Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Louise de Vilmorin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Louise de Vilmorin   Lun 9 Avr 2007 - 11:48



Louise de Vilmorin avait le génie de la conversation. Elle avait du goût pour l'Art et l'écriture. Elle fut une épistolière remarquable. A Malraux, Morand, Nimier, Poulenc, René Clair, Gaston Gallimard (pour n'en citer que quelques uns) elle aimait raconter par écrit les événements de son quotidien.

Elle brillait et savait jouer avec les mots.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Louise de Vilmorin   Lun 9 Avr 2007 - 11:52

LE VIOLON DE CREMONE



Il s’agit d’un scénario de Louise de Vilmorin , «impossible à tourner », et autrefois publié dans les « Cahiers du cinéma » (en quatre parties, de décembre 1954 à mars 1955) .

L’intérêt de ce scénario, outre l’histoire délicieuse qu’il raconte, est qu’il est écrit de façon très littéraire.
C’est comme un conte, une histoire d’amour, de musique et de mort, illustrée, non seulement sur la couverture mais aussi à l’intérieur du livre, par Christian Lacroix.
C’est très élégant et très beau.

Le Violon de Crémone fut inspiré à Louise de Vilmorin par un conte d’ Hoffmann.

C'est l’histoire du luthier, Krespel, juriste émérite et amateur fou de violons. Il vit tranquillement en Allemagne et effectue un jour un voyage en Italie pour acquérir un fabuleux violon : le violon de Cremone. Se rendant à l’opéra, il tombe fou amoureux de la jeune prima donna Angela et l’épouse. Elle est capricieuse et veut tenir leur mariage secret.

De leur union, naîtra la ravissante Antonia à la voix merveilleuse mais condamnée à ne plus chanter pour se maintenir en vie…« Ne la laissez pas chanter. Le chant, pour cette jeune fille, est un plaisir mortel... » dirent les médecins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Louise de Vilmorin   Dim 13 Mai 2007 - 14:30

Le voilà Le violon de Crémone qui m'a servi d'avatar pour la fête! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Babelle
Zen littéraire
avatar

Messages : 5065
Inscription le : 14/02/2007
Localisation : FSB

MessageSujet: Re: Louise de Vilmorin   Dim 13 Mai 2007 - 15:55

Je ne connaissais pas ce Violon de Crémone et suite à ma requête sur Google, je vois qu'il arrive en seconde position après un article d'Evène qui ne nous apprend rien, et un autre du Nouvel Obs qui oublie de donner les indications les plus pertinentes.
Merci Coline! Si je le vois passer je prends.
Un scénario qu'aucun réalisateur ne parvient à... ça me fait penser à Don Quichotte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://macrofictions.blogspot.com/
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Louise de Vilmorin   Dim 13 Mai 2007 - 18:23

Un très bel objet-livre, et un moment de lecture agréable à partir d'un conte d'Hoffmann...à s'offrir ou à offrir...
Si vous l'avez à portée de mains et des yeux, feuilletez-le... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aimiliona
Posteur en quête


Messages : 69
Inscription le : 29/04/2007

MessageSujet: Re: Louise de Vilmorin   Dim 13 Mai 2007 - 22:49

Merci Coline pour cette présentation. Wink Je ne connaissais pas du tout ce livre, mais ta présentation a titillé ma curiosité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bertrand-môgendre
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1299
Inscription le : 03/02/2007
Age : 62
Localisation : ici et là

MessageSujet: Re: Louise de Vilmorin   Lun 14 Mai 2007 - 20:05

Quel beau choix.
Cette femme fut mon égérie, belle sous la mauvaise étoile, distillant prose et poésie sur le pont d'un bateau à voile, ou à bord d'un navire à vapeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cachemire
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1998
Inscription le : 11/02/2008
Localisation : Francfort

MessageSujet: Re: Louise de Vilmorin   Dim 6 Avr 2008 - 17:59

Je viens de terminer Je suis née inconsolable, la biographie de Louise de Vilmorin (1902-1969) de Françoise Wagener.

Je n'ai pas aimé ce livre qui est surtout le panégyrique de la romancière. Il est trop long (plus de 500 pages) et fatiguant car nous y trouvons une liste exhaustive de toutes les personnalités mondaines rencontrées par l'auteure de Madame de. L'analyse psychologique et la vraie profondeur du personnage sont en revanche à peine ébauchées. En définitive l'ouvrage dessert plutôt Louise de Vilmorin, parlant trop peu de son travail d'écrivaine et éludant tellement ses défauts ou ses erreurs que notre imagination travaillant seule ces zones d'ombre nous la rend peu sympathique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Louise de Vilmorin   Mar 8 Avr 2008 - 13:21

Cachemire a écrit:
Je viens de terminer Je suis née inconsolable, la biographie de Louise de Vilmorin (1902-1969) de Françoise Wagener.

nous y trouvons une liste exhaustive de toutes les personnalités mondaines rencontrées par l'auteure de Madame de.
parlant trop peu de son travail d'écrivaine.
C'est un peu comme ça que je la considère : une femme très mondaine plus qu'un écrivain.
Revenir en haut Aller en bas
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Louise de Vilmorin   Mar 8 Avr 2008 - 14:18

Stell_A a écrit:
C'est un peu comme ça que je la considère : une femme très mondaine plus qu'un écrivain.

Je suisd'accord...mais ellea tout de même une assez jolie plume... content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cachemire
Sage de la littérature
avatar

Messages : 1998
Inscription le : 11/02/2008
Localisation : Francfort

MessageSujet: Re: Louise de Vilmorin   Mar 8 Avr 2008 - 14:37

coline a écrit:
Stell_A a écrit:
C'est un peu comme ça que je la considère : une femme très mondaine plus qu'un écrivain.

Je suisd'accord...mais ellea tout de même une assez jolie plume... content

Elle avait indéniablement du style...mais avoir du style suffit-il à faire de vous un écrivain ?
Pour moi, non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque
avatar

Messages : 29369
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Louise de Vilmorin   Mer 9 Avr 2008 - 0:06

Cachemire a écrit:
coline a écrit:
Stell_A a écrit:
C'est un peu comme ça que je la considère : une femme très mondaine plus qu'un écrivain.

Je suisd'accord...mais ellea tout de même une assez jolie plume... content

Elle avait indéniablement du style...mais avoir du style suffit-il à faire de vous un écrivain ?
Pour moi, non.

Bien sûr que non...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Louise de Vilmorin   

Revenir en haut Aller en bas
 
Louise de Vilmorin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'auteur d'une des plus belles chansons (Louise), vient de disparaître!
» quelque photos d'un paras qui est a bord du louise marie
» "Sangs" de Louise Hervieu
» Plaque commémorative dans le collège des Ormeaux - Marie Louise VALLOT
» Le forum digiscrap de Louise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques) :: Auteurs nés avant 1915-
Sauter vers: