Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Bi Feiyu [Chine]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nathria
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2867
Inscription le : 18/06/2008
Age : 50

MessageSujet: Bi Feiyu [Chine]   Mer 27 Mai 2009 - 9:29



Bi Feiyu

Né en 1964 à Xianghua dans la province du Jiangsu. BI Feiyu passe son enfance et sa jeunesse à la campagne. Il est diplômé de l’université de Nankin. Il commence à écrire très tôt, d’abord des poèmes, ensuite des nouvelles et romans, dont plusieurs ont été couronnés par des prix littéraires. C'est un des écrivains les plus prometteurs de la jeune génération pour ses romans dramatiques, notamment Les triades de Shanghai qui a été adapté au cinéma.Il vit à Pékin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lachariotteabouquins.blogspot.fr/
Nathria
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2867
Inscription le : 18/06/2008
Age : 50

MessageSujet: Re: Bi Feiyu [Chine]   Mer 27 Mai 2009 - 9:33



L' Opéra de la lune

Dans « l’ Opéra de la lune », Xiao Yanqiu partage le rôle principal de Chang’E avec Li Xuefen, son professeur de chant. Lors d’une importante représentation et alors que son talent atteint son apogée, Xiao refuse une remarque de Li afin de parfaire son jeu. De colère, Xiao envoie un liquide brûlant au visage de Li, provoquant de ce fait un esclandre, l’opéra ne sera plus joué.
Vingt ans ont passé. Xiao s’est mariée avec Joufflu, a une petite fille et est devenue professeur de chant. Elle suit l’évolution de sa meilleure élève : Chunlai.
L’ancien directeur de théâtre de Xiao, Bingzhang, rencontre alors un PDG, mécène, dont le seul souhait est de revoir sur scène la fabuleuse Xiao en Chang’E.
Xiao reprend le travail mais vingt ans ont passé…

J’ai été très touchée par ce roman sur la relation passionnelle de l’artiste avec son art (ici, l’opéra chinois). Comment la passion peut s’avérer dévorante au risque de perdre pied avec la réalité et se fondre dans une image du monde… Une très belle écriture !

En avant-propos, Bi Feyiu explique le sens des personnages principaux de l’opéra chinois, l’équivalence des couleurs dans la symbolique, la composition de l’acteur. Tout au long du roman, le jeu de l’acteur est abordé puisque Xiao recherche la perfection. Vraiment intéressant.


Extraits :

P 62 : « Une femme n’est pas le résultat d’un processus physiologique de croissance, maturation, mariage, maternité et allaitement. Une femme, c’est avant tout une femme. On n’apprend pas à être une femme et on ne peut pas non plus, si on en est une, échapper à son état. Le rôle de Quingyi, c’est la femme insaisissable, la femme parmi les femmes, la femme à l’état pur. »

P 110 : « L’ être humain est son propre ennemi. Son désir profond n’est pas d’être un humain mais de devenir un immortel. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lachariotteabouquins.blogspot.fr/
kenavo
Zen Littéraire
avatar

Messages : 63291
Inscription le : 08/11/2007

MessageSujet: Re: Bi Feiyu [Chine]   Mer 27 Mai 2009 - 9:41

Merci pour ce fil Nathria,
L'opéra de la lune est aussi le livre avec lequel j'ai fait connaissance avec cet auteur il y a trop longtemps ..
Mais je viens de voir qu'il y a encore d'autres livres de lui Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chatperlipopette
Zen littéraire
avatar

Messages : 7679
Inscription le : 24/02/2007
Age : 52
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Bi Feiyu [Chine]   Ven 29 Mai 2009 - 18:24

Merci pour cette découverte....du coup je suis très tentée miammiam
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chatperlipopette.blogspot.com
lisette
Envolée postale
avatar

Messages : 106
Inscription le : 24/02/2010
Age : 39
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Bi Feiyu [Chine]   Sam 27 Fév 2010 - 21:05

Trois soeurs de Bi Feiyu

Shi Guifang et Wang Lianfang ont eu sept filles avant l'arrivée du garçon tant attendu. Dans le premier chapitre, en 1971, on suit le destin de Yumi, l'aînée de la famille. Après la naissance de Petit Huitième la mère se désintéresse de son foyer et c'est Yumi qui prendra la place de chef de famille jusqu'à son mariage.
Dans le second chapitre, toujours en 1971, c'est Yuxiu que nous suivons. A la suite du drame qu'elle a subi et après le mariage de Yumi elle la rejoindra à la ville, et vivra avec sa soeur et son beau-frère tout en travaillant avec la coopérative.
Dans le troisième chapitre, 15 ans plus tard, on retrouve la plus jeune des filles, Yuyang, étudiante timide et maladroite à l'école normale.

Ces trois soeurs sont à la fois pleine de naïveté et très calculatrices. Comme dans l'Opéra de la lune j'ai retrouvé avec plaisir la psychologie approfondie et tous les non-dits des personnages, ce qui les rend vivants, forts et attachants.
Le style de Bi Feiyu, grave, drôle ou tendre, fait ressortir tous les personnages, principaux ou secondaires, on n'en oublie aucun.
J'ai suivi avec énormément de plaisir le parcours de ces trois soeurs qui font tout pour sortir de leur condition de paysannes avec les armes qu'elles possèdent.
La simplicité avec laquelle il intègre les citations maoïstes ou les vieux dictons est un vrai régal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Bi Feiyu [Chine]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Bi Feiyu [Chine]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les JO en Chine
» Paniers vapeur aux crevettes ( Chine)
» Finir son assiette en Chine
» La Chine
» Chine et économie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature asiatique (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: