Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
Accueil*Portail*RechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez | 
 

 Emmanuel Carrère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Li
Main aguerrie


Messages : 462
Inscription le : 09/05/2009

MessageSujet: Re: Emmanuel Carrère   Lun 29 Juin 2009 - 14:31

Emmanuel Carrère est dans Le Bateau Libre émission du 28 juin

(avec Bernard Giraudeau et Jérôme Ferrari)

Un plaisir de se replonger dans "D'autres vies que la mienne" à travers cette interview...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
swallow
Sage de la littérature


Messages : 1366
Inscription le : 06/02/2007
Localisation : Tolède. Espagne.

MessageSujet: Re: Emmanuel Carrère   Jeu 2 Juil 2009 - 17:44

Marie :
Citation :
il y a certains moments très durs.

Mais durs pour qui? pour le lecteur sûrement.

La fin du programme "le Bateau libre" dérape quand même un peu.
Si Ferney tient absolument a associer Littérature et "COURAGE" comme il essaie de le faire à la fin de son programme, il faudrait au moins citer ROBERTO SAVIANO, car l´exemple choisi me semble un peu discutable... ( C´est la faute à Ferney).
Ou est-ce "courageux" de raconter des moments dramatiques de la vie? de mettre en scène des gens audacieux, héroïques, admirables?
Pour moi, être courageux, c´est autre chose, c´est... Saviano.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Li
Main aguerrie


Messages : 462
Inscription le : 09/05/2009

MessageSujet: Re: Emmanuel Carrère   Jeu 2 Juil 2009 - 17:55

swallow a écrit:
Si Ferney tient absolument a associer Littérature et "COURAGE" comme il essaie de le faire à la fin de son programme, il faudrait au moins citer ROBERTO SAVIANO, car l´exemple choisi me semble un peu discutable... ( C´est la faute à Ferney).
Ou est-ce "courageux" de raconter des moments dramatiques de la vie? de mettre en scène des gens audacieux, héroïques, admirables?
Pour moi, être courageux, c´est autre chose, c´est... Saviano.


Mais Ferney disait courage dans le sens courage d'employer les mots, quitte à en être cru ; appeler un chat un chat comme il dit... pas le courage au sens "politique".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Zen littéraire


Messages : 9602
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

MessageSujet: Re: Emmanuel Carrère   Jeu 2 Juil 2009 - 22:06

Citation :

Mais durs pour qui? pour le lecteur sûrement.
Swallow, je répondais à Coline! Pour moi, ce n'est ni un livre dur, ni un livre courageux ( mais je n'ai pas bien compris de quoi vous parliez?). Mais bien sûr, le ressenti peut être bien différent en fonction de chaque vécu..

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Li
Main aguerrie


Messages : 462
Inscription le : 09/05/2009

MessageSujet: Re: Emmanuel Carrère   Ven 3 Juil 2009 - 13:32

Marie a écrit:
Pour moi, ce n'est ni un livre dur, ni un livre courageux ( mais je n'ai pas bien compris de quoi vous parliez?). Mais bien sûr, le ressenti peut être bien différent en fonction de chaque vécu..


Ferney demandait à Carrère :

- "C'est quoi la principale vertu d'un écrivain pour vous?"
- "Pour moi c'est d'être direct, appeler un chat un chat comme vous dites, essayer d'être le plus fidèle à ce qu'on a ressenti, éprouvé, de ne pas tricher
- "Moi je dirais que la principale qualité d'un écrivain pour Carrère c'est le courage."
- "Je vous remercie, ça me fait plaisir."

en gros, quelque chose comme ça...

Ferney ne parlait pas en particulier de "D'autres vies que la mienne"... et citait plutôt le courage comme un idéal à atteindre selon le point de vue d'E. Carrère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée


Messages : 18132
Inscription le : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Emmanuel Carrère   Ven 3 Juil 2009 - 13:59

Li a écrit:
- "C'est quoi la principale vertu d'un écrivain pour vous?"
- "Pour moi c'est d'être direct, appeler un chat un chat comme vous dites, essayer d'être le plus fidèle à ce qu'on a ressenti, éprouvé, de ne pas tricher
- "Moi je dirais que la principale qualité d'un écrivain pour Carrère c'est le courage."
- "Je vous remercie, ça me fait plaisir."
J'aime cette façon de penser pour un écrivain. Chez Carrère je la ressens complètement.

Comme dit Marie plus haut, c'est son honnêté qui se dégage surtout à le lire (au fait, merci pour ton com Very Happy )
Il ose se mettre à plat, dire les choses sans le vernis autour, et cela peu d'écrivains y arrivent aussi bien.

Alors oui, je le trouve courageux dans le sens où trop de vérités dérange. On peut le juger nombriliste, égoïste, ce que l'on veut. N'empêche qu'il sait mieux que personne traduire la détresse humaine, la fragilité des hommes.

Son idéal est atteint pour moi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Li
Main aguerrie


Messages : 462
Inscription le : 09/05/2009

MessageSujet: Re: Emmanuel Carrère   Ven 3 Juil 2009 - 14:14

aériale a écrit:

Alors oui, je le trouve courageux dans le sens où trop de vérités dérange. On peut le juger nombriliste, égoïste, ce que l'on veut. N'empêche qu'il sait mieux que personne traduire la détresse humaine, la fragilité des hommes.

Son idéal est atteint pour moi!

Je suis d'accord. Moi aussi, je le trouve courageux, courage de parler de lui et de ses proches sans complaisance, avec sincérité. Et en effet, courage dans l'utilisation du vocabulaire, dans ce qu'il choisit de narrer (la perte d'un enfant, le surendettement dans ses détails techniques, ses sentiments intimes etc.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie
Zen littéraire


Messages : 9602
Inscription le : 26/02/2007
Localisation : Moorea

MessageSujet: Re: Emmanuel Carrère   Ven 3 Juil 2009 - 20:12

merci Li!Oui, c'est certainement courageux de sa part de ne jamais travestir ce qu'il éprouve. Cela fait aussi la force de ses "romans" du moi..

_________________
J'appelle bonheur tout espace de temps où la joie paraît immédiatement possible.
André Comte-Sponville
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
odrey
Sage de la littérature


Messages : 1958
Inscription le : 27/01/2009
Age : 38

MessageSujet: Re: Emmanuel Carrère   Sam 31 Oct 2009 - 15:55

J'ai fini il a plusieurs semaines Un roman russe. J'ai beaucoup aimé. Vraiment. Jusqu'à présent je n'ai rien lu d'Emmanuel Carrère qui m'ait déplu.

J'aime son style, son intelligence, sa sincérité, sa lucidité surtout. Qu'importe que l'auteur soit égoïste, pas égoïste, sympa, pas sympa, pédant, pas pédant... Il est honnête et il a du talent. Et ça fait du bien par là où ça passe.

On peu penser ce qu'on veut de l'homme (personnellement, je n'en pense rien, ça ne m'intéresse pas) mais l'écrivain est brillant (ça par contre ça m'intéresse).

J'attends de lire d'autres vies que la mienne avec impatience. Dés qu'il est dispo à la bibliothèque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique


Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 48
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Emmanuel Carrère   Dim 3 Jan 2010 - 15:33

J'ai eu le temps de lire D'autres vies que la mienne dans la voiture (13h de route en comptant les bouchons) et c'est un sacrément bon bouquin!! J'y reviens dès que j'ai posé mes bagages.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marko
Faune frénéclectique


Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 48
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Emmanuel Carrère   Sam 9 Jan 2010 - 13:43

D'autres vies que la mienne


Retour à Emmanuel Carrère après La Moustache et L'adversaire que j'avais beaucoup aimés sur le thème de la psychopathologie. Le premier plus romanesque, à la lisière du fantastique, pour décrire l'éclatemement psychotique et le second plus documentaire pour tenter de comprendre le cheminement de Jean-Claude Romand, "pervers narcissique", et son passage à l'acte. Carrère a fait des années de psychanalyse et cette expérience imprègne tout son travail pour le meilleur et aussi parfois pour le moins bon (jamais le pire).

Aériale et Marie ont dit l'essentiel sur ce dernier et superbe roman/récit qui aborde cette fois le thème du deuil. Comment affronter la mort ou la maladie ? Comment survivre après une tragédie intime? Comment redonner du sens et un but à sa vie? Que ce soit la mort d'une petite fille au moment du Tsunami à Ceylan (un passage d'une force documentaire et d'une profondeur psychologique impressionnantes) ou celle d'une jeune juriste atteinte d'un cancer.

De ces "petits arrangements avec les morts" Carrère fait en même temps un miroir qui l'éclaire sur ses propres failles, sa propre incapacité à profiter de l'instant et à s'épanouir, son narcissisme, ses faiblesses, avec une humilité et une absence de complaisance sincères. Ce sont ces "autres vies que la sienne" qui finissent par lui tracer une voie.

J'ai été moins captivé par le long passage sur l'amitié des 2 juristes et leur croisade pour aider les victimes du surendettement. Très documenté et fort humainement mais parfois un peu trop technique et un peu lassant. Mais je comprends qu'il ait voulu lui donner une place. Car un des sujets est aussi la manière dont on peut faire d'une "faiblesse" ou d'un drame personnel une force pour aider les autres. Il cite d'ailleurs le livre du père de la petite fille morte noyée qui a créé ensuite une association pour venir en aide aux populations sinistrées: Les larmes de Ceylan que je me suis procuré et que je lirai après.



J'ai trouvé également plus faibles les digressions sur sa conviction de l'origine psychosomatique des cancers même s' il n'hésite pas à citer en contre-point François Roustang, psychanalyste qui s'est détachée de la psychanalyse pour développer une approche humaniste plus personnelle (il faut lire tous ses ouvrages qui sont passionnants).

Le style est simple et limpide. Ce qui frappe avant tout c'est la finesse d'analyse psychologique, le rendu de réel et la vie qui se dégage de ce livre pourtant souvent douloureux.

Il m'a permis en plus de découvrir Nicolas Bouvier, grand voyageur et formidable écrivain, dont j'ai lu Le Poisson-Scorpion que Carrère recommandait et qui est une description de son propre voyage à Ceylan qui apparait comme un lieu délétère et maléfique, propice à une introspection mélancolique dans un style superbe. J'en reparlerai car c'est vraiment un auteur à connaître.



En tout cas D'autres vies que la mienne est un livre très fort qui mérite l'enthousiasme critique unanime. Comme dit Aériale un livre coup de coeur!

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).


Dernière édition par Marko le Sam 9 Jan 2010 - 16:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
traversay
Flâneur mélancolique


Messages : 10160
Inscription le : 03/06/2009
Age : 58
Localisation : Sous l'aile d'un ange

MessageSujet: Re: Emmanuel Carrère   Sam 9 Jan 2010 - 16:40

Le livre est en cours d'adaptation par Claude Miller. Le film se concentrera, a priori, sur la deuxième partie du livre.

Concernant Bouvier, bien d'accord avec Marko. Tous les voyageurs devraient lire (entre autres) L'usage du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cin-phile-m-----tait-cont-.blog4ever.com/blog/index-48511
Marko
Faune frénéclectique


Messages : 17930
Inscription le : 23/08/2008
Age : 48
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Emmanuel Carrère   Sam 9 Jan 2010 - 16:43

traversay a écrit:
Le livre est en cours d'adaptation par Claude Miller. Le film se concentrera, a priori, sur la deuxième partie du livre.

Forcément il aurait du mal à filmer le Tsunami!! Mais c'est dommage car c'est la partie la plus forte émotionnellement. Content que ce soit Miller en tout cas.

_________________
"Ceux qui croient posséder une clef transforment le monde en serrures. Ils s'excitent, ils interprètent les textes, les films, les gens. Ils colonisent la vie des autres. Les déchiffreurs devraient se calmer, juste décrire, tenter de voir, plutôt que de projeter du sens et de s'approprier l'obscur, plutôt que d'imposer la violence blafarde de l'univers. Dire comment, pas pourquoi."
Francois Noudelmann (Tombeaux: d'après La Mer de la Fertilité de Mishima).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aeriale
Léoparde domestiquée


Messages : 18132
Inscription le : 01/02/2007

MessageSujet: Re: Emmanuel Carrère   Mar 12 Jan 2010 - 13:55

Merci pour ton commentaire précis et très juste Marko. Comme toi les passages du Tsunami et les conséquences sur cette famille endeuillée m'ont beaucoup marquée. Ceux sur les deux magistrats et le topo sur le surendettement nettement moins.

Je suis toujours très admirative de cette façon, sans complaisance aucune, de parvenir à s'analyser soi-même, à partir du malheur vécu par d'autres. J'espère qu'on ne le taxera plus de nombriliste après cet ouvrage. Pour moi il est tout autre.
C'est un récit profondément honnête et qui nous renvoie beaucoup de lumière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
coline
Parfum livresque


Messages : 29392
Inscription le : 01/02/2007
Localisation : Moulins- Nord Auvergne

MessageSujet: Re: Emmanuel Carrère   Mar 12 Jan 2010 - 18:39

Vous m'avez convaincue de lire D'autres vies que la mienne... content
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Emmanuel Carrère   Aujourd'hui à 5:36

Revenir en haut Aller en bas
 
Emmanuel Carrère
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Emmanuel PIETTE
» Emmanuel Ratier sur Manuel Vals
» Emmanuel MERLIN, clerc de notaire du 19e aujoudhui célèbre?!
» Emmanuel Dassier
» Qui est Charlie ?par Emmanuel Tood

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature française (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: