Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Christiane Singer

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Christiane Singer Empty
MessageSujet: Christiane Singer   Christiane Singer Icon_minitimeVen 6 Avr 2007 - 23:18

Le jeudi 05 avril 2007

Décès de la romancière Christiane Singer
Christiane Singer 28036714bj4

Agence France-Presse

Paris

La romancière française Christiane Singer, auteur d'une vingtaine de livres, est décédée mercredi à Vienne des suites d'un cancer, à l'âge de 64 ans, a-t-on appris jeudi auprès de son éditeur, Albin Michel.

Né en 1943 à Marseille, dans une famille originaire d'Europe centrale, Christiane Singer a vécu en Suisse et en Allemagne, avant de se fixer dans un château près de Vienne. Écrivain de sensibilité chrétienne, elle s'était fait connaître avec Les cahiers d'une hypocrite en 1965, suivi la même année de Vie et mort du beau Frou.

Après une dizaine d'années de silence, La mort viennoise (1978), dans lequel elle évoquait les ravages de la peste à Vienne en 1679, obtient le Prix des libraires. La guerre des filles (1981) et Histoire d'âme (1988), Prix Albert Camus, comptent également parmi ses livres les plus connus. La divine tragédie, en 2006, est un conte inspiré d'un texte médiéval.

Sachant qu'il ne lui restait que quelques mois à vivre, Christiane Singer avait décidé de raconter cette dernière expérience. «Atteinte d'un cancer, elle venait juste d'achever Derniers fragments d'un long voyage, récit de cette épreuve qu'elle traversait, bouleversant hymne à la vie», qui sortira le 19 avril en librairie, indiquent les Éditions Albin Michel dans un communiqué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Christiane Singer Empty
MessageSujet: Re: Christiane Singer   Christiane Singer Icon_minitimeVen 6 Avr 2007 - 23:25

Seul ce qui brûle


Résumé:

XVIe siècle. Sigismund d'Ehrenburg, ayant surpris sa femme avec son page, l'a condamnée à un châtiment exemplaire. Cheveux rasés, elle est cloîtrée dans sa chambre où aucune lumière ne filtre et doit chaque soir descendre dîner avec son époux et boire dans un étrange vase : le crâne de l'amant qu'il a tué. Mais ce châtiment n'a pas apaisé le châtelain dont l'amour pour Albe reste vivace.


Extrait:

"Qu'un homme blessé dans ce qui lui a été le plus sacré puisse devenir féroce, qui s'en étonnera ?

Ce dont je suis sûr, c'est que, sans votre arrivée inopinée à Ehrenburg, j'aurais continué ainsi jusqu'à la fin de mes jours, geôlier de ma propre plaie, occupé de la raviver jour après jour.
J'ose maintenant laisser au fil de ma plume se dérouler toute mon histoire, comme vous avez eu l'amitié de m'en prier.
Vous en connaissez certes l'essentiel mais vous ne dédaignerez pas d'en suivre les méandres. N'est-ce pas votre intérêt si vif et si inespéré qui, après trois ans d'une solitude et d'un silence violents, m'a sorti du tombeau ? La parole que vous m'avez adressée et celle que vous avez ranimée en moi m'ont porté au-delà de mon obsession et de mon enfermement.
Vous m'avez réveillé comme en sursaut d'un cauchemar.
Qu'avais-je donc vu qui me rendit fou à lier ? Que s'était-il passé pour que le sol se dérobât ainsi sous mes pas ? L'honneur n'était qu'une façade. Ce n'était pas l'honneur qui m'était arraché. C'était la Vie. Cette femme était la Vie.
Je ne sais, cher et vénéré ami, si vous avez eu le terrifiant privilège de connaître la passion d'amour. C'est le plus vertigineux des abîmes dans lequel il est possible à l'homme de descendre. Un abîme de flammes et de souffrances aiguës.
Mais si quelqu'un se mêlait de vouloir sauver celui qui y est tombé, vous l'entendriez hurler comme si on lui arrachait la peau !
La seule délivrance est d'y être consumé sans résidus !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Christiane Singer Empty
MessageSujet: Re: Christiane Singer   Christiane Singer Icon_minitimeVen 6 Avr 2007 - 23:33

Seul ce qui brûle.

Lorsque j'ai lu ce livre , il m'a laissée désemparée...J'y pense encore souvent, j'ai été charmée par cette lecture et pourtant cette histoire est terrible!
Je n'ai pas tout de suite trouvé les mots pour en parler ...
La jeune femme est servie chaque jour à table dans le crâne de son amant!
Et il n'y a pas de révolte, pas de haine, de rancune ...
Un livre très étrange...

J'ai lu pas mal de livres de Christiane Singer, elle m'a apporté beaucoup. Mais c'est le genre de rencontre si intime qu'on a du mal à partager.
Ici c'est un roman ...mais il y a beaucoup plus que le roman...

De même dans un autre de ses romans que j'ai lu:Une Passion, le récit de l'amour entre Eloïse et Abélard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Christiane Singer Empty
MessageSujet: Re: Christiane Singer   Christiane Singer Icon_minitimeVen 6 Avr 2007 - 23:35

Où cours-tu? Ne sais-tu pas que le ciel est en toi?

LA DEDICACE DE L'AUTEUR :
"Ces textes sont des "dons de paroles", des gerbes de paroles déposées sur la table de mes amis. Ils sont fraîchement cueillis, vivants, nés de la rencontre, de ces questionnements ardents dont la vie est faite. Ils ne donnent pas de "réponse une fois pour toutes", car toute "réponse une fois pour toutes" est redoutable, meurtrière même ! Personne ne peut mâcher le pain d'un autre ni boire de l'eau à sa place. Mais chacun peut manger et boire la vie avec tant de ferveur et de gratitude qu'il donne faim et soif de vie à tous ceux qui approchent. Comme le tente ce livre." (Christiane Singer)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Christiane Singer Empty
MessageSujet: Re: Christiane Singer   Christiane Singer Icon_minitimeVen 6 Avr 2007 - 23:36

Histoire d'âme

LA DEDICACE DE L'AUTEUR :
"Un hiver solitaire après la mort de son mari fait soudain basculer l'existence de Liliane B. Tout ce qui jusqu'alors avait rempli sa vie à ras bord - ses succès d'artistes, ses amours parallèles, sa beauté, sa séduction - tout perd en une seule nuit réalité et substance, se liquéfie, s'écoule et se vide par une mystérieuse fissure impossible à colmater. Commence alors un long calvaire : la traversée de "la nuit de l'âme" sans guide et sans boussole. Cette périlleuse avancée en terre inconnue nous livrera en fin d'errance le vrai visage de Liliane B. Le nôtre ? "
(Christiane Singer)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Christiane Singer Empty
MessageSujet: Re: Christiane Singer   Christiane Singer Icon_minitimeVen 6 Avr 2007 - 23:39

coline a écrit:
Seul ce qui brûle.

La jeune femme est servie chaque jour à table dans le crâne de son amant!

Ce livre est inspiré de l'Heptaméron de Marguerite de Navarre.

Dès 1542, Marguerite compose l'Heptaméron . Il a pour modèle les dix journées du Décaméron de Boccace. Interrompu en 1549 par la mort de Marguerite en 1549, l'Heptaméron ne rassemble que 72 nouvelles se déroulant en sept journées.

Dix voyageurs sont réunis dans une abbaye, alors qu'un violent orage a coupé toute communication. Pour passer le temps, cette société écoute des histoires "vraies" dans des registres divers. La réussite de cet ouvrage tient au fait qu'il privilégie aussi la conversation, le "devis", car chaque nouvelle est suivie des commentaires tenus par l'ensemble des auditeurs.

Consacrée au thème de l'amour aussi bien sacré que profane, l'Heptaméron tourne le dos au Merveilleux médiéval par son exigence de véracité et ouvre la voie à la Nouvelle et au au Roman moderne par le rôle donné aux dialogues entre les devisants qui jouent le rôle des narrateurs dans une véritable comédie à dix personnages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
swallow
Sage de la littérature
swallow

Messages : 1366
Inscription le : 06/02/2007
Localisation : Tolède. Espagne.

Christiane Singer Empty
MessageSujet: Re: Christiane Singer   Christiane Singer Icon_minitimeSam 7 Avr 2007 - 17:45

Coline: je te remercie de nous parler de l´écrivaine ( tu sais combien je l´aime aussi), de ses oeuvres et de ne pas te limiter à la stricte (mauvaise) nouvelle.
J´imagine que ce "Dernier fragment d´un long voyage" qu´elle a eu tout juste le temps de terminer, mais pas de voir publié, nous parlera un peu en ces termes que nous lui connaissons bien:


“Nous sommes tous gens du voyage. Et ce voyage est la vie. Nous traversons l’un après l’autre des pays où les perspectives et les aventures ne se comparent pas entre elles, où change jusqu’à la perception que nous avons des êtres, des choses, de temps et de l’espace. Ces pays ont leurs villes, leurs campagnes, leurs monts et leurs mers - et les cols vertigineux qui les séparent en font des territoires autonomes dont l’exploration successive constitue l’existence humaine. Cette traversée, nous ne l’effectuons pas seuls, mais, bon gré mal gré, avec la caravane de la génération avec laquelle nous nous sommes mis en marche et dont les rangs iront s’éclaircissant jusqu’au terme. Tantôt pleine d’ardeur, elle nous porte de son élan; tantôt rétive et incertaine, elle nous grève de son anxiété. Une révélation guette celui qui avance dans son voyage, le coeur et les yeux ouverts. Après s’être vu dépouillé en chemin de ce qu’il avait un temps possédé, le voilà bientôt, à sa grande surprise, comblé d’autres bien s dont il ne soupçonnait, jusqu’alors, ni l’existence ni le prix. Il apprend que rien ne lui est ôté en cours d’existence, sans qu’autre chose d’aussi précieux ne lui soit donné en contrepartie. Celui qui n’a pas reconnu que la vie est incessante métamorphose n’aura pas sa part du miracle. Etranger, tant au pays qu’il traverse qu’à celui qu’il convoite, il se verra, tout comme la femme de Loth qui rechignait aussi à avancer, transformée en statue de sel.” Attention à nous de ne pas transformer les personnes âgées en statue de sel, en les empêchant d’avancer dans ce qu’elles ont à vivre. “ (Christiane Singer).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Christiane Singer Empty
MessageSujet: Re: Christiane Singer   Christiane Singer Icon_minitimeDim 8 Avr 2007 - 0:58

Tu as choisi, Swallow, un très beau passage...Un très beau reflet aussi de cette parole de Christiane Singer...

On peut être dérangé, dans certainsde ses écrits, par sa sensibilité chrétienne...mais il serait dommage de s'arrêter à cela et de se priver de la dimension tellement humaine de la réflexion qu'elle propose...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
swallow
Sage de la littérature
swallow

Messages : 1366
Inscription le : 06/02/2007
Localisation : Tolède. Espagne.

Christiane Singer Empty
MessageSujet: Re: Christiane Singer   Christiane Singer Icon_minitimeMer 18 Avr 2007 - 20:57

C´est curieux, Coline ce sentiment religieux de Christiane Singer, que tu évoques:
Citation :
On peut être dérangé, dans certainsde ses écrits, par sa sensibilité chrétienne
S´il existe, il ne me gène nullement, contrairement à toute l´irritation ( d´athée) que je ressens d´emblée à la lecture par exemple d´auteurs comme Paulo Coehlo ou Susana Tamaro et qui me rend leurs livres insupportables.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Queenie
...
Queenie

Messages : 22889
Inscription le : 02/02/2007
Age : 39
Localisation : Un peu plus loin.

Christiane Singer Empty
MessageSujet: Re: Christiane Singer   Christiane Singer Icon_minitimeJeu 19 Avr 2007 - 9:32

swallow a écrit:

S´il existe, il ne me gène nullement, contrairement à toute l´irritation ( d´athée) que je ressens d´emblée à la lecture par exemple d´auteurs comme Paulo Coehlo ou Susana Tamaro et qui me rend leurs livres insupportables.

as-tu lu aussi le recueil de Tamaro : Pour voix seule. Personnellement, je trouve que c'est un chef d'oeuvre, mais j'ai l'impression qu'il n'a pas grand chose à voir avec ses romans suivants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
swallow
Sage de la littérature
swallow

Messages : 1366
Inscription le : 06/02/2007
Localisation : Tolède. Espagne.

Christiane Singer Empty
MessageSujet: Re: Christiane Singer   Christiane Singer Icon_minitimeSam 21 Avr 2007 - 0:30

Queenie:
Citation :
as-tu lu aussi le recueil de Tamaro : Pour voix seule.
Non, Queenie, j´avais juste parcouru les toutes premières pages de " Va où ton coeur te porte", à l´époque où il etait devenu best-seller, et je n´appreciais pas cette formule-tutoiement que l´auteur emploie envers son lecteur. Trop de conseils, trop de morale. J´en suis restée là. Peut-être les titres suivants sont-ils meilleurs?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
swallow
Sage de la littérature
swallow

Messages : 1366
Inscription le : 06/02/2007
Localisation : Tolède. Espagne.

Christiane Singer Empty
MessageSujet: Re: Christiane Singer   Christiane Singer Icon_minitimeSam 21 Avr 2007 - 0:38

Je ne voudrais pas enfermer le monde de Christiane Singer dans quelque carcan que se soit. Quand elle dit n´aimer que ce qui brûle, je ne vois pas que le feu de son style, je vois aussi ses préférences pour tout ce qui avant aurait terminé au bûcher : les victimes de l´Inquisition avec leurs idées nouvelles ( non reçues, ni officielles) , les livres suspects, les ecrits compromettants qui doivent disparaître dans le feu de la cheminée, bref tout le contraire de cette reflexion de Paul ( le Saint) que Quignard cite d´ailleurs dans "Le sexe et l´effroi", profitant -si vous me le permettez- de ce que nous sommes aussi en train de parler de ce roman sur un autre fil de " Parfum d´Ailleurs"
Paul aux Romains, année 57: " Mieux vaut se marier que brûler".
Décidemment, je ne vois nulle part Christiane Singer asujettie à la moindre doctrine, je la vois au contraire prendre des risques se lancer dans les sentiers non battus et perilleux, et celà demarre depuis le titre de son roman " Seul ce qui brûle".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
swallow
Sage de la littérature
swallow

Messages : 1366
Inscription le : 06/02/2007
Localisation : Tolède. Espagne.

Christiane Singer Empty
MessageSujet: Re: Christiane Singer   Christiane Singer Icon_minitimeMer 30 Mai 2007 - 0:30

"Derniers fragments d´un long voyage".
C´est le livre que Christiane SINGER ecrit à l´hôpital, quand un jeune médecin lui annonce qu´il ne lui reste plus que 6 mois à vivre.
Je continue à ne pas être dérangée, Coline, quand tu disais:
"On peut être dérangé, dans certainsde ses écrits, par sa sensibilité chrétienne..."
Non, car elle nourrit sa foi de christianisme, de judaïsme, d´Islam, de bouddhisme, d´hindouisme, etc.
Et ce que j´admire dans ce dernier ouvrage, c´est sa manière de tenir le registre de sa maladie incurable et d´affronter seule la tumeur, sans jamais abandonner aux médecins ni la responsabilité ni la direction de ce qui lui reste de vie.
Je crois qu´il s´agit d´une attitude nouvelle devant la maladie, de la part d´un être humain: une manière de regarder la mort en face et sans intermediaires.
Oui. il y a la religion mais tant d´autres choses avec.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Christiane Singer Empty
MessageSujet: Re: Christiane Singer   Christiane Singer Icon_minitimeMar 5 Juin 2007 - 18:24

En particulier pour Swallow, je poste cette critique prise dans Télérama aujourd'hui...
Pour diverses raisons, je suis attirée par ce livre mais pas encore prête à l'aborder...

Derniers Fragments d’un long voyage
de Christiane Singer

Un jeune médecin maladroit lui avait froidement déclaré, le 1er septembre 2006, qu’elle n’avait que six mois à vivre. D’hôpital en soins palliatifs, la rayonnante romancière Christiane Singer, 64 ans, a voulu tenir le journal de ces six mois-là, 1er mars inclus. Et elle est morte le 4 avril : après l’écriture, ce partage amoureux avec ses lecteurs, cette correspondance toujours recommencée avec la grâce de la langue, l’écrivain pouvait mourir. Dans l’acceptation.
On peut être agacé par la spiritualité judéo-catho-bouddhique de cette âme comme enivrée d’elle-même, qui chante sa propre gloire comme celle du monde tout autour. La démarche de Christiane Singer, son courage, sa générosité sont sublimes, elle le sait, le dit et c’est sans doute ce qui lui donne cette force magnifique. Contagieuse. Car souffrance faisant, décrivant « en direct » les sentiers de l’agonie, les offrant en héritage, elle fait explorer des zones prétendues de « non-vie » auxquelles elle rend tout leur divin mystère. « Dieu ne veut notre mort et notre abandon que pour nous rétablir dans la jouissance », avait écrit au XVIIe siècle l’exaltée Mme Guyon qu’évoque souvent Christiane Singer. D’un lyrisme dense et cru, elle réinvente ici la mort, en fait le visage même de la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tom léo
Sage de la littérature
tom léo

Messages : 2698
Inscription le : 06/08/2008
Age : 56
Localisation : Bourgogne

Christiane Singer Empty
MessageSujet: Re: Christiane Singer   Christiane Singer Icon_minitimeSam 27 Mar 2010 - 22:20

J'ai lu aujourd'hui dans le Figaro littéraire que Juliette Binoche a enregistré "Les fragments..." comme Audiobook. Suivait tout un article qui me rappelait Singer, et j'ai déjà trouvé ce livre que je veux lire bientôt. Merci pour vos opinions intéressantes!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Christiane Singer Empty
MessageSujet: Re: Christiane Singer   Christiane Singer Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Christiane Singer
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» RECHERCHE CHRISTIANE LOUBE
» Recherche camarade B.E. ou QM2 mécanicien SINGER sur TCD OURAGAN 66/67

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: