Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Journal à quatre mains

Aller en bas 
AuteurMessage
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Journal à quatre mains Empty
MessageSujet: Journal à quatre mains   Journal à quatre mains Icon_minitimeJeu 25 Juin 2009 - 11:34

Journal à quatre mains

De Flora et Benoîte Groult
Mise en scène de Panchika Velez
Avec Aude Briant, Lisa Schuster


Journal à quatre mains Journa12

C'est toujours extraordinaire de partager, et surtout dans le même enthousiasme, un spectacle avec ses amis. Là, j'ai eu la chance d'aller voir cette pièce avec Aériale et j'imagine que, comme moi, elle brûle de vous en parler (laissons-la rentrer, j'en fais le pari! content )

Journal à quatre mains Journa13

« 'Donc il y avait une fois, au 44 de la rue Vaneau, une brune et une blonde. C'était en 1940. »
Ainsi commence cette pièce qui est à l’origine un journal, adapté pour le théâtre par Lisa Schuster et Panchika Velez . Celui qu’écrivaient de 1940 à 1945, les deux sœurs, Benoîte et Flora Groult donc.

Journal à quatre mains 91316310

«Nous sommes comme deux vieilles filles, Flora et moi, dans notre lit, à écrire fébrilement sur nos carnets qu’il ne se passe rien dans nos vies. »

Deux tempéraments bien trempés, deux jeunes filles brillantes, deux caractères très différents, et entre elles beaucoup de complicité, d’humour et d’amour sur fond d’occupation et de guerre.
La brune, Benoîte, dix-neuf ans au début.
La blonde Flora, quatre ans de moins que Benoîte.
Elles sont issues de la bourgeoisie intellectuelle parisienne.
Flora est bien à cet âge-là « la fille de sa mère » qu’elle imite à merveille. Benoîte est déjà la rebelle féministe qu’on connaîtra. « forte en thème, mais faible en vie ».

Le texte se fait souvent grave mais le spectacle est léger, doux-amer quoi…Et il nous fait traverser pas mal de sujets de réflexion et toute une palette d'émotions.

Une mise en scène minimaliste laisse toute la place à ce texte intelligent, sensible et drôle, au discours presque avant-gardiste pour cette époque. Deux lits installés symétriquement sur la scène comme le seraient les lits ou les chambres contiguës de deux adolescentes qui échangent leurs confidences. Leurs monologues, savoureux, se croisent…

Les deux soeurs sont incarnées par deux comédiennes, opposées physiquement comme les caractères des sœurs Groult.
Opposées aussi dans un parti pris de jeu.

Journal à quatre mains 161010
Flora, la charmante, la jolie, l' insouciante (Lisa Schuster) minaude à outrance (et pour moi, surjoue, ce qui me dérange).

Journal à quatre mains Aude-b10
Benoîte (immense Aude Briant ! Molière de la révélation théâtrale 2009) « est » tout simplement. Un physique pas spécialement avantageux (une « gueule » et une voix à la Girardot un peu, en mieux encore) mais une présence inouïe et une sensibilité de jeu, une palette de jeu très étendue. Elle m’éblouit, elle est magnifique. D’ailleurs, à la fin, je ne regarde plus qu’elle ! content


Au Théâtre de Poche
75, bd. du Montparnasse 75006 Paris
01 45 48 92 97
Mardi, Mercredi, Jeudi, Vendredi, Samedi à 21H00 Dimanche à 15H30.
Tarifs : 36,5 € tarif plein ou 30-36,5 € tarif adhérent

Programmation:
Prévue initialement du 10 janvier 2009 au 28 juin 2009, je crois (vérifiez si vous êtes intéressés) qu’elle se prolonge jusqu’au14 juillet .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
coline

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

Journal à quatre mains Empty
MessageSujet: Re: Journal à quatre mains   Journal à quatre mains Icon_minitimeJeu 25 Juin 2009 - 12:21

La pièce m'a donné envie de lire le livre...Il y a tellement de bons mots fins et d'intelligence , un discours qui ne manque ni de drôlerie ni de profondeur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Journal à quatre mains Empty
MessageSujet: Re: Journal à quatre mains   Journal à quatre mains Icon_minitimeJeu 25 Juin 2009 - 12:43

Merci pour ce fil.. je m'imagine cette soirée et suis contente de lire ton enthousiasme..

coline a écrit:
La pièce m'a donné envie de lire le livre...Il y a tellement de bons mots fins et d'intelligence , un discours qui ne manque ni de drôlerie ni de profondeur...
je l'ai découvert dans ma phase "j'écris un journal, donc j'aime lire le journal publié de personnes connues" Wink
je sais que j'ai bien aimé.. mais cela date de pas mal de temps et là tu me fais envie de relire Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée
Aeriale

Messages : 18120
Inscription le : 01/02/2007

Journal à quatre mains Empty
MessageSujet: Re: Journal à quatre mains   Journal à quatre mains Icon_minitimeSam 27 Juin 2009 - 10:01

coline a écrit:
C'est toujours extraordinaire de partager, et surtout dans le même enthousiasme, un spectacle avec ses amis. Là, j'ai eu la chance d'aller voir cette pièce avec Aériale et j'imagine que, comme moi, elle brûle de vous en parler (laissons-la rentrer, j'en fais le pari! content )
Oui, j'en brûle! Mais tu as déjà parfaitement parlé de cette pièce Very Happy
Une comédie enlevée et pleine de chaleur, qui reste malgré tout foncièrement actuelle dans l'analyse du sentiment amoureux et l'envie d'émancipation de ces jeunes filles que l'on voient évoluer et mûrir à travers ces années phares.

La plus jeune, mutine, sensuelle, ultra fémininie et coquette (qui en fait peut être parfois trop et se caricature un peu mais n'est-ce pas le but?) et l'autre (Benoîte) irrésistible de drôlerie et de vivacité d'esprit, les pieds bien cadrés et la tête bien faite, toute en subtilité.

Comme Coline j'ai adoré son jeu, mi léger mi grave, et leur complicité où les bons mots jaillissent comme si elles disputaient un set. On ne les perd pas de vue, la scène étant très proche et le décor servant cette intimité. Je me demande même si le texte n'acquiert pas plus de force du fait du décalage inévitable entre les mots ancrés dans un réel et la situation dans un passé relativement lointain.

Bref, un merveilleux moment partagé avec Coline mais que je reverrai s'il le fallait avec plaisir tant la représentation m'a paru tonique!

Journal à quatre mains Journa10

Une phrase à retenir, celle de Flora à sa soeur Benoîte
"Je t’aime parce que tu as voyagé à travers mon enfance. Tu es une pièce maîtresse de mon passé"

Courez-y!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Journal à quatre mains Empty
MessageSujet: Re: Journal à quatre mains   Journal à quatre mains Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Journal à quatre mains
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un bel article de journal
» Le sarkophage : nouveau journal en kiosque
» lange câlin
» le journal des bonnes nouvelles
» Mouler des mains

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Images et sons :: Théâtre, spectacles :: Pièces vues par des parfumés-
Sauter vers: