Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Roberto Saviano [Italie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Cliniou
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1116
Inscription le : 15/06/2009
Age : 47
Localisation : entre ici et ailleurs

MessageSujet: Roberto Saviano [Italie]   Lun 22 Juin 2009 - 9:50

Roberto Saviano, vingt-neuf ans, écrivain napolitain traqué par la mafia.



Après des études en philosophie, il est journaliste en 2006 pour L'Espresso et La Republica. En parallèle, il travaille à un roman sur la mafia napolitaine.
Vivant lui-même à Naples, et de part son métier, il pourra réunir une extraordinaire documentation mais aussi se faufiler dans les rues noires des faubourgs, épier le jeu des policiers, observer les arrivées de containers au port cachant des coprs de clandestins morts congelés. Saviano se lance dans un récit réaliste et engagé, dénonçant la pieuvre et ses agissements.
Gomorra va rencontrer un vif succès et ouvrir les portes de l'enfer pour Roberto Saviano, qui se retrouve sur la liste noire de la Camorra. Soutenu par des intellectuels comme Umberto Eco, Salman Rushdie, ce jeune écrivain veut faire face avec courage mais.....désormais il est seul, exilé, se déplaçant avec garde du corps et voiture blindée.

Le best-seller, écrit à la première personne, est tel un roman-reportage qui offre un regard panoramique sur toutes les infiltrations mafieuses, leurs influences, incidences, dans un langage sans détour.

Gomorra a fait l'objet d'un film de Matteo Garrone qui, présenté au Festival de Cannes, a remporté le grand prix du jury mais.....ni Saviano, ni Garrone n'étaient présents à la cérémonie et vous comprendrez pourquoi.






Deux nouvelles viennent de paraître de R.Saviano: Le Contraire de la mort où il s'agit à nouveau de la Mafia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Roberto Saviano [Italie]   Lun 22 Juin 2009 - 14:52

Qu' en as tu pensé personnellement du livre de Saviano ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cliniou
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1116
Inscription le : 15/06/2009
Age : 47
Localisation : entre ici et ailleurs

MessageSujet: Re: Roberto Saviano [Italie]   Mar 23 Juin 2009 - 9:23

En fait, je viens de le commencer.
Je ne sais ce que 'lon peut dire après une telle lecture...c'est un peu comme après avoir lu l'Etat SS d'Eugène Kogon.
On a plus de mots, on pense...on est ébranlé; sauf qu'ici la plume est incisive, les images cinglantes.
La traduction est de Vincent Raynaud, et je suppose qu'elle a convenu à Saviano vu que c'est aussi Raynaud qui a traduit les nouvelles.
On lit un témoignage, le fait d'avoir choisi d'écrire à la première personne est très judicieux; le lecteur est d'autant plus proche du texte.
Saviano sait choisir ses mots, ils sont forts et mis en évidence parfois après un silence.
Je pense que le choix du sujet, la franchise avec laquelle il expose les faits réels, bref c'est le contenu qui fait de ce livre ce qu'il est; et il faut être quelqu'un comme Saviano pour l'écrire. Son style n'est pas à se rouler par terre, on ne lit pas les Soleils Couchants d'Hugo, mais c'est très fluide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Roberto Saviano [Italie]   Mar 23 Juin 2009 - 9:30

Tu t interesses au nazisme, à l' histoire en général je suppose?

Nous avons parlé souvent ici de témoignages de victimes de la Shoah
et du nazisme...
Et aussi de ceux qui ont enduré le comunisme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cliniou
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1116
Inscription le : 15/06/2009
Age : 47
Localisation : entre ici et ailleurs

MessageSujet: Re: Roberto Saviano [Italie]   Mar 23 Juin 2009 - 13:07

Je m'intéresse à l'Homme, à ses droits.
Donc le nazisme, l'apartheid, le communisme, les femmes battues, les enfants dans les usines......tout ça m'intéresse....parce que ça me dépasse que l'on puisse bafouer ainsi le droit à la vie, le droit de s'exprimer.
Et aussi, je veux que la mémoire perdure pour que nos enfants ne fassent ces erreurs; même si je ne peux rien changer à la face du monde....

Beaucoup de questions tu poses..... confused
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hellois
Posteur en quête
avatar

Messages : 78
Inscription le : 18/01/2009
Age : 36
Localisation : Italie - Venise

MessageSujet: Re: Roberto Saviano [Italie]   Dim 28 Juin 2009 - 14:35

J'ai lu Gomorra, j'ai vu le film, j'ai acheté le CD et je l'écoute encore parfois quand je roule en voiture.
Le courage et l'integrité morale de ce jeune homme qui n'a que duex ans plus que moi m'épatent. Son style est sec, sans ménagements, cruel comme souvent peut etre une existenxe privée de toute liberté.
Je crois que ce livre et ce film ont bien fait à mon pays, à tous ceux qui ont voulu le lire et le regarder avec un minimum de conscience.
Je pense que c'est un livre qui a servi surtout à l'Italie du nord, pour admettrre finalement que la mafia n'est pas un fénomène qui regarde seulement le sud, au contraire. Elle vit grace aux grandes entreprises du nord, et les grandes entreprises du nord, la locomotive du nord est, remercient silencieusement chaque jour les grandes familles de mafia du sud.
La mafia n'est pas dans l'Etat, tout simplement car elle EST l'Etat, elle fait tourner le monde italien autour de ses règles, de ses équilibres d'amitié et de sang. C'est la mafia qui autorise la construction des autoroutes, des hopitaux, des écoles, son avis pèse sur tout, et permet tout: les centrales nucléaires et mon salaire de professeur de l' école publique..
Récemment j'ai écouté un interview à Roberto, à la télé... il faisait une simple lecture de quotidiens italiens, à partir des titres. Par exemple il a raisonné quelques minutes sur un titre qu'on lit souvent en Italie, et auquel je n'avais jamais fait attention,tellement je le considérais normal et neutre: "Caserta: On viole une femme mariée".
Un titre comme on en lit à milliers, mais ça signifie tout simplement: "On a violé une femme mariée, c'est à dire une femme qui appartenait à quelqu'un d'autre. C'est deux fois plus grave: le mari et la famille ont été vexés, covuerts de honte. "
Et je conclus: si nous, les italiens, on n'arrive pas à se rendre compte de retard évolutionnel dans lequel on cherche chaque jour à flotter, et bien, le premier problème n'est pas la mafia, c'est nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
avatar

Messages : 24644
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

MessageSujet: Re: Roberto Saviano [Italie]   Dim 28 Juin 2009 - 15:05

Merci à Cliniou et à Ellois, je vais le lire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cliniou
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1116
Inscription le : 15/06/2009
Age : 47
Localisation : entre ici et ailleurs

MessageSujet: Re: Roberto Saviano [Italie]   Dim 28 Juin 2009 - 15:28

enthousiaste
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Madame B.
Zen littéraire
avatar

Messages : 5352
Inscription le : 17/07/2008
Age : 44

MessageSujet: Re: Roberto Saviano [Italie]   Dim 28 Juin 2009 - 19:29

Ton commentaire est très beau, Hellois.
J'hésitais mais il me donne envie de lire ce livre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://labougeotte-impressionsdevoyages.blogspot.com/
Bédoulène
Abeille bibliophile
avatar

Messages : 17271
Inscription le : 06/07/2007
Age : 72
Localisation : Provence

MessageSujet: Re: Roberto Saviano [Italie]   Lun 29 Juin 2009 - 11:33

édifiant ton commentaire sur l'Italie et la mafia Hellois

_________________
Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour soi est un esclave. » Friedrich Nietzsche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
swallow
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1366
Inscription le : 06/02/2007
Localisation : Tolède. Espagne.

MessageSujet: Re: Roberto Saviano [Italie]   Lun 29 Juin 2009 - 18:42

Lu le livre de Saviano et vu le film de Garrone. Époustouflants. Rien á voir avec la mafia de Corleone que Coppola nous avait présentée au travers de sa saga.

Et puis, une petite phrase de BIX qui résume bien l´intention de Roberto Saviano, de presenter le problème de la mafia comme dépassant complètement les frontières italiennes.
Tu disais, Bix à ton prof. d´Italien ( sur le fil "Souvenirs, souvenirs")
Citation :
Je me souviens que je la taquinais à propos de la Mafia et de Berlusconi
et elle me disait qu' on n' était pas mieux servis en France.

Car Saviano dès qu´on le laisse parler insiste sur le fait que les crimes ont bien lieu en Italie, mais que le blanchiment de l´argent obtenu, c´est dans les autres pays d´Europe et d´ailleurs ( Costa del Sol pour l´Espagne, Côte d´Azur en France et Allemagne aussi )que cela se passe.
Ici, un magistrat anti-mafia de Rome, parle de l´enracinement planétaire du phénomène.
Et c´est ce sur quoi insiste tant Saviano.
http://www.lexpress.fr/actualite/monde/europe/mafia-une-bataille-qui-concerne-le-monde-entier_747495.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cliniou
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1116
Inscription le : 15/06/2009
Age : 47
Localisation : entre ici et ailleurs

MessageSujet: Re: Roberto Saviano [Italie]   Lun 29 Juin 2009 - 19:23

bon, ben..ma foi, je serai pas venue pour rien .... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tom léo
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2698
Inscription le : 06/08/2008
Age : 54
Localisation : Bourgogne

MessageSujet: Re: Roberto Saviano [Italie]   Jeu 21 Jan 2010 - 19:59

Je viens de savoir juste aujourd'hui que Saviano a reçu en Novembre déjà le préstigieux prix de Sophie et Hans Scholl...
Une connaissance était à la Laudatio, et il racontait que cet homme commençait en disant qu'il "avait 29 ans, cherchait une fille pour se marier, mais que depuis... années il vit caché..." S'il avait su le calvaire qui allait s'ensuivre, il aurait fortement hésité à se lancer dans une telle aventure...

Ainsi il doit vivre avec des conséquences inacceptables de son action... Courage et respect!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tom léo
Sage de la littérature
avatar

Messages : 2698
Inscription le : 06/08/2008
Age : 54
Localisation : Bourgogne

MessageSujet: Le contraire de la mort   Mar 18 Jan 2011 - 22:38

Le contraire de la mort

(Deux nouvelles)

Original: Il contrario della morte/L’anello (Italienisch, 2007)

CONTENU
Le contraire de la mort
Là d’où vient Marie, la plupart des hommes portent une plaquette métallique autour du cou, avec leurs noms, la date et le lieu de la naissance. C’est ce qu’il faut dans le Sud d’Italie bien pauvre, pour être identifié lors de leurs engagements dans l’Afghanistan en guerre. Car dans cette région, les hommes ont seulement la chance de participer au crime organisé ou d’aller au militaire. Comme Gaetano, le fiancé de Marie, qui part en guerre pour pouvoir payer le mariage et la maison commune. Et qui ne revient pas. Alors Marie change la robe de marié contre le noir du deuil et du désespoir.

L’anneau
Première visite d’une fille du Nord dans le Sud de l’auteur. Comment la protèger contre les regards, les attaques des prédateurs? Lui enfiler une bague sans autre explication ! Plus tard cette femme, devenue journaliste, est encore d’un autre monde : est-ce qu’elle va jamais comprendre que naître et mourir ici signifie des fois, d’avoir été tout simplement au mauvais endroit au mauvais moment ? Et deux jeunes hommes innocents meurent…

IMPRESSIONS:
Si Gommorha avait été un roman documentaire, alors ces „scènes de la vie napolitaine » sont aussi ancrées dans la réalité, dans la vie dans le Sud de l’Italie de l’auteur.
Dans la première histoire (récit? reportage?) c’est un jeune couple au centre. Il semble qu’il n’y ait pas d’alternative pour gagner sa vie : soit la Camorra, soit le militaire… Gaetano va laisser veuve une fille de dix-sept ans…
Est-ce qu’ils étaient – et ce Leitmotiv revient dans le deuxième récit – tout simplement au mauvais endroit qui les met devant de telles décisions, de telles choix ? Où est la marge de manœuvre, on se le demande ! Et alors on comprendra qu’il faudra pas forcement aller dans l’Afghanistan pour trouver la guerre en Europe.

Bien sûr on pourra classer ce livre presque comme un récit, un œuvre de non-fiction. C’est un vrai témoignage de la vie sous la menace dans certaines parties de l’Italie que l’auteur connaît.
Sa langue, son style ajoute à ce récit amer une note de poésie noire, de prose magnifique.

A lire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cachemire
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1998
Inscription le : 11/02/2008
Localisation : Francfort

MessageSujet: Re: Roberto Saviano [Italie]   Mer 19 Jan 2011 - 23:28

Cela semble intéressant ce qu'il écrit.

Je lisais récemment dans le journal le récit de sa lutte et le résultat qui est cette vie traquée... Très impressionnant!

Voilà un homme dont la vie elle-même est un exemple et force le respect.

Un héros des temps modernes.

Quel courage!

Chapeau.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Roberto Saviano [Italie]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Roberto Saviano [Italie]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Halloween en Italie
» La storia dell'Unità d'Italia per ragazzi a fumetti - L'histoire de l'unification de l'Italie pour les enfants en bande dessinée
» l italie a moto
» Recherche d'un emploi d'ingénieur système orienté Linux... En Italie
» venise (italie)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature italienne, grecque et turque (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: