Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Zhu Xiao-Mei

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Zhu Xiao-Mei   Mer 3 Juin 2009 - 11:43



Zhu Xiao-Mei est née en 1949 à Shangaï .
Pianiste, professeur au Conservatoire national de musique à Paris, Zhu Xiao-Mei donne des récitals en France et à l'étranger.
Elle vit à Paris et retourne de temps en temps en Chine, où vivent ses deux parents et ses quatre sœurs.
L'auteur est une pianiste renommée, en particulier pour son interprétation des Variations Goldberg de Bach.

Ses disques :



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Zhu Xiao-Mei   Mer 3 Juin 2009 - 11:52

Zhu Xiao-Mei : La rivière et son secret
(Des camps de Mao à Jean-Sébastien Bach
le destin d'une femme d'exception)


Zhu Xiao-Mei raconte dans La rivière et son secret son parcours extraordinaire.

C’est à l'âge de trois ans qu’elle découvre un piano : "Un objet qui parle quand on le touche" et "dont la voix ressemble à un dragon".
Sa maman, professeur de musique, en a installé un dans petit logement familial à Pékin et enseigne le piano à Zhu Xiao-Mei.
« Avec elle, les accords, les enchaînements, les déplacements s'éclairent comme par magie ! Chaque note représente un membre de notre famille : au lieu d'aller de do à sol je vais de Papa à Xioru, c'est tellement plus amusant ! »
La petite est douée . A six ans, Zhu Xiao-Mei entre à l'école de musique pour enfants de Pékin. Elle donne ses premiers concerts dès huit ans à la radio et télévision.

En 1960 elle est admise au conservatoire de Pékin où elle est interne.
"Passé le bonheur et l'émotion de la rentrée, je déchante. Le travail est épuisant. Aux cours de musique intensifs s'ajoutent des cours d'enseignements généraux, indispensables pour le cas où il nous faudrait rejoindre le système scolaire classique, faute de pouvoir entrer dans une carrière musicale. Sans compter les séances de dénonciation et d'autocritique, devenues habituelles. »

Au Conservatoire elle découvre qu’elle est " de mauvaise origine " Ses parents étaient des bourgeois cultivés et c’est le temps de la révolution culturelle. La culpabilité l'envahit.
" Seuls des bourgeois, des Chuschen Buhao, des gens de mauvaise origine, avaient pu acquérir un objet capitaliste aussi luxueux qu'un piano".
Elle est envoyée, comme beaucoup d’étudiants, dans un camp de rééducation, « à la campagne pour changer en profondeur de mentalité"
En 1964, le conservatoire de musique de Pékin est devenu un "conservatoire sans musique" Plus de partitions, elles sont interdites. . Violences, agressions , nombreux suicides.
Zhu Xiao-Mei est devenue une bonne révolutionnaire. Elle est capablede dénoncer une amie, elle a honte de sa famille...

Le redressement lui a fait passer tout désir de musique…jusqu’au jour où elle tient, par hasard, entre ses mains, un accordéon… Xiao-Mei jure alors qu'elle rejouera du piano.
Le chemin sera long et difficile qui l’emmènera, après de nombreuses étapes qu’il vaut mieux découvrir en lisant ce livre, jusqu’à Paris.

Zhu Xiao-Mei a deux maîtres: Bach et Lao Tseu (philosophe chinois qu’elle a découvert aux .États-Unis
"Mes journées sont rythmées par deux grands moments de bonheur : "Le premier est ma méditation quotidienne. Le second est ce qu'il faut bien convenir d'appeler ma méditation au piano. Le travail, et même le travail sans but, est une des grandes vertus de la philosophie chinoise."

Un itinéraire relaté de façon passionnante .
Il reste ensuite à écouter cette merveilleuse pianiste.

ici! et ici! par exemple...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Zhu Xiao-Mei   Ven 5 Juin 2009 - 16:17

J'ai oublié, j'aurais dû vous révéler le secret de la rivière...car il n'y a pas de suspense autour du sujet dans ce livre...Ce n'est donc pas le trahir...Et c'est si beau...

Le secret de la rivière :

Il a été livré par Lao Tseu dans le Tao-tö-king :
La bonté suprême est comme l’eau
Qui favorise tout et ne rivalise avec rien.
En occupant la position dédaignée de tout humain
Elle est tout proche du Tao


Lorsque, Zhu Xiao Mei le découvre elle est dans un avion, c’est une américaine qui le lui enseigne.
Plus tard, elle comprendra…

« Maintenant, je la comprends mieux, cette citation. L’eau est utile, elle sert. Elle descend et ne monte pas. Elle se niche dans les creux, où nul ne veut aller, et non sur les hauteurs d’où tout le monde rêve de dominer le monde. Elle n’est en compétition avec personne et pourtant elle a raison de ce qu’il y a de plus dur au monde. Les roches. Et sans eau, il n’y aurait pas de vie. »
(Zhu Xiao Mei. La rivière et son secret p.310)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
unmotbleu
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1329
Inscription le : 08/03/2013
Age : 57
Localisation : Normandie Rouen

MessageSujet: Re: Zhu Xiao-Mei   Dim 6 Avr 2014 - 18:52

Je suis en pleine lecture de ce titre "La rivière et son secret"...
A te lire, Coline, je suis curieuse et ravie de ce qui m'attend.
Tu as bien fait de révéler le si beau secret de la rivière qui va me guider au fil du récit.


_________________
unmotbleu

"J'approuve par lassitude, je contredis par impatience." Jean ROSTAND
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Zhu Xiao-Mei   Dim 6 Avr 2014 - 23:27

Je te souhaite une très agréable lecture! content 

Et voici un nouveau lien pour l'écouter, les autres ne mènent plus à rien:

Les variations Goldberg de Bach
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
unmotbleu
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1329
Inscription le : 08/03/2013
Age : 57
Localisation : Normandie Rouen

MessageSujet: Re: Zhu Xiao-Mei   Lun 7 Avr 2014 - 20:54

Merci Coline  bisous 
Je suis une inconditionnelle de Bach et je ne connais pas encore cette pianiste.

_________________
unmotbleu

"J'approuve par lassitude, je contredis par impatience." Jean ROSTAND
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
unmotbleu
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1329
Inscription le : 08/03/2013
Age : 57
Localisation : Normandie Rouen

MessageSujet: Re: Zhu Xiao-Mei   Sam 12 Avr 2014 - 9:45

Une belle découverte et une leçon de vie. J'admire le courage de cette femme hors du commun, sa vision et son approche de la musique.

"L'humanité est la vérité de la musique"

"C'est là bas * que j'ai compris quel est le pouvoir de la musique et la chance que j'avais de pratiquer ce métier.
Elle réunit les gens, autrement que la politique ou la religion. Elle donne cet amour de l'humanité qui reste le plus fort et grâce auquel on peut tout surmonter. Quand on joue de la musique, on se donne sans condition et c'est selon moi, la définition de l'amour."

*camp de Zhangjiako

Un témoignage qui provoque de nombreux questionnements

"Reconnaître ses fautes, n'est ce pas l'expression du vrai courage pour un homme, pour un pays?
Une force de caractère qu'un Mao n'a jamais eue"

Une femme brisée et remplie d'une grande sagesse. Un cas de figure exceptionnel.

_________________
unmotbleu

"J'approuve par lassitude, je contredis par impatience." Jean ROSTAND
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Zhu Xiao-Mei   

Revenir en haut Aller en bas
 
Zhu Xiao-Mei
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Xiao Zheng Wei - Victime à jouer au dé
» Personnes célèbres réelles ou imaginaires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature non romanesque (par auteur ou fils spécifiques) :: Témoignages-
Sauter vers: