Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez
 

 Jean Cocteau

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Jean Cocteau - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jean Cocteau   Jean Cocteau - Page 2 EmptyVen 28 Oct 2011 - 14:13

Jean Cocteau - Page 2 A1840

Inauguration du Musée Jean Cocteau collection Severin Wunderman

LE 6 NOVEMBRE 2011
Le musée Jean Cocteau Collection Séverin Wunderman ouvre ses portes à Menton


Citation :
Grâce à l’exceptionnelle donation de Séverin Wunderman, et trois ans après la pose de la première pierre, le Musée Jean Cocteau Collection Séverin Wunderman, projet culturel d’envergure porté par la ville de Menton, sera inauguré cet automne.
Le futur musée deviendra ainsi la première et la plus importante ressource publique mondiale de l’œuvre de Jean Cocteau.
En septembre 2005 le Ministère de la Culture et de la Communication approuve l’inscription de la collection Séverin Wunderman à l’inventaire du Musée Jean Cocteau, attributaire du label « Musée de France » depuis 2003.
Une donation de 1800 œuvres
La donation de Séverin Wunderman compte 1800 œuvres dont 990 œuvres de Jean Cocteau.
Elle offre une vision très complète de l’œuvre de Jean Cocteau : toutes les périodes y sont représentées, depuis les premiers autoportraits des années 1910 jusqu’à la période « méditerranéenne » de la fin de sa vie, peu connue du grand public.
Le musée présentera ainsi tableaux, dessins, céramiques, tapisseries, bijoux, photographies, documents sonores, extraits de films, mais également 450 œuvres de grands maîtres de l’art moderne de l’entourage de Jean Cocteau : Picasso, Modigliani, De Chirico, Miro, Foujita… ainsi qu’un fonds exceptionnel de 360 œuvres liées à Sarah Bernhardt qui fut le premier « monstre sacré » de Jean Cocteau.
Outre les chefs-d’œuvre représentatifs des multiples facettes du génie de Jean Cocteau, la collection révélera aussi l’homme grâce à de très nombreux portraits et témoignages de ses amis artistes.

Jean Cocteau - Page 2 A1838 Jean Cocteau - Page 2 A1839 Jean Cocteau - Page 2 A1837
Architecte: Rudy Ricciotti

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Mina79
Espoir postal


Messages : 27
Inscription le : 21/12/2011

Jean Cocteau - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jean Cocteau   Jean Cocteau - Page 2 EmptyMar 27 Déc 2011 - 12:22

Bonjour tout le monde content

Pour ceux qui aiment Cocteau ou qui veulent découvrir cet artiste et ses oeuvres, il y a une emission qui est passé su "France culture" dans l'émission "mauvais genre" du 17 décembre 2011. L'emission s'intitule: "L'émerveilleur et ses mondes: spéciale Jean Cocteau". Vous pouvez réecouter l'émission sur le site de la radio et même télécharger les podcast.

Sur youtube, j'ai aussi trouvé un bon documentaire. Il est en français sous titré en anglais! Il suffit de tapper "Jean Cocteau documentary".



byebye
Revenir en haut Aller en bas
Menyne
Agilité postale
Menyne

Messages : 864
Inscription le : 26/04/2008
Age : 48
Localisation : dis z'y mieux !

Jean Cocteau - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jean Cocteau   Jean Cocteau - Page 2 EmptyMer 1 Fév 2012 - 16:19

Lara a écrit:

J'ai lu mais voilà cela quelques années, Les enfants terribles. Je me rappelle cette ambiance horrible, cette chambre qui prend toute la place, tout sens! Qui les enferme, les coupe du monde réel! Chambre qui se veut ressembler à un enfer!
Les liens entre le frère, Paul et sa soeur Elisabeth sont insolites, ils jouent à des jeux étranges, à des jeux qui ne nous font pas croire à leur enfance... Ils restent enfermés dans cette chambre. Il y a un air de secte, ils vénèrent un trésor contenu dans cette chambre. Et seuls quelques adeptes ont la permission de violer l'intimité de ce couple incestueux. Agathe et Gérard en font parti.
La jalousie d'Élisabeth est telle quand elle apprend qu'Agathe aime son frère, que le livre vire à un psychodrame macabre
Et l'ombre du meurtre plane.
Elisabeth est diabolique elle a tout d'une femme damnée! Elle me fait penser à ces femmes des tragédies antiques! Je ne sais si j'ose le parallèle avec Phèdre et ses amours coupables... Pourtant le dénouement se révèle suivre le cour d'une tragédie...
J'ai aussi lu La machine infernal. Cocteau réexploite le mythe d'Oedipe et cette idée que la vie est une machine bien huilée, et que nous sommes des mouches prises aux pièges d'une toile compliquée, le destin rien que le destin... J'ai beaucoup aimé cette pièce.

Bravo pour ton commentaire. Il résume tout à fait Les enfants terribles. Je ne connaisais pas du tout cette histoire et j'ai aimé cette ambiance étouffante où règnent à la fois des moments de complète liberté et des moments d'une tension extrême. Rapidement, on sent que les liens entre le frère et la soeur ne pourront être coupés. Ils ne peuvent exister l'un sans l'autre et Elisabeth ne peut vivre que dans le regard exclusif de son frère.
Comme tu le dis si bien, une vraie tragédie.
Revenir en haut Aller en bas
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Jean Cocteau - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jean Cocteau   Jean Cocteau - Page 2 EmptyVen 28 Déc 2012 - 16:15

Si vous aimez Jean Cocteau, faut visiter le Luxembourg les prochaines semaines Wink

Jean Cocteau - Page 2 A80

site pour les manifestations


Jean Cocteau - Page 2 A81

Jean Cocteau – l’oeuvre graphique
Citation :

A l’occasion du 50ème anniversaire de la mort de cet artiste prolifique, Jean Cocteau sera le dénominateur commun pour une série d’événements organisés en partenariat avec les différentes institutions culturelles de la Ville de Luxembourg, qui auront lieu de décembre 2012 à février 2013. Ces événements seront mis en place en étroite collaboration avec le Grand Théâtre, le Conservatoire, la Cité Bibliothèque, la Cinémathèque et le Cercle Cité.

Composée des pièces emblématiques de la collection Kontaxopoulos – Prokopchuk, considérée comme l’une des plus importantes de l’œuvre graphique de Jean Cocteau, notamment en matière de bibliophilie (livres illustrés modernes), cette exposition d’envergure présente quelque 150 œuvres de Jean Cocteau et des artistes qui se sont inspirés de sa poésie, dont Pablo Picasso, Giorgio de Chirico, Bernard Buffet, Léonard Foujita et Henri Matisse.


En présentant cette exposition au Cercle Cité, la Ville de Luxembourg se rappelle que Cocteau avait jadis choisi les ondes de Radio Luxembourg pour communiquer avec le monde entier durant de longues années.



site pour cette expo

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Heyoka
Zen littéraire
Heyoka

Messages : 5026
Inscription le : 16/02/2013
Age : 31
Localisation : Suède

Jean Cocteau - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jean Cocteau   Jean Cocteau - Page 2 EmptySam 16 Fév 2013 - 21:26

Lara a écrit:
Je me rappelle d'une phrase de lui qui m'a beaucoup marquée et qui résume son personnage à merveille.
"Ce qu'on te reproche cultive-le, c'est toi même."
Très jolie citation et ton post à propos de l'expo Sur les pas d’un magicien est intéressant.


La Machine infernale

J'ai lu ce livre hier soir, c'est une pièce de théâtre qui se lit très facilement. Je ne connaissais Jean Cocteau que de réputation et la petite biographie en début d'ouvrage n'était pas de trop. Je partage une petit info qui m'a émue (sans vraiment savoir pourquoi) : il est mort le même jour que son amie Edith Piaf.

" - La Reine Jocaste est veuve, je l'épouserai...
- Une femme qui pourrait être votre mère !
- L'essentiel est qu'elle ne le soit pas.
"

On revisite donc avec humour et fatalité le fameux mythe d'Oedipe avec quelques sensibles différences, des changements qui dévoilent la machine infernale des Dieux. Œdipe ("celui qui a les pieds enflés" en grec puisque ses parents lui ont percé les pieds) est pris au piège de sa propre destinée et il semble être la marionnette préférée des Dieux.

" Regarde, spectateur, remontée à bloc, de telle sorte que
le ressort se déroule avec lenteur tout le long d'une vie humaine,
une des plus parfaites machines construites par les Dieux infernaux
pour l'anéantissement mathématique d'un mortel.
"

Et comme, en tant que lecteur, nous connaissons les tenants et les aboutissants de cette histoire d'amour, il est difficile de ne pas être indigné par l'aveuglement des deux principaux protagonistes, Oedipe et Jocaste. Tous les signes sont là, ils clignotent en rouge même mais aucun des deux n'y prête attention...

" - Est-il donc aveugle ?
- Beaucoup d'hommes naissent aveugles et ils ne s'en aperçoivent que
le jour où une bonne vérité leur crève les yeux.
"

Un livre que je conseille Wink

_________________
«Books support us in our solitude
and keep us from being a burden to ourselves.
»
Revenir en haut Aller en bas
Sigismond
Agilité postale
Sigismond

Messages : 875
Inscription le : 25/03/2013

Jean Cocteau - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jean Cocteau   Jean Cocteau - Page 2 EmptyDim 12 Mai 2013 - 15:52

Jean Cocteau - Page 2 COCTEAU_Carte_Blanche_couverture
Jean Cocteau Carte Blanche
Dans l'édition Mermod (Lausanne, 1952).

J'ai toujours entretenu un rapport très particulier, ambigü, avec Cocteau.
Peut-être parce qu'il fut à l'origine bien involontaire d'une des hontes publiques de ma vie rire !

Sa fraîcheur couplée à un dandysme histrionnant, agaçant certains, envoûtant d'autres se retrouve dans cet ouvrage de 1919.
Il s'agit d'une compilation de chroniques hebdomadaires qu'il tenait dans le journal "Paris-Midi" et pour lesquelles, ainsi qu'il s'en explique en préface, son directeur lui avait donné carte blanche.

Richement illustré: En plus des dessins de l'auteur, dont ce portrait de Picasso et Stravinsky:
Jean Cocteau - Page 2 COCTEAU%2C_Jean._Carte_Blanche._MERMOD%2C_1953%2C_Lausanne._%284%29

Picasso, Derain, Van Dongen, Utrillo, Gris, Man Ray, Dufy, Braque, De la Fresnaye (une oeuvre comme "souvenirs de guerre", ci-dessous, excellent tableau cubiste que je ne connaissais pas):
Jean Cocteau - Page 2 Roger-De-La-Fresnaye-La-Madelon
et d'autres encore !

Illustration sonore aussi, vous ne manquerez pas de le lire en écoutant ceux dont il est question, Satie, Poulenc, Fauré, Milhaud, Stravinsky etc...

Et poétique: Apollinaire, Max Jacob...
En refermant ce petit trésor de pétulance, vous conviendrez (ou pas) que l'immédiat après-guerre était quand même, à Paris, d'une rare effervescence créatrice. Et vous sourirez (toujours ou pas) en lisant des espoirs placés par Cocteau dans le cinéma, et ce que cette forme d'expression artistique est devenue (voir la dernière phrase du lien ci-dessous):
http://cocteau.biu-montpellier.fr/index.php?id=181

Ai-je aimé ce livre ?
Cela ne se discute pas !
Mais, au-delà de celui-ci, toute les ambiances suggérées ou carrément pointées, surtout musicales et picturales pour ce qui me concerne, sont exceptionnelles.

Juste un parfait viatique pour vacances réussies sunny tchintchin !
Revenir en haut Aller en bas
topocl
Abeille bibliophile
topocl

Messages : 11706
Inscription le : 12/02/2011

Jean Cocteau - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jean Cocteau   Jean Cocteau - Page 2 EmptySam 18 Jan 2014 - 16:24

Les enfants terribles

Ce petit roman fait partie des livres que j'ai lus et relus, adulés, conseillés, prêtés. J'y reviens 20 à 30 ans plus ;  les quelques afféteries de Cocteau, une certaine emphase, un côté pompeux, comme s'il se prenait trop au sérieux (la jeunesse c’est… et c'est bien de l'enfance de…), que j’y ai décelés cette fois-ci, n'ont pas suffi à gâcher mon plaisir d’autrefois.

Un frère et une sœur, jeunes adolescents orphelins, se construisent un monde fantasque et passionné à l'abri des adultes, des obligations et de l'ordinaire. Pris d'orgueil dans leur relation mortifère mêlée d'adoration et de rejet, ils vivent dans un capharnaüm enchanté, un trésor qui leur est commun. Dans  ce huis clos étouffant, follement poétique, qui ne répond à aucune rationalité, quelques être fascinés tâchent de pénétrer, mais tout le monde s'y brûlera les ailes.

Ce livre nous parle du monde de l'enfance, de l’impossibilité de se quitter, de l'amour qui ne sait plus s'il aime soi-même ou l'autre. On y trouve une violence de sentiments, une poésie romantique, une magie tragique et folle.
Revenir en haut Aller en bas
http://topocleries.wordpress.com/
animal
Tête de Peluche
animal

Messages : 31548
Inscription le : 12/05/2007
Age : 38
Localisation : Tours

Jean Cocteau - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jean Cocteau   Jean Cocteau - Page 2 EmptySam 18 Jan 2014 - 17:38

je ne connais que le film de Melville dont je garde un souvenir un peu confus... un coup d'œil en ligne pour signaler que l'adaptation est de Cocteau et que Christian Dior a créé certains costumes.

_________________
Je suis snob, j'ai lu un Mickey Spillane.
Revenir en haut Aller en bas
Sigismond
Agilité postale
Sigismond

Messages : 875
Inscription le : 25/03/2013

Jean Cocteau - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jean Cocteau   Jean Cocteau - Page 2 EmptyMar 15 Nov 2016 - 16:43

ça émonde quelque peu. A moins que ça ne taille tout court.
Reste que le portrait photographique (le photographique, hein, j'insiste, même si vous pouvez me compter au nombre d'éventuels défenseurs de sa littérature !) de George Sand est...comment dire ? aime

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Jean Cocteau - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jean Cocteau   Jean Cocteau - Page 2 EmptyMar 15 Nov 2016 - 18:48

Sigismond a écrit:
ça émonde quelque peu. A moins que ça ne taille tout court.
Reste que le portrait photographique (le photographique, hein, j'insiste, même si vous pouvez me compter au nombre d'éventuels défenseurs de sa littérature !) de George Sand est...comment dire ? aime

Spoiler:
 

ouh bah oui ça tacle pas mal chez Cocteau. Je connais mal l'histoire entre Musset et Sand (en dehors de cette lettre dans laquelle il ne faut lire qu'un mot sur deux) qui faisait le tour du collège... (comme quoi il n'a pas totalement tort Cocteau...). Reste pour moi que Cocteau est avant tout un auteur de théâtre dont j'ai adoré L'Aigle à deux têtes et La Machine infernale et un curieux personnage fumeur d'opium chez Colette (La Vagabonde). Il faudrait que je tente d'autres textes de lui...

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Quasimodo
Main aguerrie
Quasimodo

Messages : 402
Inscription le : 29/05/2016
Age : 24
Localisation : Rennes

Jean Cocteau - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jean Cocteau   Jean Cocteau - Page 2 EmptyMar 15 Nov 2016 - 19:16

rire ... il s'était levé du pied gauche ?

J'ai beaucoup aimé les mêmes pièces que toi, Shanidar. Mais déçu par Antigone ... Je réessaierai bien autre chose un de ces jours. En fait, j'ai failli le proposer pour le portail des oubliés.
Revenir en haut Aller en bas
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Jean Cocteau - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jean Cocteau   Jean Cocteau - Page 2 EmptyMar 15 Nov 2016 - 19:35

Quasimodo a écrit:
rire ... il s'était levé du pied gauche ?

J'ai beaucoup aimé les mêmes pièces que toi, Shanidar. Mais déçu par Antigone ... Je réessaierai bien autre chose un de ces jours. En fait, j'ai failli le proposer pour le portail des oubliés.

Il nous reste la LC Classiques pour nous ressaisir. Et j'ai aussi oublié de citer La Voix humaine (mis en musique par Francis Poulenc) qui m'a, je ne sais pas trop pourquoi, totalement bouleversée à ma première écoute...

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Quasimodo
Main aguerrie
Quasimodo

Messages : 402
Inscription le : 29/05/2016
Age : 24
Localisation : Rennes

Jean Cocteau - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jean Cocteau   Jean Cocteau - Page 2 EmptyMar 15 Nov 2016 - 19:50

Tout à fait. Par contre, je ne sais pas trop ce que je voudrais lire.
Moi j'ai oublié Orphée, que j'ai adoré (la pièce, et plus tard le film)
Ca fait longtemps que je veux écouter La voix humaine. Tu l'as dans quelle version ?
Revenir en haut Aller en bas
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Jean Cocteau - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jean Cocteau   Jean Cocteau - Page 2 EmptyMar 15 Nov 2016 - 19:55

Avec Jane Rhodes (soprano) et l'Orchestre National de France dirigé par Jean-Pierre Marty.

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Quasimodo
Main aguerrie
Quasimodo

Messages : 402
Inscription le : 29/05/2016
Age : 24
Localisation : Rennes

Jean Cocteau - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jean Cocteau   Jean Cocteau - Page 2 EmptyMar 15 Nov 2016 - 20:28

Merci beaucoup, je vais voir.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Jean Cocteau - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Jean Cocteau   Jean Cocteau - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Jean Cocteau
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Jean RASPAIL
» Jean Ferrat
» Denis et Pierre-Jean Cherer
» JEAN FAUQUE
» NAJAT par Jean d'Ormesson

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs nés avant 1915-
Sauter vers: