Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Miljenko Jergovic [Bosnie/Croatie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Miljenko Jergovic [Bosnie/Croatie]   Dim 24 Mai 2009 - 23:25



Biographie
Né en 1966
Journaliste et auteur de nouvelles, de poésie, d'essais et de théâtre, Miljenko Jergovic, a reçu le Prix de l'Association des écrivains de Bosnie Herzégovine pour son roman, 'Buick Riviera' en 2004. Partageant sa vie entre la Bosnie et la Croatie, l'auteur a fait d l'histoire et des drames de sa région natale la source d'inspiration majeure de son oeuvre. Considéré comme un auteur majeur de sa génération on doit à Miljenko Jergovic des romans remarqués comme 'Le Palais en noyer' ou 'Freelander', paru en
France en 2007 et 2009

source: evene.fr

Bibliographie
Le Jardinier de Sarajevo
Buick Riviera
Le Palais en noyer
Freelander

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque


Dernière édition par kenavo le Mer 28 Juil 2010 - 14:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Miljenko Jergovic [Bosnie/Croatie]   Dim 24 Mai 2009 - 23:27

Il est très probable qu’on va avoir Ivo Andric sur le portail le mois prochain. Le moment idéal de vous présenter un autre auteur qui vient du Balkan. Cette région qui a du mal à se retrouver après cette guerre absurde.
Et si on parle de Miljenko Jergovic, il faut parler de cette guerre. Parce que lui il en parle. Il cherche à trouver des réponses où il n’y en a pas, il essaie de démolir les frontières qui sont revenus après la guerre. Il écrit sur un peuple qui se retrouvait avant sous le nom de Yougoslavie.. et dont il redonne des voix, des caractères, des histoires, des images…

J’ai fait connaissance de cet auteur avec Buick Riviera – un roman sur deux hommes venant de l’ex-Yougoslavie et qui vont se voir confronter en Amérique lors d’un marché.. roman hallucinant et trop, trop bon.. pour moi LE livre de l’année 2004 !

Par après j’ai lu ces nouvelles Le Jardinier de Sarajevo et son pavé de presque 1.000 pages Le Palais en noyer m’attend malheureusement encore toujours…
Mais je viens de terminer Freelander..

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Miljenko Jergovic [Bosnie/Croatie]   Dim 24 Mai 2009 - 23:31


Freelander
Citation :
4e de couverture
Karlo Adum se décide à entreprendre un voyage de Zagreb à Sarajevo pour prendre connaissance du testament de son oncle. Dans sa vieille Volvo, il traverse un pays désormais morcelé en territoires tour à tour croates, serbes et bosniaques. Passages de frontières, villages abandonnés, restaurants en bord de route, rencontres sportives, accidents de voitures et personnages hauts en couleur, tout invite Adum à sonder les recoins les plus sombres de l’Histoire et de sa propre mémoire.
Mais qu’y a-t-il donc à Sarajevo qui le pousse à se munir d’un revolver, lui, paisible professeur d’histoire à la retraite ?
Pierre tombale d’un espace condamné à toujours renaître de ses propres décombres, Freelander est aussi l’impitoyable radiographie de ce que son au teur appelle la “terreur des petites différences”. Avec lucidité, Jergovic restitue, non sans humour, le désespoir et la vitalité débridée des Balkans.
Non seulement le personnage principal de Miljenko Jergovic est plus vieux et plus désillusionné – le ton chez l’auteur a aussi changé.
Il m’a l’air plus sévère, plus aigri..
Mais c’est peut être aussi une attitude qu’il a dû prendre pour faire de son Karlo Adum un personnage digne de foi. Il a vu tant de changements dans ce pays, il ne peut pas être tout à fait paisible et calme.
Mais ce voyage de Zagreb à Sarajevo est dur.. dur à lire et dur à réaliser qu’on lit un roman qui ne se trouve pas si éloigné d’une réalité dont on ne veut pas trop savoir.

Ma meilleure amie est Serbe, j’aime lire sur son pays, d’avant, d’aujourd’hui.. pour ceux qui ne s’intéressent pas trop ou qui ne savent pas trop ce qui c’est passé lors de cette guerre, feraient mieux d’essayer avec un autre livre de lui. Mais pour ceux qui veulent savoir ce qu’on ne nous dit plus dans les journaux vont se régaler avec ce livre.
Miljenko Jergovic est l’auteur dont j’ai fait connaissance avec Buick Riviera – quelqu’un qui sait écrire et qui sait dire la vérité, même si elle n’est pas ‘politiquement correcte’ !

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Miljenko Jergovic [Bosnie/Croatie]   Ven 29 Mai 2009 - 15:11

Lecture trop lointain pour vous dire plus.. mais je voudrais laisser une trace de ce livre sur ce fil..


Buick Rivera
Citation :
Présentation de l'éditeur
Toledo, Oregon. En pleine nuit, sur une route enneigée, la voiture d'un homme parti rejoindre son épouse tombe en panne. Un autre conducteur offre de le ramener en ville. Pendant le trajet, tous deux se découvrent les mêmes origines - bosniaques. Hassan, musulman, est un cinéaste à la dérive, l'autre, Vouko, est serbe, ancien chauffeur de car, séducteur et expansif, probablement criminel de guerre. L'un essaie de sauver son mariage, l'autre fuit - au sens propre du terme - le sien. Le lendemain, à nouveau face à face, les deux hommes concluent un étrange marché qui bouleversera leur vie à jamais. Et en un rien de temps, le drame sera là, faisant de ces deux marginaux les caisses de résonance d'événements dont la violence les dépasse et les emporte. Chez Jergovic, les rouages du destin tournent vite, de façon implacable, et ses personnages sont toujours prêts à jouer leur dernière carte.

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
traversay
Flâneur mélancolique
avatar

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 59
Localisation : Sous l'aile d'un ange

MessageSujet: Re: Miljenko Jergovic [Bosnie/Croatie]   Mar 16 Juin 2009 - 14:42



Je viens de terminer Freelander. Et j'ai décidément du mal avec la structure narrative des romans de Jergovic, dont j'ai déjà lu Buick riviera et Le palais en noyer. Cette sorte de road movie entre Zagreb et Sarajevo est en effet contaminée par moult digressions qui chahutent quelque peu le lecteur. Mais je m'accroche parce que le sujet m'intéresse, pour avoir fait plusieurs séjours en ex-Yougoslavie, dont deux en Croatie et un, mémorable, à Sarajevo.
Concernant Jergovic, je continuerai à le suivre de même que Dubravka Ugresic ou les serbes Svetislav Basara et Miriana Bobitch.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Miljenko Jergovic [Bosnie/Croatie]   Mar 16 Juin 2009 - 15:28

traversay a écrit:
Et j'ai décidément du mal avec la structure narrative des romans de Jergovic, dont j'ai déjà lu Buick riviera et Le palais en noyer.
ah.. c'est dommage.. je trouve que sa structure narrative ajoute un peu de quoi à ses romans.. bien que je trouve aussi que Freelander est le moins fort de lui.
Mais Buick Rivera aussi? J'étais complètement et totalement sous le charme..

traversay a écrit:
Concernant Jergovic, je continuerai à le suivre de même que Dubravka Ugresic ou les serbes Svetislav Basara et Miriana Bobitch.
est-ce que tu connais Vladimir Pistalo dont j'ai parlé ici

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
traversay
Flâneur mélancolique
avatar

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 59
Localisation : Sous l'aile d'un ange

MessageSujet: Re: Miljenko Jergovic [Bosnie/Croatie]   Mar 16 Juin 2009 - 15:47

kenavo a écrit:
traversay a écrit:
Concernant Jergovic, je continuerai à le suivre de même que Dubravka Ugresic ou les serbes Svetislav Basara et Miriana Bobitch.
est-ce que tu connais Vladimir Pistalo dont j'ai parlé ici


Eh bien, non. Mais j'ai adoré mon séjour à Belgrade donc je note. Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Miljenko Jergovic [Bosnie/Croatie]   Lun 19 Juil 2010 - 18:31

Buick Riviera


Nous suivons deux hommes venus de Bosnie et installés aux USA, à des époques différentes et pour des raisons différentes. L'un est issu d'une famille musulmane, a travaillé dans le cinéma, mais il vivote actuellement aux crochets de sa femme, qui est allemande. L'autre est d'origine serbe, criminel de guerre recherché en Europe et fuit sa femme. Une improbable rencontre se produit suite à un accident de voiture, qui va révéler un certain nombre de choses dans chacun d'entre eux. Une voiture, une vieille Buick Riviera, va aussi être de la partie et augmenter encore les tensions entre les deux hommes.

Je n'ai pas été au final emballée par ce livre. Cela commençait bien, j'aimais bien cette écriture, et cette façon de nous livrer l'histoire par petits bouts, en maintenant l'intérêt. Et la fin est surprenante, triste et drôle à la fois, plutôt réussie. Mais entre les deux je me suis pas mal ennuyé, et j'ai surtout trouvé les personnages très caricaturaux, Angela (la femme de Hassan, le bosniaque musulman) est une sorte de harpie hystérique, totalement insupportable, on se demande d'ailleurs comment il a pu la supporter si longtemps. Hassan quand à lui, s'excuse toujours de tout, semble avoir peur de tout, aucune initiative, aucun élan. Son seul intérêt dans le vie semble être sa voiture. Et Vouko, le serbe, est aussi en tout point tel qu'on l'attend.

En fait, la rencontre entre les deux hommes, en plus d'être artificielle, n'amène pas grand chose je trouve. Et comme je m'intéresse vraiment pas aux voitures, tout ce qui concernait ce personnage essentiel de l'intrigue ne m'a pas accroché. Mais l'auteur a un certain talent, peut être qu'à l'occasion je tenterai encore l'aventure. Mais pas de suite.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Miljenko Jergovic [Bosnie/Croatie]   Lun 19 Juil 2010 - 22:46

et oui.. aussi une lecture possible.. dommage que le début n'a pas tenu toutes les attentes pour toi Wink
je te rejoins pour les caractères assez caricaturaux, mais je lui ai donné l'avantage puisque le reste m'a tout enthousiasmé Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Miljenko Jergovic [Bosnie/Croatie]   Lun 19 Juil 2010 - 22:51

Je ne sais pas, je me dis que c'est peut être que l'action se passe aux USA, et que cela arrive de la crédibilité à l'histoire, et surtout aux personnages, parce que les passages les plus réussis à mon sens se passaient en Bosnie, dans les souvenirs des personnages.
Tu qui en a lu d'autres, qu'en pense-tu ?

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Miljenko Jergovic [Bosnie/Croatie]   Lun 19 Juil 2010 - 22:58

c'est drôle.. moi j'ai adoré les bouts d'histoire en Amérique Wink

oui, il en a écrit encore un recueil de nouvelles.. pas mal, puis un super pavé -Le palais en noyer, intense.. et puis son dernier paru, Freelander.. trop à la surface à mon goût, mais j'aime bien l'auteur

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
traversay
Flâneur mélancolique
avatar

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 59
Localisation : Sous l'aile d'un ange

MessageSujet: Re: Miljenko Jergovic [Bosnie/Croatie]   Ven 17 Fév 2012 - 14:52

Le prologue de Ruta Tannenbaum (bien parti pour être mon Jergovic préféré)

Citation :
Au printemps 1943 la princesse de la rue Gundulićeva, le numéro importe peu, a libéré la magie, avec l’aide d'on ne sait quel dieu, pour devenir invisible.
C’était un temps où les princesses ne pouvaient rien désirer plus que d’être invisible. Et l’on sait bien combien il faut être arrogant pour faire un tel vœu. Ruta Tannenbaum était la championne de l’arrogance à Gundulićeva.
Les plafonds étaient hauts de 4 mètres et ils étaient couverts de nuages de fumée de tabac. Papa fumait avant qu’il ne fût emmené en voyage. Maman fumait avant qu’elle ne fût emmenée en voyage. Même le grand père fumait, mais il ne fut pas emmené : il est mort avant le voyage. .
Ruta Tannenbaum avait quinze ans et elle n'y était pour rien dans cette histoire de nuages. Mais elle vivait sous ces plafonds et ils lui faisaient très peur, et c’est pour cette raison qu’elle avait désiré être invisible.
Oh la là, ce qu’elle était arrogante!
Quand ils sont venus pour l’emmener en voyage, il ne restait de Ruta Tannenbaum que le pied droit. Le reste était déjà invisible. Mais c’est quelque chose, c’est vraiment quelque chose, ont dit les gens de l’agence touristique et ils ont emmené le pied droit de Ruta Tannenbaum jusqu’à la gare ferroviaire. Au-dessus de la robe blanche de princesse, un petit pied nu avançait.
Je vous le dis, il fallait le voir.
On l’a embarquée dans le wagon pour le bétail. On va en Inde, pensa Ruta Tannenbaum, là où les vaches sont sacrées. Elle a senti la langue mouillée d’une vache lui lécher le sel sur la plante de son pied droit. Et elle a ri pour la dernière fois.
 Elle était arrogante et pas très intelligente, cette princesse, car qui penserait à un voyage en Inde au printemps 1943.
Non, le train voyageait pour la Pologne. Il était sombre et malodorant, aussi l’invisibilité ne lui était d’aucune aide contre ses peurs. De toute façon, à quoi ça lui sert, à une princesse, d’être invisible dans sa robe blanche si l’on peut voir son petit pied droit.
Et l’on pourrait dire qu’elle a vécu ainsi jusqu'à sa mort. Et ce ne serait point un mensonge. Ruta Tannenbaum n’est jamais arrivée en Inde, pas même en Pologne. Elle a disparu en route, en imaginant une langue mouillée de vache qui lui léchait la plante de son pied droit.
Mais comme elle était arrogante cette princesse.
Regarde cette robe, peut-être la porte-t-elle toujours. Mais où s’est caché le pied droit de Ruth?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Miljenko Jergovic [Bosnie/Croatie]   Ven 17 Fév 2012 - 14:58

cheers j'avais vu sur le fil de lecture que tu étais en train de le lire.. j'avais zappé cette nouvelle parution, mais la commande est passée, curieuse de voir ce qu'il a fait cette fois-ci..

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
traversay
Flâneur mélancolique
avatar

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 59
Localisation : Sous l'aile d'un ange

MessageSujet: Re: Miljenko Jergovic [Bosnie/Croatie]   Ven 17 Fév 2012 - 15:19

kenavo a écrit:
cheers j'avais vu sur le fil de lecture que tu étais en train de le lire.. j'avais zappé cette nouvelle parution, mais la commande est passée, curieuse de voir ce qu'il a fait cette fois-ci..

Il est paru en 2006 à Zagreb et a donc été écrit avant Freelander. Pour l'instant, je suis dans le Zagreb des années 30. Plus loin, il sera question de l'État indépendant de Croatie, État fasciste satellite de l'Allemagne nazie, qui mit en place une politique de purification ethnique des populations serbes et juives et provoqua des centaines de milliers de morts. Cette période, presque taboue aujourd'hui en Croatie, a provoqué de vives polémiques lors de la parution du livre.
J'en ai lu un tiers et même si Jergovic digresse toujours autant, je trouve qu'il tient cette fois bien son intrigue, dans un style qui me ravit. A suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Miljenko Jergovic [Bosnie/Croatie]   Ven 17 Fév 2012 - 15:55

ah oui, je connais bien cet épisode de l'histoire.. curieuse de voir ce que l'auteur en a fait miammiam

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Miljenko Jergovic [Bosnie/Croatie]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Miljenko Jergovic [Bosnie/Croatie]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» dans la chaleur de Belgrade !!!
» Les éclairs
» M. Roland GILLES nommé en Bosnie
» Le 27 mai 1995 en Bosnie-Herzégovine, le 3e régiment d’infanterie de marine reçoit l’ordre ...........
» mutineries sur porte-avions français

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature russe, d'Europe centrale et orientale (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: