Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Festival de cinéma de La Rochelle

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 6 ... 9, 10, 11 ... 14 ... 18  Suivant
AuteurMessage
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Festival de cinéma de La Rochelle - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Festival de cinéma de La Rochelle   Festival de cinéma de La Rochelle - Page 10 Icon_minitimeSam 30 Juin 2012 - 0:41

Les tribulations d'un cinéphile à La Rochelle

Scène 1 :
Un grand Amour ?
Festival de cinéma de La Rochelle - Page 10 20121510

L'excitation, toujours. Dévorante, exigeante, intimidante. A l'arrivée à La Rochelle, chaque année, fin juin, elle est toujours la même. Et cette routine rassurante : laisser la voiture au parking, débarquer à l'hôtel (de la Paix,chambre 29, sous les combles), se faire accréditer, s'alimenter de sandwiches et de coca light. Côtoyer touristes, autochtones et festivaliers, dans les rues piétonnes, jusqu'au vieux port. L'excitation, toujours.

Ce soir, ouverture du festival avec rien moins que la Palme d'or de Cannes. J'arrive 2 heures 30 avant la séance. Déjà 4 têtes connues, celles de cinéphiles avec lesquels j'ai plaisir à discuter. Je ne connais pas leur nom, à peine leur métier, qu'importe, la conversation reprend là où elle s'est arrêtée l'année précédente. A propos de cinéma, récent ou plus ancien, mais pas seulement. Nous sommes les tous premiers dans une queue qui n'en finit pas de s'allonger. 150 minutes à attendre ? Elles vont passer en un rien de temps !

Dans la salle, après les discours officiels, quelques personnalités montent sur scène : Michel Ciment, Mathieu Demy, Emmanuelle Riva et la sublime Anouk Aimée, qui viendra s'asseoir ensuite non loin de moi.

Amour de Michael Haneke : sortie le 24 octobre.
Des policiers fracturent une porte d'appartement et découvrent une femme décédée depuis plusieurs jours déjà. C'est le premier plan du film de Haneke. Amour raconte les mois qui ont précédé. La vie d'un vieux couple, la maladie de l'un, comment l'autre va l'assister, s'indigner, se résigner. Chronique d'une disparition annoncée. S'il filme avec la même précision clinique que d'habitude, Amour est sans doute l'oeuvre la plus humaniste et compassionnelle de la carrière du cinéaste autrichien. Certaines scènes sont à la limite du supportable, celles où la souffrance physique est trop forte, où l'agonie est trop lente. Laissons planer le mystère, il est hors de question d'en dire plus, si ce n'est que tout se passe en intérieurs et que Haneke alterne gros plans et plans fixes, dans une économie de moyens intégrale. Emmanuelle Riva est prodigieuse, Trintignant est admirable. S'il n'y a pas de chantage à l'émotion, le film est cependant insistant sur le naufrage d'un corps. Sans doute trop. Le mot amour n'est jamais prononcé. Ce n'est pas nécessaire, il est implicite dans cette longue relation de couple que seule la mort va interrompre. Palme d'or méritée ? Difficile de se prononcer avant d'avoir vu davantage de films de la compétition cannoise. C'est un Haneke plus intime, moins riche de thématiques que Le ruban blanc, impressionnant de maîtrise mais qui a, aussi, ce défaut récurrent du réalisateur de vouloir absolument mettre le spectateur mal à l'aise. On en reparlera.

Demain : des "vieilleries" (Walsh et Tulio) et des avant-premières : Holy Motors et Le jardin d'Hanna.

A suivre, au fil(m) de l'eau ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
Avadoro
Zen littéraire
Avadoro

Messages : 3501
Inscription le : 03/01/2011
Age : 33
Localisation : Cergy

Festival de cinéma de La Rochelle - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Festival de cinéma de La Rochelle   Festival de cinéma de La Rochelle - Page 10 Icon_minitimeSam 30 Juin 2012 - 14:42

Bien arrivé....parti sous le plein soleil de la région parisienne, je suis accueilli par quelques gouttes à La Rochelle. Mais le temps semble se lever ! Very Happy
Un peu de repos pour récupérer du trajet et je débute ce soir mon reportage à la suite de traversay.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mimi54
Zen littéraire
mimi54

Messages : 6043
Inscription le : 02/05/2010

Festival de cinéma de La Rochelle - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Festival de cinéma de La Rochelle   Festival de cinéma de La Rochelle - Page 10 Icon_minitimeSam 30 Juin 2012 - 14:45

les ciné-compères sont donc réunis!!

Bon festival!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://leblogdemimipinson.blogspot.com/
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Festival de cinéma de La Rochelle - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Festival de cinéma de La Rochelle   Festival de cinéma de La Rochelle - Page 10 Icon_minitimeSam 30 Juin 2012 - 14:53

Bons reportages!

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

Festival de cinéma de La Rochelle - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Festival de cinéma de La Rochelle   Festival de cinéma de La Rochelle - Page 10 Icon_minitimeSam 30 Juin 2012 - 15:05

du plaisir à vous lire tous deux !

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avadoro
Zen littéraire
Avadoro

Messages : 3501
Inscription le : 03/01/2011
Age : 33
Localisation : Cergy

Festival de cinéma de La Rochelle - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Festival de cinéma de La Rochelle   Festival de cinéma de La Rochelle - Page 10 Icon_minitimeSam 30 Juin 2012 - 23:33

Un début en douceur : après avoir retiré ma carte, j'ai le temps de croiser traversay entre deux films puis de se diriger vers ma première séance, consacrée au cinéaste finlandais Teuvo Tulio, Le chant de la fleur écarlate. 30 minutes avant, nous ne sommes qu'une dizaine à patienter tranquillement, et cette (relative) désaffection du public alimente les conversations. L'inédit mélodramatique ferait-il peur aux cinéphiles ? Une autre justification toute aussi valable est la concurrence de Lola, dont la version restaurée passe en projection unique en présence d'Anouk Aimée. Tentant, mais le festival est l'occasion de sortir des sentiers battus et il fallait faire des choix !

La mise en scène de Teuvo Tulio est une curiosité et ses outrances expressives nous plongent très vite dans l'intrigue, malgré une bande sonore parfois difficile à saisir pour cause de stridences (la copie reste cependant très acceptable). A travers le parcours d'un fils de fermier, poussé par ses parents à quitter le giron familial après avoir séduit et voulu épouser une servante, le cycle de l'amour est perçu comme une spirale de démesure et de destruction. Les relations hommes/femmes naissent et meurent dans une colère vibrante et souvent vaine. L'idéalisme du jeune homme s'efface devant l'expression d'une rancoeur tant sa recherche de pureté est brisé par le poids des convenances sociales....et dans une fuite en avant, il ne peut qu'exploiter la souffrance de femmes qu'il ne peut parvenir à aimer. Beaucoup de sacrifices donc, même si la conclusion achèvera logiquement d'esquisser les perspectives d'une rédemption.

Tulio multiplie les gros plans de visage, des yeux figés dévoilant à la fois un désir d'absolu et une peur panique. Il est proche du cinéma muet dans son exagération, et l'on peut alors regretter des dialogues trop signifiants et une musique omniprésente. Si le style a vieilli, l'ensemble est tout de même largement digne d'intérêt. On notera une proximité avec Mizoguchi dans l'évocation poignante des personnages féminins, jusqu'au sacrifice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique
Marko

Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 51
Localisation : Lille

Festival de cinéma de La Rochelle - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Festival de cinéma de La Rochelle   Festival de cinéma de La Rochelle - Page 10 Icon_minitimeSam 30 Juin 2012 - 23:36

C'est un remake ou un film inspiré de celui de 1938? Ils ont le même titre.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Avadoro
Zen littéraire
Avadoro

Messages : 3501
Inscription le : 03/01/2011
Age : 33
Localisation : Cergy

Festival de cinéma de La Rochelle - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Festival de cinéma de La Rochelle   Festival de cinéma de La Rochelle - Page 10 Icon_minitimeSam 30 Juin 2012 - 23:43

Il date bien de 1938 (titre original : Laulu tulipunaisesta kukasta)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Festival de cinéma de La Rochelle - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Festival de cinéma de La Rochelle   Festival de cinéma de La Rochelle - Page 10 Icon_minitimeDim 1 Juil 2012 - 0:51

Avant de commencer ma chronique, je m'excuse auprès d'Avadoro, qui a dû me trouver bizarre. Je sortais du Carax, ceci explique cela. On se verra demain et je serai redevenu un festivalier "normal".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Festival de cinéma de La Rochelle - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Festival de cinéma de La Rochelle   Festival de cinéma de La Rochelle - Page 10 Icon_minitimeDim 1 Juil 2012 - 1:46

Les tribulations d'un cinéphile à La Rochelle

Scènes 2 à 5 :
Un tigre dans le moteur
Festival de cinéma de La Rochelle - Page 10 20135910

Il n'y a pas que le cinéma dans la vie, il y aussi les films. Après une nuit médiocre, le petit-déjeuner/brunch m'a requinqué (en plus, il permet de se constituer un stock pour le dîner du soir). Quatre petits bonheurs m'attendaient ce matin : un labrador qui me regardait amoureusement derrière sa fenêtre, tandis que je lisais les journaux ; une conversation avec le meilleur vendeur de DVD de La Rochelle et une cliente, à laquelle j'ai forcé la main pour acheter Dans ses yeux ; une autre conversation avec Karine, la propriétaire de l'hôtel de la Paix, qui a vécu de nombreuses années à Caracas et qui me fait furieusement penser à une actrice, genre Marianne Basler, mais en brune. Enfin, dernier plaisir avant d'entrer en salles, 9 huitres, du pain beurré et un petit verre de rosé pris à proximité du vieux port.

J'ai commencé avec Régénération, le plus vieux Walsh existant, 1915, dans le cadre d'un ciné-concert. Assez daté, c'est le moins que l'on puisse dire, ce mélo qui a quand même 97 ans d'âge. N'empêche que Walsh savait déjà filmer les bagarres comme personne (si, John Ford).

Ensuite, ce fut donc Holy Motors de Leos Carax, qui sort mercredi prochain, revenu bredouille de Cannes, ce qui n'est pas loin d'être un scandale. Il a mis un tigre dans son moteur, le réalisateur maudit du cinéma français, avec ce film indescriptible qui évoque le cinéma, les actrices, sa propre existence, la vie, la mort et une multitude de thèmes qu'il faut deviner tant Carax s'amuse à brouiller les pistes. C'est une sorte de suite de sketches où Denis Lavant, génial, change sans cesse de déguisement et se retrouve dans des situations invraisemblables qui font partie de son prétendu métier. Il y a du fantastique, du réalisme, de l'érotisme (Eva Mendes), du drame (Kylie Minogue), et du ludique, beaucoup, avec des scènes saugrenues ou carrément burlesques. Le film monte en puissance au fil des scènes et se termine en apothéose. Il est fortement conseillé de laisser son cartésianisme au vestiaire. C'est assez jouissif et mérite au moins 2 (3 ?) visions. Un Carax décomplexé, déconcertant, délirant. Une expérience vrombissante, à l'affiche dès le 4 juillet. J'y reviendrai. Ah oui, Edith Scob y est formidable aussi.
Festival de cinéma de La Rochelle - Page 10 20137410

Retour à un cinéma "normal" avec Le jardin d'Hanna de Hadar Friedlich, un film israélien inédit en salles. Le portrait d'une responsable de kibboutz à la retraite, qui se découvre inutile et dépassée par les mentalités nouvelles. Sympathique, mais très sage dans la forme. On peut s'en passer.

Enfin, découverte d'un des films du cycle Teuvo Tulio, le roi du mélodrame finlandais. La croix de l'amour est la sombre histoire de la fille d'un gardien de phare qui découvre la grande ville, la lâcheté des hommes, la prostitution, etc. Cela se termine très mal, cela va sans dire. Un mélo au premier degré, avec une outrance éhontée dans l'interprétation qui ne saurait faire oublier un sens de l'image remarquable et des contrastes du noir et du blanc, dignes du Bergman des premiers films (Musique dans les ténèbres, par exemple). Nous étions une dizaine dans la salle, dont l'un des responsables du célèbre (et défunt, je crois) Festival du cinéma nordique de Rouen, qui connait quasiment toute l'oeuvre de Tulio.
Festival de cinéma de La Rochelle - Page 10 16771-10

Au programme demain : trois avant-première du Brésil, de Roumanie et du Chili, ainsi qu'un nouveau Tulio, dont le titre m'enchante : Le rêve dans la hutte bergère.

A suivre, au fil(m) de l'eau.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
Bédoulène
Abeille bibliophile
Bédoulène

Messages : 17270
Inscription le : 06/07/2007
Age : 74
Localisation : Provence

Festival de cinéma de La Rochelle - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Festival de cinéma de La Rochelle   Festival de cinéma de La Rochelle - Page 10 Icon_minitimeDim 1 Juil 2012 - 8:18

merci à vous deux !

reprends des huitres Traversay, elles te réussissent sourire

Donc vous avez tous deux vus un Tulio

et toi Avadoro tu n'oublies pas de te substanter ?


_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arabella
Sphinge incisive
Arabella

Messages : 19316
Inscription le : 02/12/2007
Localisation : Paris

Festival de cinéma de La Rochelle - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Festival de cinéma de La Rochelle   Festival de cinéma de La Rochelle - Page 10 Icon_minitimeDim 1 Juil 2012 - 9:00

Tu donnes furieusement envie Traversay.

Même si réflexion faite, je sais parfaitement que trois films dans la journée, je ne digérerais pas. dentsblanches

En tous les cas j'attends le Carax. miammiam

_________________
La meilleure façon de résister à la tentation c'est d'y céder. (Oscar Wilde)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Festival de cinéma de La Rochelle - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Festival de cinéma de La Rochelle   Festival de cinéma de La Rochelle - Page 10 Icon_minitimeDim 1 Juil 2012 - 9:25

Hé, hé, merci. Avadoro, je serai au camion à huitres, à 50 mètres de la Coursive, à midi pile. Sinon, dans la queue de Historias (ceci n'est pas un message codé), vers 12h45.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
Avadoro
Zen littéraire
Avadoro

Messages : 3501
Inscription le : 03/01/2011
Age : 33
Localisation : Cergy

Festival de cinéma de La Rochelle - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Festival de cinéma de La Rochelle   Festival de cinéma de La Rochelle - Page 10 Icon_minitimeDim 1 Juil 2012 - 9:32

C'est noté, et pas besoin de s'excuser pour hier....deux films en commun ce jour avec Historias et Tulio (je vois que l'on a eu un avis assez proche, même à distance, sur notre première expérience).
Je serai sans doute à ton adresse à midi car je vais en profiter pour me balader ce matin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
traversay
Flâneur mélancolique
traversay

Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 61
Localisation : Sous l'aile d'un ange

Festival de cinéma de La Rochelle - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Festival de cinéma de La Rochelle   Festival de cinéma de La Rochelle - Page 10 Icon_minitimeDim 1 Juil 2012 - 9:37

Avadoro a écrit:
C'est noté, et pas besoin de s'excuser pour hier....deux films en commun ce jour avec Historias et Tulio (je vois que l'on a eu un avis assez proche, même à distance, sur notre première expérience).
Je serai sans doute à ton adresse à midi car je vais en profiter pour me balader ce matin.

A tout à l'heure ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
Contenu sponsorisé




Festival de cinéma de La Rochelle - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: Festival de cinéma de La Rochelle   Festival de cinéma de La Rochelle - Page 10 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Festival de cinéma de La Rochelle
Revenir en haut 
Page 10 sur 18Aller à la page : Précédent  1 ... 6 ... 9, 10, 11 ... 14 ... 18  Suivant
 Sujets similaires
-
» Festival de Neige et de Glace de Harbin
» Festival Mondial de folklore de Saint-Ghislain
» festival de la chanson estudiantine
» Fête médiévale à Mortemer
» Minus 417

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Cinéma, télévision et radio-
Sauter vers: