoir répondu à ta question Very Happy


Dernière édition par Ezechielle le Mar 1 Sep 2009 - 20:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
swallow
Sage de la littérature
swallow

Messages : 1366
Inscription le : 06/02/2007
Localisation : Tolède. Espagne.

[Philosophie] Café de la Philosophie... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [Philosophie] Café de la Philosophie...   [Philosophie] Café de la Philosophie... - Page 3 Icon_minitimeMar 1 Sep 2009 - 17:50

Bien d´accord avec toi, Ezechielle.
Car la philosophie c´est apprendre à penser et réflechir.
Mais le terme "philosophie" intimide certains.
Il est vrai aussi, qu´il y a beaucoup de gens qui moulent leur façon de penser en fonction de ce que la majorité pense, décrète, formule, manifeste.
Comme si peu de choses etaient triturées, analysées par leur propre cerveau.
Pourtant il ne faut pas grand chose pour se mettre à pratiquer l´exercice de la pensée: un peu de sens-commun et de cohérence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rivela
Zen littéraire
rivela

Messages : 3875
Inscription le : 06/01/2009
Localisation : Entre lacs et montagnes

[Philosophie] Café de la Philosophie... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [Philosophie] Café de la Philosophie...   [Philosophie] Café de la Philosophie... - Page 3 Icon_minitimeMer 2 Sep 2009 - 10:13

Merci Ezechielle pour ta réponse, peut-être que j'aurai une autre question un de ces jours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rivela
Zen littéraire
rivela

Messages : 3875
Inscription le : 06/01/2009
Localisation : Entre lacs et montagnes

[Philosophie] Café de la Philosophie... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [Philosophie] Café de la Philosophie...   [Philosophie] Café de la Philosophie... - Page 3 Icon_minitimeMer 2 Sep 2009 - 19:58

j'ai une une observation à formulées. Cette semaine j'ai regardé à la télé un reportage sur un gars de chez nous (george cottier, évêque, cardinal)
alors, il était prof de philo à l'uni et aussi conseiller du pape jean paul 2
sa passion c'est la philosophie il a écrit des ouvrages sur des philosophes, il a côtoyer jacques maritain par ex.
dans ce reportage j'ai été étonné que la philosophie est enseignée au vatican
je pensai que la seule vérité pour des gens de foi c'est celle de la bible.
Est-ce compatible de croire en une religion et d'être assez ouvert d'esprit pour accepter les idées variées que la philosophie transmet.
Saint Augustin ou Saint thomas sont philosophes.
Par opposition dans les années 40-50 il y avaient certains philosophes qui pensaient que la solution pour la communauté humaine était de s'inspirer du système communiste façon moscou, Ils disaient je crois que les vraies valeurs humaines(liberté, égalité, travaille) seule les communistes offraient tout ça. Et pourtant cela fut une erreur et les philosophes le reconnaitront plus tard. (Monde mensonge contre monde vérité)
Alors ma question peut-on être philosophe tout en croyant à une idéologie politique ou croire à une religion, est-ce que le philosophe peut faire la part des choses ou est-il trop sous influence de ses croyances.
Est-ce que le vrai philosophe ne devrait-il croire qu'en ses idées et se tenir à l'écart de toutes influencent qui pourraient perturber son jugement.
ne devrait-il pas être juste observateur, critique, et penseur de la matière.
Voilà Ezechielle ma question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezechielle
Sage de la littérature
Ezechielle

Messages : 2025
Inscription le : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : Bruxelles

[Philosophie] Café de la Philosophie... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [Philosophie] Café de la Philosophie...   [Philosophie] Café de la Philosophie... - Page 3 Icon_minitimeMer 2 Sep 2009 - 20:39

C'est une très (très) grande question, et je ne pourrai que t'apporter ma réponse. Personne n'est d'accord à ce sujet et pour commencer à formuler une réponse, il faudrait déjà définir ce qu'est la philosophie. Ayant pas mal de choses à faire ce soir, je te répondrai demain (mais ça risque d'être long Razz ), ne t'inquiète pas, je ne t'oublie pas Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rivela
Zen littéraire
rivela

Messages : 3875
Inscription le : 06/01/2009
Localisation : Entre lacs et montagnes

[Philosophie] Café de la Philosophie... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [Philosophie] Café de la Philosophie...   [Philosophie] Café de la Philosophie... - Page 3 Icon_minitimeJeu 3 Sep 2009 - 18:28

C'est vrai qu'en y pensant il ne faut pas oublier que tout philosophe qu'il est ça reste un homme, un homme qui peut parfois se tromper et c'est normal.
Est-ce que les philosophes sont-ils vraiment écoutés ? quand on voit ces 2 derniers mille ans l'homme c'est sur les champs de batailles qu'il s'est bâti.
quelles influencent ont eu les philosophes sur les peuples, les rois,les empereurs, les nations.
Qu'est-ce que ça représente la philosophie sur notre monde? une infime part
rien?
Sont ils écoutés là, est la question. Moi je ne sais pas.
Ezechielle est-ce que tu le sais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ezechielle
Sage de la littérature
Ezechielle

Messages : 2025
Inscription le : 03/03/2009
Age : 29
Localisation : Bruxelles

[Philosophie] Café de la Philosophie... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [Philosophie] Café de la Philosophie...   [Philosophie] Café de la Philosophie... - Page 3 Icon_minitimeVen 4 Sep 2009 - 23:31

Je ne t'oublie pas hein Rivela! Mais tes questions sont très profondes et demandent une réelle réflexion, j'ai grosso modo déjà ma réponse en tête, mais elle mettra du temps à prendre forme, j'espère te répondre d'ici Dimanche!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

[Philosophie] Café de la Philosophie... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [Philosophie] Café de la Philosophie...   [Philosophie] Café de la Philosophie... - Page 3 Icon_minitimeLun 7 Sep 2009 - 15:21

A lire le philosophe Comte Sponville, je me rends compte que je suis non
seulement Shoppenhauerien -je m' en doutais-, mais Spinoziste, et
Bergsonien -là ça m' étonne- avec des fortes présomptions de taoisme
et de boudhisme zen, de stoicisme et d' Epicurisme...

Bref je donnais dans la philo comme Monsieur Jourdain de la prose, sans le savoir... ! surpris
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



[Philosophie] Café de la Philosophie... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [Philosophie] Café de la Philosophie...   [Philosophie] Café de la Philosophie... - Page 3 Icon_minitimeLun 7 Sep 2009 - 21:56

bix229 a écrit:

Bref je donnais dans la philo comme Monsieur Jourdain de la prose, sans le savoir... ! surpris

laugh
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




[Philosophie] Café de la Philosophie... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: [Philosophie] Café de la Philosophie...   [Philosophie] Café de la Philosophie... - Page 3 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
[Philosophie] Café de la Philosophie...
Revenir en haut 
Page 3 sur 17Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 10 ... 17  Suivant
 Sujets similaires
-
» La philosophie politique d'Aristote
» Droits des militaires, quand la philosophie s'en mêle
» Philosophie de la centralité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature non romanesque (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: