Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Martin Amis

Aller en bas 
AuteurMessage
Marie
Zen littéraire
Marie

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

Martin Amis Empty
MessageSujet: Martin Amis   Martin Amis Icon_minitimeJeu 4 Juin 2009 - 2:18

Martin Amis Martin10

Martin Amis,fils de l'écrivain Kingsley Amis, est né le 25 août 1949. Il vit à Londres et a publié une quinzaine d'ouvrages, parmi lesquels, traduit en français, Money, Money, London Fields, La flèche du temps, L'information, Expérience, Réussir, Chien jaune et un recueil d'essais, Guerre au cliché.

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Zen littéraire
Marie

Messages : 9564
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

Martin Amis Empty
MessageSujet: Re: Martin Amis   Martin Amis Icon_minitimeJeu 4 Juin 2009 - 2:30

La Maison des Rencontres
traduit de l'anglais par Bernard Hoepffner
Editions Gallimard

Martin Amis La_mai10


De Martin Amis, j’avais lu L’information , brillante et très satirique histoire de deux écrivains, l’unà qui semble tout réussir, l’autre très maltraité par la vie. C’était un roman que j’avais beaucoup aimé. Plein d’humour, assez noir bien sûr, mais aussi une description des milieux littéraires, anglais en l’occurrence , qui ne faisait aucun cadeau, ce n'est pas un tendre Martin Amis!
Et aussi Expérience, son autobiographie qui n’était pas du tout inintéressante, Martin Amis est le fils d’un écrivain anglais célèbre dans son pays,les rapports avec ce père sont assez complexes, c'est le moins qu'on puisse dire, mais il ne manque pas d’humour et il est assez féroce. Envers lui-même aussi.

Là, c’est tout à fait différent. C’est un vieil homme qui raconte une partie de sa vie. à une jeune femme, la fille noire de sa dernière compagne, en se rendant sur le lieu où il veut mourir, l’ancienne Kolyma. Où il a été déporté par le régime stalinien , et où, plus tard, le rejoint son frère,Lev, également déporté.
Ces deux frères aiment la même femme, Zoya, et cette Zoya, quand des années plus tard le camp permettra des visites des familles, viendra rejoindre pour quelques heures Lev dans un lieu spécialement adapté, La maison des rencontres. Et que s’est-il vraiment passé dans cette Maison des rencontres?

C’est un roman très, très noir. Lugubre. Que j’aurais aimé apprécier. Dont j’ai d’ailleurs apprécié certaines pages, ce qui fait que j’en ai achevé la lecture, avec difficulté je dois le dire tant cette sombre histoire est à la fois dure, désespérée, et surtout embrouillée.. Ou peut être n’avais-je pas l’esprit assez clair, c'est très possible aussi. En tout cas, en situant son récit à différentes époques en même temps, celle des camps staliniens donc, mais aussi la Russie des années 60 et celle de Poutine et de ces malheureux enfants de Beslan, il me semble qu’Amis veut dire que ce n’est qu’ en examinant le passé que l’on peut appréhender le présent. Mais il voit peu de différences, l'amertume est trop forte( peut être que ceux qui ont réellement connu ces camps en voient plus..).

Reste une histoire d’amour entre deux frères que beaucoup de choses oppose, un cynique et violent et un idéaliste pacifiste ( dont on s’étonne qu’il ait pu survivre, d’ailleurs..)qui court tout au long du roman et l’éclaire quelquefois.

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Martin Amis Empty
MessageSujet: Re: Martin Amis   Martin Amis Icon_minitimeJeu 4 Juin 2009 - 9:59

Très étrange j'étais persuadée d'avoir déjà lu du Martin Amis, mais je retrouve pas... Peut-être qu'il fait juste parti des trucs à lire un jour absolument et que l'absolument s'est étiré sur plusieurs années...

_________________
Oh, baby, baby, it's a wild world
It's hard to get by just upon a smile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orientale
Agilité postale
Orientale

Messages : 903
Inscription le : 13/09/2009
Age : 66
Localisation : Syldavie

Martin Amis Empty
MessageSujet: Re: Martin Amis   Martin Amis Icon_minitimeJeu 24 Mar 2011 - 10:44

Martin Amis - fils de Kingsley Amis - "Lucky Jim".Le fils est aussi talentueux que le pere.

J'ai lu " La maison des rencontres" en bulgare et je suis ravie de lire la belle presentation de Marie bravo !

Je dirais seulement que je suis d'abord epatee par les connaissaces de l'auetur sur la realite russe depuis les annee 20-30 du 20e siecle jusqu'a nos jours.
Le roman est un triomphe pour l'auteur - indiscutable et unique par sa puissance...C'est un roman qu'on a des fourmis au dos en le lisant, un coer galopant a cause de la passion et de la richesse litteraire qu'on trouve dans ce livre.
Un roman qui capte le lecteur, un roman surprenant jusqu'a la fin, un roman epique d'envergure, mais aussi, mais en meme temps touchant tout le temps les fibres intimes.
J'admire le talent de Martin Amis - ses decouvertes, sa perspicacite, son originalite!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Martin Amis Empty
MessageSujet: Re: Martin Amis   Martin Amis Icon_minitimeJeu 24 Mar 2011 - 10:48

Un de mes livres "culte" :
Martin Amis 415W74V7RVL._SL500_AA300_

Citation :
Un être (le narrateur) se réveille dans la peau de Tod Friendly, docteur de son état, alors que celui-ci vient de mourir et prend conscience d'une vérité avérée que notre conscience a du mal à digérer : les hommes commencent par mourir, sont vieux puis rajeunissent peu à peu.

Avec brio, sans jamais nous perdre en route, Martin Amis nous propose la mise en scène d'une vie à l'envers. On découvre alors, au rythme de cette "existence à rebours" tous les secrets de Tod et le suspens est massif : pourquoi Tod a si souvent déménagé (New York, Lisbonne, Rome) ? Pourquoi a-t-il changé de nom ? Qu'a-t-il fait de si terrible dans le passé, alors que se profile la Seconde Guerre mondiale et le spectre du nazisme ? Un livre brillant, en miroir, un voyage à reculons dans la mémoire du siècle "des grands abattoirs". --Hector Chavez
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
Orientale
Agilité postale
Orientale

Messages : 903
Inscription le : 13/09/2009
Age : 66
Localisation : Syldavie

Martin Amis Empty
MessageSujet: Re: Martin Amis   Martin Amis Icon_minitimeDim 10 Avr 2011 - 12:48

Je n’ai pas aime “Money, money” autant qu “Other people”, pas traduit en francais selon wikipedia No .

«Other people» de Martin Amis est une livre plutot indefinissable - il commence comme une comedie, se poursuit comme un thriller et finit en histoire d'horreur.
L’auteur arrive, par sa brillante maitrise de la langue anglaise a faire le lecteur penser a sa facon, en ses termes surrsalistes et existentiels.
C'est un des premiers romans de Martin Amis, ecrit au moment ou il semblait avoir pour but d'imiter le debut de la carriere de Nabokov dans la production de romans elegants qui jouent avec les regles classiques de la realite et la structure narrative.

Cote sujet, je pense qu’il s'agit essentiellement d'un point de vue interessant sur le phenomene social de la mobilite vers le bas - les gens sortent des rails et de plonger dans des troubles du desordre - qui etait un connu dans les annees 1970 a Londres.

L'heroine, Mary Lamb sort amnesique de son coma dans un hospital et tente de reconstituer sa vie tout en utilisant une nouvelle identite.. Elle comprend qu'il est difficile de se souvenir des noms, des termes communs, les noms des objets familiers. Le monde entier est une enigme pour elle. Ainsi, un journal est «les sales papiers taches de gris qui vont et viennent chaque jour». Elle erre innocemment a travers Londres des societes minables, commentes par un narrateur mysterieux et on trouve une section transversale des bas-fonds londoniens - les ivrognes assis eternellement autour de la table sans en bouger; les soi-disant agresseurs, les oisifs fortunes et leur vie Kamikaze. L’auteur laisse Mary trainer vers la destruction partout ou elle va. Grace a un policier mysterieux, Prince, elle apprend qu’il y a eu une Amy Hide, une fille qui a disparu. Amy semble etre le mechant double de Mary (dans le passe, avant sa mort) qu’elle combat.

Une question a ceux qui ont lu en anglais ce livre: Est-ce que le Professeur est aussi Mr Wrong c'est-a-dire le mysterieux policier Prince? Quel est le role du Professeur dans le livre?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Martin Amis Empty
MessageSujet: Re: Martin Amis   Martin Amis Icon_minitimeLun 19 Mar 2012 - 14:16

Martin Amis 97820710

La veuve enceinte
Citation :
Le héros vieillissant de ce roman, Keith Nearing, se remémore l'été de ses vingt ans, en 1970, quand eut lieu un mystérieux événement qui bouleversa sa vie sexuelle et donc son existence entière.
Dans un château en Italie, piégé dans l'histoire de la "révolution sexuelle", il hésite entre trois femmes : sa petite amie Lily, Shéhérazade, l'objet de ses fantasmes, et la très troublante et très "virile" Gloria. Ce sont les obsessions de l'auteur qui, dans ce roman à idées, se font jour : l'identité masculine, l'impossible rapport entre les sexes, la hantise de l'anéantissement, le malaise du corps.

Martin Amis a écrit de bons livres. London Fields, L'information, La flèche du temps (formidable, celui-ci), soit autant d'ouvrages publiés vers la fin des années 80, début 90. Depuis, il se contente dé gérer son statut de "rock star des lettres britanniques" avec, de temps à autres, des déclarations provocatrices à la Houellebecq, notamment en direction de l'Islam. Ses derniers méfaits littéraires, romans ou essais, sont sans grand intérêt et au style poussif et ampoulé. La veuve enceinte est le bouchon qui fait déborder la vase (oui, oui), un texte illisible, indigeste, et prétentieux comme ce n'est pas permis. Autobiographique, peut-être, mais c'est le cadet de nos soucis. Amis revient sur les années 70 et la libération sexuelle à travers un huis-clos sis dans la campagne italienne. Un marivaudage sexuel dont le pauvre héros est un certain Keith, entourée de jeunes femmes délurées qui vivent pleinement leur libido. Et Keith, bien entendu, est incapable de conclure, empêtré dans de niaises manipulations qui ne le rendent que plus ridicule. Pour rester dans la note vulgaire du roman, on est tenté d'écrire qu'on est plus proche de la veuve poignet que de la veuve poignante. Non, oubliez, c'est aussi nul que ce bouquin écrit avec les pieds qui cite les grands auteurs, D.H. Lawrence et Jane Austen, entre autres, à satiété, faute de mieux. Un mélange de cul et de culture qui s'exprime dans des dialogues atroces et des considérations au ras du gazon. Dès les 50 premières pages, tout est dit, les 500 suivantes ne sont que remplissage. Quelle horreur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
eXPie
Abeille bibliophile
eXPie

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

Martin Amis Empty
MessageSujet: Re: Martin Amis   Martin Amis Icon_minitimeLun 19 Mar 2012 - 19:48

traversay a écrit:
Un mélange de cul et de culture qui s'exprime dans des dialogues atroces et des considérations au ras du gazon. Dès les 50 premières pages, tout est dit, les 500 suivantes ne sont que remplissage. Quelle horreur !
Aïe ! Et tu as navigué à travers 450 pages de remplissage ! Quel courage !
(on donne des médailles, pour des actes héroïques pareils ? Tu mérites largement la MPC - Médaille Parfumée du Courage !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Sullien
Sage de la littérature
Sullien

Messages : 1591
Inscription le : 23/10/2012

Martin Amis Empty
MessageSujet: Re: Martin Amis   Martin Amis Icon_minitimeVen 30 Oct 2015 - 14:06

Quelqu'un aurait quelque chose à nous dire de La Zone d'intérêt ?
Le sujet du livre m'intéresse, mais je n'ai jamais rien lu Martin Amis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Martin Amis Empty
MessageSujet: Re: Martin Amis   Martin Amis Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Martin Amis
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le veau amis ou ennemis ?
» Le Bocasse-Val-Martin
» Les amis du barrage s’adressent à Nicolas Sarkozy
» MARTIN REVEL Neuville-Chant-D'oisel
» Foire de la st Martin St Martin d'Auxigny

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature de culture anglaise et (ou) gaëlique (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: