Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 C.S. Lewis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ATuin
Envolée postale
avatar

Messages : 104
Inscription le : 25/03/2009
Age : 34
Localisation : Finlande

MessageSujet: C.S. Lewis   Ven 12 Juin 2009 - 9:54



Clive Staples Lewis, plus connu sous le nom de C. S. Lewis, né à Belfast le 29 novembre 1898 et mort à Oxford le 22 novembre 1963, était un écrivain et universitaire irlandais. Il est connu pour ses travaux sur la littérature médiévale, ses ouvrages de critique littéraire et d'apologétique du christianisme, ainsi que pour la série des Chroniques de Narnia.

Il était un ami très proche de J. R. R. Tolkien, l'auteur du Seigneur des anneaux, aux côtés duquel il enseigna à la faculté de littérature anglaise de l'université d'Oxford ; il faisaient tous deux partie du cercle littéraire des Inklings. En partie grâce à l'influence de Tolkien, Lewis se convertit au christianisme, devenant, selon ses propres termes, « un très ordinaire laïc de l'Église d'Angleterre[1] » ; cette conversion eut de profondes conséquences sur son œuvre. Les chroniques radiophoniques sur le christianisme qu'il donna au cours de la Seconde Guerre mondiale lui assurèrent une grande popularité, confirmée par le succès de ses ouvrages d'apologétique.

   * Le retour du pèlerin (The Pilgrim's Regress), 1933
   * La trilogie cosmique (The Space Trilogy)
         o Au-delà de la planète silencieuse (Out of the Silent Planet), 1938 (anciennement traduit sous le titre Le Silence de la Terre)
         o Perelandra (Perelandra), 1943 (anciennement traduit sous le titre Voyage à Vénus)
         o Cette hideuse puissance (That Hideous Strength), 1945
   * Tactique du diable (The Screwtape Letters), 1942
   * Le grand divorce entre le ciel et la terre (The Great Divorce), 1945
   * Le Monde de Narnia :
         o Tome 1 : Le Neveu du magicien, 1955
         o Tome 2 : Le Lion, la Sorcière blanche et l'Armoire magique, 1950
         o Tome 3 : Le Cheval et son écuyer, 1954
         o Tome 4 : Le Prince Caspian, 1951
         o Tome 5 : L'Odyssée du Passeur d'Aurore, 1952
         o Tome 6 : Le Fauteuil d'argent, 1953
         o Tome 7 : La Dernière Bataille, 1956
   * Un Visage pour l'éternité, un mythe réinventé (Till We Have Faces, a myth retold), 1956
   * Démo(n)cratiquement vôtre (Screwtape Proposes a Toast), 1965

Et quelques essais.

Sources: wikipedia.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.clicanimaux.com/
Mordicus
Troll de Pastèque
avatar

Messages : 3254
Inscription le : 21/01/2008
Localisation : Minsk-les-Barriquettes

MessageSujet: Re: C.S. Lewis   Ven 12 Juin 2009 - 10:02


Je voulais lire Le Monde de Narnia.
J'ai arrêté au 5ème tome... Déçue du manque de subtilité des histoires et du très lourd Blanc-Gentil/Noir-Méchant qui apparait toutes les 6 pages.

Le style narratif qui semblait me crier "Oui c'est pour les enfants et tu t'en rends bien compte", dommage.

C'est le genre de livres que je conseillerai aux 8-12 ans... Pas plus.

...

(Les films étaient nettement mieux que les livres du coup.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ATuin
Envolée postale
avatar

Messages : 104
Inscription le : 25/03/2009
Age : 34
Localisation : Finlande

MessageSujet: Re: C.S. Lewis   Ven 12 Juin 2009 - 10:05

Tome 1 : Le Neveu du magicien:
Spoiler:
 

Tome 2 : Le Lion, la Sorcière blanche et l'Armoire magique:
Spoiler:
 

Tome 3 : Le Cheval et son écuyer:
Spoiler:
 

Tome 4 : Le Prince Caspian:
Spoiler:
 

Tome 5 : L'Odyssée du Passeur d'Aurore:
Spoiler:
 

Tome 6 : Le Fauteuil d'argent:
Spoiler:
 

Tome 7 : La Dernière Bataille:
Spoiler:
 


Je les ai lus en anglais et ai beaucoup aimé. En fait j'ai enchainé les 7 (ben oui je fais rarement les choses à moitié jypeurien )
Les deux films sortis des tomes 2 et 4 sont des ... adaptations... je ne sais pas comment les définir...
Bref lire les livres et (re)découvrir le monde de Narnia, qui fait rêver les enfants et les grands aux âmes d'enfant.

J'ai caché les synopsis, parce que je trouve plus drôle de découvrir quel personnage sera dans le livre au moment de la lecture Razz et oui ce ne sont pas toujours ceux des films... mais chut
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.clicanimaux.com/
ATuin
Envolée postale
avatar

Messages : 104
Inscription le : 25/03/2009
Age : 34
Localisation : Finlande

MessageSujet: Re: C.S. Lewis   Ven 12 Juin 2009 - 10:09

Mordicus a écrit:

Le style narratif qui semblait me crier "Oui c'est pour les enfants et tu t'en rends bien compte", dommage.

C'est le genre de livres que je conseillerai aux 8-12 ans... Pas plus.
Ah ca c'est sur, et je ne dirais pas le contraire

Mordicus a écrit:
(Les films étaient nettement mieux que les livres du coup.)

En tant que films, oui pas trop mal.
Mais j'ai quand même préféré les livres... peut être parce que je les ai lu en anglais, à un moment où mon anglais était encore limité intense reflexion sourire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.clicanimaux.com/
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: C.S. Lewis   Mer 1 Jan 2014 - 20:37

Le monde de Narnia

J'ai le gros volume qui rassemble les 7 tomes. Alors je confirme, c'est vraiment pour les enfants. Rien à voir avec le Seigneur des anneaux. Et c'est à mon avis pour un public encore plus jeune que les premiers Harry Potter. Je crois que j'aurais adoré entre 6-9 ans.  dentsblanches 

Ensuite, il y a le problème de l'ordre des épisodes. Parce que Lewis avait commencé ça comme une seule histoire. Puis il y a écrit un deuxième épisode, puis un autre, en fait 4 dans l'ordre. Puis ensuite il en a intercalé un, puis pour finir il a imaginé un épisode initial, puis un épisode final. Ce qui fait quelque chose d'un peu bancal.
L'ordre de l'écriture est la suivante donc :

Le lion, la sorcière et l'armoire magique :

Lewis a écrit ce qu'il qualifie de conte de fée, pour sa filleule, Lucy. L'un des personnages principaux, une petite fille porte d'ailleurs ce prénom. Quatre enfants vivent des aventures magiques dans un monde parallèle, plein de gentils animaux qui parlent, de faunes et d'autres créatures merveilleuses. Il y a évidemment une méchante sorcière pour corser les choses. Mais il ne faut pas trop faire peur aux enfants, donc le suspens n'est pas insoutenable. Un joli conte pour les petits, sans doute l'épisode le plus réussi.

Le prince Caspian

Les quatre petits héros du livre précédent reviennent à Naria, où des siècles ont passés, et où le monde merveilleux des animaux qui parlent, des arbres vivants et autres merveilles courre le risque de disparaître. Le lion Aslan les assiste évidemment et ils surmontent courageusement toutes les épreuves.

L'Odyssée du Passeur d'Aurore

Le prince Caspian a grandit et explore les confins du monde à la recherche de 7 courageux héros qui ont soutenu sa cause et qui ont disparus sans laisser de traces. Les deux plus jeunes enfants des livres précédents, accompagnés d'un nouveau, Eustache, viennent à son aide. Iles ayant chacune sa particularité, dragons, serpent de mer et autres aventures sont au rendez-vous.

Le fauteuil d'argent

Eustache et une petite camarade viennent à la rescousse de Caspian vieilli et partent à la recherche de son fils disparu. Cela commence à faiblir un peu au niveau intrigue.

Le cheval et son écuyer

Un épisode qui s'intercale entre l'épisode un et deux, les quatre enfants du livre original sont là un peu comme des guest stars, mais le personnage principal est le jeune Shasta, un Narnien qui va découvrir son identité.
Cela commence pas mal, mais faiblit assez rapidement. C'est un peu du réchauffé.

Le neveu du magicien

L'épisode est censé se placer avant tous les autres et raconter la genèse de Narnia. Le début est prometteur, mais toutes la partie Narnia est sans grand intérêt. Et commence à avoir des côtés religieux un peu gênants.

La dernière bataille

L'épisode final, et à mon sens superflu. L'aspect religieux devient envahissant et gâte ce qui était un au départ un joli conte.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heyoka
Zen littéraire
avatar

Messages : 5026
Inscription le : 16/02/2013
Age : 29
Localisation : Suède

MessageSujet: Re: C.S. Lewis   Mer 1 Jan 2014 - 21:13

Tu as eu le courage d'aller au bout d'un pavé premium+++ qui faiblit à la moitié !?


_________________
«Books support us in our solitude
and keep us from being a burden to ourselves.
»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: C.S. Lewis   Mer 1 Jan 2014 - 21:24

En fait je les ai lus dans l'ordre chronologique postérieur, indiqué plus haut. Donc, d'abord Le neveu du magicien qui est moyen, puis Le lion...qui est le meilleur, puis Le cheval qui est très moyen, puis Caspian qui redevient meilleur, L'odyssée, Le fauteuil et le dernier qui est le moins bon. Mais cet ordre est artificiel, on le sent bien, c'est pour ça que pour mon commentaire j'ai rétabli l'ordre dans lequel cela a été écrit et qui explique d'avantage les variations de qualité.

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: C.S. Lewis   Mer 1 Jan 2014 - 21:30

Pour les adaptations ciné, le dernier a être sorti (et il n'y en aura pas d'autres, je crois), c'est le Passeur d'Aurore. Ce qui tombe bien puisque tu écris que, après, "Cela commence à faiblir un peu au niveau intrigue. "
Je ne sais pas, par contre, s'ils ont mis des morceaux de "La dernière bataille" dedans. Et je risque de ne jamais le savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: C.S. Lewis   Mer 1 Jan 2014 - 21:33

Je crois que pour les films ils ont suivi l'ordre dans lequel cela a été écrit, ce qui à mon avis est intelligent.
Je n'ai pas vu les films, mais j'imagine qu'ils ont modifié et calibré pour un public un peu plus âgé ?

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Heyoka
Zen littéraire
avatar

Messages : 5026
Inscription le : 16/02/2013
Age : 29
Localisation : Suède

MessageSujet: Re: C.S. Lewis   Mer 1 Jan 2014 - 21:44

Arabella a écrit:
Je crois que pour les films ils ont suivi l'ordre dans lequel cela a été écrit, ce qui à mon avis est intelligent.
Je n'ai pas vu les films, mais j'imagine qu'ils ont modifié et calibré pour un public un peu plus âgé ?

Moi j'avais aimé mais je ne suis pas une référence.  dentsblanches 

(ça reste très grand public malgré tout surtout le premier)

_________________
«Books support us in our solitude
and keep us from being a burden to ourselves.
»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eXPie
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: C.S. Lewis   Mer 1 Jan 2014 - 21:54

Arabella a écrit:
Je crois que pour les films ils ont suivi l'ordre dans lequel cela a été écrit, ce qui à mon avis est intelligent.
Je n'ai pas vu les films, mais j'imagine qu'ils ont modifié et calibré pour un public un peu plus âgé ?
C'est quand même vraiment pour les gosses, un public nettement moins âgé que Harry Potter, m'a-t-il semblé : pas de quoi faire des cauchemars.

Ça se voit sans déplaisir, cela dit, mais ça ne laisse pas grande trace non plus.
Les petits héros sont très BCBG, tout proprets, c'est rigolo à voir (bien sûr, il faut tenir compte du fait que ça ne se passe pas à notre époque). On comprend que l'Eglise américaine ait conseillé à ses ouailles d'aller voir ce film et de ne surtout pas aller voir le satanique Harry Potter.
Et, comme de juste, ce qui est présenté comme diabolique est plus intéressant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
eXPie
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 15620
Inscription le : 22/11/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: C.S. Lewis   Mer 1 Jan 2014 - 21:56

Heyoka a écrit:
(ça reste très grand public malgré tout surtout le premier)
Voilà, c'est ça : le spectacle familial réussi parce que ça doit scotcher les gosses, et les plus grands le voient sans déplaisir, voire même avec un certain intérêt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.plathey.net
Arabella
Sphinge incisive
avatar

Messages : 19320
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: C.S. Lewis   Mer 1 Jan 2014 - 22:27

Si l'église le recommande, c'est parce qu'il y a une orientation chrétienne très nette. Le côté christique d'Aslan apparaît dans Le lion, la sorcière....mais cela devient bien plus gênant dans les deux derniers, surtout le dernier.

Les enfants sont très proprets dans les livres, et très anglais aussi avec la sacrée heure du thé. Et ils ont donc gardé aussi cet aspect. Je crois que je vais les emprunter, c'est le genre de livre qui donne un excellent cadre pour un film. Et on peut refaire un autre film 20 ou 30 après.

Il y a un côté morale traditionnel qui a un peu vieilli dans le livre, personnellement j'ai eu un peu de mal avec les rôles masculin-féminin, par exemple les garçons qui font la guerre, c'est valorisé, mais une fille qui se bat, c'est laid. Elles soignent ou s'intéressent aux vêtements... jypeurien

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: C.S. Lewis   

Revenir en haut Aller en bas
 
C.S. Lewis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Beth Lewis – La Voie du Loup (2017)
» Hommage à Jerry Lewis : le comique de légende s'est éteint
» Telethon 2008 : 7 et 8 decembre
» Erik Blake Thornock [Terminée]
» Etats-Unis : une condamnée à mort victime d'une injustice

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature de culture anglaise et (ou) gaëlique (par auteur ou fils spécifiques) :: Littérature irlandaise-
Sauter vers: