Parfum de livres… parfum d’ailleurs

Littérature, forum littéraire : passion, imaginaire, partage et liberté. Ce forum livre l’émotion littéraire. Parlez d’écrivains, du plaisir livres, de littérature : romans, poèmes…ou d’arts…
 
AccueilRechercherS'enregistrerMembresConnexion

Partagez
 

 Bodo Kirchhoff [Allemagne]

Aller en bas 
AuteurMessage
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Bodo Kirchhoff [Allemagne] Empty
MessageSujet: Bodo Kirchhoff [Allemagne]   Bodo Kirchhoff [Allemagne] Icon_minitimeJeu 23 Juil 2009 - 21:35

Bodo Kirchhoff [Allemagne] Bodo2010

Bodo Kirchhoff (né 1948 à Hambourg) est un auteur allemand. Il vie et travaille en Allemagne et au Lac de Garde en Italie.
Il publie des nouvelles, romans et scénarios.

De 1972 à 1979 Kirchhoff a étudié pédagogie à Francfort/Main et il a écrit sa thèse sur Jacques Lacan. Pendant ce temps il a aussi reçu son premier contrat avec la maison d’édition Suhrkamp.

(traduit de Wikipedia.de)


Bix m’a demandé si je connaissais son livre Infanta et à ce que j’ai pu constater, c’est le seul qui soit pour l’instant traduit de lui.
Mais je profite quand même de l’occasion pour lui ouvrir un fil parce que c’est un auteur que j’aime bien, mais plus que toute autre chose, j’aime ce livre.

Si vous suivez le programme d’Arte vous avez eu probablement la chance de voir le film La conférence - film basé sur un roman de Kirchhoff.
À part cela, je n’ai pas trouvé d’information sur lui où ses livres en français

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Bodo Kirchhoff [Allemagne] Empty
MessageSujet: Re: Bodo Kirchhoff [Allemagne]   Bodo Kirchhoff [Allemagne] Icon_minitimeJeu 23 Juil 2009 - 21:36

Bodo Kirchhoff [Allemagne] Cover_10
Infanta
Citation :
Résumé
« Par une journée de janvier torride, vers la fin de ce siècle... », un voyageur vient s'égarer dans une bourgade perdue près de l'équateur. Bientôt invité par une poignée de vieux missionnaires jésuites, il va vivre sous leurs regards amusés et complices un roman d'amour peu banal qu'ils ont délibérément provoqué pour trouver à la belle orpheline qu'ils ont élevée et qui tient leur ménage un homme digne d'elle. Elle est peut-être l'avenir du monde, cette Mayla aussi intelligente que belle, tandis que son bel amant venu d'Europe en incarne toutes les vanités ; ce qui n'empêche pas cet homme sans qualités d'être fasciné par ce tiers monde bigarré, violent et chaleureux auquel l'initient les « vieux prêtres » cosmopolites et subtils. Il hésite, il craint d'être piégé dans la guerre civile, il part pour Manille et y assiste à la chute de Marcos, puis il revient au village...
Plein de bruit et de fureur, mais aussi de tendresse et d'humour, ce grand roman parle enfin de notre monde actuel, et s'adresse au monde entier.

Ce livre a vu le jour en Allemagne avec la devise « Plus joli roman d’amour »
Voilà ce qui peut tuer un livre dans l’immédiat !
On se retrouve avec un roman à l’eau de rose, ou quoi ? Mais non, attendons, c’est quand même Kirchhoff, auteur sérieux.. auteur de renom.. il ne va pas faire cela ?!
Alors on attend les premiers commentaires, critiques.. et c’est l’éloge, la jubilation, tout le monde est sous le charme.
À mon tour de faire le pas.. mais il m’a fallu quand même quelques années avant d’arriver à surmonter les premières 50 pages. Quelques essais où je ne trouvais ni amour ni rien du tout sur les premières pages et je restais un peu sceptique.

Jusqu’à un moment où je voulais vraiment savoir ce qui se cachait derrière ces pages dont l’effet d’en parler faisait scintiller les yeux des lecteurs.
Et c’était à mon tour de tomber sous le charme, de m’enthousiasmer à cause de son écriture, de son histoire..
On adore le village où notre héros atterri, on tombe follement amoureuse des missionnaires qui l’hébergent et page après page on ne peut plus lâcher ce livre qui est magique et bien écrit et unique et … le plus joli roman d’amour !

Dans une vie de lectrice/lecteur il y en a –si on a de la chance- beaucoup de moments sublimes, extra, magnifiques, enchantés… le temps lors duquel j’ai découvert Infanta sera toujours pour moi un des moments les plus beaux que j'ai eu en tant que lectrice
aime

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Bodo Kirchhoff [Allemagne] Empty
MessageSujet: Re: Bodo Kirchhoff [Allemagne]   Bodo Kirchhoff [Allemagne] Icon_minitimeJeu 23 Juil 2009 - 21:55

OK ! Adjugé ! bravo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kathel
Main aguerrie


Messages : 349
Inscription le : 16/01/2008

Bodo Kirchhoff [Allemagne] Empty
MessageSujet: Re: Bodo Kirchhoff [Allemagne]   Bodo Kirchhoff [Allemagne] Icon_minitimeVen 24 Juil 2009 - 14:13

Je l'ai lu il y a plus de quinze ans (ma version est de 1992 chez Gallimard) et j'ai le souvenir de très belles pages qui m'ont fait penser que je tenais là un très beau roman d'amour... A part cela, je serais incapable d'en raconter quoi que ce soit, mais je me souviens avoir lu certains passages avec beaucoup d'émotion ! aime
Et c'est la première fois que j'en entend parler depuis tout ce temps !
Merci Kenavo !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Bodo Kirchhoff [Allemagne] Empty
MessageSujet: Re: Bodo Kirchhoff [Allemagne]   Bodo Kirchhoff [Allemagne] Icon_minitimeVen 24 Juil 2009 - 14:37

kathel a écrit:
mais je me souviens avoir lu certains passages avec beaucoup d'émotion ! aime
vous voyez, je l'ai dit - les yeux scintillent.. même après 15 ans cheers


kathel a écrit:
Et c'est la première fois que j'en entend parler depuis tout ce temps !
Merci Kenavo !
merci de nous en parler de ta lecture.. Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bix229
Parfum livresque
bix229

Messages : 24639
Inscription le : 24/11/2007
Localisation : Lauragais (France)

Bodo Kirchhoff [Allemagne] Empty
MessageSujet: Re: Bodo Kirchhoff [Allemagne]   Bodo Kirchhoff [Allemagne] Icon_minitimeDim 11 Avr 2010 - 21:59

Imaginez une petite ile tropicale, nommée Infanta. Avec sa végétation exubérante, ses palmiers,
ses masures délabrées où vivent un poignée d' habitants déshérités.
Parce que la misère est aussi noire au soleil qu' ailleurs...
Ajoutez le dictateur local et sa police à la misère et vous avez les ingrédients d' une révolution.
Laquelle aura lieu selon le schéma du Guépard de Lampedusa.
Il faut que tout change pour redevenir comme avant.

C' est là que vit une poignée de pretres missionnaires, très agés et meme hors d' age.
Ils sont sept comme les nains de ken.., je veux dire de Blanche Neige.
Meme si l' un est en voyage, mais tenu au courant, et un autre défroqué.
Ils sont gentils comme des enfants gentils, intelligents, mais leur quiétude n' est qu' apparente.
Leur vie est derrière eux et ils suivent à petits pas leurs rituels quotidiens.
Un assemblage invisible mais bien rodé.
En apparence.

Jusqu' au jour où ils recueillent une fillette de 12 ans, Maila, dont les parents ont été tués par les militaires.
Ils lui enseignent quelques rudiments de culture et ils l' aiment et la vénèrent.
Chaque jour, ils la voient croitre en beauté et en intelligence.
C' est ainsi qu' elle les ramène à la vie, mais elle éveille aussi leur libido. Leur nostalgie et leurs
regrets sont ceux d' hommes qui ont aimé et ont préféré fuir plutot que d' assumer leur destin.
L' un d' eux va se défroquer tant sa passion pour Mayla est vive.

Il faut dire que Maila est unique. C' est un aimant qui attire tous ceux qui l' approchent.
Elle est belle, intelligente, désirable et ne cherche pas à le cacher.
Sa manière à elle, c' est de rendre heureux ceux qui l' ont sauvée de la mort. Elle l' assume
avec la légèreté d' une fée qui donne de la grace à tout ce qu' elle fait.

Les années passent et, un jour débarque sur l' ile un étranger, un allemand nommé Kurt Lukas.
L' un des pretres le rencontre et l' enlève sur sa mobylette, poussé par une pulsion incontrolable.
Kurt est beau et séduisant. Mais c' est un homme étrange. Sans passé, sans histoire notable.
Un homme sans qualité.
Bref l' homme parfait pour les vieux pretres qui vont lui inventer une personnalité, un avenir.
Ils l' adoptent immédiatement, l' aiment, l' admirent et ... ont des arrières pensées de marieurs !

Kurt Lukas, ils l' apprendront peu à peu, est modèle, il vend son image et se laisse aimer avec
indifférence par des femmes qui l' imaginent chacune à leur manière.
L' amour est une invention, mais elle est à sens unique en ce qui concerne Kurt Lukas.
C' est là le piège de la beauté.

Evidemment Kurt et Maila vont s' aimer. Le scénario sentimental des pretres va largement
dépasser le scénario le plus optimiste.
Mais c' est ainsi qu' ils vont revivre leurs amours de jeunesse à travers Kurt et Maila.
L' un d' eux lui confie à Kurt :
"Vous avez deviné que la foi est plus qu' une variante de la mélancolie."
Et un autre qui a l' imagination romanesque résume leur propre histoire

Ces vieux pretres qui constituent une sorte de choeur - trois américains, un allemand de naissance,
un italien et un autochtone - se sont retrouvés voilà des années avec une aide ménagère, une
jeune fille, qui a évolué.
Elle est d' abord devenue belle et de plus en plus belle, et ensuite, à force de fréquenter ces
retraités pleins d' expérience, intelligente, de plus en plus intelligente. Combinaison fatale pour
les gars du village, et pour les missionnaires une ultime épreuve : chacun est tombé amoureux,
chacun s' est tu, chacun a pris peur ; l' un d' eux a meme rompu avec l' église.
Leur vie n' était plus d' aplomb, leur paix était compromise...

jusque au jour où un manquement patent vient balayer d' un coup tous les manquements secrets.
L' Allemand en provenance de la Ville éternelle, ramassé près de la cote et quasiment racolé
dans la rue, enlevé plutot qu' invité, fait de la jeune fille une femme et du jour au lendemain
les vieux pretres deviennent autant de complices.
Tout d' un coup, ce sont des incitateurs, des marieurs, des espions discrets et de modestes pro

fiteurs, d' infatigables surveillants de la vie amoureuse qui se déroule sous leur toit ; rien
n' indique plus qu' ils soient au soir de leur vie.

Infanta, p. 454

Le temps passe et le roman qui a flirté constamment avec les clichés va basculer vers une fin
qu' on n' attendait pas forcément.
Ce livre est volontairement romanesque et c' est bien ainsi.
Il est complexe et savant, mais il demande une lecture naive.
Apparemment ce fut celle de Kenvo !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Bodo Kirchhoff [Allemagne] Empty
MessageSujet: Re: Bodo Kirchhoff [Allemagne]   Bodo Kirchhoff [Allemagne] Icon_minitimeDim 11 Avr 2010 - 22:07

Merci pour ton commentaire,
s'il y a un livre que j'aime plus que tous les autres, c'est Infanta Very Happy

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Bodo Kirchhoff [Allemagne] Empty
MessageSujet: Re: Bodo Kirchhoff [Allemagne]   Bodo Kirchhoff [Allemagne] Icon_minitimeJeu 3 Fév 2011 - 10:58

parfois je regrette de ne jamais lire les 4ème de couverture... et parfois pas...

Infanta

roman d'amour et roman sur l'amour. Bodo Kirchhoff [Allemagne] 162492 (pas du tout ma tasse de thé !).

Deux personnages, un homme et une femme se rencontrent, s'aiment, se séparent, se retrouvent... etc... etc...

Ce livre n'aurait aucune valeur s'il devait s'arrêter là. L'écriture n'est en rien exceptionnelle, la langue file et coule sans grandes innovations (on trouve même des métaphores plus qu'éculées), le roman pourrait n'avoir aucun intérêt si seulement l'auteur n'y avait pas glissé ces missionnaires. Ils sont cinq vieillards, l'un est aveugle, l'autre grabataire, celui-ci est bigleux, l'autre baveux ils ne sont que les ombres d'eux-mêmes, ne ressemblent plus à rien de véritablement vivant et pourtant ils apportent au roman tout son souffle. Car les cinq souffreteux vont se faire les entremetteurs de l'histoire d'amûr pour mieux pouvoir l'observer, la disséquer, la renifler, la soupeser, la diriger... Sans eux le roman aurait peu de saveur, le personnage principal est un grand vide très beau, la femme une belle et intelligente créature, l'action se passe dans une île tropicale (trop de soleil ou trop de pluie), tout le monde rêve de Rome, tout le monde reste à Infanta (en latin Infans = enfant ce qui nous permet de savoir trè vite comment les choses vont finir et cependant la fin est... inattendue !).

Tout cela pour dire que ce roman se lit dans une sorte d'étrange hypnose, j'ai trouvé l'histoire stéréotypée et pourtant les personnages donnent une envie irrésistible de poursuivre la lecture. On veut connaitre les histoires d'amour des prêtres, du novice, on veut savoir comment se résoudra la déchirure entre deux êtres aux parcours, aux cultures, aux aspirations différentes (et on pense que décidément la littérature manque de ces couples mixtes dont les questionnements sont illimités).
On se prend d'amour pour certains personnages, la chanteuse Dona Elvira et sa voix d'ensorceleuse, l'évêque et son embonpoint grotesque, Elisabeth Ruggeri dont on voudrait posséder les longues jambes ou bien l'intelligence. L'arrière-fond politique de l'aventure (on assiste quand même à une révolution) permet à l'auteur d'ajouter un peu d'actions à son aventure.

Un roman qui se laisse lire sans grandes surprises mais avec des personnages attachants.

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kenavo
Zen Littéraire
kenavo

Messages : 63288
Inscription le : 08/11/2007

Bodo Kirchhoff [Allemagne] Empty
MessageSujet: Re: Bodo Kirchhoff [Allemagne]   Bodo Kirchhoff [Allemagne] Icon_minitimeJeu 3 Fév 2011 - 11:35

:3 contente que tu as quand même eu un peu de plaisir à lire ce livre..
je ne pense pas que je peux remettre mon impression différente tout à fait sur la traduction, mais bien que romans d'amour ne sont vraiment pas non plus ma tasse de thé, dans ce livre, tout collait: c'était probablement le bon moment pour moi de le lire.. j'ai adoré du début à la fin Wink

_________________
La vie, ce n'est pas d'attendre que l'orage passe,
c'est d'apprendre à danser sous la pluie.


Sénèque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cachemire
Sage de la littérature
Cachemire

Messages : 1998
Inscription le : 11/02/2008
Localisation : Francfort

Bodo Kirchhoff [Allemagne] Empty
MessageSujet: Re: Bodo Kirchhoff [Allemagne]   Bodo Kirchhoff [Allemagne] Icon_minitimeJeu 3 Fév 2011 - 13:25

Oh là là, quelles recommandations! C'est noté... sourire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
shanidar
Abeille bibliophile
shanidar

Messages : 10518
Inscription le : 31/03/2010

Bodo Kirchhoff [Allemagne] Empty
MessageSujet: Re: Bodo Kirchhoff [Allemagne]   Bodo Kirchhoff [Allemagne] Icon_minitimeJeu 3 Fév 2011 - 16:11

c'est important de découvrir des auteurs qu'on n'aurait pas été chercher, c'est pour cela que je suis parmi vous...

et je voudrais ajouter à mon commentaire que Infanta n'est pas seulement un roman d'amour mais aussi un roman sur l'écriture, ce qui ouvre une dimension très intéressante, différents personnages prenant à leur compte le récit au fur et à mesure que l'aventure se déploie.

_________________
le mot silence est encore un bruit G. Bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Bodo Kirchhoff [Allemagne] Empty
MessageSujet: Re: Bodo Kirchhoff [Allemagne]   Bodo Kirchhoff [Allemagne] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Bodo Kirchhoff [Allemagne]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Temps livraison depuis Allemagne
» Décès du dessinateur et caricaturiste Sid Ali Melouah
» Aristide Briand
» Condamnée pour avoir accouché à l'étranger
» ALLEMAGNE - UBOOT U1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Parfum de livres… parfum d’ailleurs :: Le cœur du forum : Commentons nos lectures en toute liberté… :: Littérature germano-néerlandaise (par auteur ou fils spécifiques)-
Sauter vers: